L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Yannoll

Escalier 2 quarts tournants : dimension et position tenon du limon (interference marche)

Bonjour,
Je dois construire un escalier 2 quarts tournant, je me pose des questions sur le dimensionnement et positionnement des tenons de limon sur la liaison avec le poteau central.
Une des marches balancées vient interférer avec l'assemblage tenon/mortaise

Le poteau central fait 10x10 cm.
Mon limon 5 cm d'épaisseur et 30 cm de large.
Mes marches balancées (ep 3 cm) pénètrent le poteau central de 1.5 cm (ligne pointillés rouge)
Du coup, je suis obligé de décentrer mon tenon pour garder une épaisseur de bois de 5 mm.
Vue de dessus :

Que pensez-vous de cette solution ?
Je compte faire pénétrer mon tenon de 4 cm de profondeur dans le poteau central (épaulement de 2 cm en haut et en bas du limon), est-ce suffisant pour cheviller à la tire ensuite ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

0
Yannoll
Meilleure réponse

Tout d'abord, merci à tous pour vos réponses !

Etant novice dans le domaine, il faut que j'intègre vos explications et vocabulaires. 😅

J'ai des contraintes que je n'ai pas encore partagé : mes 2 escaliers 2 quarts tournants sont superposés, ils ont le poteau central commun MAIS les cages d'escaliers sont de dimensions différentes (mes murs de RDC sont en pierre de 40 cm d'épaisseur, mes murs de 1er et second sont en agglos + doublage placo).
Les escaliers sont positionnés en angle de maison.
Les hauteurs à franchir sont bien sûr différentes ( RDC-1er: 236.8 cm / 1er-2nd: 280.5 cm).
Dernière contrainte, l'escalier RDC-1er doit être fermé àson arrivée car venant de l'atelier et arrivant dans la zone chauffée

J'ai donc utilisé un logiciel gratuit bien connu pour dessiner ces escaliers en intégrant toutes ces contraintes. J'ai pas mal galéré avec l'histoire de la marche palière (pas sûr d'avoir bien intégré le truc) et obtenu ce que je vous ai montré (c'est celui du RDC-1er).
Je n'avait effectivement pas pensé à superposer les limons, par contre, j'avais bien vu que l'espace main courante/limon volée N°3 posait problème.

Je vais maintenant voir ce que je peux faire avec le logiciel pour superposer les limons... 😓

Je reviendrai vers vous pour ce topic mais également sur d'autres à venir (ca cogite dur dans la tête avec ce projet 🤔 )

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

quelques débuts de réponses ici

Yannoll
( Modifié )

Merci sylvainlefrancomtois .
J'ai parcouru ce "petit" traité de l'escalier hier, super intéressant et tellement riche , peut être trop riche pour un néophyte comme moi.
J'avoue qu'à la fin, je suis un peu perdu et dérouté par rapport à la façon de procéder que j'avais envisagé.
Façon principalement dictée par le logiciel stair.... Et l'excellent bouquin d'Andy Engel "construction d'un escalier en bois"
La façon envisagée est la suivante :
Tracer l'escalier confortable a l'aide du logiciel.
Escalier qu'avec des limons (car l'escalier du 1er au 2nd est collé au doublage placo) . Calage des marches et contre marches avec coins a 4°
Imprimer sur A4 Les plans de pièces côtés, et tracer ces éléments ensuite sur les pièces de bois pour les limons et poteaux, usiner ces éléments puis assemblage.
Je compter ensuite ajuster chaque marches et contre marches pour rattraper les erreurs de reporté du tracé du A4 sur les limons et poteaux.
Après lecture d'hier, j'ai un doute sur le fait de ne pas tracer directement a l'échelle 1..
Je manque également de place pour pouvoir faire ce tracé.
Vous en pensez quoi ?

Bonbonveronbi
( Modifié )

Yannoll
Je suis un peu embêter de te faire par de ma réponse car je ne voudrait pas quelle te décourage.
Alors il est un peu illusoire de se remettre à un logiciel pour rendre un escalier confortable Pourquoi?
Déjà il faut faire des choix sur la largeur de la plaquette d'arrivée , du nombre de marche à balancer, sur la position de certaines marches. Le logiciel ne va pas te proposer ses options il va falloir les rentrer toi même si le logiciel le permet.
De plus dans ton problème la marche du milieu du tournant à une place presque inamovible il faut la placer en première.
Après il va falloir procéder au corrections car le logiciel balance les marches selon un procédé arithmétique et il peut y avoir des marches qui tombent trop près de l'angle du poteau par exemple.
La technique des coins est une technique anglo saxonne je n'est jamais pratiquer une telle méthode . A priori je me dit que elle augmente l'épaisseur de l'ensemble et donc le retrait et les risque de grincement, à voir. Toujours est t'il que tout est visible en sous face.
Alors je crois comprendre ton souci tu cherche avant tout une méthode pour avoir une certaine imprécision dans la fabrication des marches.
Si tu n'es pas habitué le mieux est l'épure échelle 1 il te faut un carré de 2000*2000 Simplement.
Le développement des limons peut se faire à part sur une simple règle (technique du rampant moyen).
Coté mur je m'orienterai sur un faux limon qui te permettre de débiter les marches un peu plus grandes et de les ajuster sur place.
Dans ton cas j'essayerai d'augmenter le poteau pour avoir deux limons non à fleur tu vas perdre 60 mm d'emmarchement mais cela va te simplifier la tache. Tu peux d'ailleurs faire déborder un peu de la trémie pour limiter cette perte.

Yannoll

Merci Bonbonveronbi pour ces conseils.
Pour l'escalier du RDC au 1er, tu me conseillerais un faux limon sur les volées 2 et 3 comme celui collé au mur sur la photo suivante ?
Dans ce cas, comme la première volée est entre "vrais" limons (puisqu'aucun mur support de part et d'autre), cela signifie que le limon gauche/volée 1 serait suivit du faux limon gauche volée 2 (le poteau d'angle faisant la liaison) ?

Yannoll

sylvainlefrancomtois ,
Dans le § sur les faux limons, sur la vue ci dessous, en quoi est ce considéré comme faux limon ? vu que nous pouvons observer l'usinage des marches et contremarches dans la masse, j'aurais tendance à penser qu'il s'agit dans ce cas d'un vrai limon ..

Yannoll

avec la photo, c'est mieux ...😄

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Un limon est placé sur l'échiffre coté jour de l'escalier , un faux limon (est un limon généralement moins épais) mais placé sur le mur d'échiffre, faisant office à la fois de crémaillère/stylobate, ce qui permet dans des ouvrages facile a poser de gagner du temps en ajustant tout à l atelier.😉

ex ici

Yannoll

Question sur les assemblage Limon/poteau:
Pourquoi ne pas faire un tenon simple à la place du double tenon ? est pour laisser plus de bois au droit de l'entaille de la marche dans le poteau ..?

Yannoll

photos:

Yannoll

..

Yannoll

désolé, quand je publie, ça ne télécharge pas l'image ..

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Yannoll Double tenon ???? les limons s'assemblent avec un tenon au 1/3 et embrèvement et parfois à tire (quand c'est possible) !

Yannoll

sylvainlefrancomtois
Désolé, c'est moi qui m'exprime mal. J'essaie de publier l'image de ce dont je parle mais ca ne publie rien, je réessaie..

Yannoll

..

Bonbonveronbi
( Modifié )

Bonjour
oui je t'avais conseillé de faire des faux limons partout ou tu est collé au mur. Avec cette technique tu vas pouvoir poser ton échiffre et les faux limon au mur puis la marche et la contre marche vient se poser en basculant par dessus . Cette technique permet de compenser les faux aplomb des murs et les équerrages de la cage et dispense de stylobate. Pour la première volée tu peux faire deux limons. De plus il faut se méfier il fort possible que
tu ne puisse pas assembler les contre marches des angles sans un aménagement des écoinçons qui les supportent.
le faux limon de mur ne comporte pas d'entaille mais une crémaillère ou des écoinçons assemblés sur un limon moins épais qui permet de se dispenser de stylobate , c'est la technique traditionnel qui est la plus simple : les marches et contre marches sont ajustées sur place.

JPA33

Bonjour,
Il vaudrait mieux par apprendre et savoir relever relever la zone de la Cage d'Escalier devant recevoir votre futur Escalier : Dimensions, diagonales, Faux Aplombs, Trémie et surtout les Faux Niveaux, Sol et ses Faux Niveaux..... et après faire votre Epure en tenant compte de vos relevés... cela évitera de faire certaines 'mises aux points' sur chantier.

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

JPA33 +1 j'ai écris un chapitre entier là dessus!

lairdubois.fr/...s-d-un-escalier

Yannoll

JPA33
Ça je l'ai déjà fait , j'ai un peu galéré avec mon mur en pierre mais j'y suis arrivé.

Yannoll

J'ai récupéré une table a dessin, je vais tracer deja l'épure au 1/10 sur du A3.

Par contre l'épure a l'échelle 1 ,vous la tracé sur quoi comme support ?

JPA33

Yannoll
Plaques de C.Plaqué en sol Plan et reliées.

Yannoll
Yannoll

sylvainlefrancomtois
Ci dessus , ce que j'appelle double tenon ( j'ai enfin réussi à publier l'image 😅 )

trente six seb
( Modifié )

Il ne faudra pas oublier de préparer le logement sur le montant pour la barbette entre les 2 tenons. 😉
(à la mortaiseuse, hein Bonbonveronbi ^^)

Bonbonveronbi

Cela va de soit ceci dit il faut demander à sylvainlefrancomtois je ne suis pas sur que l'on puisse parler de barbettes dans ce cas je ne sais pas😀

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Yannoll ok cela s'appelle un épaulement central, c'est pour ne pas fendre le poteau par une mortaise trop longue !

pas de barbette si embrèvement😉 .

dans mon dessin j'ai du oublier la rainure dans le poteau pour la barbette , oups !

trente six seb

On n'était pas loin 😂

Yannoll

sylvainlefrancomtois
Concernant l'assemblage par tige filetée, qu'elle est le Ø de tige utilisé ?
Je ne saisie pas trop l'assemblage par "vis de rappel", la vis est dans le limon, et il y a un insert fileté dans le poteaux ..? comment tient il en place ?

sylvainlefrancomtois

18 mm (correspond a la tarière charpente) , mais tu peux descendre jusqu'à 14 mm pour des chapelles plus fines (bois peux épais) !

Yannoll

sylvainlefrancomtois
Merci pour l'info et pour l'assemblage par vis de rappel , est ce un insert fileté dans le poteaux ? comment tient il en place ?

Yannoll

Je viens de faire un tracé au 1/10 avec les données obtenues par calcul, giron de 24.7/ hauteur marche 18.2 cm/ reculée de la volée 1 de 170 cm j'obtiens un module de 61.2 cm et un angle de 38,5° ce qui est pas mal.
EN traçant depuis le départ (à 170 cm du mur) le giron au compas sur la lige de foulée, j'obtiens une plaquette à l'arrivée de 3.5 cm, en baissant le giron à 24 cm (le mini) , la plaquette augmente à 6.5 cm ce qui est faible.
J'ai du mal à comprendre à quoi sert cette plaquette d'arrivée.
Est elle nécessaire ? comment augmenter sa largeur quand on est contraint en longueur de volée de départ et d'arrivée comme c'est mon cas ? en augmentant la longueur de la volée 2 (volée avec le demi tournant) ?

Bonbonveronbi

La plaquette sert à faire le raccord avec le revêtement du palier; à couvrir la dernière contre marche ; à faire que les limons monte au niveau du palier (oreille), selon sa dimension elle permet d'accorder les hauteurs de main courante et de garde corps, de plus l'escalier n'arrive pas forcément tout à fait parallèle avec l'arrivée la plaquette le cache.
La division du giron se fait après avoir placé la plaquette. Techniquement on peux se passer de plaquette il faudra tout de même habiller le mur d'arrivé entre limon et poser une cornière pour cacher le joint d'habillage et le raccord d'étage ( c'est la misère)

sylvainlefrancomtois

Bonbonveronbi pas mieux !

JPA33

Yannoll Bonjour, 9 cm est un minimun pour toutes les raisons évoquées par Bonbonveronbi

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Yannoll j'ai écrit cela à propos de l'insert vissé :
"Dans le cas ou un boulonnage ne peut être masqué , on à recourt aux vis de rappel ."

C'est qu'en cas d'impossibilité de faire chapelle !!

Yannoll

JPA33
Merci

Yannoll
Yannoll
Yannoll

sylvainlefrancomtois
C'est donc un insert taraudé a M18 et fileté en extérieur pour être visser dans le poteaux ? On trouve ça où ?

sylvainlefrancomtois

Yannoll pour les inserts tu pend le plus gros diamètre (m10 il me semble), et ne doit être utilisé qu'en dernier recours uniquement la ou on ne peut pas faire autrement !

Yannoll

J'ai fini de tracer l'épure sur sketch up avec plaquette d'arrivée de 9 cm (arrivée à droite) et giron de 24.3 cm, j'ai du élargir un peu la volée 2 mais ca devrait aller.
J'ai pour l'instant tracé des marches rayonnantes.
Par contre, parmi les méthodes décrites dans le "petit traité d'escalier", qu'elle méthode appliqueriez vous pour cet escalier ?
Methode escalier à noyau central ? rampre sur rampre ? autre ?

sylvainlefrancomtois

Yannoll je ferais rampe sur rampe ! ici fin de chapitre lairdubois.fr/...ent-des-marches

ici un plan qui peut t'aider

Bonbonveronbi

Bonsoir
Si je comprends bien tu as dessiné le premier escalier.
si c'est le cas il n'est pas absolument nécessaire de mettre des poteaux partout, en principe le poteau d'arrivée est entaillé dans la dalle. De plus avant de le balancé il faut prévoir comment du va le lever, en gros il trois méthodes
1) Il arrive tout assemblé et on l'envoie à plusieurs dans la cage (escalier un peu plus petit que la cage)
2 ) on assemble les volées dans la cage qui on été prémontées en atelier
3) on pose l'échiffre et les limon de mur puis on vient ajuster les marches.
Selon le procédé employé il faut en tenir compte dans le balancement et dans le procédé constructif.
Pour le balancement
Je rejoint sylvainlefrancomtois tu peux le traité comme un rampe sur rampe ,il se rapproche aussi d'un escalier à noyau.
Mais le plus important est de faire figurer les nez de marches ainsi que les contremarches sur le plan pour voir ou elles arrivent par rapport aux arêtes des poteaux et dans les angles .
La méthode pour ces escaliers est de prépositionner la marche médiane son nez arrive a peu prés au milieu du poteau , ou le milieu de son collet arrive au milieu du poteau à peu chose prés on peu pas trop s'écarter de cela.
A savoir pour ce type d'escalier la herse deuxième variante ou le balancement géométrique ou le balancement par développement sont les plus adaptés.

Yannoll

Bonsoir,
Me voici de retour... je viens d'effectuer le balancement de l'escalier en le considérant rampe sur rampe, voici ce que cela donne (départ sur la volée de gauche).
J'ai également tracé les nez de marche (rouge) et contre marche (bleu). qu'est ce que vous en pensez ?
Je commence le développé d'un limon limons : j'ai mis pour l'instant 5 cm de matière au dessus des nez de marche, peut on descendre à 3 cm ? ca m'arrangerait pour la matière restante sous les contre marches (je pars sur un limon largeur 30 cm).
D'ailleurs, qu'elle épaisseur de bois mini sous le dessous des contre marches ?

JPA33

Yannoll Bonjour, déjà mieux !
Question : Votre Départ est en côte bloqué ?
Si NON, pouvez-vous avancer la 1ère marche pour équilibrer votre Balancement, c. à d. mettre, sur la Ligne de Foulée Principale, le Nez de Marche 5 en face de la Marche 10, et le Nez 2 en face du Nez 13.... et de faire les Balancements des 2 parties droites à "Collets egaux" chacun!

En Epure calqué, vous verrez le mieux.
Pour autre question : 5 et 5 cm en Profil des 2 Limons. Epaisseur : 52 mm mini.

Yannoll

JPA33 bonjour,
Merci pour votre commentaire.
Avancer la première marche revient à augmenter la longueur de volée 1, ce qui ne m'arrange pas au niveaux accès escalier.je l'ai déjà rallongé plus que prévu initialement...
Cette proposition, était elle dans un but esthétique pour harmoniser le balancement? Ou dans un autre but ?

Concernant la quantité bois Au dessus du nez de marche et en dessous de la contre marche, en mettant 5 cm et 5 cm la largeur des limons passe a 33 cm.
Pour l'epaisseur des limons je suis parti sur du 50 mm, pourquoi preconisez vous 52 mm mini ? Pour 2 mm on ne va pas tortiller...😄
😄
Comme les plots font 54 mm annoncés , en réalité il y a toujours 1 ou 2 mm de moins, donc on arrive sur du 52 mm qui une fois raboté se fini en 50 mm..

JPA33

Yannoll Pour les Epaisseurs, je ne vai pas pinailler... vous avez raison.

Pour la largeur des Limons, il me manque des précisions , ou une bonne Epure pour apprécier.... tout dépend du fameux rapport h/g cotés Jour et Echiffre.

"Cette proposition, était elle dans un but esthétique pour harmoniser le balancement? Ou dans un autre but ?"

*Pour améliorer/harmoniser un meilleur Balancement des Marches des 2 Volées Droites... c'est une solution géométrique.
Il y a d'autres moyens pour corriger le Visuel de ce Balancement....

Yannoll

Bonsoir,

Je vais demander un devis dans une scierie pour l'approvisionnement en plots pour les limons.
Je vise donc des limons en épaisseur 5 cm et largeur 33 cm, les plus longs feront 200 cm.
Leur plots font 5,4 cm d'épaisseur, donc ok pour du 5 cm une fois rabotés combien de bois je rajoute sur la largeur pour obtenir du 33 cmm degauchi et raboté.. je pensais rajouter 1,5 cm de chaque côté soit demander du 36 cm de largeur...est ce suffisant ?

JPA33

Yannoll Avant d'acheter vos bois pour faire vos Limons, avez-vous fait votre Epure Vr. Grandeur, pour être sur que la Largeur brute 33 cm, est suffisante (Sans Aubier).... le Balancement dit à 'Collets Egaux' donne du Rectiligne, mais parfois avec une Courbure en début/sortie des Tournants !... Donc à vérifier avant de décider.
Pour choisir vos bois chez votre Fournisseur, faites avant, sur votre Epure Vr. Grandeur, un relevé (En côtes finies) de chaque Limon sur Papier/Calque... que vous déroulerez sur les Plateaux bois bruts proposés !! (Donc les 33cm.... ).
Et pourquoi pas de même, faire la même chose pour l'ensemble des marches balancées !!! Au moins vous verrez comment gérer au mieux...

Yannoll

Bonbonveronbi
sylvainlefrancomtois
JPA33
Bonjour à tous,
Je reviens vers vous après tout ce temps passé afin de continuer nos échanges et m'aider dans l'avancement de mon projet.
Un accident survenu en décembre m'a tenu éloigné de ce projet, maintenant en meilleure forme, je relance la machine et les cogitations 😄

J'ai eu un échange avec une scierie pour connaître le prix du bois.
Il m'annonce pour épaisseur 54 mm ( plot) du 1150 € HT/ m^3
Et planche 34 mm et 27 mm du 1050 € HT/m^3
Ça semble dans les tarifs usuels..
Par contre, lorsque je lui ai parlé de limon largeur 33 cm ( à la grosse) fait dans les plots de 54 mm, il m'a dit que ça allait travailler et donc de le faire en 2 morceaux collés...
Le bois est séché en étuves dans cette scierie du coup je ne comprends pas pourquoi il m'a dit ça..
J'ai l'impression que l'on ne s'est pas compris..
On est d'accord qu'on tire les limons des plots de faux quartiers..?

Yannoll

Bonjour,

Mon escalier rdc-1er sera situé dans un coin de maison contre mur en pierre plutôt humide.
Pour une question de laisser ce coin de maison " ventilé", j'hésite à faire cet escalier sans contre marchés pour laisser l'air circuler entre les marchés.
Les marchés feront 3 cm d'épaisseur.
Pour les marchés droites,portée entre limons de départ 70 cm, pénétration dans chaque limon de 1,5 cm ( long totale marché 73 cm).
Pour les marchés rayonnante, la portée max sera de 103 cm , avec pénétration de 1,5 cm dans poteau central et limon et appui de 3 cm sur crémaillères ( long totale marché 107,5 cm).
Avec l'absence de contremarche, les marches vont plus solliciter les encastrement dans les limons et poteau central.
Éventuellement, mettre une contremarche partielle centrée en milieu de marche ( avec une forme travaillée en X pour faire plus jolie qu'un simple rectangle) sur 1/4 de la longueur totale de la marche, histoire de rigidifier l'ensemble et mettre en tension l'escalier tel que le décrit sylvainlefrancomtois dans le " petit traité d'escalier".
Des avis/conseils sur la question ? 🙂

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Yannoll oui en faux cartier, le cœur coté jour !

si tu trouve un plateau entier pour faire un limon monoxyle pour faire environ +/- 30 cm et cintré naturellement proche de ton balancement c'est l'idéal ! 😉 (les anciens ne collaient pas, et a une période, la colle était même interdite.

évidement on peut coller en deux pièces avec une fausse languette en cp

Yannoll

Merci sylvainlefrancomtois pour ta réponse sur les limons.
As tu des conseils surmon message posté il y a 2 h (ne pas mettre de contremarche) ?

sylvainlefrancomtois

Yannoll sans contremarches, pas de soucis , par contre entailles de 20 mm minimum !

Yannoll

sylvainlefrancomtois
Ok, merçi !

Yannoll

sylvainlefrancomtois
Quand tu écris coeur côté jour, ça signifie côté extérieur de l'escalier ?
Parce que sur mon 2 quarts tournants, j'ai des côté jours de tous les côtés
😂

Bonbonveronbi
( Modifié )

Evidement maintenant je vois maintenant mieux les contraintes
Alors selon moi tu peux te diriger soit sur un escalier à échiffre central (rampe sur rampe ) ou concéder un peu de largeur d'emmarchement et faire un poteau de 160 à 180 ( le poteau n'as pas besoin d'être carré) pour pouvoir avoir deux limons centrés.
Les rampes sur rampes ne sont pas les escaliers les plus faciles à réaliser, une réduction de l'emmarchement conduit à une réalisation plus simple . il reste aussi la solution d'un escalier a marches rayonnantes sur base carré avec colonne circulaire ou octogonale ou par empilage .
IA toi de voir les divers avantages et inconvénients des diverses solutions. il reste que ta cage n'est pas très large .

JPA33

L'Echiffre est à l'opposé du côté Jour (A gauche si Tournant à gauche, à droite si Tournant à droite) !!!

Bonbonveronbi

Pour un escaliéteur L'échiffre est la structure composée par les poteaux; les limons et les rampes qui supporte l'extrémité des marches.

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Bonbonveronbi +1 et l'autre coté se nomme mur d'échiffre !

JPA33
( Modifié )

sylvainlefrancomtois

Et bien, dans le Bâtiment en général (Béton, Métal, Pierre....), le Côté Jour d'un Escalier, est la partie centrale du côté "oeil du cyclone".... pour faire une image plus explicite..... donc l'Echiffre à l'opposée... et non les 2 : Echiffre ou Mur d'Echiffre (Qui parfois pas de mur) !

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

J'en doute pas le verbale est souvent différent d'un corps de métier à l'autre .

Chez nous menuisiers et charpentiers cela diffère un peu , l'échiffre représente toujours la partie assemblée (poteaux limons /mains c)
D'ailleurs on dit sans échiffre un escalier limon central par exemple.😉
Ensuite coté jour, et coté mur d'échiffre .

etiennedesthuilliers
( Modifié )

bonjour pour un sciage en 54 je ne prend pas je plateau milieu en plein quartier mais les plateaux avant ou après pour mes limons , je travaille dans des billes étoffées 60 et plus et je n 'ai pas de problème je ne recolle pas mes limons en escalier et pour les marches je consent une pièce collé a l 'arrière mais méticuleusement choisi , je fais du luxe pas de l industriel
etienne desthuilliers maitre menuisier entre autre

Yannoll

Merci pour le renseignement.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Bonbonveronbi
( Modifié )

Bonsoir
Sur la vue en plan ton limon fait lattis avec le poteau à l'intérieur de l'emmarchement.
Il suffit de le mettre au milieu de ton poteau ou du moins de laisser un carré . Je viens de voir enfin de compte que ton escalier est entre un rampe sur rampe et un deux quart tournant. Alors soit tu fait un rampe sur rampe et les limons seront l'un dessous l'autre , ou pour un deux quat tournant ou tu jumelles deux poteaux, ou tu fait un noyau. Car dans ta configuration tu n'as plus de passage de main au niveau du limon de remontoir. sinon le fait qu'il reste très de bois n'est pas très gênant car ce n'est que le niveau de la marche qui est concerné. Je n' est pas la vue en plan mais le poteau va être entaillé par pas mal de marches et contre marche.

Mis à jour
BastienLB

il y a la contre marche qui tombe en plein dedans aussi... il y aurait peut être également moyen de changer le balancement...

Yannoll
( Modifié )

Merci Bonbonveronbi !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

le limon à mettre au milieu du poteau , un tenon de 65 mm de longueur
un chevillage a tire avec deux chevilles de 10 mm cheville cylindrique
à 15 mm du bord mettre des cheville de façon a ce quelle ne soit pas borgne

l' entaille peu faire 10 mm si il y a problème , sans quoi entaille de 15 a 20 mm

Yannoll
( Modifié )
Yannoll
( Modifié )

Que veux tu dire par
"l' entaille peu faire 10 mm si il y a problème , sans quoi entaille de 15 a 20 mm" ?
Tu parles de qu'elle entaille ?

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

oui c'est ça , si toutes tes marches sont entaillées à 20 mm au endroit stratégique 10 mm suffisent !

Yannoll

Ok, merci.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
BastienLB
( Modifié )

Alors, comme j'imagine que c'est le style que tu veux garder (cf les réponses précédentes) donc que tu y as réfléchi...

Dans ton cas précis je préconiserai un assemblage positionné par de gros tourillons suffisament profonds en bois de fil, allez 3 sur la hauteur et 2 connections métalliques. Les tire fonds en bois par bout n'étant pas le top pour le limon mais acceptable pour la main courante, je partirais sur un assemblage type demi lune diam 38 qui résiste bien au cisaillement du bois coté limon et écrou rondelles noyées dans le poteau.

Mis à jour
etiennedesthuilliers
( Modifié )

bonjour
j ai une formation assez classique et je fais des assemblages à tenon et mortaise et je cheville a tire
votre solution est certainement bonne dans de l escalier industriel pour économiser du bois
bien amicalement
Étienne desthuilliers maitre menuisier spécialise en escaliers débillardés entre autre

BastienLB

Bonjour,

Oui il s'agit de s'adapter ici à une situation donnée. En restauration vous devez savoir qu'il n'est pas rare de conserver une erreur passée. Là je répond au cas du poteau qui affleure. On ne sait pas si l'auteur n'a pas d'autres contraintes, donc je propose une solution pour que l'on puisse monter et descendre c'est tout.

Bien à vous

Yannoll
( Modifié )

Merci BastienLB !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Hello

C'est une erreur à mon avis de mettre le limon à fleur du poteau! il vaut mieux le mettre en axe ce qui permet de l'embrever et avoir ainsi un arasement caché !

De plus tu peux encastrer la marche moins que le reste aux endroits qui gênent.

une entaille de marche a la fois dans le limon et le poteaux forment un blocage de hauteur parfois bénéfique, soulageant ainsi le tenon diminué !

Comme Bonbonveronbi escalier rampe sur rampe (ou limon sur limon ) donc l'axe s'impose avec la main courante sous le limon supérieur !

Tous se réglera sur ta vue en plan , courage une étude est faite pour tout cela !😉

ci dessous un superbe exemple par un artiste charpentier (je suis fan de son travail) qui viens de temps en temps sur l'air du bois !

lechercherallo...tique-en-chene/

Mis à jour
Yannoll
( Modifié )
JPA33

Là, j'adore le Balancement des marches dans cet escalier Limon sur Limon..... et les conséquences >0 qui en découlent....

Yannoll
( Modifié )

JPA33
Que veux tu dire par " conséquence>0 qui en découlent" ?

JPA33

Sur la photo présentée de l'escalier achevé, le Balancement des Marches des 2 volées droures, est dit à 'collets égaux' !!!
Les conséquences sont évidentes en Visuel : Limons superposés 'droits', mains-courantes 'droites', etc... !
Ce que je remarque en plus, se sont les Liaisons des 2 Volées droites balancées, avec le double 1/4 Tournant (Dont le Balancement de cette partie est aussi bien vu !). Les Points choisis cotés Jour sont bien placés !
Là, s'aurait été très interressant de voir l'Épure de cet Escalier assez 'courant' dit Limon sur Limon.

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

JPA33 hello , en fait c'est assez simple de faire des lignes droites (limons/mains courantes) pour les rampes sur rampes , "la triche et compromis sont aisés" 😉

JPA33
( Modifié )

sylvainlefrancomtois
Pourquoi "la triche et compromis".... tout les défauts visuels dans un escalier peuvent s'expliquer géométriquement et en donner le pourquoi !
De plus la 'Courbure' verticale de la Main Courante devrait suivre la Ligne passant par les Nez de Marches côté Face intérieure du Limon Jour.... Si le Balancement de cette partie, est fait à Collets égaux, cette ligne est plutôt rectiligne, donc la Main Courante plutôt Rectiligne (Mêmes hauteurs) et le dessus Limon dito (Volées Droites). Dans les cas contraires, c'est sur qu'il va falloir 'tricher'... et trouver les meilleurs raccordements géométriques avec les parties tournantes de l'Escalier q.q.soit.

etiennedesthuilliers

bonjour
j' admire ton esprit pédagogique dans la façon d essayer de faire comprendre la difficulté qu 'il y a a faire comprendre que l 'épure d'un escalier passe aussi par la correction des courbes ce que tu appelles la triche
et qu'il n' existe pas de sciences exacte mais des compromis a faire pour réaliser correctement un escalier
bien amicalement
etienne desthuilliers maître menuisier et entre autre spécialiste des escaliers

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

etiennedesthuilliers Merci Maître !

Bonbonveronbi
( Modifié )

Quelques remarques pour aller dans le sens de etiennedesthuilliers et sylvainlefrancomtois en effet l'escalier est avant tout une somme de compromis.
Prenons le balancement à collet égaux: Cette méthode permet comme son nom l'indique d'obtenir des collets égaux et par conséquence des mains courantes et limons droit en élévation.
Alors on pourrait se dire voilà une méthode à appliquer dans tous les cas .
Oui mais voilà elle produit aussi des marches biaises qui rendent l'escalier beaucoup moins commode d'autant plus que le biais est prononcé.
Pour palier dans une certaine mesure à ce problème et avoir un biais des marches assez petit il va falloir augmenter la largeur des girons dans les parties tournantes et à contrario le rétrécir au départ et à l'arrivée des volées.
Nous aurons donc des collets égaux mais une répartition des girons
irrégulière sur la ligne de giron.
Pour arriver à ce résultat on va porter les girons perpendiculairement aux nez de marches et à mi ligne de foulée, il en résulte un agrandissement de la ligne de foulée.
Il faudra donc effectuer notre division sur une ligne de foulée rétréci de part et d'autre du tournant.
Alors je pense que cela peut paraitre un peu difficile de comprendre car enfin de compte je fait le contraire de règles de bases notamment un giron irrégulier.
Tracer simplement un escalier avec un procédé géométrique peut donner un escalier peu commode.
Alors il m'arrive de donner au néophyte une méthode de balancement en fonction de son type d'escalier car cela permet de dégrossir le terrain mais il faut ensuite le plus souvent faire des corrections.
En ce qui concerne le balancement à collet égaux elle suppose une bonne maitrise de l'escaliéteur d'ailleurs il assez peu usité en atelier.
On va plutôt s'orienter sur une variation de l'écartement des nez de marches et du chant supérieur du limon qui va donner un échiffre droit et un escalier plus praticable.
un escalier à l'anglaise avec les balustres posés sur la marche justifie mieux un balancement à collet égaux.

etiennedesthuilliers
( Modifié )

Bonbonveronbi
bonjour
je balance mes escalier sans herse
a partir d'une division sur la ligne de foulée je modifie le balancement afin d avoir une main courante esthétique
un stylobate fluide
un dessous d escalier et un raccord palier agréable et comme je triche je me met dans la vision que j 'aurai en regardant l' escalier en arrivant
l art c'est cela faire un compromis pour avoir un escalier qui ressemble à un escalier
il faut dans le balancement intégrer la vision totale de
l' escalier
l' escalier est l' art du compromis il faut que le geste soit fluide et sans chameau que tous semble naturel
mais cela s'apprend,bien amicalement
etienne desthuilliers
le spécialiste de l escalier pour monter, et de l'escalier pour descendre

Bonbonveronbi
( Modifié )

etiennedesthuilliers
Je sais nous avions eu cette conversation sur un autre escalier.
Balancer à l'œil est une méthode très valable et j'y souscrit entièrement.
Mais voilà elle suppose deux choses :
1)Une grande expérience pour pouvoir visualiser les incidences sur l'ensemble de l'ouvrage particulièrement pour les ouvrages qui obligent à avoir une continuité entre les limons ou les mains courantes.
2) le balancement à l'œil nécessite une épure ech1 qui dans un atelier qui mène plusieurs ouvrages de front cela demande beaucoup de place. La plus part des escaliers simples se font au dixième avec balancement arithmétique et correction sur le développement.
Voilà pourquoi je propose toujours au néophyte de commencer par répartir avec la herse La plus adaptée à leur ouvrage pour qu'il puisse bénéficier d'un support pour commencer afin de comprendre les diverses incidences sur l'ouvrage.

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

+1 "Voilà pourquoi je propose toujours au néophyte de commencer par répartir avec la herse La plus adaptée à leur ouvrage pour qu'il puisse bénéficier d'un support pour commencer afin de comprendre les diverses incidences sur l'ouvrage."

D'ou l'utilité de l'étude au 1/10 rapide sur feuille A3 a petits carreaux (ou maintenant sketchup)(on visualise rapidement les collets, les bois , les courbures, des cotes , etc etc ) et quand on arrive a l'épure ech1 généralement y a qu'à!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
313 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation