L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

dneis

Mini double presse d'établi amovible

Mini double presse d'établi amovible
+

Petit dispositif à brider sur mon établi destiné principalement à pouvoir raboter des petites planches (à la fois face et champ) ou de petites pièces de bois.

Voici donc ma réflexion et les grandes lignes de la fabrication.

Liste des articles


Partager  

Point de départ et concept

Mon établi est très très petit et pour l’instant quand je dois travailler une pièce de bois et donc la brider, j'ai le choix entre:

  • un étau de mécanicien (pas trop pour le bois, il faut protéger des mors acier et c'est trop haut);
  • une griffe sans griffe (mais l'établi n'est pas très plan du coup la pièce de bois peut basculer ou fléchir sous la pression du rabot);
  • un montage pour les pièce fines que je monte dans la griffe (mais trop souple et pour des pièces d’épaisseur supérieure à 7mm environ).

Je voulais donc un truc qui me permette plusieurs possibilité de bridage pour travailler les planches sur face et sur champ.


Je me suis tâté pour faire un établi de laitier (bel exemple) mais comme:

  • je suis gaucher (je rabote donc de gauche à droite);
  • je veux le mettre à droite de mon établi (pour l'accessibilité);
  • mon établi est tout petit;
    ben ça marche pas. Principalement car il faut pousser le rabot vers les butées fixes.
    (je ne sais pas si c'est clair... Regardez les photos et imaginez que vous êtes gaucher !!)

J'ai donc réfléchi à un autre design, qui finalement est une fusion d'une presse à chariot avec une presse type Moxon (exemples LADB)), le tout amovible.

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation presse à chariot

Je commence par réaliser la glissière pour le chariot:

  • trusquinage (j'en ai un tout beau tout neuf ;) voir ici !);
  • découpe précise à la scie à dos;
  • traçage des défonces;
  • ciseaux puis finitions à la guimbarde.

Le chariot est en iroko. Je me sers de la glissière pour tracer la largeur du chariot.
Découpes propres à la boîte à onglets, on gagne un temps fou par rapport à traçage+découpe+reprise.

Perçage puis taraudage du chariot.


J'ai fait le choix d'une tige filetée immobile par rapport au plateau:

  • 🙂 avantage : c'est toujours le même encombrement, elle ne va pas dépasser;
  • ☹ inconvénient: pour serrer il faut dévisser, faudra s'y faire 😖 !

J'ai passé pas mal de temps à ajuster les trous par lesquels passe la tige filetée (problème de parallélisme entre le trou taraudé dans le chariot et l'axe de la glissière 😡) mais finalement le chariot se balade d'un bout à l'autre avec très peu de jeu et sans forcer non plus.
Y'a juste un peu plus de jeu que prévu entre la tige et le trou par où elle sort...


Je termine par le perçage périodique du plateau.
Mèche de 20mm car j'ai pu trouver du tourillon de 20mm.
J'utilise l'astuce de dependancesbois du CD pour vérifier la perpendicularité 😉 lors du perçage.

Bon, trou de 20 pour tourillon de 20, forcément ça se passe pas comme ça sans ajustements.
Heureusement ça force, ce qui me permet de:

  • 1- poncer légèrement le tourillon pour qu’il rentre sans jeu;
  • 2- poncer légèrement les trous qui forcent plus que les autres (essais avec le tourillon test).

Premiers essais de rabotage: top, ça ne bouge pas et ça serre bien sans craquer!

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation presse frontale

Je ne voulais pas de tiges filetées qui dépassent devant.
Elles seront donc mobiles et les écrous fixes: ils sont noyés à l'intérieur dans une petite mortaise ad hoc.

Tout d'abord, perçage pour le passage des tiges filetées (vilebrequin).

Pour éviter que les écrous noyés ne tournent, ils sont réalisés à partir d'une barre d'acier de 10mm x 14mm, percée + taraudée. Mortaise au bédane de 10mm.

Ajustement pour que tout cela tourne librement.

La presse frontale est une simple planche épaisse avec deux trous.
Elle est montée avec un léger désaffleur afin de la raboter pour qu'elle soit au même niveau que le reste.

Et pour finir, elle est garnie de cuir pour améliorer la prise des pièces sans avoir à serre comme un âne.
Les vis sont munies de petites barres transversales pour les actionner.

Publié Mis à jour

Partager  

Premiers essais et accessoires

Premiers essais de rabotage sur face et sur champ.

La presse frontale maintient très bien les pièces grâce au cuir.
Ma crainte de passer un temps fou à actionner les vis est dissipée car elles tournent avec peu de frottement et les barres transversales sont bien pratiques.

La presse à chariot maintient plutôt bien les pièces de bois.
J'ai ajouté des pièces de cuir sur les butées et ça limite grandement le glissement latéral, ce qui est appréciable pour le rabotage avec les outils à moulure.

De plus, pour les outils à moulure, j'ai ajouté une butée avec vis permettant d'immobiliser une pièce depuis la droite (car le chariot est à gauche). Ça me permet de raboter comme un droitier, ce que je suis obligé de faire avec les bouvets et autres outils à moulure 😠.
[En effet, je préfère épargner la butée du chariot et pousser vers une butée fixe plus solide]

Publié Mis à jour

Partager  

Dimensions et caractéristiques

Course du chariot: XX mm
Capacité presse chariot: XX mm
Espacement tourillons: 58 mm
Diamètre tourillons: 20 mm

Capacité presse frontale: épaisseur maxi: XX mm
Capacité presse frontale: longueur maxi: XX mm (ou illimitée si on pose la planche sur les vis)

Dimensions plateau: XX x XX
Dimensions presse frontale: XX x XX

Tiges filetées de 10mm partout.

Publié Mis à jour


Discussions

dneis a publié le pas à pas "Mini double presse d'établi amovible".il y a 3 mois
Kentaro
 

Bravo! En fait, c'est comme l'établi du laitier, mais plus en longueur... et peut-être plus pratique... Cela donne des idées :)

DewhitYoussef

Des nouvelles sur l’etymologie du mot? Pour moi, en manipulant les deux poignées très proches, l’utilisateur semble traire, d’ou le nom imagé.

dependancesbois
 

DewhitYoussef la réponse avait été trouvée: le nom à été donné par Christopher Schwarz car l'établi a été acheté à un laitier! c'était juste çà en fait ! 😓

DewhitYoussef

Oui, ne l’ai vu qu’après.

Vic66
 

Maïs, voilà le genre de réflexions que j'aime ! Cela va sûrement m'aider dans ma propre réflexion sur le sujet. J'ai plus ou moins tout ce qu'il faudrait pour entamer le projet, mais j'en ai trop en même temps 😄 je vais suivre avec intérêt.

Vic66
 

J'oubliais, très joli rabot !!!

dneis
 

Héhé, une de mes dernières trouvailles.
Un magnifique rabot de 44mm en chêne vert, "Thivel & Béréziat" fabrique d'outils monté, Lyon. Pastille en laiton estampée à l'avant.

Le fil du bois est exactement sur quartier (anneaux de croissance bien parallèles à la semelles).
La face d'appuis du fer dans le fût est légèrement creusée, de sorte que le fer prend appuis uniquement en haut et en bas du fût, pour une planéité parfaite.
😻

dependancesbois
 

j’adore ce genre de réalisation!

dneis
 

Merci ! Je suis aussi avec intérêt ce que tu fais ;)

dependancesbois
 

dneis merci également!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
661 vues
10 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de dneis 
Voir aussi
Table des matières
Admin