L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Zorro

Comment éviter les marques de brûlure à la défonceuse ?

Dans les commentaires d'une création publiée récemment, une discussion a tourné autour d'un même sujet : les marques de brûlure lors de l'utilisation de la défonceuse, notamment lors de perçages. Du coup, pour tenter de pérenniser les réponses, je transfère l'idée ici. J'invite les personnes à avoir participer à inscrire leurs précieux conseils ci-dessous.
Merci d'avance.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

12
Zeloko

Les marques de brulure sont le résultat d'un échauffement entre le bois et la fraise.
Pour moi, il y a 3 points capitaux à contrôler pour éviter les dites brûlures :

  • Le premier (et certainement le plus important), il faut avoir une fraise bien affûtée. Un bon tranchant viendra couper là où un mauvais tranchant viendra frotter. Et qui dit frottement, dit échauffement ...
  • Le second, c'est la vitesse de rotation de la fraise. A adapter au diamètre (comme le dit @vic66 dans sa réponse). Plus le diamètre est grand, moins la vitesse de rotation doit être importante. De mémoire, avec ma première défonceuse, était donné un abaque dans la doc pour choisir la vitesse.
  • Le troisième, c'est la vitesse d'avance de la fraise par rapport à la pièce. En effet, même avec la meilleure fraise du monde, si vous ne bouger plus la machine (et donc la fraise), il y aura des traces du brûlure. Il faut donc avancer à un rythme régulier, sans arrêt en contact avec la pièce. Là dedans, se pose le problème des angles intérieurs. En effet, la vitesse d'avance subi inévitablement une variation nette dans un angle. Dans tous les cas, faut pas s'éterniser dans le coin ;)

Comme notifié par @shuri et @jeangalmot dans les commentaires, un 4ème point peut être ajouté :

  • La fraise doit être propre et sans résidus sans quoi elle y perdrait de son pouvoir tranchant.
Mis à jour
shuri
 

j'ajouterai que la fraise soit propre, en plus d'être affûtée. De plus le nettoyage augmente la durée de vie de l’affûtage :) (nettoyant style nd150 j'avais vu ça sur cdc il y a un moment, ça fonctionne très bien pour moi)

Jean Galmot
 

@shuri je plussoie ta réponse. Une bonne fraise complétement pourrie avec résidu de colle résine ne coupe plus guère, elle va donc engendré un effort plus important, donc chauffe, donc collage des résidus encore plus important, donc...etc, etc. CMT me semble t'il fait un produit de nettoyage qui fonctionne bien, y compris pour les lames de scies.
A+

Zeloko
 

Exacte, je complète.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
Vic66

Bonjour Zorro, pour ma part de ce que j'ai pu comprendre et constater sur une défonceuse : au plus la mèche est grosse au plus il faut ralentir la vitesse de rotation (à cause de l'échauffement du bois et de la fraise) et vice et versa. Y aller en plusieures passes (qlq mm à la fois). Ainsi que le sens d'attaque pour les bords selon qu'ils soient à l'extérieur de la pièce de bois ou l'intérieur. Je pense que d'autres boiseux seront plus clair et précis que moi. Bons copeaux à toi 😉

Mis à jour
chênedinspiration
 

Comme toi + vérifier l'affûtage

Jean Galmot
 

Fraises "merdiques", résultats "merdiques" pas de secret!!. Et comme le dit @vic66 faut y aller en douceur sur les passes. Puis privilégier la dernière passe, en fino, ça limite l'effort de coupe et les arrachements en cas de contre fil.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
324 vues
2 réponses

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de Zorro 
Voir aussi
Navigation