L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

CoB34

Restauration d'un vieil établi

Bonjour à toutes et tous,

On m'a donné ce vieil établi (photo 1). Comme vous pouvez le voir, il a surtout servi à du bricolage en tous genres et n'a probablement pas vue de bois depuis un moment.

  • C'est un plateau en hêtre massif d'une pièce débité sur quartier (voir faux quartier, le duramen n'est pas visible sur une tranche), il repose sur un piètement métal et est maintenu par des tires fonds.
  • Il fait 2500mm de long par 455mm de large et 64mm d'épaisseur.
  • A ce jour, le plateau doit avoir ses 40ans de séchage et est sain.
  • Visiblement le bois n'était pas suffisamment sec quand t'il a été posé. Tuilage, gauchissement, flèche de face (presque 2cm) et fente à cœur sont au rdv. Que du bonheur!
    (voir photo 5, relevés de hauteurs)

  • Il a passé le plus clair de son temps dans des locaux à fortes variations hygrométriques, ce qui est également le cas dans notre atelier.
    (voir photo 2;3;4)

Maintenant qu'il est bien sec, j'aimerais lui offrir une deuxième jeunesse. J'aimerais avoir d'autres avis sur la question.

Au vue de l'épaisseur de matière à enlever pour qu'il retrouve sa planéité, en plus de devoir être solide et subir le moins de déformations possible.
Es t’il vraiment utile de passer du temps à reprendre ce plateau?

Dans l’hypothèse ou je me lance dans sa réfection:
Je pensais déligner le plateau pour avoir 3 longueurs, couper éventuellement un peut plus les abouts pour conserver le plus possible d'épaisseur de bois après l'étape suivante et passer le tout à la dégau/rabot. J'inverse ensuite l'orientation du cœur sur la longueur centrale et je colle(D3) à plat joint.

Pour une meilleur solidité, je peux également réaliser une emboîture à fausse languette (surface de collage plus importante).
Est-ce bien utile ici? Avez-vous déjà réalisé c'est assemblage sur vos établis?

Merci d'avance pour vos réponses. J'espère qu'elles pourront servir à d'autres!
Beaux copeaux à vous.
Nicolas

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

1
VINCENT HERVIER

As tu pensé à la défonceuse pour aplanir ce plateau ... Mates donc cette petite vidéo d'un autre Nico 😉 ... youtu.be/H1KrPl3XBWA.

Au plaisir l'ami !!!

CoB34
( Modifié )

VINCENT HERVIER Salut Vincent!
Oui je connais ben les vidéos de Nico. Celle ci est pas mal pour apprendre à aplanir une grande surface.

Dans mon cas, je voudrais avoir (de préférence) un plateau avec une bonne planéité sur les 4 faces. En conservant le plus de matière possible et en limitant les déformations.

En ce sens,
un délignage en 3 longueurs, dégauchissage/rabotage (avec l'ancienne Hammer de Nico au passage, s'il passe par là, merci pour ton occas', elle envoie du bois!), et finir avec un collage en alternance me parait être une bonne solution.

Je ne suis pas encore décidé sur la transformation de cet établi, d'autres bonnes idées arrivent!

Si je reprends une seule face du plateau,
J'ai bien des fraises droites assez larges, mais elles ne rivalisent pas en temps passé et qualité de coupe avec cette fraise à surfacer qu’un copain d’atelier peut me prêter.
J'en ferai alors bon usage le moment venu.

A bientôt l'ami! 😉

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
sylvainlefrancomtois

hello Je n'aime pas jouer les rabats-joie ! mais personnellement, je me servirais du plateau pour y débiter un piétement digne de ce nom, et je ferais un nouveau plateau !

J'ai l'impression qu'il n'est pas stable du tout , en plus la griffe en plein milieu c'est bizarre ! De plus pas d’emboîture .

Oak
( Modifié )
Je suis d'accord

Je suis d'accord. A ta place soit je recouperais le plateau pour le recoller après avoir travaillé les pièces, soit comme sylvain, un pietement avec. Mais le reprendre tel quel tu vas beaucoup suer pour peu de choses et un résultat très moyen (avoir une face plane ne fait pas de ton plateau un plateau plan. Pour l'assembler à son pietement ce sera faussé)

CoB34
( Modifié )

Salut Oak,
Oui clairement, si je ne reprends pas l'ensemble, l'idée d'avoir un plateaux avec deux faces bien planes est préférable 👍. D'autant plus que le piétement est stable une fois le plateaux monté, mais pas des plus rigide si on les séparent... Son seul avantage est de ne pas être top lourd à transporter!
Pour toi, l'épaisseur qui restera après dégauchissage et rabotage pour reconstituer le plateau n'est pas problématique? (entre 50 à 54mm je pense).

Oak
( Modifié )

Corps et Bois non je trouve ça encore très correct pour un etabli maison.

C'est sur mon plateau esten 140 mais si tu mets du poids sur le pietement tu auras déjà un bon plan de trvail. Le soucis c'est que tu ne pourra pas mettre de valets.

CoB34
( Modifié )

sylvainlefrancomtois Bonjour Sylvain,
Merci pour ton retour, pas du tout rabats-joie, complétement pertinent tu veux dire!
c'est clair que ce n'est pas un établi des plus esthétiques et fonctionnels! Bon, j'allais pas faire la fine bouche quand on me l'a donné. 😁
Ton idée est très bien de recycler le plateau pour réemployé le bois dans le piétement!
Par contre j’étais pas parti sur l'idée de passer trop de temps et d'argent pour l'achat de nouveau bois, car pour le moment, ce n'est pas une priorité pour moi d'avoir un bel établi de menuisier.

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

tu trouves des tables monastère presque gratuitement sur le bon coin ,et ton plateau est tout fait 😉

CoB34
( Modifié )

sylvainlefrancomtois Une bonne vielle table de monastère en chêne... Pas bête! Je regarde les bonnes occas', merci.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro
( Modifié )

Autre possibilité:

1- Utiliser le piétement métal pour faire une table d'assemblage, avec un plateau réalisé avec des plateaux en mdf, cp, ou agglo (boite de torsion). L'agglo n'est pas cher et ira très bien pour une table d'assemblage.

2- Aplanir plus ou moins le plateau de l'établi d'origine (rabot, défonceuse), et l'utiliser pour réaliser un établi avec un piétement en bois bien rigide et inerte, qui pourra encaisser du travail de mortaisage, rabotage, etc. Le piétement peut être fait dans des gros chevrons en résineux, ce n'est pas très cher.

Tu auras ainsi une table d'assemblage bien plate, ET un établi pour les gros travaux à la main.

Mis à jour
CoB34
( Modifié )

Kentaro Encore une bonne solution! L'idée du double emploi me plait bien, j'ai également la place à l'atelier... Merci Pierre.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Guilh63

Il m'a l'air fonctionnel cet établi! Perso: un coup de riflard pour aplanir un peu le plateau, en insistant sur le coté gauche et en avant! Je n'ai rien fait de plus à mon propre établi, qui était en bien plus mauvais état. Après, si tu veux en faire un établi d'assemblage et qu'il te faut une surface de mécanicien, c'est une autre histoire.
Le seul truc que je referai éventuelle, c'est le pied gauche: l'assemblage a pas l'air net (c'est peut-être la photo) et le pied gringalet.

CoB34
( Modifié )

Guilh63 Bonjour, merci pour ton retour,
et bien tel quel c'est plutôt un établi pour bricoler, tailler c'est possible, etc... Si je peux avoir une surface plane pour le traçage et l'assemblage sans compromettre la solidité c'est l'idéal! (Réfection complète du plateau).
Sinon, comme tu dis, je pense aller au plus simple et enlever uniquement de la matière sur le dessus du plateau.
Pas de problèmes au niveau des pieds, l'ensemble est stable 🙂

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
648 vues
4 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons