L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Oliverte

Cnc or not Cnc ?

Salut les copeaux

Je suis en train de me demander, et déjà depuis pas mal de temps, si cela vaut le coup de se lancer d'ans l'aventure d'une machine CNC de fraisage et découpe.
Je parle ici de machines plutôt grand format à 3 axes (2500 x 1200 mm env.) que l'on trouve à droite ou à gauche en kit.
J'aurais pu contacter Aurélien Arguel en privé mais souhait que cette discussion soit ouverte.

J'ai repéré des machines, américaines souvent comme celle de CNC router parts (comme celle de F. Howarth) qui pourraient bien correspondre à mes besoins/envies.

J'ai vu aussi que pour une telle bécane, faut allonger au moins une patate (européenne).

En dehors d'Aurelien, y en a-t-il permis vos qui ont sauté les pas ?

J'aimerais pourvoir faire des petites séries de meubles en CP ou panneaux décoratifs, découper des escaliers et plus encore si affinités

Merci de vos réponses !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

14 réponses

5
Claude31

Bonjour,
J'ai utilisé une CNC 3 axes ( 65 cm par 120 cm) en tant qu'amateur. Cela m'a pris plusieurs mois pour maitriser la machine. J'ai ensuite donner des cours pour expliquer le fonctionnement.
On peut faire de la découpe de panneau, surfacer des piéces gauches, profiler des piéces et faire de la gravure.
La découpe de panneau est trés simple. Comme c'est trés précis, l'assemblage est nickel.On peut déssiner des objets trés complexes. Ca prend du temps évidement. On peut facilement faire des gabarits, puis ensuite continuer de façon classique avec une toupie ou une défonceuse.
Le surfacage permet de faire comme la dégau. Il faut la fraise ad hoc.
Le profilage est en quelque sorte une gravure simple. Il faut quand même faire le motif.
La gravure permet de faire du travail précis sans avoir les talents d'un graveur. Attention, une machine en 3D ne permet de faire que du 2,5D. pour faire du vrai 3d, il faut une 5 axes.

La difficulté concerne la chaine logicielle qu'il faut maitriser. Il faut un logiciel de dessin (genre cao simple, sketchup, ....), un logiciel de FAO qui converti le dessin en parcours de fraise ( genre CamBam) et un logiciel de pilotage de la machine ( genre Mach3)

J'ai discuté avec des designers professionnels. Le vrai problème, vient du fait qu'il fait rester trés près de la CNC quand elle travaille. Autant dire que c'est pas vraiment du temps masqué. Des fois, il y a des problèmes, et il faut pouvoir arrêter la machine rapidement. Sinon ça casse!

Malgré tout c'est une super machine et l'avenir.
Fonce......
Bien à vous,
Claude

Oliverte
 

Et j'imagine que tu aimerais une machine plus grande non ?

Claude31
 

Plus la machine est grande, plus cela prend du temps. 10 heures d'usinage c'est long, bruyant et stressant. J'ai fait une fois sur une ShopBot de 2x3 m.
Pour travailler avec des grands panneaux et faire de la découpe une plus grande est intéressant.
Pour faire de la gravure ou du profilage sur du massif, une petite est suffisant. On peut aussi faire glisser la pièce dans la longueur et on est moins limité. Il faut être précis pour refaire le zéro (point d'origine).
Comme cela usine que d'un coté, on peut également retourner la pièce pour usiner l'autre coté. Il faut des repères pour cela.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
6
Aurelien - Mobbler

Salut Olivier,

Comme souvent il n’y pas de réponse toute faite sur telle ou telle question, et je ne vais pas répondre directement à la tienne, mais plutôt t’apporter des éléments concrets liés à mon parcours et mon expérience dans ce domaine, afin que tu puisses, je l’espère, avancer dans ta réflexion. En gros je vais te donner le pourquoi et le comment je me suis équipé en router CNC.

Le pourquoi ?
Le travail du bois est pour moi une passion qui remonte à très jeune et j’ai découvert l’usinage numérique lors de ma formation initiale, orientée industrie bois, fin des années 90, et en même temps la conception 3D. Mon 1er job à été d’être opérateur sur des centres d’usinages tel que des CMS ou des Biesse. Plus tard j’ai intégré une menuiserie spécialisée dans la fabrication d’escalier avec pour mission la mise en place d’un centre d’usinage numérique (une petite révolution pour cet atelier à l’époque !). Tout ceci pour dire que je baigne dans l’usinage numérique bois depuis un moment, et qu’il était évident pour moi d’arriver à m’équiper avec, lorsque je me suis lancé à mon compte. Cela ne s’est pas fait du jour au lendemain, je me suis d’abord installé (en 2013) en tant que dessinateur freelance pour la conception de mobiliers, agencements, escaliers… C’est encore aujourd’hui mon activité principale. Comme j’avais du temps à combler, j’ai recalibré (en 2015) mon petit atelier d’amateur en semi-pro pour compléter mon offre, la fraiseuse numérique est arrivée tout début 2016.
Pour moi cette machine est un peu le couteau Suisse de l’atelier, en dehors du fait que je propose à mes clients un design de créations induit par ce mode de production, elle fait office de scie à panneaux, mortaiseuse, traceur de gabarits, découpe de formes et taille de volumes ou moules…

Le comment ?
Quand on aborde cette question on est tout suite confronté à un problème de budget. Je savais ce matériel super coûteux, à l’époque où l’on a installé le centre d’usinage à mon ancien taf, il en a coûté près de 2 patates à la boite ! J’ai fait faire une cotation pour une Felder : 1 patate. J’ai regardé sur de l’occasion révisée et j’ai prit contact avec une boite réputée à coté de chez moi, Mécanuméric, mini 60000€.
Clairement pas possible pour moi. Je me suis tourné un temps vers l’autoconstruction, j’ai acheté les plans de la Mechmate. Mais en plus de l’achat des fournitures il m’aurait fallu m’équiper en poste à souder et autre matériel pour le travail de l’acier, et surtout apprendre et me faire la main pour savoir souder (je ne parle même pas du temps que cela m’aurais pris pour la construire).
Au final, après d’autres consultations sans réponses sur l’Europe, je me suis tourné vers la Chine. Là y a pas de soucis tout le monde te répond et très vite. J’ai donc configuré la machine que je souhaitais (dimensions, électrobroches, moteurs…) et l’ai faite construire là bas. Délais d’environ 6 mois entre les premiers échanges et la livraison pour un coût… (je dis tout, y’en aurait sûrement un qui m’aurait posé la question) de 15000€ livré à mon atelier. Bon j’ai eu un peu (beaucoup) de chance sur la livraison : environ 500€ de l’atelier du constructeur en Chine au mien !
A cela il faut rajouter un petit billet pour les logiciels (ceux fournis par les Chinois sont justes bons à filer les crèves à ton PC), on trouve de très bons programmes (pour amateur ou hobbyistes) pour moins 500€ (et ils n’ont pas à rougir face des programmes pro!)

-- Quelques photos lors de la construction dans les ateliers Chinois.

Alors, certains vont commenter en disant que la qualité n’est pas là. C’est exact, la qualité n’est pas la même, mais elle plus que correcte. J’ai fait des usinages de près de 6h non stop et je n’ai pour le moment jamais rencontré de problèmes. La précision est de l’ordre de 0,2 / 0,4mm et cela me convient parfaitement, je ne fait n’y dans la joaillerie ni dans la mécanique de précision.Il y a une autre explication à la différence de prix : la conception. Ce sont des machines très simples en terme de mécanique et d’électronique, et je vois cela comme un avantage pour un « petit » comme moi. En effet je n’ai pas de problème à dépanner et faire la maintenance moi même. Les logiciels que j’utilise ont des communautés actives sur le net et on a vite fait de les prendre en main (pas besoin de formation).
Cet équipement convient parfaitement à mon activité globale et mon organisation. L’activité atelier ne représente que 20 à 30 % de mon temps de travail, la machine est donc très loin de tourner 8h/jour ! Je ne m’inscrit pas dans une démarche de rentabilité et je ne vais pas courir les artisans autour de moi.

Pour moi, pour se lancer dans un projet d’achat de CNC, il faut déjà être motivé par ce mode de production, et être conscient qu’il y a un peu de temps à passer pour ce faire la main (c’est variable en fonction des connaissances propres à chacun). Attention également, la machine ne fait rien toute seule, et le travail de dessin (DAO / CAO) et programmation (FAO) peut parfois être important.
Ensuite, pour le budget, même si ce n’est pas un point anecdotique, il y des solutions (la mienne ou d’autres…)
Enfin, il existe toutes sortes de CNC et de configurations possibles. Pour moi (une fois encore, en tant que petit artisan) il est préférable de s’équiper d’une machine flexible, capable de travailler pour différentes taches. Attention aux machines trop spécifiques à un type de produit. La mienne offre une surface d’usinage de 3000x2000mm et 300mm en hauteur. Elle est équipée de 3 électrobroches pour des opérations d’usinages avec 3 outils différents (moins cher et moins compliqué qu’une électrobroche à changement d’outils automatique). Table à dépression pour le maintient des pièces (que j’utilise très peu, mais pratique quand on a en besoin). Et un 4ème axe rotatif Ø250x2500mm pour des pièces plus ou moins complexes.

Voilà, un peu long, mais j’espère que ces éléments te seront utiles !

-- Quelques photos de la machine arrivée à mon atelier.

Mis à jour
Kentaro
 

Aurélien, tu dis obtenir avec ta machine une précision de 0,2 à 0,4 mm. Donc, tu ne peux pas faire des queues d'arondes ou droites précises avec ?

J'ai fait faire par un ami qui a une petite cnc à 1000 €, 40x50 cm, des découpes dans du cp, avec des pièces avec queues droites, et j'ai été bluffé du résultat: on est au 1/10, et tout s'imbrique parfaitement sans jeu.

Aurelien - Mobbler
 

La précision que je donne est une valeur moyenne en allant vite sur les réglages des programmes d'usinages.
Je peux tenir la précision que tu donnes, en jouant sur un ensemble de paramètres dont la vitesse d'usinage et la correction des rayons d'outils notamment, mais pour moi (pour ce que je fais) à cette précision c'est produire en sur-qualité!

Kentaro
 

ah ok, merci!

mokozore
 

Merci pour ce super retour d'expérience. Juste sur la fabrication/conception de ta machine... je suis pas sur de comprendre. Tu as contacté un fabricant en chine et interragit avec lui sur la base d'un modèle type? Et du coup, comment as-tu trouvé le fournisseur au départ? Est-ce qu'ils font tout type de machine (du petit au tout gros) ou bien ils sont spécialisés?

Aurelien - Mobbler
 

Oui tu as bien compris. En fait j'ai contacté via Alibaba plusieurs constructeurs (il y a l'embarra du choix!) et j'ai affiné le modèle de base en choisissant divers éléments (taille / moteurs / carte de commande / matos chinois ou autre...).
Si on regarde de près un ensemble de constructeur, on s’aperçoit rapidement que les châssis sont très semblables d'un constructeur à l'autre, et tous se trouvent dans ou autour de la ville de Jinan. En gros il y a une économie dans cette ville qui tourne autour de la machine CNC. Chaque constructeur à une gamme assez large en terme de type de machine et de taille.

mokozore
 

Énorme... et tu es allé sur place du coup?

Aurelien - Mobbler
 

Héhé... non même pas... tout géré par mail!
Et j'ai renouvelé 2 fois l'opération pour 2 autres machines pour des amis!

mokozore
 

beh franchement bravo. Tu gères le steak.

C'est dommage qu'on puisse pas faire ça en france ou en europe... question de cout de main d'oeuvre évidemment.

Aurelien - Mobbler
 

Oui j'aurais préférer trouver en Europe ou mieux en France. J'ai pas mal cherché mais au final la seule solution supportable financièrement à été de me tourné vers la Chine, un peu à contre coeur, mais l'occasion d'une expérience!

Je ne pense pas que la différence de coût ne soit lié qu'a la main d'oeuvre. C'est aussi une manière de produire bien différente qu'en Europe. Je trouve qu'avec pas grand chose ils font beaucoup, et je ne parle pas des conditions de travail! En Europe / France nous avons des Normes liées au produit et à la manière de le produire, de la paperasserie, des syndicats... Dans certains domaines on est peut-être allés trop loin...!

Kentaro
 

Ouai ouai ouai... Peut-être un peu facile à dire... normes, paperasserie, syndicats sont aussi là en Europe pour (un peu) protéger les types qui bossent... Les esclaves/ coolies chinois n'ont pas ces "chances" là. Cela change en effet la donne....

La grande différence, c'est peut-être aussi c'est que les types qui gèrent, "managent", "entreprennent", bref, les "patrons", ont sans doute là-bas plus la "niaque", la débrouillardise, l'agilité, la capacité à s'adapter, à anticiper, la "vision", que chez nous... Le discours sur les contraintes, les normes, la paperasserie, c'est aussi une belle excuse...

Aurelien - Mobbler
 

On est bien d'accord sur la différence de "protection" entre un travailleur disons Européen et un Chinois. C'est un éléments qui, avec le coût de la main d'oeuvre, explique un coût global de production imbattable pour nous.

Un exemple concret de containtes / normes / obligations, qui touche tous les pros qui fabriquent et/ou vendent du meuble: l'éco-participation. En plus d'augmenter sensiblement le prix de vente de nos créations, il faut qu'on passe du temps à calculer le montant de cette taxe et remplir des formulaires de déclaration pour la reverser. Et qu'en on sait que cela à été initié par les gros metteurs en marché du secteur...

mokozore
 

Et oui, il y a en effet le poids des règlementations mise en place par et pour les "gros" (qui eux payent 10% d'impots... ont des usines administratives pour faire les fiches de paies...), et qui sont dures à gérer pour les artisans... Pour le coup, je savais pas pour l'écoparticipation, tu m'étonnes que ça doit être pénible...

Kentaro
 

On pourrait discuter des heures sur ce sujet de café du commerce... ;)

Oui, bon ok, c'est pénible, c'est chiant, on a du mal à comprendre à quoi cela sert, c'est le discours habituel des petits artisans, repris par les grosses boites et par les organisations patronales et les politiques, mais ce n'est quand même pas cela qui fait que l'on est globalement à la traîne économiquement depuis des dizaines d'années, que l'innovation est faible, la transformation des processus de production limitée, que toute notre industrie est partie au bout du monde, et que l'on ne fabrique pas de cnc en France...

Cela fait des dizaines d'années que le patronat, parce que c'est simple à dire, donc, facile comme discours politique, réclame plus de liberté, plus de souplesse, moins de paperasserie, etc. Et cela fait des dizaines d'années que l'on a simplifié, libéré, désorganisé le tissus social, sans qu'il y ait plus d'innovation, de compétitivité et de croissance. Cherchez l'erreur...

Le problème, il n'est peut-être pas dans le trop plein de paperasserie, de contraintes sociales, etc, mais dans le fait qu'il n'y a plus de vrais entrepreneurs, de types qui ont la niaque, prêts à prendre des risques, à investir et à s'investir...

Ce n'est peut-être pas "aux petits horticulteurs de traverser la rue", mais au patronat, qui ne fait plus que gérer l'existant et prend excuse de toutes les contraintes qui soi-disant pèsent sur nos entreprises pour ne plus faire grand chose ici et investir en Chine ou en Inde ou mieux désormais, au Viet Nam...

Sacha
 

L'innovation des entreprises ses dernières 10 enes d'années en Europe, c'est de délocaliser la production (textile, métal, meubles ikea, electronique, ...)

Qu'est que vous avez encore dans votre maison qui n'est pas fabriqué en chine ? Tout le monde achète en chine !

Acheter directement chez le producteur (en chine ou en Europe), ça permet sans doute qu'il obtienne un prix plus juste !

héhé !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
5
Kentaro
  • Est-ce pour faire des choses que tu ne peux pas faire actuellement, compte tenu de ton outillage ?

  • Est-ce pour réaliser mieux et plus rapidement ce que tu fais actuellement ?

Dans les deux cas, il faut connaître le taux d'utilisation de la machine, ce qu'elle va te faire gagner de temps par rapport à un outillage classique, ou les marchés qu'elle va te permettre d'obtenir en plus.

Bien prendre en compte le gain de temps... Ce n'est pas évident, si on compte le temps de préparation, de programmation, le suivi, la maintenance, l'obligation de toujours avoir un oeil sur la machine quand elle tourne, etc...

Le très gros risque pour un petit artisan, c'est de s'offrir une belle et grosse machine qui coûte très cher, parce que c'est un beau joujou, que c'est techno et que c'est valorisant, et de ne jamais pouvoir l'amortir, ou de devoir courir auprès des collègues ou autre, pour nourrir la machine...

Personnellement, j'ai un projet de nouveau produit, un télescope qui sera construit en kit par les clients, à partir de pièces prédécoupées dans des panneaux de cp de 250x120. je pourrais me dire que je vais investir dans une belle et grosse machine cnc et que je vais lancer une production en grand, de manière à abaisser les coûts. En fait, un rapide calcul me montre qu'il me faudrait des volumes de ventes énormes pour amortir la machine. Je préfère donc sous-traiter les découpes. Cela me reviendra bien moins cher. Et je n'aurai pas le risque de me retrouver avec une machine qui ne sert à rien, si les ventes ne sont pas au rendez-vous.

Une grosse cnc, à mon sens, se justifie si elle fonctionne à plein, sur du volume, et du répétitif. Si c'est pour faire des choses presque uniques et de temps en temps, trois moulures et deux mortaises par jour, cela ne vaut pas le coup.

Par contre, je vais m'amuser à me construire une cnc de 1mx1m avec structure en bois, avec des copains qui feront la motorisation et l'électronique. Elle me coûtera 500 ou 1000 €, sera aussi précise qu'une grosse, et elle me permettra de m'amuser à des petites choses...

Kentaro
 

La encore, cela dépend de ce que tu veux faire avec, mais il y a une machine qui me fait de l'oeil, c'est la Maslow.

Pas cher, ultra simple, totalement en dehors de la boite logique. Pratique pour des découpes compliquées dans de grands panneaux. Et transportable.

Son défaut: elle n'est pas précise dans les coins...

http://www.maslowcnc.com/

chênedinspiration
 

c'est vrai qu'elle semble relativement simple. Par contre tu ne peux pas varier la profondeur de passe

Oliverte
 

Merci @kentaro !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
David8

Salut Olivier

j'étais tombé sur un système un peu similaire au maslow sur kickstater il y a quelques temps. Il s'appelle Goliath .
Alors cela ne réponds pas forcément directement à ta question mais cela pourrait t'intéresser quand même dans le sens ou le prix et l'encombrement de la bête sont vraiment réduits si on compare aux machines traditionnelles. c'est peut-être une opportunité pour essayer avant de gros investissements.
Malheureusement je viens de voir que les précommandes sont terminées donc si le produit t'intéresse il faudra patienter jusqu'à la commercialisation.

Bonne journée
David

PS : j'en profite pour te remercier pour tes nombreux partages vidéos sur ta chaine YouTube. C'est agréablement mis en scène et j'en apprends beaucoup.

Kentaro
 

Très intéressant, cette machine... Tout le truc est de trouver des pneus dont le coeff de frottement est supérieur à la force de la fraise... Ensuite, des censeurs pour piloter le positionnement, et ça roule....

Au prix normal de 3000 €, si cela marche et si cela a une bonne précision, c'est intéressant, car on peut travailler sur des très grands panneaux avec un encombrement minime.

Joachim Delnest
 

Dans le même genre d'idée tu as le système "Shaper", ça fonctionne avec une défonceuse que tu guides via un écran : Shaper Tools

https://www.youtube.com/watch?...

Boris Beaulant
 

wep, mais je crois qu'il n'est toujours pas commercialisé, non ?

Joachim Delnest
 

@zeloko Il y a eu des précommandes, et sur le site on peut acheter les accessoires mais il n'y a pas plus d'info. https://www.shapertools.com/st...

Je trouve le concept génial, quand tu n'as pas un grand atelier tu sais travailler sur des grandes pièces, directement sur un panneau complet.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
R222

Salut Olivier,

Bon je crois que tu n'ai pas vraiment pour et ce n'est pas exactement ta question mais, c'est typiquement le genre de machine à mutualiser, soit avec des potes de confiance, soit avec une structure existante (genre école, lieu de formation, fablab etc.), voire avec la région, le département si il n'y aurait pas un moyen d'être subventionné.
Sinon tu as regardé à Saint-Étienne, au puy ou même Lyon si il n'y a pas des structures qui ont ce genre de machine et qui partage(rait)/louerait ?! Ça peut être un moyen efficace de se rendre compte de sa propre utilisation, de tes besoins.

Bon courage en tout cas !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
bolivier

Bonjour,

Je ne peux qu'apporter mon témoignage d'amateur ayant investi dans une CNC de 720x450mm, allemande pour environ 3000Euros, il y a maintenant 10 ans.
Il faut prévoir beaucoup de temps pour maitriser les logiciels, ce qui fait que je suis bien content de ne pas avoir opté pour de l'autoconstruction...
Finalement, je n'utilise que des logiciels open-source
Linuxcnc qui tourne sur un vieux PC our piloter la machine sans un seul plantage en plus de 10 ans
Freecad pour la conception 3D. Ils viennent d'ajouter des modules pour générer le gcode mais je n'ai pas encore testé. J'utilisais Heekscad qui intégrait ce type de module (CAM) mais qui n'est plus maintenu.
Il y a aussi des plug-ins sous googlesketchup que je n'ai pas testé.
J’utilise très souvent un plugin de Inkscape (Gcodetools) pour la découpe et la gravure, très simple d'utilisation et très robuste.
Sinon, j'ai fait pas mal de programmation paramétrique directement en gcode pour usiner des asemblages directement sur la machine (Assemblages de type queue d'aronde, charnières, emboitements, gravures de motifs répétitifs,...)
J'ai testé ma machine cnc sur un tour, c'est assez rigolo.
Récemment, j'ai investi dans un quatrième axe (rotation) chinois. J'apprends doucement à utiliser cette nouvelle dimension. Il me reste toutefois à l'intégrer proprement au bâti de la CNC pour éviter les démontages/remontages.
Enfin, je conseille fortement les bâtis de CNC de type cadre, qui permettent de travailler le bois en bout, et donc de réaliser tout type d'assemblages.
Bref, il faut être passionné à la fois par le bois et pas mal geek pour se mettre en amateur à ce genre d'activité.. Sachant que l'investissement que j'ai réalisé, ne sera jamais rentabilisé pour l’utilisation que j'en ai... Je me félicite toutefois d'avoir investi dans du matériel de qualité, car jusqu'ici, je n'ai eu aucun pb avec cette machine (un peu de graisse de temps en temps aux bons endroits et c'est tout)
J'espère avoir contribué à t'aider à franchir le pas (ou pas...)
Olivier

bolivier
 

Juste pour signaler que Freecad vient de faire une mise à jour (version 0.17). La partie CNC a largement évolué. Il y a toutes les fonctions basiques, un post proceseur linuxcnc (et d'autres), et un simulateur d'usinage en 3D. C'est la première fois que j'ai dans les mains un outil complet, paramétrique et en logiciel libre. La gestion d'un 4ième axe est à l'étude..

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
executionbois

bonjour Olivier,

je suis favorable a la cn maintenanant si c'est pour du caisson du systeme 32 du module démontable et de la pose de quincailleries pour 30000 tu est equipé je suis pro et j'ai oeuvré sur des cn qui prennais 15 m² au sol avec de la programation aujourd'hui tu trouve de la machine a production linéaire avec un logicièle simple de prise en main la machine travail et pendant ce temps tu monte tes meubles rien a surveiller je t'ai mis un lien felder en commercialise aussi une version celle du film est une 1000 de largeur il en existe une 800 pour des caissons de 600 c'est largement suffisant.

https://www.youtube.com/watch?...

Oliverte
 

Merci @executionbois !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Gabriellatour

Salut,

Une CNC n’est pas un investissement d’argent mais de temps dans le début. C’est certain qu’elle donne accès à de nouvelles opportunités, mais il faut considérer l’implantation et les techniques de la machine.
Je travaille auprès de plusieurs professionnels dans ma région qui ont des CNC de production ou des compagnies qui se spécialisent dans la découpe numérique.
Une compagnie locale a investi plusieurs milliers de dollars pour l’achat d’une nouvelle CNC, leur première depuis l’ouverture de la compagnie. Ils ont engagé un professionnel pour l’implantation, mais cela a pris 1 an avant que la CNC soit utilisée de façon convenable.
Je te conseille de commencer par trouver une compagnie à laquelle de la sous-traitance serait possible et de leur demander des questions sur leurs péripéties d’implantation.

Bonne chance

Oliverte
 

Merci @gabriellatour !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
philippe14

j ai vu une 5 axes car on a fait faire des fenêtres chez un collègue par manque de temps pour lui ça pris que la journée il dit bien que pour la rentabilisé il doit faire du démarchage auprès des menuisiers et fournisseur de matériaux ,il a été obliger de changer sont groupe d'aspiration l autre n était pas assez puissant et un plus gros compresseur d aire

Oliverte
 

Merci @philippe14 !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
titie3325

bonjour Olivier,

je ne t'apporterai pas toutes les réponses, cependant, a noel mes parents ont choisi de m'offrir une broche CNC a refroidissement à eau afin de l'installer en lieu et place de ma toupie. Bref le coté toupie on s'en contre fiche un peu.

cette broche est une broche chinoise, mais de très très bonne manufacture. Le cout sur aliexpress 350€ avec les frais de port...

pour la partie cadre et la partie logiciel, il existe beaucoup beaucoup de chose sur le web et peut etre ici des gens pourront t'aider pour la partie installation/programmation/paramétrage d'un marlin ou truc du genre (marlin marche sur de l'impression 3D, pourquoi pas sur du CNC).

Le fait de faire ton cadre toi meme te permettrait de faire un truc rigide a souhait et surtout, voire meme, aux dimensions que tu souhaites!

si tu veux + d'info, n'hésite pas a me contacter.

bon courage, mais l'idée me semble judicieuse!
Aurélie

Oliverte
 

Merci @titie3325 !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
FlyingDutchman

Bonjour à Tous

Nouveau sur le forum, avec un passion pour l'informatique et le bois
Voici ce que j'étudie actuellement : Maslow CNC
C'est en quelques sortes du Open Source

CNC à +/- 500$ pour des Plaques de 2500*1200

Maslow CNC

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
vega

bonjour
je pilotais une sbc ya 10 ans.
tres bonne machine , tres bon service.
https://www.sbcautomation.com/...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Mafalda64

Bonjour Olivier
est ce que tu connais ce site sur les CNC:
http://www.mon-fablab.fr/openm...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
lamalleencoin

Bonjour olivier

Perso je suis en train de chercher a m’équiper et je me retrouve confronter a un probleme auquel je ne m'attendais pas ...
Je souhaite dans l'ideal une solution permettant une surface utile de 600X1200 (+ou- 100 )
et surtout je cherche une solution clef en main .. ou le fournisseur livre la machine , les soft , l'installe etc ..
Eh bien je me rends compte que il y a bcp de Kit .. mais pas de fournisseur ..(enfin je n'ai pas trouve )
J'ai pris contact avec une societé ( fraiseuse CNC ) qui m'a fait un devis ( delai 3 semaines pour avoir un prix ..)
J'ai essayer de les joindre par tel , de leurs poser des questions par email .. aucune reponse , pas d'appel tel malgré mes messages ..
La solutions semblais convenir mais je me dis que si deja ils ne repondent pas au tel pour vendre ..ca risque d'etre coton pour un SAV ou une simple question ..

Donc si vous trouvez .. ou si des personnes ont des idee de solutions .. ou si un membre de l'air du bois est en Alsace et equipé ? je suis preneur de toutes infos en Supp ..

Cdt
Jp
La malle en coin

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Licence

Licence Creative Commons
Navigation