L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

chris64

Traîtement chêne massif plan de travail cuisine

Bonjour,

Je voudrais faire un plan de travail de cuisine en chêne abouté mais je me pose des questions sur le meilleur traitement possible qui demande le moins d'entretient ?
Merci pour vos conseils
Christian

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

4
Copeaux d'aronde
( Modifié )

sur le mien dans ma cuisine, j'avais mis une huile-cire maison, et c'était assez salissant au final, et pas facile d'entretien. après un an, les fonds de veine étaent un peu crasseux, noircis, et pas très ragoutant pour une cuisine. J'ai poncé et passé 3 couches de gomme-laque puis une huile-cire, et c'est beaucoup mieux. c'est pas un inox ou une céramique, mais on peut passer l'éponge sans problème (pas le coté scotch britte, hein. ). Le rendu est lisse, satiné-mat.

bref. c'est une question qui fait vraiment débat, dès qu'on part sur la finition, les esprits s'échauffent. En gros, il y a autant de solutions que d'artisans... et chacun est convaincu de faire mieux que tous les autres qui n'ont rien compris. Je ne fais pas exception.

pour moi, il y a le choix du produit, qui est sur une échelle de complètement chimique (dérivé pétrolier) à complètement naturel (huile, cire, etc) avec quelques compromis au milieu. (rubio = huile+produits secrets, gomme-laque = résine naturelle exploitée et raffinée on ne sait comment, et solvant dérivés partiellement de l'industrie pétrochimique) et cette échelle, dans le sens inverse, a la résistance au temps et à l'usage. Une huile/cire est plus fragile aux éléments, à l'eau. Une gomme-laque plus étanche et résistante, mais plus fragile qu'un vitrificateur PU. un acrylique moins solide qu'un produit au solvants. Le rendu aussi, à mon sens, est plus naturel et plus 'joli' (mais c'est subjectif) sur un produit "naturel" (guillemets, parce que même le pétrole est naturel au final...) que sur un produit "plastique" qui va donner l'impression que notre bois est enfermé derrière une couche de plastique.
Donc la question, c'est quel est l'intensité de l'usage de ton plan de travail, quels sont tes gouts, et à quel endroit positionnes-tu ton compromis.
Est-ce que tu cherches la beauté d'abord, et quels sont tes goûts en matière esthétique de la finition,(dur a dire quand on n'a pas vu les différentes options...) ou la facilité d'application, ou le coût de revient, ou la facilité d'entretien ?

j'ai placé mon compromis à gomme laque en fond , et huile-cire en finition. Le fond me donne assez de résistance pour l'usage que j'en ai, pas trop intense, et la possibilité de laver à l'eau en séchant rapidement, et la finition me donne un rendu 'naturel' satiné que j'aime bien. La facilité d'application est là, par les moyens que j'ai à l'atelier, et le coût est correct . Mais ce n'est pas la plus résistante à long terme, j'ai compromis la solidité au profit du rendu et de l'éthique. j'en prends soin, de mon plan de travail, mais il est plus facile d'entretien que quand il était juste huilé. AU niveau éthique, c'est aussi un choix qui me convient.

Mis à jour
cocoM

+1 sur le besoin de définir avant tout ce que tu attends de ta finition, résistance, durabilité, éthique...
Bien connaitre aussi tes compétences et limites, si tu n'as jamais utilisé de finition bi-composant ou de vernis gomme laque, essaye les sur un projet moins important avant de te lancer sur l'élément le plus important de ta cuisine.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Café Santé 32

Pour mes plans de travail de la cuisine et aussi ceux des salles de bains qui sont en hêtre, j'ai eu vitrifié, mais il faut tout refaire tous les 5 ans. Depuis une dizaine d'années j'utilise les huiles Oléobois.Tu remets un peu d'huile quand ça manque. Seul le plan de travail le plus utilisé a besoin d'être entièrement refait cette année.

Bruno47

J'ai mis les 2 produits en "concurrence" Rubio et Oléobois.
Oléobois est un super produit en plus bien de chez nous. MON seul bémol (il n'est que estétique)est la couleur qui ressort pas assez (essai sur châtaignier,frêne,pin et robinier).
Pour le Rubio,tout est génial sauf comme dit plus haut, qu'est ce qu'il y a DEDANS.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
yayabe

Perso j'aime bien l'huile de tung, elle est pure et naturelle (pour une cuisine ça compte), retouche facile, ne jaunit pas avec le temps, auto siccative et finition naturelle qui met bien en valeur le chêne, très bonne protection: tu peut poser une casserole chaude, ça ne cloquera pas, hydrophobe...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
etiennedesthuilliers

bonjour
trois couches de vitrificateur grand passage
bonne journée
etienne

chris64
( Modifié )

comme vitrificateur grand passage, tu penses bi-composants ou un cher d'une GSB
Cordialement

etiennedesthuilliers

bonjour bi composants

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Atelier bois couleur

Bonjour,

Pour ma part, j'utilise les huiles Rubio en appliquant la méthode d'application définie pour les parquets : nettoyage au préparateur, application Oil 2C puis 24h après métallisant. Pour l'entretien, je conseille à mes clients le savon liquide de la marque.

neophyte
( Modifié )

Rubio le produit magique .

On en fait même des cocktails, avec 3 glaçons c'est délicieux !

Je met au défi, un représentant de cette marque d'en boire un verre, moi je suis prêt, mais avec de l'huile végétal ...

je comprend que les pros adorent employer ce produit, qui semble efficace et pratique.

Mais sur un plan de travail, ou vont reposer des produits alimentaires, là je dit NIET.

Je n'ai rien contre toi, c'est juste ce produit qui se dit "vert " ,

comme beaucoup de blogueurs, il me laisse plutôt perplexe, voir plus .

Bonne journée à toi .

Atelier bois couleur
( Modifié )

neophyte tu n'as sans doute pas tord mais dans l'absolu, et si l'on se réfère aux normes, aucune finition à l'huile ne peut recevoir la validation pour contact alimentaire. Ceci est dû au fait qu'ils ne sont pas filmogènes. A l'inverse, une bonne couche de vernis PU peut recevoir l'agrément contact alimentaire et je le dis haut et fort, jamais je ne m'en servirai comme boisson rires. Pour terminer, les huiles Rubio et sans doute d'autres, répondent aux exigences de la norme "jouet" ce qui suffit largement pour garantir une certaine non toxicité après séchage selon moi. Pour finir par une dose d'humour (noir ?) je ne pense pas que tout ce qui est bio est forcement bon ... la sigüe par exemple ... 😂

Mig
( Modifié )

Je m'interroge sur la quantité réelle de produit nocif qui est transférée sur des aliments posés sur un plan de cuisine. Ce sont en outre des aliments secs car quelle ménagère mettrait de la viande crue ou du beurre posé sur son plan de cuisine ? Les légumes posés s'épluchent souvent... comme les fruits aussi ! Le pain et les croissants peut-être... Perso, je ne mange pas la sauce qui tombe de mon assiette, et vous ?
En revanche quelle est la quantité de germes, moisissures, particules toxiques ou biologiques nuisibles qu'un plan de travail peut accumuler dans ses pores mal protégés ?
Et puis je veux bien que l'on soit à la mode en pinaillant sur des femtogrammes de dérivés pétroliers (soit un millionième de milliardième de gramme pour les savants) absorbés par le frottement de la fourchette ou la serviette posées sur le bois, mais quid de l'absence de ventilation dans 70% des habitats en France, quid des millions de bougies brûlées pour faire "glamour" dans nos chaumières, quid des cheminées d'"antan" à foyer ouverts, quid des désodorisants industriels et autres substances d'hygiène corporelle ou de lessive, quid des meubles Conforama ou Ikea, bombes à COV, dans 80% de nos maisons ?...
Soyons un peu sérieux. L'écologie militante à deux balles, celle qui accorderait au profane ("néophyte" : c'est écrit!) le droit de donner des leçons de Vérité à tous les autres, même aux experts du métiers, reste une belle connerie chevaleresque qui donne l'illusion d'une importance mais qui prive son auteur de tant des plaisirs de la vraie vie ?

🚾 💩 🆗

Pardon, mais il fallait que ça sorte !
Et youpi à la vrai Vie, mais ne le dites pas à n'importe qui, il pourrait y avoir des essais de suicide à la crème fraîche qui serait nocive, parait-il !

🧟‍♀️

neophyte

Mig

Bonjour Mig,

je suis d'accord avec toi 👍
Tu viens de faire une belle énumération, de tous les produits issues de la pétrochimie qui sont dans nos maisons.

Je dirais que je suis plutôt un mauvais client pour eux, même si je fais quelquefois des entorses.

Je ne suis pas un fanatique vert, ni le gogo qui pense que le sac plastique "biodégradable " c'est bon pour le compost ou l'océan !
Ou bien que la peinture "verte " vendue en GSB c'est sans problème pour la chambre de bébé !

Bien que néophyte et pas du métier, j'ai fait moi même ma maison en ossature bois.

Que cela soit l'OSB, les poutres en I,liège, huisserie et autres matos j'ai scrupuleusement regardé les fiches sécu, avec en autres le taux de formaldéhyde .
(Ce dernier étant présent naturellement dans le bois, mais à un faible taux)

je n'ai surement pas la maison parfaite, mais quand je peut j'évite la pétrochimie.

Comme je le disais dans mon commentaire précédent, en tant qu'amateur, je n'ai pas les contrainte d'un pro.
Que cela soit en temps, ou en normes ( je peut faire ma propre cire ou peinture)

Cela sont des choix à faire, je pense qu'il est important que chacun puisse en peser le pour et le contre.

Bonne journée à toi .

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
611 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de chris64 
Voir aussi
Navigation