L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

trente six seb

Quels niveaux de Détails doit je mettre dans mes dessins sur Sketchup ?

En fait, cette question est un rebond de cette autre question :

Je ne pose pas la question pour avoir vos réponses (j'ai la mienne) mais pour lancer une discussion, car il est vrai que cette question est un peu sous entendue dans la question initiale.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

8 réponses

2
cocoM

je rejoins Oak sur la majorité des points qu'il a cité ; moi non plus je n'utilise pas de CAO ; je vois bien ce qu'elle pourrait m'apporter sur certains projets, mais j'arrive à trouver suffisamment de boulot en me cantonnant aux projets où elle n'est pas nécessaire.

je travaille principalement le massif en plot, avec une bonne dose de récup ; et j'aime bien pouvoir faire évoluer mon plan en fonction du bois que je trouve. Pour ça, j'ai l'impression (surement faussée par le fait que la seule fois où j'ai essayé de lancer SU j'ai mis 30min à faire un cadre) que faire autre chose qu'un croquis avec les cotes principales me ferait perdre beaucoup de flexibilité (par ex si au final mes panneaux une fois rabotés font non pas 25 mais 22mm).

Pour "vendre" le projet, là encore je vois bien ce que la CAO pourrait apporter ; mais l'un de mes principaux arguments de vente c'est que je suis un petit artisan ; vouloir copier les méthodes de vente des grosses boites avec bureau d'étude dédié ne me semble pas plus pertinent que de passer du temps à discuter avec le client, pour instaurer une compréhension mutuelle des attentes et des contraintes et une relation de confiance qui rendent cet élément superflu.

Là où la CAO me semble la plus pertinente, c'est pour le travail à plusieurs (que ce soit au sein de la meme boite, avec un sous traitant, ou avec un autre artisan d'un corps de métier différent). Je travaille régulièrement avec un ferronnier, et plus on bosse ensemble plus je prends conscience du temps que l'on perd en coups de téléphone et autres réunions de chantier pour caler des détails au fur et à mesure ; alors qu'une CAO détaillée permettrait de résoudre 90% des questions dès le départ du projet.
D'un autre coté plus on bosse ensemble mieux on arrive à anticiper les difficultés de l'autre et à intégrer ses contraintes ; après 4 projets communs les réunions sont plus un prétexte pour boire un café et la plupart des questions sont résolues en un SMS.

Un autre cas où je trouverais la CAO pertinente : pour faire de l'agencement un peu velu et anticiper les intégrations (par ex voir la porte qui ne s'ouvre plus si le tiroir n'est pas bien fermé, l'évier qui va etre installé plus tard mais qu'on a pas sous la main au moment de la réalisation...). Avec des dessins, l'expérience et une bonne visualisation dans l'espace ça se fait, mais la 3D est quand meme un plus.

Quand au niveau de détail, c'est vraiment selon les cas et l'intéret que chacun porte à la CAO. Si tu t'éclates à faire un dessin ultra détaillé et que le temps passé ne te coute pas humainement, vas-y.
Par contre si tu ne le fait que parce que c'est un outil nécessaire ; à toi de déterminer ce qu'est le strict nécessaire dans un projet donné ; tout en gardant en tete que des réalisations exceptionnelles ont été faites sans cet outil et que bien souvent il n'est nécessaire que parce qu'on ne sait pas utiliser les outils qu'il veut remplacer (Sortie de son contexte, cette phrase peut s'appliquer à plein d'outils dans l'atelier).

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Pitsic
( Modifié )

C'est intéressant comme discussion, dommage que ça dérive pour savoir qui a la meilleure méthode... Surtout que comme souvent ce n'est pas binaire et il n'y a pas de bonne ou de mauvaise méthode (ou de bonne ou mauvaise situation). Le choix de l'outil est propre à chacun en fonction de ses compétences ; maitrise des outils DAO, du trait ou revendication réac parce que là, on est là-dessus, que ça soit soit dit sans langue de bois et c'est tant mieux ne change pas le fond. Perso, ça me fait marrer, même si je trouve que ce besoin de choquer est trop poussé.

C'est intéressant ce que tu dis Oak et je te rejoints complètement, plus tu vas donner de détails, moins t'auras de liberté devant ton bout de bois. En plus d'atténuer le côté "whoua" une fois le meuble posé. Pour autant, je constate que c'est un vrai plus avec les clients et un super outil de discussions pour co-créer le résultat final. Sans ça, les gens ont souvent du mal à se projeter et c'est pas simple d'expliquer ses attentes.

Pour la question de la créativité, ça ne me choque pas de passer du temps devant un ordi pour bosser. C'est perso, mais l'idée d'alterner les pratiques dans un métier, je trouve ça cool. Pourvoir passer du temps devant un PC pour bidouiller un projet, être le lendemain dans un atelier à brasser des plateaux, le surlendemain à chercher la bonne quincaillerie et finir par une pose sur un mur complètement gauche, c'est là tout l'intérêt du métier et l'un ne va pas sans l'autre, en tout cas, c'est ma vision des choses même si je conçois qu'on puisse préférer telle ou telle partie, voire en détester certaines.

Enfin pour répondre à la question initiale, j'utilise SKP comme Seb, ça m'aide à me projeter sur la partie fabrication, mais ça reste la création d'un modèle visuel en anticipant les assemblages, coupes, techniques dispos/maitrisées, quincail',… Je me suis fait piéger plusieurs fois à m'appuyer (uniquement) sur les modèles générés pour la fabrication mais j'en reviens, et la fabrication passe par plusieurs étapes papiers à la main, fiche de débit, croquis intermédiaires, schéma technique pour la quincaillerie…

Mis à jour
BaptisteC
( Modifié )
Je suis d'accord

"Le choix de l'outil est propre à chacun en fonction de ses compétences" +1 L'essentiel c'est de parvenir à un résultat satisfaisant pour tout le monde en étant efficace et si possible en prenant plaisir à le faire (d'autant plus quand ce n'est pas un métier).

trente six seb

C'est clair, tout cela est très personnel, les idées partagées peuvent donner des idées aux autres (et vice versa) mais le but n'est de convaincre personne. Il faut trouver un équilibre :

  • rapport plaisir / résultat pour un amateur
  • rapport plaisir / résultat / rentabilité pour un pro

J'ai la chance de trouver SU ludique. Enfin ludique quand ça marche et quand je fais des trucs que je maîtrise. ^^ J'aime bien chercher un peu mais bon il n'y a pas que ça dans la vie.

En remontant d'un cran, mon point de vue et que je trouve que toutes les techniques sont complémentaires. Je n'oppose pas SU au Trait et je travaille d'ailleurs plus le Trait que SU. Mais par exemple, il m'est arriver de dessiner des modèles SU et de les faire tourner pour savoir dans quelle direction je devais aller sur ma feuille à dessin. Ca fait gagner du temps et ça permet aussi d'être sûr que ce qu'on fait est juste.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Oak

Yop.

Bon je ne me sert pas de l’outil mais imaginons.

A mon sens c’est :

  • un support à la vente si l’on ne souhaite pas dessiner à la main, de ce côté là une ébauche avec quelques détails réalistes (les gonds pour une porte, les poignées pour un meuble…) assorti à des échantillons devant le client devraient être suffisants considérant le temps que cela prends (je garde toujours en tête le temps passé)

  • un support à la fabrication lorsque l’on s’attelle à un projet velu (complexité technique / débit important) alors il faut pousser jusqu’à ce que ça remplisse son rôle énumératif.

  • un brouillon pour ceux qui n’aime pas le papier, essai/erreur, test de design, test de proportion. Auquel cas c’est a satiété.

Pour finir j’ajoute ma vision du concept de dessin réaliste sur ordinateur :

Plus il y’a de détails dans la version proposée au client, moins je suis libre en atelier face à mon matériau. Il à souvent (le matériau) plus de choses à raconter que moi sur le design final des ouvrages.
Alors je m’applique à donner le moins de détails possible et jus qu’ici la surprise à toujours été bonne pour les clients. Je n’aime pas l’idée d’un rendu catalogue et que le moment sur le pc soit le moment le plus créatif de la démarche.

✌🏼

mofran

il y a bcp d'atelier dans cette réponse et c'est bien, donc utiliser la CAO comme outil d'atelier, (plus de papiers qui trainent et qu'on griffone et qu'on perd etc, dans l'atelier un portable cheap ou tablette lié cloud avec le poste a la maison )
et du coup, une fois asser loin mais pas trop avec la CAO, croquer une esquisse sur un bout de papier pour aller voir le client qui doit pas se perdre ni nous dans la modé CAO, j'aime bien ca

trente six seb
( Modifié )

En fait, tu expliques pourquoi on peut très bien s'en passer 😉
Le temps passé est la clé de la question (AMHA) et en fait, plus on pratique, plus on va vite. Il m'arrive de faire des crobards sur SU, juste parce que pour certains trucs (et notamment quand c'est répétitif), ça va plus vite comme ça et ça m'évite de réfléchir (je sais ça, c'est LE contre argument ^^).

Je suis sur un positionnement moins créatif que le tiens. Peut être qu'en faisant tout sur SU, ça me bride aussi sur ce plan là. Mais bon, je reste débutant et j'ai besoin d'éviter d'aller trop loin et proposer des trucs trop complexes. C'est un genre de filet de sécurité.

L'expérience de chacun joue beaucoup dans l'appropriation ou non de ces outils.

C'est bien de se laisser porter par la matière. 🤗

Oak

trente six seb mofran

Oui et puis avant tout, chacun fait avec ses compétences et ses facilités.

On est tous différents, une recette par professionnel je crois qu’on l’avait déjà dit.

Ce qui compte c’est ce qu’on sort au final.

J’ajoute une chose, l’informatique, les batteries, les machines, la production de tout cet attirail est tellement energivore pour notre environnement. Je ne suis pas intégriste mais j’aime me passer de ce dont je peux me passer à ce niveau. A mon rythme.

trente six seb
  • 1000

On est tous différents, une recette par professionnel je crois qu’on l’avait déjà dit.

Oui !!!

.... mais 😁

En fait, il existe tellement de problématiques dans nos métiers que connaître plusieurs techniques pour résoudre un problème est indispensable.

Je ne suis pas intégriste non plus, mais en voie de radicalisation ^^ Mais mes efforts portent ailleurs, pour l'instant. Mais l'argument a de la valeur pour moi.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
trente six seb

Sketchup a pour moi plusieurs utilités :

  • discuter avec le client, échanger autour d'un visuel jusqu'à un résultat final qui est "visible" par le client et concret pour lui
  • préparer mes assemblages et mon mode de fabrication : en concevant un modèle sketchup, j'imagine toujours en même temps comment le faire, c'est-à-dire que je ne me concentre pas que sur l'esthétique.
  • préparer la fabrication : dans le même état d'esprit, j'imagine une gamme de fabrication en même temps que je conçois et j'essaie d'anticiper le manque d'expérience en anticipant les difficultés
  • arriver à la fiche de débit : souvent je crée une version de travail moins esthétique mais avec les traverses rallongées pour tenir compte des tenons par exemple
  • enfin la fiche de débit est exportée dans mon système de devis pour calculer les coûts matières
  • là où je suis plus précis, c'est quand j'utilise la fonction calepinage qui est tout de même bien pratique

MAIS :

  • je ne dessine pas les assemblages en détail
  • si la fiche de débit est courte, je la corrige à la main si besoin au lieu de travailler sur le modèle SU
  • je ne cherche pas un rendu hyper réaliste
  • sur certaines difficultés particulières, je préfère passer sur épure que me casser la tête sur sketchup

Voilà, je crois que c'est à peu près tout.
Si je savais mieux dessiner et surtout si c'était plus facile en version papier de passer d'une version à une autre, je pourrai me passer de SU.
Donc c'est pas pour tout de suite.

mofran
Je suis d'accord

c'est bien,
en fait si ta question est peut plutot:
a quel point je dois faire des heures sup non payées pour auto-satifaire une excellence théorique?
je trouve que tu y réponds bien: point trop n'en faut
qu'est ce qui te gêne dans ta démarche/ relation avec SU telle que tu la vies?
client pointilleux sur l'avant projet?
erreurs coupé trop court ou trop de déchets?
pas vu venir certains montages d'ateliers olé olé?

je crois que c'est un équilibre, passer par un concepteur externe c'est un peu du phantasme (avant de comprendre comment l'autre fonctionne, ca prend bcp de temps)
te former "vraiment" a la modélisation bois en reprennant depuis 0 trop long
passer a un autre programme vraiment bien bien, pas la peine non plus

la formation auto continuée a la carte en demandant des conseils, commandant des tutos yt utiles aux motivés de la communauté ca reste le plus positif
voir ca comme normal de pas exceller dans les domaines satellites

trente six seb
( Modifié )

en fait si ta question est peut plutot:
a quel point je dois faire des heures sup non payées pour auto-satifaire une excellence théorique?

😀 Si à chaque fois que je pose une question ou lance un sujet, mes questions sont retraduites en disant ce qu'il y a de sous entendu derrière... on va aller loin !! 😁 😂

qu'est ce qui te gêne dans ta démarche/ relation avec SU telle que tu la vies?

rien du tout, ma démarche me convient parfaitement, j'ai mon équilibre.
Je cherche juste à profiter d'un projet intéressant pour progresser un peu sur ce logiciel.

mofran

c'est pas toi ou autre que j'essaye de recadrer , mais moi:
quand tu pose une question qui n'en est pas une qui fait réf a une autre question qui n'est pas liée si évidement que ca, libre cours aux réponses qui n'en sont pas..😇
mais le débat est loin d'être futile, avec la multiplication de l'offre (massif, panneaux , plastoc et finitions, travail a la main, a la portative au 400v, a la CN, commander du pré-maché ou faire faire,etc etc) un bout de papier ou écrire deux trois trucs au dos de la planche brut ne suffit plus pour mener le projet de a a z et donc c'est peut être comment je switche , se former en continu en gardant le fil rouge atelier?
après pour que CAO fasse gagner du temps faut qu'elle soi réflexe et faut commencer tôt et bien . (trop tard pour ceux qui n'ont pas fait atelier main droite Cao main gauche a partir de 12 ans???)

trente six seb

mofran je ne me suis pas senti "recadré" non plus 😉

Le partage d'expérience est toujours intéressant, dans la mesure où on essaie de rester objectif et de ne pas chercher à convaincre les autres. Du partage quoi.

La menuiserie en particulier et le travail du bois en général est très vaste et les usages d'un outil comme SU sont très larges. A chacun de trouver son confort.

Je n'ai pas commencé très tôt, par contre, dès que j'ai été débloqué dessus, c'est devenu un réflexe (depuis 2 ans maintenant). C'est José Das Neves (José Das Neves)qui m'a débloqué sur SU.

Le premier déclic vient de là :

PierrePoulizac
( Modifié )

Tout à fait en phase avec toi, trente six seb, pour les projets un peu complexes, surtout depuis les cours en ligne de José Das Neves ...
Il m'arrive quand même de dessiner des assemblages pour faciliter le pointage de la toupie/mortaiseuse.
Ce qui est vraiment un gain de temps, c'est le calepinage par OCL. Ara , tu devrais vraiment essayer, c'est tout à fait accessible, et ça vaut les 15' d'apprentissage, surtout quand tu utilises des panneaux assez chers ...
En gros, le degré de détail que j'utilise dépend de la complexité du projet ou de l'assemblage. Sketchup permet d'en rester là où l'on souhaite, du concept au détail de fabrication, de garder une bibliothèque de projets, de composants, ... de faire des vues sous n'importe quel angle, de corriger, de modifier sans avoir à tout refaire. Bref, c'est un outil puissant qui évite des erreurs.
Bien entendu, cela demande un effort d'apprentissage au départ, mais je ne l'ai jamais regretté.

Ara

PierrePoulizac tu m'avais fourni un manuel pour l'apprentissage des bases de SketchUp que j'avais trouvé super (en 2 soirées j'étais au top !). Tu aurais la même chose pour OCL ?

José Das Neves
( Modifié )

j'ai fait quelques tutos la dessus.

PierrePoulizac

Ara je n’ai pas l’équivalent pour OCL de ce que je t’avais passé. Mais regarde chez José Das Neves ou jerryvento. J’avais fait mon marché comme ça, et franchement c’est très abordable.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Kentaro
( Modifié )

Personnally... Et cela n'engage que moi... Bien sur, comme d'hab, mon opinion n'est pas dans l'air du temps, mais tant pis, tu as lancé le sujet, alors...

Je peux concevoir que faire un joli visuel puisse aider à vendre et communiquer avec le client. OK.

Ou bien, pour visualiser la forme générale, l'équilibre, l'esthétique.

Pour le reste, un meuble, ce n'est pas la fusée d'Elon Musk... La plupart du temps, c'est 4 planches, parfois un peu plus, mais c'est jamais bien compliqué.

Pour cela, mes 3 neurones et un crayon me suffisent.

Pas besoin de s'amuser à faire les détails sur un écran. Les fiches de débit, on les ajuste en fonction de la matière nécessaire pour les assemblages. C'est pas bien compliqué.

Si les gens disent que cela les aide, c'est que vraiment, leur appareil cognitif est vraiment pas en bon état...

Je suis toujours dubitatif devant la qualité des plans que l'on voit ici et le temps que les gens y ont passé, pour pas grand chose...

Je n'ai jamais compris le besoin qu'on a de fignoler sur son ordi, sauf pour occuper le temps le soir, et pour combler la frustration de ne pas être à l'atelier.

Se donner l'illusion de créer sur un écran, pour compenser le manque...

Ou quand on est un ancien informaticien, et que l'on ne peut pas s'empêcher d'y revenir.

On a l'impression que pour beaucoup, le plaisir est plus devant l'ordi qu'à l'atelier. C'est assez étrange...

Ou bien, c'est pour se donner l'illusion que l'on est dans un beau bureau d'étude, que l'on est un grand ingénieur de fabrication, alors qu'il s'agit simplement de 3 caissons...

Bien sur, quand il y a 300 pièces à concevoir et réaliser, ou quand on fait des meubles à la chaine dans une usine, c'est différent. Mais pour le petit menuisier du coin, cela n'a pas grand sens.

NB: Bien évidemment, quand on veut faire travailler une cnc, il faut passer par les plans détaillés, sortir du dxf... C'est ce que je fais. Mais c'est autre chose.

Mis à jour
trente six seb
( Modifié )

Personnally... Et cela n'engage que moi... Bien sur, comme d'hab, mon opinion n'est pas dans l'air du temps, mais tant pis, tu as lancé le sujet, alors...

Wahou, ça commençait bien, on ne te demande rien de plus que dire que c'est ton opinion que tu exprimes et non LA vérité. Parfait.

Je peux concevoir que faire un joli visuel puisse aider à vendre et communiquer avec le client. OK.

Ou bien, pour visualiser la forme générale, l'équilibre, l'esthétique.

Pour le reste, un meuble, ce n'est pas la fusée d'Elon Musk... La plupart du temps, c'est 4 planches, parfois un peu plus, mais c'est jamais bien compliqué.

Pour cela, mes 3 neurones et un crayon me suffisent.

Pas besoin de s'amuser à faire les détails sur un écran. Les fiches de débit, on les ajuste en fonction de la matière nécessaire pour les assemblages. C'est pas bien compliqué.

Intéressant, c'est ton point de vue, et je le partage en partie. Tu simplifies la menuiserie à un meuble en 4 planches alors qu'à mon avis c'est beaucoup plus vaste. Il n'y a pas que le mobilier, il n'y a pas que les panneaux (les "planches"). Mais là aussi, ce n'est que mon opinion et elle n'est supérieure à aucune autre.

Si les gens disent que cela les aide, c'est que vraiment, leur appareil cognitif est vraiment pas en bon état...

Ah ben merde alors, à peine 10 lignes et tu te contredis, ce n'est pas une opinion ça. C'est un jugement. Et il est très condescendant, voire insultant. Dommage de ne pas tenir plus longtemps ton engagement initial.

La suite ? ben je n'ai pas lu...

Kentaro
( Modifié )

trente six seb Ben dommage que tu n'aies pas lu la suite...

Je dis tout haut de que je pense. Je ne joue pas au faux cul. C'est brut de décoffrage. On prend ou on prend pas, peu importe. Donner un jugement, c'est interdit ? Je n'insulte personne. Il faut faire attention aux mots que l'on utilise.

Tu lances une discussion qui va être nécessairement "discutée", je suppose que tu t'y attendais, non ? Le premier avis qui n'est pas dans ta ligne, tu le démontes. ça sert à quoi, de lancer une discussion, alors ?

Ou alors, on discute dans un cadre que tu définis a priori, du genre: "le recours à SU est une bonne chose, ça se discute pas. Ensuite, on peut parler des modalités d'application".

ça me rappelle quelqu'un...

trente six seb

Je n'insulte personne.

Si les gens disent que cela les aide, c'est que vraiment, leur appareil cognitif est vraiment pas en bon état...

Comment appelle tu quelqu'un dont l'appareil cognitif n'est pas en bon état ? Un débile mental ? un handicapé mental ? une personne souffrant de défience mentale ? un abruti ?

Je n'insulte personne.

Il faut faire attention aux mots que l'on utilise.

UN point sur lequel on est d'accord.

Le premier avis qui n'est pas dans ta ligne,

vas lire ma réponse à Oak, on ne peut pas dire qu'on soit exactement sur la même ligne concernant SU

Tu pars du principe que je te descends parce que tu IMAGINES que je suis en désaccord avec toi. Tu te trompes j'ai arrêté de lire ta réponse à partir du moment où je me suis senti considéré comme un déficient mental. (à remplacer par le mot qui te conviendra le mieux).

Point final.

Fabien R

Kentaro je vois pas ce que l’appareil coïtif vient faire là, même si dans les grands jours j’arrive à planter des clous avec. :)
Je te trouve sévère : une réflexion sous sketchup, proportions, contraintes,… ca peut aller vite. la fiche de débit dans la foulée, tout ça donne des supports pour œuvrer tranquillement à l’atelier, ne pas dépointer une machine avant d’avoir passé la dernière pièce, etc.bref, pour un amateur, compenser des automatismes qui ne sont pas là.
Et puis crobar ou sketchup, un travail bien préparé est à moitié terminé, on peut aussi y trouver une certaine satisfaction.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
JulesL
( Modifié )

Beaucoup d'opinions différentes, qui font sens en fonction des ouvrages que l'on conçoit et fabrique, du nombre personne qui vont être amené à travailler dessus et tout simplement son aisance et son appétence pour l'outil numérique.

Pour ma part je suis sur Rhino3D et je vois vraiment ça comme une planche à dessin. Donc comme une épuré chacun y dessine jusqu'à la précision qui lui convient, je n'imagine pas dessiner une porte d'entrée sans représenter les profilages/assemblages pour m'assurer que tout passe Parcontre une porte de meuble assemblée en domino je vais pas m'embêter. Un des gros avantages est de pouvoir proposer des rendus assez précis aux clients (souvent avec un échantillon pour valider essence/moulure/finitions).

Nous sommes un tout petit atelier mais avec des ouvrages assez complexes, qui dure régulièrement plusieurs mois. Avoir la possibilité de se réimprimer telle ou telle partie de l'épure est un vrai plus.
Actuellement sur un gros escalier courbe a l'anglaise en lamellé on a par exemple pu imprimer la vue en plan pour chaque tour de collage, imprimer puis coller les développements sur chaque face des limons pour tailler...
Pour pouvoir sortir ses profils et ses fers à tailler avec un bon équilibrage c'est redoutable également.

Donc dans notre cas c'est un gain de temps et de précision énorme.
Après il m'arrive de temps à autres de dessiner un bout d'épure car je suis plus a l'aise pour tel cas sur papier ( l'aretier notamment...) Et grand nombre de croquis pour plein de raisons.

A mon sens maîtriser l'outil informatique est un vrai plus mais il ne faut pas négliger la version traditionnelle et de tte façon on ne pourra pas tracer qqlchose sur ordi sans maîtriser les techniques de traits traditionnels

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
FWD
( Modifié )

Quand ça passe sur la CNC je vais dans le détail car souvent le temps perdu en conception peut-être très largement gagné à l'usinage et sur des assemblages derrière.

Pour un meuble traditionnel le plus souvent je dessine la base pour avoir une fiche de débit mais ne vait pas jusqu'à la quincaillerie moulures et autres. Même avec le plugin quincaillerie, ça imposerait de tout le temps utiliser les mêmes ou alors se taper un paramétrage à chaque fois... Donc par exemple les glissière je laisse les 12.7mm pour poser la glissière et ne vais pas plus loin.

Et sur la CNC par contre ça change tout, les trous pour le système 32, rainures et autre t'as intérêt à détailler au maximum ta conception car dessiner une rainure ou un trou par exemple, va beaucoup plus vite que de devoir faire le traçage et le risque d'erreur est très réduit. C'est d'ailleurs l'argumentaire de shaper pour vendre sa défonceuse numérique...

Après entre nous la CAO, ça ne m'éclate pas plus que ça, je préfère être à l'atelier c'est plus plaisant que de passer la journée sur le pc à dessiner. Il faut vraiment que les heures de conception me fassent gagner du temps derrière ou m'évite des erreurs (des projets complexes par exemple) sinon pour les trucs simples mon tableau blanc, un feutre me suffisent 🤣 mais faut pas que ce soit trop compliqué car je suis mauvais au dessin à la main...

Par contre j'utilise plutôt fusion 360 que sketchup. Même si sketchup est un peu plus conviviale, avoir un logiciel paramétrique c'est un sacré plus si le client veut modifier une cote ou autre ça évite de tout se retaper. Mais fusion est un peu cher, je cherche un soft qui propose à peu près la même chose (sans la partie FAO et simulation que je n'utilise pas) mais où la license est soit achetable à un prix correct soit gratuite sans restriction donc si quelqu'un a une piste... car ça fait tout de même 50€ par mois la license (PS: la version gratuite ne convient pas car j'ai besoin d'exporter dans vcarve pour la cnc)

J'essaye de redonner une chance à freecad et rhino 3D mais pour l'instant je reste toujours coincé sur l'idée que j'en avait:

Freecad demande d'être hyper carré sous peine d'envoyer pleins d'erreurs et une fois qu'il commence bonne chance pour les résoudre.

Rhino 3D: Semble être une usine à gaz, j'ai même pas réussi à sortir un dxf et assembler puis modifier 2 pièces

Par contre les deux en terme de convivialité sont loins de fusion et encore plus loins de sketchup donc faut vraiment se faire mal au début 😅

Mis à jour
zanca
( Modifié )

Salut, je suis étonné de ton affirmation sur les esquisses pas entièrement contraintes avec Freecad. Perso chez moi c'est possible. Version 0.20, 0,21.
J'ai plusieurs fois lu des personnes sur Freecad venir de fusion.

FWD
( Modifié )

J'ai modifié mon affirmation car je cherchais un problème qui était autre part. Je cherchais un problème de contraintes mais enfaite c'était un problème d'esquisse ouverte. Il y avait un tout petit bout qui dépassait quelque part après avoir utilisé l'outil "ajuster" sur une élipse...

Freecad est le logiciel le plus proche de fusion 360 et solidworks. Avec part design et a2plus tu es pratiquement sur la même chose que les deux autres logiciels payant.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Ara
( Modifié )

Moi au début je ne comprenais pas pourquoi tout le monde faisait des plans Sketchup à part perdre du temps ou se faire plaisir, alors qu'un crobard sur papier, pas-t-à l'échelle mais avec les cotations m'a toujours suffi. Depuis que je maîtrise un peu l'outil, force est de constater que je fais mes plans avec Sketchup, comme quoi...

Donc les avantages que j'y trouve :

  • pour la base de la base (c'est à dire mon niveau de maîtrise), c'est quand-même hyper rapide de faire un plan. Par contre je ne fais que la structure et les parements, pas les parties cachées ni les assemblages.

  • pour montrer à ma cliente chérie, c'est mieux qu'un crobard pourri.

  • Pour la conception par "essais / erreurs", comme dit Oak, il n'y a pas mieux. Pour les constructions simples pas besoin mais pour voir de loin les proportions et retoucher un peu, c'est hyper pratique plutôt que de redessiner plusieurs fois un plan à la main et à l'échelle.

  • L'avantage que je n'utilise pas mais qui me manque (faute de compétence), c'est la fonction calepinage d'OCL. Récemment je me suis emmerdé la vie à refaire à peu près 4 fois le calpinage de ma plaque de Valchromat (hors de prix, et que j'ai voulu optimiser pour le Tie Fighter + le meuble de SdB en cours). Ça je pense que ça peut faire gagner un temps considérable.

Bref, je suis content d'avoir découvert l'outil mais comme dit mofran : point trop n'en faut !

Donc pour répondre à ta question, trente six seb, je vais te dire ce que tu dois faire. Ben oui, la question, c'est Quels niveaux de Détails doit je mettre dans mes dessins sur Sketchup ? donc je commence ma réponse par "tu dois" 😁

Heu, finalement, comme tu fais c'est bien !

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
500 vues
8 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation