L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

AlexisL

Solidité assemblage et solution.

Bonjour à tous, je réalise un tabouret de bar et je me pose des questions sur la solidité dans le temps des assemblages que j'ai fait.
Quels sont vos avis et les options éventuels pour renforcer tout ça sans avoir à mettre une traverse basse sur les pieds arrières.
Tout les assemblages sont du domino de 5. L'épaisseur du bois est de 21 mm.
J'ai marqué au crayon de bois l'emplacement de mon domino qui relie le pied arrière au côté du cadre de l'assise.
L'assise en elle même sera posé et collé sur le cadre.
Merci pour vos conseils '
Le modèle final sera en chêne.
AlexisL

Bricolo36

Bonjour encastrer légèrement le pied arrière dans le cadre çà va renforcer l'assemblage

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

1
Erebor

Bonjour, je ne connais pas la résistance des dominos mais le bras de levier entre tes pieds arrière et la structure de l'assise va être énorme!
Pour moi il faudrait renforcer la structure pour limiter les déformations en ajoutant un cadre au niveau du repose pieds.

trente six seb

Des "traverses en diagonale" (ça a peut être un nom), seraient-elles également une solution ?

trente six seb

Ou alors relier les pieds 2 à 2 sur chaque côté, pour faire un cadre.

AlexisL
( Modifié )

Ça aurai été une bonne solution mais les pieds à cet endroit là, si je comprends bien ta proposition, ne sont pas dans le même axe.
Et je ne souhaite pas mettre de traverse en plus, sur l'original il n'y a que la traverse pour les pieds.

Erebor

Oui mais vous avez accès à l'original pour voir comment sont fait les assemblages ? Souvent il y a des renforts métalliques dans les assemblages... Vous avez une photo de l'original ?

Kentaro

IL faut toujours se méfier des design que l'on voit dans les beaux magasines et sur le web...

Souvent les designers proposent des choses sur lesquelles ils n'ont jamais pensé s'asseoir... C'est beau, c'est minimaliste, on s'assoie dessus un ou deux fois, mais sans doute pas plus.

ON peut s'amuser avec les lois de la physique, aller au dela des contraintes, mais généralement, la physique reprend rapidement ses droits.

Ou alors, il faut vraiment bien connaître les notions de structures, et avoir des usinages d'assemblages en usine avec souvent des equerres métalliques cachées à l'intérieur.

Erebor
( Modifié )

Kentaro oui tout à fait d'accord récemment j'ai démonté une chaise qu'on m'avait demandé de réparer que je trouvais très belle très aérienne et je me suis rendu compte qu'il y avait des renforts métalliques partout !

AlexisL
( Modifié )

Erebor "tabouret pillpil" sur google vous donnera des photos de l'original.
Je vais tenter avec des renfort par tourillons traversant, deux à chaque endroit.
Ça va être l'occasion de faire des beaux tourillons en chêne.

Erebor
( Modifié )

AlexisL OK je vois. Je ne sais pas si vois l'avez remarqué mais les pieds arrière ne sont pas verticaux sur votre photo ils on l'air perpendiculaires à l'assise. Là disposition de l'original permet de réduire un peu l'effort. Mais sur ce genre de production industrielle ils n'hésitent pas à renforcer avec de l'acier surtout dans le mobilier de restauration qui est très maltraité. Peut-être que les tourbillons aideront.

AlexisL

Non ils sont évasé également, la photo le montre mal c'est pour ça.
Je verrai bien le résultat... Merci.

Erebor
( Modifié )

AlexisL bon courage je veux bien de photos de la réalisation !

Kentaro
( Modifié )

Ce tabouret a déjà été réalisé ici, mais avec quelques aménagements, dont une barre entre les deux pieds arrière:

Il faudrait demander comment la chose se comporte réellement après quelques mois d'utilisation.

Personnellement, j'aime bien les choses sur lesquelles n'importe qui peut vraiment s'asseoir sans crainte. Même avec une barre à l'arrière, je suis dubitatif, et sans barre, pour moi, c'est no way.

AlexisL

Sur ce modèle l'assemblage entre le cadre de l'assise et les pieds arrière est un mi-bois, c'est sur que ce serai l'idéal.

trente six seb
( Modifié )

Je pensais à un design se rapprochant de ce tabouret.

Erebor
( Modifié )

trente six seb oui les cadres reduiraient énormément la contrainte c'est d'ailleurs pour ça que c'est la structure utilisée en général.
L'avantage des cadres est aussi de limiter la déformation latérale qui existera probablement aussi.

sanglier

un tabouret haut ou chaise dactylo a repose pieds donc ces traverses participent au contreventement (de vrais tenons leplus long possible ou mêmme traversant )sans jeu avec ou sans coins en sortie

trente six seb

Oui mais existe-il une solution pour alléger visuellement tout ça ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro

Dans n'importe quel assemblage, tenon/mortaise, domino, tourillon, ce n'est pas la partie mâle ((le tenon, le domino, le tourillon), qui risque de lâcher, mais la partie femelle (le trou), qui sous l'effet des contraintes, s'élargit, s'use, devient plus lâche. Et plus c'est lâche, plus cela devient fragile, surtout pour un tabouret haut, où les bras de levier sont importants.

Cela tient bien sur au début, mais au fil du temps, cela devient de moins en moins bon.

AlexisL
( Modifié )

À savoir que de la colle à été appliqué sur la surface du bois en contact tout autour du domino...
Mais en effet le bras de levier sera important, je me demandais si l'ajout de tourillon traversant rajouterai assez de force dans tout ça.

Erebor

La seule solution est de réduire le bras de levier c'est la raison pour laquelle la quasi totalité des tabourets haut ont des ranforts entre le bas et l'assise. Là à mon avis quelque soit l'assemblage dans le temps ça finira pas lâcher. Je ne connais pas d'assemblage ni d'essence de bois capable de résister à un bras de levier de 80kg à 1m!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
260 vues
2 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation