L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

dneis

Manche de bédane: perçage et viroles ?

Bonjour les tailleurs de mortaises,

Comme je me fournis quasi exclusivement en outils d'occasion, plutôt anciens, il n'est pas rare que je doive emmancher mes bédanes. En effet, soit le manche est absent, trop abîmé ou encore vermoulu.

Bref, arrive le moment où il faut emmancher la soie du bédane.
Or, par rapport aux soies des ciseaux, la soie du bédane est de section rectangulaire et avec un angle souvent bien plus important. Du coup, la technique du trou étagé (fait à la mèche) ne fonctionne pas. Pour info, voici comment je procède pour emmancher les ciseaux.

Par ailleurs, j'ai récemment dégotté un lot de bédanes avec manches en frêne, sans viroles, bien emmanchés car pas fendus et tenant bien (voir les 2 premières photos). J'en ai démonté un, pas de traces de bois brulé, donc visiblement pas emmanché à chaud (ce que je préfère éviter).

D'où ma question: comment procède-t-on en pratique pour emmancher ces soies de section rectangulaire à forte pente ? Et si le manche est de section rectangulaire aussi, difficile d'y mettre une virole côté fer pour éviter de le fendre, donc faut soigner l'truc !

Et question subsidiaire, à quoi sert de mettre une virole côté frappe ? Car j'ai bien l'impression qu'on peut s'en passer.

(ci dessous, pour illustrer, le lot que j'ai acheté sur les deux premières photos)

dneis
( Modifié )

Voici donc le résultat, maintenant j'essaie de faire mes manches en buis, suite au conseil d'etiennedesthuilliers visible ci dessous (bon , les deux manches en frêne c'était avant le conseil...).

Avec la pratique, l'ajustement pour la soie se fait de plus en plus rapidement.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

1
flonflon

Bonjour
J'ai récupéré chez un plombier du tuyau de cuivre. Je m'en sert pour faire facilement des viroles. J'en mets aux 2 bouts du manche.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour
vous ajuster au mieux la soie de votre bédane , surtout il ne doit pas forcer dans le manche , mais la portée doit être parfaite
vous vous procurer de la résine époxyde adaptée au collage bois métal et vous coller a refus
il ni a pas besoin de virole si vous ne travaillez pas comme un sauvage et que vous employez un maillet adapté
utiliser un bois dur , non fissile
le menuisier soigneux

dneis
( Modifié )

Merci etiennedesthuilliers !
Ce sera donc du frêne, pour coller à la tradition (à défaut de coller tout seul à la soie du fer).

L'apprenti outilleur 😉

etiennedesthuilliers

bonjour j'avais dit un bois peu fissile le frêne est un bois très fissile prendre un bois dur avec des fibres enchevêtrées
buis, orme tortillard,chêne ronceux , j ai emmanché ma dernière série de ciseaux en bois de serpent

dneis
( Modifié )

Mince, moi qui croyait que cela s'y prêtait car les vieux manches que j'avais sont aussi en frêne (voir photo de la question).

Alors je prendrai du buis pour les prochains, car j'en ai des kilos en stock.


Par ailleurs, j'avais l'impression que les manches de ciseau pouvaient être en frêne. Ce n'est donc pas si bien ?

Est ce que le charme est mieux que le frêne pour les manches sur lesquels frapper ? (bien que je le rangerais dans la catégorie fissible aussi...)

Un avis sur le chêne vert ?

Je tente un peu tout ce que j'ai à disposition, et de l'orme tortueux, c'est pas évident à trouver ! D'ailleurs, le manche du ciseau bédane de la photo du milieu, au dessus des deux vrilles, est en orme, j'aurais dû m'inspirer de celui là pour l'essence...

glaude
( Modifié )

dneis Il faut rapporter le choix de l'essence à l'utilisation, les manches d'outils sont souvent en frêne, effectivement et c'est d'ailleurs pour cette raison que parfois l'on trouve une seconde virole. Entre une gouge de sculpteur et un bédane il y a un qui a la vie plus durement menée; Le charme est un bon bois, ne choisissez pas un bois de fil. Le cornouiller est également très intéressant, ces petit nœuds lui confère une solidité.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
dneis
( Modifié )

Bon, j'aurais pu chercher un peu avant de poser la question...

Pas trouvé grand chose en 🇫🇷.
En anglais 🇬🇧 j'ai pu trouver quelques pages intéressantes:

Bref, tracé précis, huile de coude et petit ciseau.
Tailler la forme définitive du manche une fois l'emmanchement réalisé
➡ meilleur prise dans l'étau de l'ébauche
➡ moins de risque de fente avec un bloc plus large ?
➡ si fente, alors pas de regret pour le façonnage qui n'était pas fait !

Mis à jour
Bricolo36

Bravo pour ta recherche tu veux refaire tous les manches?

dneis

Non, je ne suis pas timbré à ce point!
Ceux là sont en très bon état, sauf un court qui est fendu (le deuxième en partant du haut).
Mais j'ai quelques bédanes sans manches qui traînent (avec une soie très rectangulaire), donc quelques manches à confectionner.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
glaude

Bonjour
Personnellement j'essaie de reproduire la mortaise dans le manche de manière la plus fidèle possible. Il faut être précis mais sans plus car la soie doit "forcée" pour tenir. La virole coté haut du manche sert à éviter qu'il ne fende sous les coups de maillet, donc allongé sa longévité.

dneis
( Modifié )

Merci glaude !
Petits ciseaux donc pour essayer de reproduire la pente de la mortaise correspondant à celle de la soie ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Bricolo36

Bonjour
Pour moi pas de problème il faut rester dans le même esprit que nos anciens autrement acheter du neuf avec des manches ronds

dneis
( Modifié )

Merci Bricolo36 !
Je préfère fabriquer mon manche, d'autant plus que les manches du commerce n'ont pas un trou assez large pour la soie du bédane.

Peux-tu me préciser les outils que tu utilises pour percer ton manche et comment tu procèdes ?

Bricolo36
( Modifié )

je façonne mon manche dans un carrelet de bois avec le rabot, la rape, le wastringue etc puis je ponce dans le sens du fil.
Pour emmencher je perce un trou (des trous) des diamètres de la soie de l'outil, je chauffe cette soie puis emmenche en force et retire avant la fin.
PS si c'est pour réutiliser ok refait le manche si c'est pour collctionner laisse les en l'état car ils renferment l'esprit et la sueur de celui qui l'a maintenu.
Traite tes manches avec un produit Xylophage, brosse la lame et passe une couche de cire, c'est tout
Surtout pas de meule!!!!!!!!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
503 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de dneis 
Navigation