L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

QLA

Quel choix technique sur un plan de travail de salle de bain ?

Bonjour à tous,

Je dois faire un meuble pour ma salle de bain et je m'interroge sur le plan de travail. Le plan de travail fera à peu près 175*60cm pour une épaisseur comprise entre 35 et 40mm. Voilà quelques vues simplifiées du projet.

Initialement je pensais faire ce plan de travail en bois massif, peut-être en frêne mais je m'interroge sur le risque que celui-ci travaille dans le temps... Sachant que les parois du meuble seront à priori en Valchromat noir qui lui ne travaillera pas je crains donc que le plan de travail se rétracte ou au contraire se dilate et qu'aux jonctions avec les panneaux en Valchromat des désaffleures apparaissent.
Du coup plan B, je me dit maintenant qu'il serait peu-être plus sûr de faire le plan de travail en MDF ou en CP puis faire un plaquage en frêne dessus pour la finition.

D'après vos expériences, est-ce que je me torture l'esprit pour rien ou effectivement est-ce que le risque que ça bouge est élevé et du coup est-ce que le plan B est plus sûr compte tenu de ce projet ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Vizze
 

ça tombe bien, je suis en train de me poser la même question : quel type de plan de travail pour une salle de bain avec une vasque encastrée : massif + finition (quelle finition? ) ou stratifié ?

QLA
 

et alors, tes conclusions ? :-) Pour la finition pas simple non plus. Trop de choix ! ;-) Mes réflexions du moment m'entraîneraient peut-être vers une résine époxy pour bien étanchéifier le plan de travail. Mais c'est encore mouvant...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

2
Kentaro

Personnellement, dans une zone humide, je n'utiliserais ni MDF, ni Valchromat (c'est pareil), ni placage, si on veut que cela tienne un peu à long terme.

Le placage risque de se décoller, gondoler, et le mdf de gonfler... Mais peut-être que je ne connais pas toutes les techniques en la matière...

Pour le cp, il vaudrait mieux prendre du ctbx (pour l'extérieur, du vrai), sinon, cela risque de se déliter.

QLA
 

Merci pour ta réponse Kentaro ! Du coup si je suis ton raisonnement ni plaquage ni MDF ou équivalent. Eventuellement du CP mais sans placage ça va faire un peu brut :-). Du coup tu ferais donc le plan de travail en bois massif ? Sans crainte de déformation de celui-ci ?

EgoInn

Mettre sur le même plan MDF et Valchromat c un peu dur. Pour l'expérience, j'ai laissé du Valchromat 19 mm a l'extérieur depuis 5 mois : il ne bouge pas...
j'ai aussi fait des essais de cintrages humides : trait de scie sur 2/3 de l'épaisseur, trempage/immersion 3 jours et cintrage à la main, puis sêchage. Et c'est nickel.

QLA
 

Intéressant ce retour EgoInn ! Merci pour les infos. Çà me rassure, d'autant qu'ici il sera en atmosphère humide mais pas directement au contact de l'eau et protégé par un vernis.

Kentaro
 

A l'extérieur, sous la pluie ou protégé?

Le Valchromat, à ce que j'avais compris, c'est du MDF un peu amélioré, certes, un peu plus dur, avec de la couleur, etc, mais je ne savais pas que, en plus, il était waterproof, étanche, et qu' il supportait l'eau, la pluie, 90° d'humidité, etc...

Il est anti UV également ?

Je vais me faire un beau bateau en Valchro, ça va être beau comme tout! Plus besoin de tartiner à l'epoxy, plus besoin de 7 couches de vernis marine! Fantastissime ! Ah dommage, c'est un peu lourd...

Je suis très impatient de revoir dans quelques années tout ce qui aura été produit en valchro...

sylvainlefrancomtois
 

+1 règle d'or en milieux humides ctbx d'office !

QLA
 

Nous sommes bien d'accord sur le type de CP à prendre. Mais ma question initiale ne portait pas tellement sur l'intérêt de CTBX par rapport au CP standard mais plutôt s'il valait mieux du massif ou du CP+placage par rapport au risque de travail du massif... Je déduis de la réponse de Kentaro qui déconseille le placage en milieu humide car risque de gondolage qu'il vaut mieux partir sur du massif. Est-ce que c'est aussi ce que tu préconiserais sylvainlefrancomtois ?

sylvainlefrancomtois
 

Les plan de travail de salle de bain , je les faisaient en aggloméré marine ,puis carrelées avec joint hydrofuges ;) ici un meuble de salle de bain à l ancienne phot 4 https://www.lairdubois.fr/crea...

QLA
 

Merci pour tes réponses. Jolies réalisations. Effectivement le carrelage résout le problème :-) Malgré tout je me suis bien fait à l'idée d'un rendu bois. Tu penses qu'avec un plateau en massif et un vernis marin dessus les risques que ça bouge sont important ? Je sais que le bois est une matière vivante et que le risque que ça travaille dans un sens ou un autre existe de toute façon. Ce que j'essaie de déterminer c'est si c'est quasi certain dans une salle de bain ou si les probabilités sont quand mêmes faibles... Peut-être qu'il n'y a qu'un seul moyen de le savoir, c'est de le faire et de voire dans un an ce que ça a donné ! ;-)

sylvainlefrancomtois
 

Perso je ne l aurais pas fait ! mais la question a déjà été posée plusieurs fois ici , certain l ont fait et en sont a priori satisfait !!
https://www.lairdubois.fr/ques...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Bruno47

Bonjour
Si ça peut amener de l'eau à ton moulin, meuble de salle de bain en massif avec plan de travail en acacia (robinier), étagère et côté en châtaignier.
Rien n'a bougé,par contre finition Rubio + métallisant.Une brosse à dents mouillée restée toute la journée = trace de tanin.
Voilà voilà.

QLA
 

Merci pour ce retour Bruno47, ça contribue à ma réflexion :-)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
flonflon

Bonjour Ma salle de bain est en massif,plan et lavabo en iroko verni sur un meuble en érable, plancher en teck huilé depuis plus de 10 ans(30 ans pour le lavabo) aucun problème.Le bois ne craint pas l'eau à condition quelle puisse sécher

QLA
 

Merci pour ton retour flonflon :-)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Isidore

Bonjour,
J'ai un ami qui a une cuisine en Frêne massif huilé depuis plus de 10 ans. Façades et plan de travail. Huile végétale en plus (olive je crois de mémoire !). Et bien le plan de travail n'a pas bougé et ils ne sont pas des plus soigneux à toujours essuyer la moindre goutte d'eau ou l'espace cuisson donc le frène tient la route pour un plan de travail en milieux humide.
Bon il faut quand même que la colle du plan de travail correspondent à une D3, il ne faut pas non plus que l'eau s'infiltre sur le bord et ne sèche pas rapidement (je pense à un joint silicone entre la crédence et le plan de travail).
Pour ton projet, je ne vois pas d'incompatibilité entre le valchromat (devant être plus résistant que le MDF mais je n'ai jamais testé) et le frêne massif. Tu l'utilise en joue et en crédence donc il est soit de côté soit au dessus du frêne mais il n'y a pas de raccords ferme entre les 2 matériaux à priori. Il faut juste bien soigné l'étanchéité là où l'eau peut s'infiltrer (comme dit plus haut, un petit joint silicone transparent fera l'affaire).
Bonne réalisation.
Isidore

Kentaro
 

Une cuisine n'est pas une salle de bain, où l'humidité sature et reste dans l'air. Cela n'a pas grand chose à voir, à mon sens.

Mais bon, on fait des choses au XXIème siècle qu'on aurait jamais fait avant... ;)

QLA
 

Merci pour ce retour Isidore. Effectivement j'ai vu plusieurs témoignages de plans de travail en massif fait en milieu humide et en particulier avec un vernis marin en finition qui à priori ne bougent pas dans le temps...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
402 vues
4 réponses

Contenus associés

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation
Admin