L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
dependancesbois

Etabli pliable en bois de récup et quasiment fait à la main

Etabli pliable en bois de récup et quasiment fait à la main

Construction de l'établi en relation avec la création.

Tout en bois de récup donc multi-essence, presque entièrement fait à la main (quelques écarts!) (utilisation de ma raboteuse pour plus de justesse sur les épaisseurs et sérieux gain de temps aussi).

Un travail très plaisant et musculairement intéressant ! (j'ai retrouvé certains muscles oubliés).
En plus dans un atelier froid, ça permet de se chauffer à moindre cout. 😂

Liste des articles


Partager  

Le plateau

Des planches en chêne et en châtaigner récupérées sur une cabane démontée serviront pour le plateau.

La première étapes étant de les corroyer, un premier dégauchissage au riflard d'abord en diagonale dans les deux sens puis dans le sens du fil, puis à la varlope n°7.
Équerrage à la varlope avec le guide véritas.

Le travail de dégauchissage à la main est un super exercice, long voire très long. le rabotage se fera à la raboteuse.

Le délignage des madriers à été fait à la scie sous table et ce sera la seule opération faite avec.

ensuite re passage à la raboteuse et essai de collage à blanc.

Le bois étant vieux j'ai préféré le laisser 2 jours sans y toucher.
Le bois à travaillé et il a fallu revenir dessus aux rabots puis à la raboteuse pour enfin faire le collage final.

Le rabotage final s'est ensuite fait à la varlope puis au rabot à recaler puis au rabot de paume.
Très bon travail pour tester ses rabots et pas forcément évident.

mise à dimension avec la scie sur rail (que je n’utiliserai que là) finie à la ryoba.

Pour la ceinture, je prend une planche de pitchpin que j'avais acheté à un menuisier qui prenait sa retraite.
L'occasion de me servir de ce bois que je ne connaissais pas.

Je décide de faire un assemblage en queue d'aronde d'un coté.

suite...

Un petit affutage s'impose. l'occasion de tester le guide d'affutage véritas et les pierre diamentées

Sans oublier le biseau secondaire puis assemblage!

fixation de la ceinture au plateau collée vissée.

Je rajoute des morceaux en pitchpin pour réserver un rangement sur le plateau.

Les trous de vis seront bouchés avec des bouchons de platane fait à la mèche à bouchonner

Pour la partie "range outil", j'ai longtemps hésité sur le fond de l'espace.
Ça m'intéressait de garder la possibilité d’avoir un espace ouvert.

Je suis tombé sur des barreaux de lit d'enfant en hêtre que j'avais récupéré il y a un moment.

Les barreaux me laisse un espace pour mettre un serre joint ci besoin, je peux poser les outils dessus, et s'il le faut je peux toujours poser dessus une chute de cp pour les petits objets.

Problème : les barreaux font 16mm de diam. et ma mèche de 16 est trop courte pour aller au fond.

Je décide de me servir d'une mèche à bouchonner de 12 pour faire un des bouts (j'ai une longue mèche de 12!)

pour l'autre extrémité de la ceinture, je décide de faire une queue d'aronde sur toute la largeur.
traçage au trusquin et travail au ciseau.

pour la contre queue, traçage et creusage à la bédane et à la guimbarde

une pointe de colle, finition au rabot de paume pour les retouches et casser les angles et fin du plateau.

Publié Mis à jour

Partager  

Le Piétement

Pour le piétement, il faut retourner voir les chutes disponibles.
Cool il me reste des morceaux de chêne!

Débit à la main cette fois, puis dégauchissage aux rabots et rabotage à la machine.

C'est sportif mais agréable et c'est comme ça que ça viendra!

au final cette planchette de chêne est trop belle pour l'établi, je la réserve pour autre chose et recommence avec une autre chute!

coupe des pieds

les planches viendront se fixer (collées vissée) dans les découpes et un renfort en tenons mortaises viendra garder l'écartement en bas.

Attention aux gestes que l'on fait : une des mortaises m'aura valu 2 points de suture au doigt pour une mauvaise utilisation de mon bédane!!!! 😢

Point positif : il est très bien affuté!!!! 😂

pour le perçage des chevilles, petite technique qui marche bien pour percer droit le CD laser!

Quel dommage de n'avoir trouver que celui d'un certain Pascal O....o !!!!

On retourne dans les chutes de bois, et re-travail de corroyage.
Mise en place des pieds avec les paumelles.

Un des pieds est plus court de 6cm car cela compense une pièce de bois de 6cm (justement) qui vient assurer le bon repli des pieds l'un sur l'autre (c'est plus simple en image! 😒 )

Publié Mis à jour

Partager  

Les contreventements

Le problème de l'établi pliable et encore plus pour le travail à la main, c'est qu'il ne doit pas bouger !

J'en ai vu l'importance en le construisant sur un établi pas adapté du tout qu'il a fallu repositionner toutes les 5mn 😖 😫 😢

Donc premier élément à double fonction : un guide pour la servante mobile qui maintien l'écartement des pieds.
Une planche de douglas de 20cm de large (meilleur maintien) de 3cm d'épaisseur (même épaisseur que la ceinture).
Pour la fixation, ce sera boulons de 8mm avec écrous papillon dans les pieds et des petites lattes (en platane) enserrant les pieds pour un meilleur positionnement.

Le dessus sera délardé au rabot à 45° pour le coulissement de la servante

Ensuite pour contreventer tout ça, 2 pièces de chêne qui viennent se positionner en appui dans une cale sous le plateau et sur la barre transversale du pied dans une encoche à 90°

Pour l'instant cela tient juste en appui, je verrai plus tard pour un système qui les maintienne plus en place si besoin.

Publié Mis à jour

Partager  

Le crochet

Je ne connaissais pas ce système et je n'arrivais pas à en imaginer l'utilité.

En lisant en parallèle le bouquin de Schwarz sur les établis, cela a vraiment éveillé ma curiosité en plus de l'envie dans faire une pièce un peu déco!

Du coup, j'ai récupérer dans les morceaux de bois achetés chez le menuisier retraité (aussi tourneur), un petit morceau d'if, et c'est parti pour lui donner une forme de crochet (encore à la main).

après lui avoir donné une forme plus ou moins cubique, la forme de crochet est un peu plus complexe, l'occasion d'essayer plusieurs techniques

Publié Mis à jour

Partager  

Les trous et accessoires

pour le rendre utilisable il faut passer par cette étapes hyper stressante qui est de faire des trous dans le plateau !!!!!! 😱 😱 😱

Beaucoup d'hésitations, de recul, de calcul et puis allez c'est un établi, allons y !!!!

Toujours le vilebrequin et le cd et c'est parti : une ligne tous les 9 cm. deux trous à 90° de la ligne de trous au départ pour y loger la butée calibre

et un trou à 45°pour cette même butée.

des trous aussi dans la ceinture.

et aussi une erreur de trou !!!!! 😨 🙀 rebouché avec de la colle et des copeaux/sciure! ouf!!! 😳

pour les accessoires, quelques cales en teck (ancienne table de jardin) de plusieurs longueurs et plusieurs formes.

Notez le trou dans la largeur qui permet de maintenir une pièce de bois faisant office de "griffe"

en guise de presse de bout : le "wood dog" de véritas

Publié

Partager  

La servante coulissante

cette option n'en était pas une pour moi et le parait essentielle pour un établi de ce type.

Pour le rail du haut, j'ai failli sortir la défonceuse et le faire dans l'épaisseur de la ceinture mais je raccourcissais celle ci du coup et dans l'idée de ne pas (ou le moins possible!) sortir mes machines ça ne le faisait pas.

Idée récup : des lattes de teck de mon ancienne table de jardin! (je déteste jeter du bois!!!!)

du coup on ressort les rabots! ...

C'est l'occasion en même temps de commencer à travailler sur l'établi ! 😁

mise aux dimensions de l'établi.

Occasion de me servir de l'option griffe!!!

pour la servante, j'ai utilisé le morceaux de platane qui me fait de l'oeil depuis un moment!

Nota on retrouve de ce morceau dans les bouchons pour cacher les vis de la ceinture et aussi dans la partie du pied que j'ai fabriqué pour le projet des 5 ans de l'air du bois qui est chez @voltig'eure .

Un bois très agréable à travailler et beau en plus!

pour le sciage à la main, je vais peut être investir dans une scie plus longue!!!

le morceau étant déjà dégauchi cela à simplifié le travail.

L'utilisation du crochet se trouve d'une efficacité redoutable.

Pour l'encoche du bas j'avoue que j’étais à deux doigts (avec un en moins toujours!!!) de sortir la défonceuse,
mais en s'appliquant/acharnant ça l'a fait

et maintenant la languette plus facile et la mise en forme et le perçage des trous.

Publié

Partager  

La fin

Voilà il est fini!

Merci d'avoir tout regardé!

Désolé si c'était long, mais j'ai trouvé cet exercice tellement agréable à faire que du coup je m'étends sur le sujet!

Plus qu'à faire des créations dessus, en incorporant au maximum les techniques à la main auxquelles j'ai vraiment pris goût ! pas de poussière, pas de bruit! mais faut avoir le temps!!!!

Bons copeaux et comme on dit chez moi : YEC'HED MAT (lire yermat) *

**Bonne santé ou à la votre*

Publié

Contenus associés


Discussions

dependancesbois a publié le pas à pas "Etabli pliable en bois de récup et quasiment fait à la main".il y a 15 jours
Bricolo36
 

Magnifique pas à pas je ne me suis pas du tout ennuyé je m'y voyais aussi en le parcourant je vois tout le plaisir que tu as pris et l'amour du travail bien fait que tu as porté en le faisant.
C'est un outil qui se transmettra de père en fils je pense
Bravo

dependancesbois
 

Merci, en fait l'idée même de publier sur l'air du bois motive pour s'appliquer encore plus et au final c'est encore plus plaisant!
Pour la transmission y a plus qu'à faire un fils (ou fille!) 😂

Bricolo36
 

Peu importe le sexe elle sera aussi bricoleuse

Kentaro
 

Bel établi et superbe Pas à pas, avec plein de détails et de photos! Merci!

dependancesbois
 

Un vrai plaisir! s'il est partagé c'est encore mieux ! 😜

JPM

FABULEUX!😀😀😀
Je me suis régalé .
Perso j'aurais préféré un pas à pas " feuilleton "
C'est tellement riche que j'ai du mal à tout assimiler ! ( la vieillesse est un naufrage)...
Comment fonctionne le crochet ? Astuce que j'ignorais totalement.
Ton etabli Tu vas quand même travailler avec ou tu le mets dans ton salon ?🤓

dependancesbois
 

Merci beaucoup!
Désolé pour le feuilleton, je suis pas trop série et plus film!!! 😂
La vieillesse? je préfère dire maturité! surtout depuis que je vieilli!
Pour le crochet, en fait il sert de butée de blocage de la pièce à chant, il faut quand même la bloquer avec un sert joint ou valet. C'est très efficace et permet de se passer de presse sur un établi de cette taille. je ne connaissais pas non plus, du tout j'ai testé. (dans la création, j'ai mis des photos de l'utilisation).

Sinon oui il est dans l'atelier et il sert déjà!!!! 😆

Noobodyy

Merci pour ce photo-reportage très agréable à lire.
Ça donne envie !

dependancesbois
 

Merci ! Content que ça plaise!

Francois25
 

Voila un magnifique établi ! Pendant quelques temps je travaillais à la main, c'est plus long, mais c'est très satisfaisant je trouve 😊 Il est vrai qu'un accident est vite arrivé.. Pas plus tard que ce matin en corroyant un bois.. Résultat 2 points de suture aussi.. Comment va ton doigt ?

dependancesbois
 

Merci! oui c'est vrai que le travail à la main est satisfaisant! mais plus long! pour le doigt ça va ! çà repousse! en fait c'est un bon avertissement car je suis en train de faire un carport pour une cliente et les mortaises sont beaucoup plus grandes, du coup je fais bien plus attention!
Bon rétablissement.

Francois25
 

J'imagine ! Il m'en ai arrivé des choses à l'atelier.. Deux ongles du pouces arrachés, des coup de ciseaux.. A chaque fois je me dis que je ferai plus attention à la prochaine mais.. On est pas à l’abri ! Bon rétablissement à toi et j'espère que tu prendra beaucoup de plaisir avec cet établi !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
528 vues
12 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de dependancesbois 
Voir aussi
Table des matières