L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Severin

Escalier extérieur en douglas

Bonjour, je suis entrain de regarder pour faire un escalier extérieur et je me demande si je peux faire le limon en Douglas.
Qu'en pensez vous? Par contre a la scierie, il ne vende que du Douglas pas sec, c'est embêtant? Ça risque de beaucoup tuiler ? Merci d'avance pour vos retours.
Pensez vous que je puisse a aussi faire les marches en Douglas ? Merci

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

0
etiennedesthuilliers

bonjour
pour des escalier extérieur on peu utiliser des bois sec a l' air , mais il faut penser que par temps de pluie les bois vont reprendre de l'humidité il faut donc concevoir un escalier en prenant en compte les variation de mesure de vos bois, sans quoi vous allez aux déboires la conception des escaliers extérieur en bois n est pas la même que les escalier intérieur
les bois sont différents et des marches mouillées sont glissantes , voir système antidérapant

Severin

Merci etiennedesthuilliers !
J'ai trouvé des bandes autocollantes avec granulosité.

J'ai pu voir que les marches si elles sont plates, le bois en classe 3 ne convient pas (comme le douglas)

As-tu une autre essence à me conseiller ? merci

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Boisenformes

Pour le limon, ça n'est pas très grave à condition de monter et de fixer l'escalier de suite. Pour les marches, il faut pour l'extérieur du bois sec à 12% environ d'humidité.

J'ai déjà fais pour l'intérieur un escalier droit à double limon et marches encastrées. Le sapin du nord utilisé pour les limons pissait l'eau au rabotage et le pin sylvestre des marches lui était sec, résultat, un escalier hyper rigide sans grincement quand on monte. En séchant, le limon a bloqué les marches dans les entailles.

Mon père m'a dit que c'était autrefois la technique pour fabriquer les échelles ou les chaises.
Il se souvient quand il était enfant, d'un Italien fabriquant de chaises voyageant comme les colporteurs de villages en villages et de fermes en fermes avec un balluchon contenant une hache, une plane, un racloir et quelques menus outils. Il dormait dans un coin de grange le temps de fabriquer sa commande.
Pour ce faire, il demandait quelques petites planches bien sèches châtaigner, hêtre, fruitier, frêne pour les traverses et barreaux.
Pour les montants des pieds, il allait couper un petit arbre dans une haie. Dans ce cas ce fut un cerisier.
Le résultat a donné des chaises magnifiques, bien construites avec une grande dextérité et très rigides et le tout sans colle évidemment et qui on durait longtemps et peut être encore... On en trouve encore des comme ça en brocante dans nos campagnes.
C'était une autre époque à tous points de vue !

Severin

Merci Boisenformes pour ces informations.

je vais donc faire le limon en douglas et je cherche une autre essence pour les marches.

Une idée ?

Merci

Boisenformes
 

Oui, Robinier pseudo acacia

Severin

Super merci je vais regarder ça.

dneis
 

Belle histoire, j'adore :)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
186 vues
2 réponses
0 vérification

Contenus associés

0 collection

Tags

Licence

Licence Creative Commons
Admin