L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

BaptisteC

Poutres en I

Bonjour,
je suis entrain de réfléchir à la construction d'un atelier accolé à ma maison avec pour raison officielle (matrimoniale...) de libérer le garage qui n'a pas pu stocker de voiture depuis un certain temps...
J'en suis à la phase de réflexion du projet et je me pose notamment des questions sur la toiture. J'étais parti sur l'idée d'une charpente traditionnelle (pignon porteur, ferme, pannes intermédiaires,...) - au passage merci à Sylvain pour le superbe pas à pas - mais en flanant sur internet je suis tombé sur ça.
Le concept semble intéressant notamment en terme de manutention (je n'ai pas besoin d'engin de levage). Il semble également possible d'isoler assez facilement ce genre de toiture.
Simplement pour avoir interrogé les deux charpentiers que j'ai dans mon entourage (qui sont prêts à m'aider pour les calculs de charge), ils n'ont jamais mis en oeuvre ce système (par chez nous on fait surtout de beaux chalets traditionnels) et je n'ai vu que peu de retours sur le net. J'ai vu le pas à pas pour l'atelier de Ninjarouge mais je souhaiterai plutôt faire une toiture à deux pans avec les poutres en I utilisées comme chevrons porteurs.
Alors avant de me laisser convaincre par la brochure en lien (commerciale j'en ai bien conscience) j'aurai aimé savoir si certains parmi vous avaient déjà pratiqué ce genre de charpente et ce que vous en aviez pensé.
Merci !

Pour info : j'habite en Haute-Savoie à 800m d'altitude et le futur bâtiment fera 6*7m pour une hauteur au faitage de 3,5m

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

3
Kentaro

La rigidité d'une poutre dépend du cube de la hauteur de la section (une poutre de 20 cm de haut sera 8 fois plus rigide qu'une poutre de 10 cm). La largeur de la poutre a moins d'influence.

Donc, en théorie, une poutre "composite" en I, haute et étroite a un grand intérêt. La partie plate du haut agit en compression, et la partie plate du bas agit en tension. Elle est très rigide, et reste légère.

Ensuite, en pratique, tout dépend comment elle est réalisée et montée...

BaptisteC
 

Merci beaucoup pour la réponse rapide et précise ! Je vais donc repenser ma toiture pour voir comment intégrer ce matériau.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
neophyte

Bonjour,

Le seul inconvénient : c'est le prix plus élevé ...

J'ai fait ma maison bois, avec une ossature de poutre en I, c'est un matériau costaud, précis, et agréable à travailler

Concernant le toit :

Si la sabliére et la faitiére sont de niveau ( en lamellé collé ), il suffit de poser les poutres en I, sans se poser de question, c'est précis au mm prés.

J'ai posé des panneaux steico dessus, c'était un billard !
en dessous de l'OSB, et au milieu, l'isolant.

Les poutres se posent à deux personnes sans problèmes.

Petite astuce ( je me suis fait avoir ), il ne faut pas visser les connecteurs directement sur la faitiére.

On coupe la poutre en biseau au sol, on y visse le connecteur, puis on met en place le tout sur la charpente.

Certains fabricants ( Steico ) font des manuels de mise en oeuvre trés détaillés, en PDF, sur le net .

Bon bricolage.

BaptisteC
 

Merci pour les astuces et les référence. Je vais consulter la documentation sur leur site pour me faire une idée plus précise de la mise en œuvre de la chose. Et le prix et bien on va voir avec la ministre des finances...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
sylvainlefrancomtois

Hello tu peut y aller les yeux fermés , les poutres composites sont d'une extrême solidité !

Par contre , le calcul de charge doit être bien fait et l 'assemblage bien exécuté , et les appuis évidemment solides et viables (généralement le logiciel de l'entreprise s'en charge) .

J'ai travaillé avec les composites a âmes centrales en acier de ce genre http://www.gipen.fr/gamme-prod... pour du solivage reforcé d'atelier , cela n'a jamais pris de flèche depuis 1992 cqfd !

Mis à jour
etiennedesthuilliers
 

bonjour
on pense souvent au surcharge de neige mais on oublie généralement le soulèvement par grand vent ou tempête arrimer correctement le bâtiment et la couverture et se méfier des toitures trop plate en montagne

bonne réalisation

BaptisteC
 

Merci pour vos réponses et vos conseils à tous les deux. Je vais effectivement faire attention au vent, j’habite dans une vallée soumise régulièrement à de bons coups de vent.

neophyte

Un petit rajout,

Ci joint le lien pour avoir la doc,avec les abaques poutre en I pour :
les planchers
les toitures et débords
taille des vis, pointes etc...

Plus de soucis à se faire, pour le vent ou la neige, il faut juste suivre les consignes !

Tapes sur moteur de recherche " Guide technique STEICO Construction "

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Santé !

Excellent produit, malheureusement assez cher.
Autre avantage, tu peux facilement faire des trous dans l. Âme composite afin de faire passer les gaines électriques 😉

BaptisteC
 

Merci de ta réponse !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Contenus associés

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation
Admin