L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

graeme

Vernisage, quelque question simple a vous poser

je souhaiter vernir de toupie en hêtre poncer au grain 240 avec se produit Vernis acrylique

faut il un fondurer ou sella n'est pas important

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

4
bernardrebout

Un vernis acrylique, c'est une suspension de résine acrylique dans l'eau....l'eau ça fait lever les fibres de bois ( et pas les pores comme je vois souvent écris) et pourquoi elles se lèvent les fibres, c'est parce qu'elles absorbent l'eau et elles changent de volume , chaque fibre pousse sa voisine avec son gros ventre et la surface devient rugueuse , surtout le hêtre .
A ta place je mouillerais à l'eau tiède 2 fois de suite avec ponçage bien fait ( en douceur pour n'enlever que les fibres superficielles.
Ensuite , je diluerais une partie du vernis avec 10 % d'eau pour la 1 ère couche qui jouerais le rôle de bouche pore, ensuite ponçage au 240 et vernissage au chiffon.
Si jamais tu voulais quand même utiliser un bouche pore , prends le cellulosique , ça évite le gonflement de fibres comme avec le fond dur acrylique.
Si je ne suis pas clair tu me le dis!
Bon amusement!

Jean Galmot

C'est pas faux...Sinon Bernard, j'ai souvent entendu dire, que plus tu ponces fin, moins c'est bon pour l'imprégnation, du fait que le grain fin couche plus les fibres que ne coupe celles-ci, ton avis?. Merki d'avance.

bernardrebout
( Modifié )

Salut Jean
En fait c'est pas si simple, si tu parles imprégnation , c'est vrai , plus la surface est fermée moins bien sera l'imprégnation , mais si tu joues sur la viscosité et la tension superficielle( en les baissant tous les deux , tu peux compenser.....c'est pourquoi c'est toujours bon de faire des essais et de noter ce qu'on fait. De plus il y a des bois plus ou moins imprégnables
Ensuite tu as les finitions un peu techniques ou il faudra que la couche précédente soit sèche pour appliquer la suivante ( comme dans les acryliques) et les finitions mouillé sur mouillé ( pas trempé quand même) avec des catalyseurs pour que les couches successives ne fassent au final qu'un seul bloc homogène qui va durcir non par évaporation du solvant mais par polymérisation des monomères.
Et avant d'appliquer une finition, toujours adapter la granulométrie du ponçage pour permettre une accroche du produit de finition
Ensuite vient la qualité des abrasifs.. un 150 de chez schmolbinz sera différent du même grain de chez tartempion......
Ah j'oubliais pour garantir l'accroche , toujours dépoussiérage très sérieux, avec aspiration et tissu microfibre ça marche bien!

Bon c'est un peu long !🆓

Jean Galmot

...plus c'est long... mieux ça accroche, merci pour les infos Bernard.

lolive
( Modifié )

+1 Jean Galmot !!!
Et merci pour ce petit cours bernardrebout !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Boisenformes

De toute façon, avant la 2eme couche, tu fais forcément un engrenage au 240 et tout rentre dans l'ordre, une vraie peau de fesse !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
97 vues
2 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de graeme 
Voir aussi
Navigation