L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

WIG

Serre joints, dormants ou presse Plano?

Jusqu'ici, je n'avais pas de soucis pour panneauter; avec une toupie ou une défonceuse on dispose de nombreux profils pour limiter les désafleurs. Mais il est des cas particuliers ou le plats joint est obligatoire et je suis confronté au problème; poncer du bois debout c'est long! De plus les poussières...

1 Les presses Planos sont elles la solution ou un piège à con...somateur ?
2 est il possible de réaliser une table de ponçage avec une aspiration?

Willy

PS, Bonne fin d'année et beaucoup de copeaux l'an prochain.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

1
glaude

Bonjour
J'avoue ne pas avoir bien saisi le sens de ta question. Que viennent faire les presses plano dans du ponçage en bois de bout
Les presses plano sont parfaites pour coller à plat joint mais relativement cher à l'acquisition

DewhitYoussef
( Modifié )

je ne saisis pas trop bien non plus, la question est-elle d'abouter des bois à plats joints? sinon, je ne vois pas ce que le bois de bout vient faire là dedans.

Noe

Je suis loin d'être sûre d'avoir compris mais peut-être il parles de poncer le bois DEBOUT. Au tank ou à l'orbital. Car effectivement seulement à plat joint il peut y avoir des desafleurs à corriger. Alors qu'à l'utilisation d'entures mécaniques, les desafleurs sont maîtrisé donc pas besoin de poncer debout. Mais tout ceci semble absurde car la vie a l'atelier se fait debout en bonne partie( dans mon cas en tout cas).
Bonne fêtes

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Noe
( Modifié )

Bonjour,

Je ne suis sûre de rien quant à la question, partant de là je tente d'y répondre ;-).

Après avoir lu votre description et votre parcours de faiseurs de copeaux, je comprend que vous êtes retraité. Donc la question porte probablement sur la fatigue de devoir récupérer des desafleurs avec de l'outillage portatif (tank, orbital, vibrante) après un collages à plat joints.

Personnellement j'utilise des Alsacienne ( terme que l'on donne à certain dormants en Suisse... Photos si contre). Les presses Planos je n'ai jamais essayé. L'idée semble fonctionnelle ,mais pour moi l'on obtient le même résultat avec des dormants conventionnel et quelques paires de serre joint avec des lattes pour maintenir la planéité.

Pour aider au guidage du plat joint et éviter que tout ne glisse avec la colle, il existe beaucoup de méthodes. Personnellement j'utilise le lamello c'est efficace et précis. Sinon d'autre le font aux dominos. Plus traditionnellement il suffit de faire des rainures arrêtée à la toupie dans les alaises de votre future panneaux. Puis y faire des languettes à la raboteuse. Au moment d'établir vos pièces vous laisser au deux extrémités environs 100mm sans rainures pour êtres sûre de ne pas les faire apparaître lors du calibrage final.

Il est possible de faire des table d'aspiration, je n'en n'ai jamais vus de bien concluantes. Pour moi un aspirateur branché sur une ponceuse portative, si possible avec un filtreur d'aire quelque part dans l'atelier et c'est le combo idéal.

J'espère avoir pu amener des pistes de réflexions et peut-être des réponses.
Bonne fêtes de fin d'années à vous

Mis à jour
glaude
( Modifié )

Bonjour Noé
Ce que tu appelles des alsaciennes portent chez moi le nom de châssis Mirus. C'est très pratique pour le collage en série notamment pour les panneaux, il faut juste se méfier de la flexibilité des planches au serrage. ces presses ne doivent plus être fabriquées il me semble et c'est bien dommage

Noe

Bonjour,

Merci beaucoup pour la nomenclature exacte, depuis longtemps je cherchais à en connaître le nom.
Elles sont d'une praticité bien appréciable lors d'un collage, je ne saurais m'en séparer.
C'est effectivement dommage qu'elles ne soient plus disponible aujourd'hui.

Fof

Ce genre de presse à panneaux, c'est juste excellent. Ce n'est pas très dur à fabriquer soi même. Du tube acier, des chevrons, et des coins en bois, ça suffit.

WIG
( Modifié )

Manifestement, ma demande n'est pas claire, J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.
Deux questions distinctes dans un seul message , cela ne semble pas la bonne formule.
Je vais donc simplifier ma première requête: les presses Plano sont-elles réellement efficaces pour limiter les desafleurs d'un panneau en bois debout collé à plat joints ?
Je souhaite éviter de mettre en oeuvre mes dormants du siècle passé qui pèsent un âne mort.

Pour la table de ponçage, je vais faire un croquis ; ce sera plus simple.

Willy

Noe
( Modifié )

Bonsoir,

Effectivement ma réponse n'en n'ai pas une dans ce cas. Car je n'ai jamais utilisé de presse Planos. Donc vous parlez de collage en bois de bout, comme les billots de bouchers? Je ne saurais être de bon conseils quant aux collages en bois de bouts, car je n'ai que peux pratiqué et uniquement sur de petite surface. Voici une vidéo qui montre les collages en bois de bout, de Oliverte. Cela pourrait aider peut-être.
Cordialement
Noé
Planche en bois de bout de l'un nos collègues boiseux.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
488 vues
2 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation