L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Kentaro

Machine à tenonner

Machine à tenonner
+

J'ai construit un montage permettant de réaliser à la scie sous table, des tenons très précis à partir d'une mortaise, sans rien mesurer. Du premier coup, j'ai obtenu des tenons qui rentrent juste en force dans leur mortaise, avec les deux pièces parfaitement positionnée sur les cotés, sans désafleur.

On peut bien sur réaliser la même chose avec des cales de la bonne épaisseur, qui permettent de déplacer la pièce à couper comme il le faut, mais le système présenté permet d'automatiser la chose et à mon sens, de simplifier la réalisation de tenons.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Principe:

Le principe est le même que les systèmes que l'on voit habituellement pour réaliser des queues droites avec une scie sous table et un chariot de découpe.

Un gabarit en forme de créneaux permet de définir la position d'un guide qui a exactement l'épaisseur du trait de scie.

J'ai construit ce genre de système pour réaliser des queues droites, et j'ai obtenu des queues qui tombent pile poil comme il faut. Tout content, j'ai adapté le système pour la réalisation de tenons, en introduisant quelques éléments nouveaux:

  • Une sorte de pieds à coulisse pour reprendre l'épaisseur du trait de scie, plutôt que d'essayer de trouver LE morceau de métal ayant exactement cette épaisseur

  • Utilisation de ce "pieds à coulisse" comme guide de positionnement, lui-même mobile sur un levier (dans les systèmes habituels, le guide est fixé dans la planche de soutient de la pièce à usiner, et il faut soulever tout l'ensemble quand on passe d'un "créneau" à un autre, ce qui peut engendrer des erreurs de positionnement,notamment quand de la sciure vient se faufiler un peu partout.

Le système existe "en vrai" et est opérationnel, j'ai réalisé des tenons "presque parfaits" avec, mais le montage est affreusement bricolé, donc pas très photogénique, et je vais donc montrer dans un premier temps, les plans "virtuels", plus compréhensibles.

Vue de haut:

Publié Mis à jour

Partager  

Comment on fait ?

Etape 1:

On prend une plaque de MDF fine, que l'on fixe sur le plateau du chariot avec des serre-joints

On coupe cette fine plaque. On a alors la marque du trait de scie qui va nous servir de référence. On aurait pu prendre la marque de la rainure du chariot, mais il est possible qu'elle ait été usée et ait perdu quelques 1/10 ième de mm. Il vaut mieux prendre une coupe fraîche.

Etape 2: On détache le "pieds à coulisse" vert et on "mesure" la largeur du trait de coupe. Bien sur, on ne cherche pas une valeur, mais simplement à avoir l'écart. On fixe et bloque alors les deux parties du "pieds à coulisse".

Etape 3:

On place la plaque jaune juste au niveau du trait de coupe et on bloque la position de la plaque jaune avec un serre joint.

.....

Etape 4: On fixe la pièce à usiner marron sur la plaque jaune

Etape 5: On replace le "pieds à coulisse" sur la plaque jaune

Etape 6:

Quand on a usiné la mortaise avec la défonceuse, on a pris soin de faire une "copie", selon un montage identique. On découpe cette "copie" de manière à avoir la pièce bleue, qui reprend la forme exacte de la mortaise

Etape 7: On fixe cette pièce bleue sur la barre rouge, et on place dans l'entaille de la mortaise un petit bloc violet dont l'épaisseur est égale à celle de l'entaille (par exemple, si l'entaille a été faite avec une fraise de 10, on prend un morceau de cp ou de mdf de 10 mm d'épais, après l'avoir vérifié).

.....

Etape 8:

On place cet élément avec sa pièce bleue sur la bâti du chariot, de manière à ce que la lamelle noire du pieds à coulisse soit en butée contre le bord de la pièce bleue. On bloque la position de la pièce bleue sur le bâti.

Etape 9:

En soulevant le levier vert, et en enlevant le serre joint qui bloquait la plaque jaune, on déplace la plaque jaune (et en même temps la pièce à usiner marron et le levier vert), de manière à ce que la lamelle noire soit en butée contre la pièce violette.

On s'est déplacé de la distance correspondant entre le bord extérieur de la pièce mortaisée et le bord de la mortaise et du tenon.

On peut alors faire le premier coup de scie dans la pièce marron, correspondant à l'un des cotés du tenon.

Etape 10:

En soulevant le levier vert, on déplace à nouveau la plaque jaune de manière à ce que la lamelle bleue foncée soit en butée contre l'autre coté de la pièce violette.

On s'est déplacé de la largeur exacte du tenon, plus le trait de coupe.

On fait alors le second coup de scie pour l'autre coté du tenon.

On a alors les deux limites du tenon qui sont matérialisées, il suffit de découper ensuite les parties externes pour avoir le tenon complet.

Il y a pas mal d'étapes car j'ai tout détaillé, mais dans la réalité, cela va vite et c'est presque automatique. Quand on veut faire plusieurs tenons/mortaises identiques, il suffit de répéter les dernières étapes.

Publié

Publications associées


Discussions

Kentaro  a publié le pas à pas "Machine à tenonner".
il y a 3 ans
Bricolo36

On a hâte de voir le montage doit être délicat
Bonne journée

gatien

On ne l’arrête plus ! Hate de voir la suite

Santé !
( Modifié )

Ça y-est, on a perdu Kentaro dans le monde virtuel 😞

Kentaro

Non, non, ce n'est pas du virtuel! Le montage existe et fonctionne! Les photos vont arriver!

Le réglage n'est en fait pas très délicat à faire. Il suffit d'être un peu précis, et ensuite, c'est répétitif.

cereus45
( Modifié )

Merci pour le partage et bravo pour la modélisation !
Du coup je vais peut-être ressortir mon système à queues droites tombé en désuétude depuis l'arrivée de la toupie à montée électrique. L'adaptation de ton système "pied à coulisse" ne doit pas représenter un gros boulot. Ensuite vivent les tenons longs et enfourchements...

Kentaro
( Modifié )

Merci Cereus. J'avais aussi envisagé un mécanisme d'avance par tige filetée qui est très séduisant, mais finalement, cela m'a semblé moins compliqué de rester sur le principe du gabarit à créneaux et d'une butée mobile. Mais on doit pouvoir faire quelque chose de très bien aussi avec la tige filetée.

Kentaro  a publié l'article "Comment on fait ?".
il y a 3 ans
Bricolo36

Bonjour kentaro
Pas à pas très bien expliqué mais j'ai du revoir en deux fois pour comprendre le principe maintenant il faudrait passer à l'action
Bonne journée

Kentaro
( Modifié )

Merci. Désolé, c'est un peu long pour l'explication, mais j'ai voulu détailler. L'action, c'est fait. La machine marche et produit des tenons.

Bricolo36

Action pour moi

Kentaro

Je vais faire des photos, mais mon appareil déconne un peu en ce moment...

DewhitYoussef

👍
Moins on mesure plus on est précis.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 635 vues
11 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres pas à pas de Kentaro 
Voir aussi
Table des matières