L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Santé !

Pourquoi mon plateau se déforme rapidement ?

Bonjour,

Je me trouve confronté à un problème pour lequel je n'arrive pas à trouver l'origine :

Je fais des portes de placard de dimensions classiques (env 40x60 cm) avec deux montants et un plateau de 25 de large.

J'ai du chêne sec extérieur. J'ai débité mon bois de 27mm et l'ai entreposé dans ma pièce d’accueil du placard fini pendant 2 semaines. Le bois ne sera à l'atelier que pour l'usinage, le reste du temps, il sera remis dans la pièce en question.

Je fais donc mon plateau, env 20mm d’épaisseur avec des morceau de 14cm max. Et dès le lendemain, ils partent en banane.

Je me dis que ce ne peut être un problème de séchage en si peu de temps. Peut-être lié aux tensions libérées par le corroyage que j'ai oublié de faire en 2 fois. De plus, l'un des éléments n'était pas dans le bon sens au niveau de fibres.
Alors, on y retourne. Je coupe mes panneaux selon les jointures, recorroye le tout (i.c. les montants :)) et refais mes plateaux. Et j'ai contrôlé ce matin, j'ai un plateau qui part de nouveau en banane.

Quelles peuvent être les raisons d'une déformation si rapide ?
Il y a bien une différence importante de température et d'hygrométrie entre mon atelier et ma maison (ma maison est très sèche), mais je n'ai mis le bois dans l'atelier que le temps du corroyage, soit environ 2 ou 3 heures.

Mis à jour
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

hello fait nous une photo de l ensemble et du bout svp et qu’appelles tu en "banane" ? gauchement , tuilage , autre ?

Santé !

tuilage.

Je ferais une photo ce soir.

Santé !

Voilà.

Bon, je crois que je me suis planté sur celui de gauche. Le cœur aurait dû être extérieur. Et le 4eme doit poser problème j'imagine...

AtelierOSantal
( Modifié )

Je fais rarement des lames de plus de 12cm de large...
Ensuite je tiens le panneau sous presse tant que le cadre n est pas prêt ou que les pièces qui le maintiendront ne sont pas usines, puis en attente monté donc sous contrainte.

Carolobois

De même pour moi, jamais au dessus de 12cm et toujours sous presse si pas monté dans leur cadre
Bien contrôler le sens des rayons médullaires au collage, aussi bien bien dresser les chants et avoir un bon équerrage pour ne pas serrer comme un bourrin
J'ai jamais eu de gros problème à se niveau

Santé !

Équerrage ok, contrôlé à chaque fois.
Effectivement, des morceaux de 13 cm, dont un sur dosse.

Donc, je retiens. Garder sous presse, préparer les montants, usiner et monter au dernier moment.

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

erreur

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

erreur voir plus bas

Kentaro
( Modifié )

A quoi ressemble ta presse à panneau ?

Santé !

À des tasseaux de sapin et des serre joints.

2 serre joint le long.
6 serre joint sur les 2 rangs de tasseaux

Kentaro

Si les serre-joints ne pressent pas juste au milieu de l'épaisseur, ils peuvent à avoir tendance à créer le creux.

Tu ne veux pas nous montrer une photo du système ?

Santé !

pas de photo, alors voici une représentation 3d. les deux panneaux en même temps

Kentaro

Donc, à priori, pas de problème de ce coté-ci.

Lucien le Forestier

Quelque chose que il me semble, tu as oublié, c'est d'alterner le sens des cernes du bois; ainsi quand il se déforme cela va faire de multiples courbes mais rester droit dans l'ensemble, plutôt que un grand arc de cercle.
Il est aussi possible que tu l'aies fait mais que je ne l'ai pas bien vu sur la photo, excuse moi dans ce cas

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

1
Fof

La grande question, comment tu stockes ton panneau une fois collé ? A plat par terre, c'est mortel. Moindre variation d'hygrométrie ambiante, une seule face se prend tout dans la tronche et ça fait exactement ce qui t'arrives (dilatation différente sur chaque face, ça va bomber avec un excès d'humidité, et creuser avec un excés de sec). Vaut mieux les stocker debout contre un mur, avec un peu de pied, qu'à plat, ou alors prendre ses précautions avec des baguettes et lame d'air égale entre chaque face.

Santé !

À plat sur une table.

Fof

Faut pas chercher plus loin, c'est pour ça que ça tuile.

Samuel Wincent
( Modifié )

Quand tes plateaux sont stocké à plat, le soleil tape dessus à travers une fenêtre ? Cela suffirait à le faire tuiler en quelques heures. Essai peut-être de le poser dans l'autre sens pendant quelques temps...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Ben tu as du tomber sur un bois très nerveux pour tuiler et recommencer deux fois !! est ce qu il y a une douelle qui tuile plus par rapport aux autres ?? est ce que tu étais bien d'équerre aux champs ??

D'apres , ce que je vois c est que ce n étaient pas des gros arbres et que tes bois sont en contre dosse , donc bois jeune et trop prés de la périphérie de l'arbre .

L’idéal pour coller des panneaux ou plateaux ,c 'est plus sur quartier et proche quartier !

Maitre Etienne DESTHUILLIERS vas je pense passer par là !!

Mis à jour
Santé !
( Modifié )

Ok, le fait que l'arbre soit de petite taille rend le bois plus nerveux si je comprends. Il me faut donc réduire mes lames en largeur.

Et bien, à re refaire 🙂

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
AtelierA

Arf, j'ai exactement le même problème sur une série de panneaux en hêtre que j'ai collé. J'ai d'abord fait un premier panneau qui a terminé comme le tien voire même pire. Pour les suivants, j'ai simplement collé des planches moins larges en prenant soin d'alterner le sens des cernes à chaque lames. Ainsi, les planches continuent de tuiler légèrement en se contredisant. J'ai corrigé les vagues à la ponçeuse à bande. Ça marche bien pour le moment...

Santé !

Je pense que c'est ce qu'il va se passer.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
462 vues
3 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons