L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Pitsic

Gomme laque + essai

Bonjour,

J'avais envie de tester la gomme laque en finition, j'ai préparer un mélange d'alcool modifié à 96° acheté en pharmacie + des paillettes décirées.

J'ai mis les proportions indiquées sur tous les livres qui y font référence 1 pour 5. (50gr de paillettes + 250 ml d'alcool).

Mais après 24h, la dissolution est (très très très) loin d'être terminée...

L'alcool de pharmacie ? Comme il n'y a que 2 ingrédients, ça doit venir de la mais j'ai des doutes, de l'alcool, c'est de l'alcool non ?

Merci d'avance pour votre aide !

Pour faire suite à ma première question, j'ai fait un test avec de l'alcool à vernir et la dilution s'est beaucoup mieux passée qu'avec l'alcool de pharmacie, en 10h environ. Donc il est nécessaire d'utiliser cet alcool spécifique.

Après plusieurs passes voici le résultat obtenu :

On est assez loin d'une finition miroir et même si ça me suffit pour ce premier essai, j'aurais voulu savoir si certains d'entre savent comment aller plus loin ? Est il encore possible de travailler cette finition pour lisser plus le rendu ? Je cherche surtout à comprendre comment obtenir un résultat optimal.

Merci d'avance !

Mis à jour
Pitsic

Des avis ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

8 réponses

4
bernardrebout

Hello, j'ai une petite expérience de vernis au tampon ( tout juste 40 ans) et je lis ou plutôt j'ai lu des bouquins des siècles précédents et je fabrique une grande partie de mes produits de finitions.
Dans toutes les recettes anciennes de vernis aux résines, il est écrit de mettre du verre pilé pour éviter le colmatage des gommes ( une gomme , ça gomme ....ça colle) et cela permet en agitant de grattouiller la gommes avec les arêtes tranchantes du verre, personnellement je mets du gravier concassé ( bien lavé) et quand je prépare 2 litres de vernis j'utilise un bidon de 5 litres en plastiques (les bidons vides d'eau déminéralisée, ça permet d'agiter violemment sans rien casser.
Ensuite j'ai beaucoup travailler le sujet des vernis , surtout le vernis au tampon, et comme j'ai remarqué dans certains musées que les vernis de certains meubles craquelaient , gerçaient.
La raison de cet état de fait vient de ce qu'un bon vernis doit avoir des propriétés qui lui permettent de suivre les mouvement de surface du bois , ou des bois pour les meubles marquetés;

La recette basique de vernis gomme laque donne un vernis dur qui à la longue se fendillera ,( bien sûr pas en un an)
La gomme laque fait partie des gommes dures, tout comme le copal.
Je rajoute de la sandaraque qui est une gomme tendre sèche , comme la gomme dammar et la sandaraque apporte du brillant et de la transparence, j'ajoute aussi de la gpmme "Elémi"qui est une gomme tendre et molle qui apporte l'élasticité qui évite les micro fendillement , comme la térébenthine de venise <;
De plus cette composition dégage une odeur très agréable d'encens!Et le vernis réalisé se polit très bien
Si l'on veut accélérer la dissolution, il est recommandé de mettre la solution au bain marie !
Quelques extraits du dictionnaire des arts et manufactures de Charles Laboulaye 1847
Bon amusement!

etiennedesthuilliers
( Modifié )

bonjour
cela fait plaisir de ne pas se sentir seul sur certaine réponse , je vous félicite pour votre réponse
signé un petit vernis

bernardrebout

Merci Etienne, j'ai oublié de dire que j'utilise aussi en remplacement de l'alcool à vernir, de l'alcool Isopropylique ( 99,9 %) communément appelé IPA qui est une excellent solvant pour cires , huiles, résines et nettoyant des cartes mères d'ordinateur;
Bonne soirée

Pitsic
( Modifié )

Merci bernardrebout Pour ces précieuses infos, je comprends bien l'intérêt de ramollir la gomme laque pour suivre le travail du bois !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Lepetitlorrain

Pour dilue les paillettes dans l'alcool ,il faut du temps (plusieurs jours ou semaines ).
J ai toujours mis une jolie cailloux bien propre dans la bouteille pour mélanger le mélange.

Il faut secoué le mélange régulièrement au checker ou à la cuillère ,bon cocktail🍸

Pitsic
( Modifié )

Merci Lepetitlorrain, j'avais glissé une vise sur tes conseils dans le 1er mélange que j'ai fait, mais ça n'a pas suffit, 15 jours après, les paillettes ne se sont pas diluées dans l'alcool de pharmacie à 96% et forment un gros paquet au fond du bocal (qui emprisonne la vise). Par contre, en 12h et sans mélanger outrageusement, c'était dilué dans l'alcool fin à vernis 95%.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Fof

Alors comme les autres, un vernis au tampon, c'est long à faire, mais le résultat est incomparable. Déjà, sur la surface que tu présentes, clairement, le bois n'est pas assez bien préparé. Tu vois des reliefs sur la deuxième photo. Un vernis au tampon, c'ets tellement fin que l'on voit absolument tous les défauts. Déjà la base, c'est préparation du support parfaite. Et si fondur autre que démarrage du vernis à la ponce, il faut le poncer ton fondur. Rien que des traces de pinceau, ça va se voir à travers le vernis.
Après ton vernis tu l'appliques comment ? L'idéal, c'est vieux chiffon en lin ou coton pas trop épais, genre mouchoir (un truc qui a été lavé maintes fois, et qui ne peluches plus), rempli de mèche de coton ou de morceaux de vieille chaussette en laine.
Il en faut un séparé pour le bouche pore à la ponce, et il faut changer les toiles souvent. Parce que la ponce, ça ponce... et ça perce les toiles. Bon le bouche pore à la ponce c'est sportif. Pour simplifier un peu, tu peux passer une première couche de gomme laque au pinceau, attendre qu'elle tire un peu (15 min à 20° ça suffit) et ensuite passer ton tampon, avec une pincée de ponce sur ton support à vernir, et tu appliques fort ton tampon en faisant des ronds, des 8 etc... Jamais de sur place, sinon tu crames ton vernis. Les mouvements quand on retire un tampon d'un vernis, c'est comme un avion qui décolle ou qui atterit. Si tu choppes pas de crampe quand tu fais le bouche pores, c'est que t'y va pas assez fort.
Une fois que tu as une surface lisse, pores bouché, tu peux attaquer le vernis à proprement parler (normalement faudrait attendre 1 à deux semaines que ton fond de vernis tire, et refaire une passe avec de la ponce, souvent le vernis s'est un peu écrasé dans les pore).
Là tu charges ton tampon en avec ton mélange, + de l'alcool. Au fur et à mesure des sessions de vernissage, de moins en moins de vernis, de plus en plus d'alcool. Et pour finir à l'éclaircissage : alcool pure, qui vient glacer le vernis. Bon l'éclaircissage à l'alcool pur, c'est un coup à prendre, on peut vite brûler le vernis. Sinon tu as le Nikko qui fait quasiment pareil qu'un éclaircissage.

Pour la charge du tampon, tu as noté que c'était important, c'est bien. Typiquement, on en met tout le temps trop dedans. J'ai envie de dire qu'il ne doit jamais être détrempé, et jamais être sec. Quand tu le poses sur ton avant bras, tu dois juste sentir le froid de l'alcool, sans qu'il ne laisse rien sur la peau (ou pour dire rien). Et pendant le vernissage, TOUJOURS lubrifier son tampon avec quelques gouttes d'huile (non siccative, je prends de l'huile d'olive, ça marche très bien). Au fir et à mesure du vernissage, vu que tu mets de plus en plus d'alcool, ton huile remonte, et tu l'enlèves complètement à la fin à l'éclaircissage.

Pour finir, ton vernis au tampon "marche" quand tu vois une traînée derrière ton tampon, un "nuage" qui suit le tampon, et qui s'évapore avec environ 1 seconde de retard par rapport au tampon.

On doit vraiment arriver à des glacés, (et là je n'ai pas pouss les sessions de vernissage, j'ai du en faire 2 après bouche porage, idéalement, faudrait plus).

Pitsic
( Modifié )

Merci Fof, je me suis largement inspiré des vidéos que tu as publiées (enfin, il me semble que c'est toi, celle avec la référence à Roger Rabbit).

Après, j'ai utilisé un bouche pore cellulosique en 4 passes avec passage de papier grain 800 + paille de fer 0000. Ne sachant pas quel niveau de surface il fallait atteindre, j'ai commencé à vernir (1ère erreur). La charge s'est fait avec un tampon humide (2ème erreur) et vue que le vernis avait tendance à boucher les pores, j'en ai passé 6 couches chargées (3ème erreur). J'ai réalisé l'éclaircissement à l'alcool, le nuage est bien apparu (donc j'étais content) mais pour autant, je pense que le mal était fait.

J'ai récupéré de la ponce et j'ai un couvercle de boite à vernir, on va voir ce que ça donne, je vais en tout cas passer plus de temps sur la prépa. Je me dit qu'une bonne surface de départ, nécessite moins de vernis et donc moins de risque d'erreur, à suivre...

PS : Pour les crampes, j'ai eu mal au bras rien que pour le vernis, environ 20 mn par passe, j'ai tenté de poser le coude, changer de bras, sans grand succès...

Fof
( Modifié )

Celle ou on vernit une guitare ? Oui c'est moi qui vernis la guitare d'un pote. Mais là on a fait ça assez vite sur une après midi. C'est mieux quand on respecte dans temps de tirage entre sessions, et on n'a pas utilisé de ponce, on a fait un pores ouverts si je me souviens bien.
Mais oui déjà, une surface impeccable à vernir, c'est une bonne partie du travail.
Pour les crampes, c'est comme la rabotage à la main, avec le temps on trouve des allures et des mouvements de travail où on ne fatigue pour dire plus.
J'en ai fait une autre ou je commence à la ponce, et une première charge au pinceau :

Pitsic

Oui, c'est une guitare qui est vernis.
J'avais pas vu cette dernière, je vais regarder ça. Merci !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
etiennedesthuilliers

le vernis à la gomme laque est l école de la patience , c est curieux que votre doc ne vous ai pas signifié que cela ne se faisait pas du jour au lendemain
patience et longueur de temps etc etc
plus l 'alcool est pure moins il y a d eau cela évite le blanchiment du vernis
etienne

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Pitsic
( Modifié )

Ok, merci ça me rassure !
Effectivement en "shakant" bien, j'ai l'impression que ça s'active, je vais essayer d'ajouter un petit cailloux pour faciliter le mélange. J'ai lu et vu des site et tuto qui indiquaient une préparation en 12h, mais j'ai l'impression que ce n'est pas le premier "secret" ou plutôt subtilité autour de cette technique...

Mis à jour
etiennedesthuilliers

bonjour
comme toutes action on commence a trouver le livre qui va bien , on essai de trouver un vernisseur au tampon qui travaille toujours a la gomme laque et ensuite on essai d 'appliquer sa méthode et au bout de quelque mois et de multiples essais ou vous abandonnerez ou vous apercevrez que pour un débutant il y a mieux que le vernis a la laque
personnellement après avoir bien chargé en vernis avec un tampon spécial dit a éclaircir imbibé d alcool et une goutte d'huile je le passe sur le vernis sans revenir plusieurs fois sur mon travail pou éviter de détremper le vernis je laisse sécher et éventuellement plusieurs jours après un coup de popote
il n 'y a pas de secret ,les techniques sont bien expliquées il faut seulement ne pas désirer avoir un résultat instantané il faut être patient

Pitsic
( Modifié )

Pas très encourageant tout ça !
Je ne suis particulièrement pressé d'obtenir un résultat parfait, j'essaie plutôt de comprendre pourquoi ça n'a pas marché cette fois.
Je vais continuer à explorer, merci pour ton passage.

etiennedesthuilliers

j ai mis plusieurs année a obtenir un résultat encourageant et j avais de solides tuteurs

Pitsic
( Modifié )

etiennedesthuilliers
Je ne remets pas en cause le fait qu'il s'agisse d'un technique très compliquée à maîtriser et subtile dans le sens où il est compliqué de décrire une procédure précise à suivre ; la quantité de vernis dans le tampon par exemple semble devoir être dosée à "l'expérience".

Je vais continuer d'expérimenter, car je trouve le résultat vraiment particulier et pour le coup, éloigné des vernis qu'on trouve dans le commerce.

Je vais commencer par remplacer le bouche-pore cellulosique que j'ai employé par de la ponce. Le produit que j'ai utilisé m'a obligé à faire 5/6 passes de tampon chargé (car la surface n'était pas suffisamment lisse au départ), ce qui à mon avis, multiplie les possibilités d'erreur ou réduit les chances de réussite. Je me dis qu'avec une couche très fine de vernis tampon, j'ai plus de chances d'obtenir un bon résultat.

On verra, je vous ferai par des résultats.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
JLM76

Attention avec l'alcool de pharmacie : il est disponible à diverses concentrations en alcool : 96% (teneur la pluie élevée obtenue par rectification (distillation), 90%, 70% ou même 60%, le complément à 100% étant de l'eau pure. La capacité à dissoudre la gomme laque est meilleure à teneur en alcool élevée, et au séchage l'alcool s'évapore plus vite que l'eau, celle ci pouvant conduire à une séparation de gouttelettes d'eau et donc un aspect final irrégulier. Il vaut mieux utiliser de l'alcool industriel dénaturé obtenu par "distillation azéotropique" qui est beaucoup plus sec, et beaucoup moins cher. Les impuretés résiduelles (toluène ou xylène) et le méthanol ajouté pour la dénaturation sont toxiques mais sans effet adverse sur la laque ; il ne faut toutefois pas garder son nez dessus trop longtemps ou souvent et aérer le local. Donc à l'achat vérifier la teneur en alcool qui doit au moins être de 90% et de préférence supérieure à 95%. On peut également accélérer la dissolution en travaillant dans un récipient fermé non hermétiquement pour éviter une sur-pression et en le chauffant au bain marie à 30-40°C (loin d'une flamme ou source d'étincelle). Attention aussi à ne pas laisser traîner des chiffons imbibés de laque qui pourraient s'auto-enflammer plus tard.

Pitsic
( Modifié )

Merci JLM76, comme dit plus haut, pas de souci avec l'alcool à vernir.
Un peu flippant les chiffons qui s'auto-enflamment !

bernardrebout
( Modifié )

JLM76 Je me suis demandé pourquoi tu parles des chiffons qui pourraient s'enflammer plus tard.....c'est à cause de la proximité des flammes ou bien ?

JLM76

Bonjour Pitsic et Bernard, les laques et huiles siccatives forment des polymères au séchage et donnent l'aspect de surface recherché ; mais peuvent aussi fixer lentement l'oxygène de l'air sous forme de sous-produits réactifs. Ensuite ce phénomène peut s'auto-accélérer et comme il dégage de la chaleur, conduire à une véritable inflammation. Cela a été à la source de multiples incendies d'ateliers et usines...Je jette mes papiers et chiffons gras dans une boite métallique close et la vide régulièrement.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Copeaux d'aronde

oui c'est normal. la mienne met souvent plusieurs semaines à se diluer, en renversant le bidon tous les jours pour aider au mélange.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Bricolo36

Bonjour oui de l'alccol c'est de l'alcool ça fonctionne même avec de l'alcool à brûler perso j'achète de l'alcool fin à vernir.
Il faut bien agiter et laisser faire

Pitsic
( Modifié )

Merci Bricolo36 Oui, l'acool à vernir semble être la solution idéale ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 433 vues
8 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de Pitsic 
Navigation