L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

dneis

Un pont dans le jardin

Bonjour tout l'monde,

Voilà, pour les vacances j'ai pour projet de fabriquer un "petit" pont en une travée dans le jardin des beaux parents, en Gironde. Il s'agit de franchir un mini ruisseau d'environ 50cm de large à l'étiage.

Voici un dessin du projet. J'espère qu'il est assez clair, je résume ici:

  • des poutres de type solives (section 200mm*75mm, longueur 2m ou 2.5m) [en rouge];
  • des lambourdes pour maintenir l'écartement des poutres (80*55 environ) [en bleu];
  • des lames d'épaisseur 27mm viendront recouvrir le tout, espacées de 1 ou 2cm.

Les poutres latérales sont espacées de 1m90, afin de pouvoir éventuellement le franchir avec un véhicule. Une poutre centrale permet de créer un appuis supplémentaire pour les lames. Les lames débordent de 10cm, soit une largeur totale de 210cm.
Liste de largeur de voie.
Mais l'usage quotidien sera à pied ou avec une brouette.

Les rampes d'accès seront boulonnées (c'est la seule quincaillerie prévue pour l'instant), et elles reposeront sur des dalles béton 30cm carrées.

Voici mes questions:

  • pour l'essence, ben je n'aurai pas trop le choix en local: c'est pin des landes ! J'imagine qu'il faut prendre du classe 4. ?
  • est ce que le design général convient ? Des clés viennent en bout de lambourde pour maintenir les poutres. Faut-il rajouter une croix dans la vue en plan pour éviter le cisaillement de la travée ?
  • tenue dans le temps: je me dis qu'il faut protéger le dessus des clés en bout de lambourde (bleu) pour éviter la dégradation des clés. Une petit rebord en tôle ferait l'affaire ?
  • plus généralement, quelles disposition spécifiques faut il prendre pour éviter le pourrissement ?
  • est ce qu'un simple appuis des poutres sur des dalles béton ou autres surélévation convient ? Faut il envisager des pièces intermédiaires en acier galvanisé ? Je précise que le terrain est constitué de terre sableuse. En fonction de la section finale choisie des lambourdes bleues, il se peut qu'il faille aussi supporter la poutre centrale.

Je précise que je ferai tout cela à la main, parce que je n'ai pas de machines 😉.
J'espère ne pas être trop dans les choux et trouver de bonnes idées ici, je compte sur vous.

Mis à jour
dneis
( Modifié )

Ça y est, l'pont est fait !
Voir le pas à pas ici.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

1
DewhitYoussef

Je n’ai pas de réponse à ta question en revanche attention à la réglementation, pas sûr du tout que ça puisse se faire sans autorisation et j’ai cru comprendre que les conditions pour installer un ouvrage au dessus d’un cours d’eau sont assez drastiques.

dneis

Merci DewhitYoussef pour ce point.
Comme on ne peut pas tellement parle de cours d'eau mais plutôt de fossé, je pense que ce ne sera pas un problème dans mon cas.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
clement04

Salut,

Je ne connais pas grand-chose en ponts, alors je réponds avec mes connaissances en plancher bois, la problématique est très proche je pense.

En principe, les lambourdes sont posées sur les solives. Là, je pense que tu veux parler d'entretoises, non ? Sur 2,5m, ce n'est pas forcément nécessaire. Et généralement, elles ont la même section que les solives (tu peux utiliser les chutes).
Il y aura combien de solives ? Car tu parles de 2 solives espacées de 1m90, mais il y en a 3 sur le schéma. Dans tous les cas, l'entraxe me parait trop grande. Pour les planchers, c'est plutôt entre 35 et 50 cm. Pourquoi ne pas mettre tout simplement N solives (entraxe à calculer en fonction de la résistance voulue) et clouer directement les lames dessus ? En tout cas, ça se fait pour les planchers.

Pour l'essence, il n'y a pas de douglas dans le coin ? Purgé d'aubier, il est classe 3 (pas besoin de classe 4 ici car le bois ne sera pas en contact permanent avec l'eau) ce serait quand même mieux que du bois traité. Même s'il est un peu cher, ça restera bon marché car tu n'as pas besoin de beaucoup de bois.

dneis

Merci clement04 ! J'ai corrigé le texte, il y a bien trois poutres sur une largeur totale de 1m90.

Oui, mes "lambourdes" servent d'entretoises et pour éviter le basculement des poutres.

Je me disais qu'une largeur d'appuis de 80cm pour les lames de 27 d'épais ça irait, d'où les 3 poutres. Mais effectivement, ce n'est peut être pas assez. Je me dis que si jamais on passe avec un véhicule, les roues seront à l'aplomb -ou très proches- des poutres, donc pas de souci de résistance.

Non, j'ai regardé vite fait, les scieries ne vendent que du pin des landes car c'est ce qui pousse partout à côté. Mais je vais appeler pour me renseigner.

clement04

Ok. Dans ce cas, ce serait mieux d'avoir des lambourdes aussi hautes que les solives, il me semble. Pas forcément aussi larges, mais bon, c'est parfois plus simple de prendre la même section (moins de chutes au final).
Pour un plancher, généralement dimensionné pour 250 kg/m², l'entraxe pour les solives est de 45 cm pour des lames de 23 mm. Et il y a des rainures-languettes qui répartissent la charge donc c'est plus résistant que des lames espacées.
Ceci dit, ces normes de plancher sont surtout définie pour un bon confort (flèche faible), ce qui va au-delà de la résistance.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro

Attention, si tu veux pouvoir y faire rouler une voiture, ce ne sont plus du tout les même contraintes. Le plus gros risque, c'est que les plots de soutient s'enfoncent dans le sol. Ou alors, il faut que les plots aient une base la plus large possible, pour s'appuyer sur le sol sableux.

dneis
( Modifié )

Merci Kentaro.

C'est effectivement quelque chose à prendre en compte.
Si je mets 2T équirépoartis sur les 4 appuis du pont qui sont des dalles de 30cm*30cm, ça fait 500kg sur 900cm2, soit 0.55kg/cm2 ou 0.055MPa.

(hop, un peu de bibliographie: un cours sur fondations superficielles qu'il va falloir lire !)
Cet article sur la capacité portante des sols donne une pression limite de 0.5MPa pour le sable.

J'ai donc l'impression que même en prenant les cas les plus défavorables, j'ai encore de la marge.

fab83
( Modifié )

Hum il y a une information que j'ai peut être loupée mais qui me semble fondamentale qu'elle est la distance entre les piles du pont ?

fab83

Le model de véhicule aussi tant qu'a y être ou au moins son empattement cela permettra de faire des petits calculs 😃

dneis
( Modifié )

fab83 la longueur de la travée est 2m ou peut être 2.5m.
Pour le véhicule, je me suis dit qu'un Iveco Daily c'était pas mal, donc une voie de 1740mm ! Sinon la Modus c'est 1m60 environ.

fab83

à priori l'empattement de l'iveco est de 3450 mini et celui de la modus 2575 donc déjà tu ne te retrouverai pas avec la configuration des 4 roues posée au milieu du tablier c'est déjà sa .
Si tu prend ta fiche technique de l'ivéco par contre rien qu'a vide tu as 1400 kg sur l'essieu avant donc au plus défavorable (en montant) avec un petit IVECO vide tu as 1400kg sur 2 plots sa sera dejà un bon point de départ pour la réflexion même si je rejoint Stef64 pour les véhicules une buse c'est tellement simple 😁

Stef64
( Modifié )

Le probleme n est pas forcement la compacité du sol mais c est la presence d eau et donc de ruisselle possible qui si elle venait a passé proche de tes plots pourrait par erosion faire fuire le sable, il faud donc allé cherche plus bas un sol plus stable.
Il faud aussi prendre en compte si le ruisseau se gonfle ou pas pendant un orage ou en cas de pluie.
Désolé mais ce n est pas internet qui pourras repondre a tes questions sur le sujet mais plutot des pro du genie civil dans la region.
Le gros du probleme c est le passage d un vehicule il faud bien faire gaffe a l inclinaison et la longueur du pont (se serait dommage que la voiture fasse le culbuto au milieu) tu ne prend en compte que la largeur de voie et pas l empattement.
Desoler pas tres optimiste comme message.
Sinon tu buse le ruisseau et tu remblais autour 😉😉

dneis
  • J'ai pris du sable pour être dans le cas le plus défavorable en capacité portante, en vrai la terre en question a quand même plus de cohésion;
  • Question débit du ruisseau, on est proche d'un débit nul, c'est vraiment tout petit;
  • Oui, penser aux crues, je suis d'accord. Comme je pratique le kayak de rivière, je vois bien le phénomène 😉;
  • Effectivement, la hauteur sous caisse et la courbure du pont vont interagir. Je vais vérifier.

Euh, il y a déjà une buse, mais dans ce cas rien à fabriquer 😒

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
237 vues
3 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons