L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
becbois

Brise vue

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

modèle test
modèle test

Voici une réalisation qui est en cours.
J'ai réalisé un élément d'un ensemble de 10 pièces.
Il s'agit de simple brise vus en persienne.

Pour l'assemblage, je fixes deux support sur les poteaux, les encoches qui supportent les lames sont réalisés à la scie plongeante et fini au ciseau à bois. Une rainure me permet de fixer une fausse languette pour bloquer les lames.

Sections des pièces:
Poteaux 1900 x 68 x 68 (14 pièces)
supports 1700 x 60 x 42 (22 pièces)
Lames 1500 x 120 x 20 (176 pièces)
Languette 1400 x 19 x 9 (la rainure fait 20 x 10) (22 pièces)

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

La réception du bois

J'ai eu l'occasion au mois de juin d'acheter 8m3 de grumes de mélèzes, fraîchement exploité dans le secteur d’Épinal (Vosges) à 30 Km de chez moi. L'exploitant comptai le vendre le lot complet (250m3) à une très grosse scierie de caisserie pour 45€/m3, je l'ai convaincu de me revendre les 7m3 de belles qualités pour 90€Ht/m3
J'ai contacté un scieur de résineux du secteur (je lui demanderai les infos nécessaire pour le rentrer dans la base des fournisseurs, si il le désir). Il m'a fait du sciage à façon pour 58€Ht/m3.
Un transporteur c'est chargé de récupérer les bois sur place, de les descendre à la scierie et de reprendre les bois pour les apporter chez moi. 90€/h, il m'a compté 3h en tous

Coût global de l'opération:
Bois 720€
sciages 460€
transport 270€
1450€ pour environ 6m3 de bois brut scierie (rendement d'environ 70%) 250€/m3
Je n’achète que très rarement du bois directement en scierie, du coup je ne sait pas à combien me serait revenu du bois de qualité menuiserie acheté en direct scierie?

Pour les épaisseurs, j'avais ce projet en tête et pleins d'autres.
J'ai fait de 12mm pour un bardage type tavaillon qui sera fait au printemps (reste à définir l'année)
Du 27mm pour les lames , du 45 pour les supports , du 70 (pour les poteaux) du 54mm (pour du mobilier extérieur), .... j'ai besoin d'environ 1,5 m3 de bois pour les brises vus, le reste c'est du stock et au cas ou.

Bien sur le bois est arrivé en pile morte (pas de lattage). J'ai récupéré des lattes de sapin (pour limiter le risque de marque au séchage), des vielles poutres de ma maison me servent de structure pour installer les bois lattés et triés par épaisseur.

En attendant de récupérer des tôles, les dosses sont posés pour former un toit plus ou moins étanche (surtout pas de bâches, le plastique c'est fantastique pour les champignons et conserver l'humidité et la c'est pas l'idée).

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation, première idée Test

Pour le process:
Le délignage et la mise au cotes des pièces reste classique, faut juste prévoir une évacuation des copeaux et un jeu de fer fraîchement affûté.

Pour la réalisation des encoches dans le support, je pensais me servir du rail de guidage de la scie plongeante et réaliser 10 pièces du coup. L'utilisation de la défonceuse me parait plus fastidieuse, encoche de 21mm * 20mm, peut être plus précise mais j'ai besoin que d'une précision au mm.

Pour la rainure en bout de lames, je voulait m'inspirer d'une boite utilisée pour réaliser des rainures pour des volets persienne. (photo si dessous) mais le poids des lames et le déséquilibre que ça va engendrer va limiter la précision et rendre l'opération trop hasardeuse. Du coup, un support avec le bon angle et passage à la toupie lame par lames (seulement 352 passages).

Pour la rainure dans le support, passe direct avec la toupie.

L’installation se fait par le haut, la languette sera enfoncée à chaque lames pour les maintenir en place.

Le support sera taillé en biseau et la première lame fixé dessus avec des visses inox pour limiter le passage d'eau le long de la rainure.

Les languette seront tirée à 100% dans le duramen (la partie rouge, la partie blanche est l'aubier, moins résistant au intempéries)

Si vous avez des remarques, idées ou suggestions, n'hésitez pas. Je compte réaliser l'ensemble des pièces dans les semaine à venir.

Publié Mis à jour

Partager  

Préparation des bois.

J'ai mis à profit ma fin d’après midi pour préparer les bois.
Ça fait un joli petit tas de bois, ça va faire des copeaux.

J'ai découpé :
pour les lames 18 plateaux de 27mm de 5m en 1m60 environ 0.9m3
pour les supports 2 plateaux de 45mm de 3,5m en 1,60m environ 0.15m3
pour les poteaux 2 plateaux de 70mm de 4m en 2m environ 0.25m3

il me reste 4 plateaux de 27mm j’espère que j'aurai pas de mauvaises surprises et assez de bois.
Et pas mal d'épaisseurs.

Voila, prochaine étapes, délignage et rabotage.

Publié

Partager  

Réalisation des supports

J'ai commencé par les pièces qui demandent le plus de travail.
Le délignage et le rabotage n'ont pas pris trop de temps.
Suite à la remarque de @niconathy et pour éviter de me retrouver avec un tas de chutes, j'ai décidé de directement traiter les chutes en sortants des planchettes de 10mm d'épaisseur dés que c'était possible. Elles seront transformées en Kappla ou en sapin de Noel.

Comme ma scie plongeante à décider que ce travail n'était pas assez classe pour elle. Ses charbons ont "fondus", du coup je me suis rabattus sur ma circulaire et quelle bonne idée.
J'ai réalisé les empreintes de 8 pièces par passage, une règle en bois (car pour elle j'ai pas de raille de guidage) réglée avec une cale de 51 mm de large avec deux serres joints et le tour est joué.
15 lames sur la longueur avec en moyenne 4 passage par lames et deux réglage par encoche, faut environ 1H par série.

Enfin quelques coup de ciseaux à bois pour vider les encoches. Ça va assez bien, faut entre 8 et 10 min par support.
Comme il y a 22 support, faut l’après midi.
Il me reste à les mettre à longueur, à couper le haut à 40° et réaliser la rainure.
Pour éviter de faire trop de réglages, je ferai les découpes une fois toutes les pièces prêtent et les rainures seront faites à la fin (c'est le même outil pour les lames et les supports).

Publié

Partager  

Les lames

Le gros du chantier, vus la quantité à passer, mon atelier n'est assez grand.
J'ai donc fait une première moitié, délignage, dégauchissage, rabotage.

Pour le délignage, j'ai utilisé une scie circulaire guidé par une règle en bois. Une cale de la largeur de l'écart entre bord du socle et la lame me permet de fixer rapidement la règle sur les plateaux.

Après un passage avec la scie de la combiné et le guide parallèle réglée à 12cm.

Rabotage des lames de la première partie, comme le tas se retrouve à proximité de la scie à onglet j'en ai profité pour mettre un coté à l'équerre.
Puis la deuxième tranche, la prochaine fois j'essayerai de mieux calculer pour faire deux moitié, j'ai presque du mal à récupérer les derniers plateaux posés sur l'établi.
Une fois les 10 sacs de copeaux évacué, les planches mises à longueurs (les trois planches manquantes refaites dans un plateaux qui me restait sur le grenier). J'ai attaqué les encoches.
Je me suis fabriqué un petit gabarit pour passer 3 planches à la fois. J 'ai pas voulu en mettre plus car je les tiens à la main (à minimum 40 cm de l'outil) et le porte à faux est facilement gérable pour trois planches, pour plus pas sur.
J'ai passé une après midi pour la mise à longueur, refaire les manquantes, faire les encoches et ranger une partie de l'atelier pour pouvoir me retourner sans me cogner contre une planche.

Il m'à fallu une après midi pour la mise à longueur, refaire les manquantes, faire les encoches et ranger une partie de l'atelier pour pouvoir me retourner sans me cogner contre une planche.

Publié Mis à jour

Partager  

Les poteaux

Pour cette partie, c'est beau coup plus rapide.
Section 65*65 provenant de plateaux de 70 mm.
La plus grande difficulté à été de bougé les panneaux un peu lourd.
Après le corroyage et la mise en longueur, un petit coup de défonceuse pour faire un chanfrein à 45° sur le dessus.

Publié

Partager  

Pose

Les brises vus ont étés installé à deux endroits.
Les premiers chez mes beaux parents, aux alentour de lyon. Seulement trois éléments pour un peu plus d'intimité sur la terrasse.

Pour fixer les poteaux, je me suis directement attaché au muret de la terrasse avec 3 tire-fonds par pied.
J'ai pas eu l'occasion de prendre les cote sur place avant la pose, ça serait à refaire, je laisserai dépasser les poteaux de 10 cm de plus. Mais une fois sur place, avec les bois découpés, j'ai préféré laisser le plus de bois possible coté muret pour bien rigidifier l'ensemble.

La deuxième série (l'initiateur du projet) est composé de 2 séries de 4 panneaux sur deux cotés du jardin d'un amis.

Ici, pour les fixation, une semelle béton à été coulé. On a fixé des équerres sur trois cotés et des renforts fixé sur le muret de séparation (on l'aperçois sur une photo).

La pose c'est bien passé, à 2 cm prêt on ne pouvait pas poser le dernier panneau. Il reste à poser les planches du dessus et installer des chapeaux en zinc ou galva pour les poteaux. Et faire une pergola pour supporter la glycine qu'on a préservé.

Je suis assez satisfait du résultat, la lumière passe, ça joue son rôle de déco et ça cache assez bien des voisins.

C'est un peu répétitif à réaliser, un peu encombrant mais ça s’installe bien et ça rend bien. Reste à voir comment ça va vieillir. Rendez vous dans 15 ans.

Publié

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Contenus associés


On en parle ici

becbois a publié le pas à pas "Brise vue".il y a 2 mois
Oliverte
 

Salut Sacré projet, 12 m2 ou plus de persiennes, ça risque de t'occuper un moment
Le système de retenue des persiennes est ingénieux, si tu arrives à faire tes découpes avec un gabarit ce sera un jeu d'enfant!

CE qui me semble bizarre, c'est que ton mélèze a un sacré aspect de douglas (teinte, veinage)

becbois
 

Le mélèze et le douglas se ressemble par bien des aspect. En planche, je me suis déjà fait avoir par leur ressemblance. Pour ces bois, pas de soucis d'identification, j'ai participé à leur exploitation et suis sur à 100%. Ce qui doit être le plus trompeur doit être l'accroissement des bois, j'ai vus que tu utilise du mélèze de Sibérie, ici il s'agit du mélèze d’Europe qui à poussé quasiment en plaine (Chenimenil 88, 400m d'altitude).
Je suis aussi tombé sur deux ou trois poches de résines et ça c'est vraiment typique du mélèze, ça coule comme du miel et c'est collant.

Atelier de Varembert
 

Tu vas avoir un beau chantier de nettoyage de machines après ça! bon courage pour la suite.

tomailya
 

Bonjour
Il est vrai que certains bois montrent des cernes peu denses comme le douglaset d autres semblent bien a du meleze.
Bonne idée cette fausse languette de maintien !
Pourrais tu montrer avant d avoir tout empilé, qq photos des plateaux pour voir la qualité vendue pour menuiserie.
Merci

becbois
 

Voici quelques photos,pour moi le premier bois c'est de la belle menuiserie, le second plutôt de la charpente. Je connais pas les classements des bois sciés. Pour les classements grumes ce serait de la qualité B et C.
Comme j'ai acheté les bois complets, je me retrouve avec des bois plus ou moins propres, un beau lot dans l'ensemble.

becbois a publié l'article "Préparation des bois.".il y a 2 mois
niconathy
 

Elle me dis quelque chose cette remorque.
Un joli tas de bois, effectivement. Une fois fini on est soulagé, mais quand on voit le cubage arrive entier, moi des fois c'est sueur froide. Et puis, là tu vas en avoir des chuts, je dis rien

becbois
 

oui, elle sert à tous.
Pour les chutes, je cherche encore des idées pour les débiter directement en truc utile.
Sinon je vais me retrouver avec un tas de on verra plus tard qui vont finir dans la chaudière.

becbois a publié l'article "Réalisation des supports".il y a 2 mois
...

joli projet en effet! j'essai de trouver une idée pour un projet de brise-vue mais j'aurais beaucoup plus de surface à implanter; du coup je cherche des idées qui soient "économiquement" efficaces!!
bon courage pour ton travail en tous cas

becbois a publié l'article "Les lames".il y a 1 mois
becbois a publié l'article "Les poteaux".il y a 1 mois
becbois a publié l'article "Pose".il y a 18 jours
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 270 vues
8 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 fournisseur
Autres pas à pas de becbois 
Navigation