L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

becbois

Projet reprise de scierie

Bonjour,
Avec deux amis, nous avons le projet de reprendre une scierie.
On a encore pas mal de choses à peaufiner et à régler, mais nous avons les grandes lignes (le site est identifié, les possibilités d'achat, les compétences, une petite partie de l'activité, ...).
Je partage ce projet sur l'air du bois surtout pour avoir d'autres avis et d'autres visions des choses.

En gros, notre projet est de créer une petite structure avec du matériel simple et très polyvalent pour pouvoir scier et transformer des bois variés et surtout qui intéressent de moins en moins les scieries.
Mon ressentis est que les scieries disparaissent de jours en jours où deviennent de plus en plus grosses et compétitives. Les grosses unités, souvent, n'ont pas le temps, les capacités ou l’envie de travailler des bois complexes (loupes, ronces, bois rares, ...) et de répondre à une demande spécifique d'un petit menuisier ou d'un particulier.

Nous souhaiterions donc scier des bois rares, bizarres et peu recherchés (c'est assez large comme définitions, ça va du bois isolé où le grumier ne peut intervenir, à des bois comme le merisier pour lequel les marchés sont devenus quasiment inexistant).
Nous souhaiterions également faire des débits adaptés à des demandes qui ne trouvent pas réponse (selon nous), par exemple:

  • du bois de palette brut scierie (avant tous mauvais traitement que subis une palette, mais avec l'aspect usé), en section de 18mm*60mm en longueurs de 2 à 4m
  • des planches pour cabanes, avec une partie de dosse conservée,
  • des plots et avivés de bois précieux et rares comme des loupes, ormes, alisier, ... à des prix correct (pas les 5000€/m3 des revendeurs internet ou la provenance n'est pas toujours identifiée),
  • des bois à destination des tourneurs et sculpteurs (noyers, tilleul, ... de fortes sections ou atypiques)
  • des bois très contrastés (échauffés, avec de l'entre écorce, très noueux, ....)
    -...

Le tous avec des bois locaux, coupés dans les règles et en limitant nos émissions de carbone (et oui, on est encore jeunes et on aimerait bien que nos enfants puissent vivres dans un bel environnement).

Bref, nous sommes pleins d’idées et de motivation, malheureusement, on se pose des questions sur la meilleure façon de se faire connaitre et de diffuser nos compétences.

C'est pour cela que je vous écris ce pavé. Comment souhaiteriez vous pouvoir trouver les bois qu'il vous faut?
Qu'est ce qui vous manque et que souhaiteriez vous pouvoir trouver?

Toutes vos idées nous intéressent, que vous habitiez à 2 Km comme l'autre bout du monde, même si notre exemple ne vous sert pas directement, il pourra peut être en inspirer d'autres.

sylvainlefrancomtois
 

Beau projet !!! mais je ne peu que vous dire m............

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

2
sylvainlefrancomtois

Je vous donne une niche à exploiter ! que personne ne fait (j ai pas trouvé sur le net)

C est l exploitation de" bois de brin" cintré pour charpente !
je m explique !

Il y a beaucoup de bois inexploités de grosses branches de chêne cintrées naturellement qui partent en chauffage , et des charpentiers cherchent parfois des pièces déjà cintrées naturellement et déjà sciée à plat (100 mm 120 mm)
En deux mots , le charpentier envoie un gabarit de cintrage ,et vous expédiez les pièces qui accueillent le gabarit (c est le charpentier qui exécutera ces cintres évidemment) .

Avec le net ,je pense que c est une carte à jouer car un marché à créer !

Mis à jour
becbois
 

Merci @sylvainlefrancomtois !
En plein dans notre souhait, valoriser les bois délaissés et fournir des pièces complexes que les grosses unités ne peuvent produire.

hedjour
 

@sylvainlefrancomtois la mémoire et la bibliothèque vivante de ce site. Merci pour toute ces découvertes.

sylvainlefrancomtois
 

pas de quoi c est un plaisir pour moi ;)

hedjour
 

@sylvainlefrancomtois Plaisir toujours partagé

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Nicoel

Hello,

Super projet, bon courage !

Bonne idée de cibler des bois atypiques.

Le débit à la demande et les grosses sections séduiront les tourneurs. De même que les petits carrelets en VPC.

Un autre élément à prendre en compte pourrait être la fourniture de bois sec et utilisable de suite, ce qui peut te démarquer, au prix d'un investissement assez modéré (on trouve des modules de contrôle à prix raisonnable et la fabrication d'un caisson DIY n'est pas complexe, à plusieurs).

Ne pas trop miser sur les réseaux sociaux AMHA : un peu de notoriété mais pas forcément des clients qui se déplaceront matériellement pour acheter du bois !

Mis à jour
becbois
 

Merci @nicoel !
Effectivement, les réseaux sociaux j'aime pas ça en plus (l'air du bois , est le seul où je me rend de mon plein gré).

Pour les bois secs on auras deux séchoirs qui servent essentiellement pour le parquet, mais peuvent aussi être utilisé pour les plots.

Pour les carrelet, on avait dans l'idée de proposer des pré débit pour les manche de couteaux, stylos, sculpture et tournage. Reste à savoir ou diffuser nos produits et comment?

Nicoel
 

Top les carrelets, cibler des morceaux recherchés (loupes, etc). Faciles à envoyer en VPC.

Vente via un site web, comme le font FTFI ou SMA, par exemple. Un peu d'info voire des bandeaux de pub sur les forums spécialisés (AFTAB pour les tourneurs) ou les sites perso très fréquentés et le bouche-à-oreille des boiseux devrait faire le reste...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
R222

Salut « bec »,

Aujourd’hui je pense qu’on ne fait plus de la « pub » comme il y a 15 ou 10 ans. Les annonceurs ont compris que les utilisateurs (clients) en avaient marre d’etre pris pour des vaches à lait et ne peuvent plus se contenter de vendre des choses avec simplement quelques « arguments marketing ».
C’est comme ça que tout le monde aujourd’hui se gargarise avec l’UX, User Experience, Experience Utilisateur en français. Autrement dit proposer aux utilisateurs (clients) quelque chose de plus proches d’eux.
Il n’y a qu’a voir le pouvoir que les petites structures ont pris sur les grosses entreprises en proposant des produits soit de niches, très spécialisés, pouvant plus facilement s’adapter à la demande.
Et de voir les grosses entreprises essayer tant bien que mal de s’adapter à cette nouvelle façon de consommer et de vendre.
Créant des sous-entités détachées du nom de la maison mère, des espaces communautaires, regardes tous les sites de bricolage ont leur espace « bricolage chez Leroy Marlin », « casto-diy »...
Bref, techniquement votre projet serait plutôt bien placé.
Après pour la « com », les réseaux sociaux sont effectivement tristement « indispensables » mais vous n’arriverez, selon moi, pas à trouver beaucoup de nouveaux clients avec; disons que la « notoriété » sur les réseaux sociaux se fera via le partage de vos utilisateurs, pas par vous faisant de la pub alors que personne ne vous connaît (voir plus haut, « éviter de prendre les gens pour des cons » :)).
Un bon moyen pour commencer serait de s’adresser à quelques youtubeurs qui correspondraient à votre cible et qui partage la même vision des choses que vous.
Par quel échange, ça c’est à vous de voir.
Et sinon, bien que ça demande beaucoup plus de travail et d’agréments administratifs, faire des stages sur la transformation du bois et sur les différentes façons de le travailler (et donc travailler avec vos produits).

Bref, bon courage, il n’y a pas de raisons que ça n’en marche pas et plus pour que ça marche :)

Bonne fin de journée.

Mis à jour
Jean Galmot
 

@r222 +10...

becbois
 

Merci @r222 !

Je doit faire parti des clients qui ne supporte plus des grosses usines à produit, du coup ton commentaire me correspond bien (en plus j'ai pris une genre d'allergie au produit Made in je sais pas d'ou).

L’idée de se rapprocher des Youtubeur va être à développer surtout avec les bois très attiques que j'ai en tête.

Pour les formations, va falloir mettre le site aux normes (gros travail).

Pour les réseaux sociaux, je vais déléguer.

R222

Bonne idée de faire déléguer, on ne peut pas tout faire :)

hedjour
 

Pour les Vidéastes (Nom non copyrighter des Youtubers, ceux présents ici peuvent peut-être déjà prendre contact avec toi (N'est ce pas @Mathieu David, Sam Malouf, ou @Zeloko ou @olivierverdier

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
manuelroro

Bonne idée, facebook peut vous aider plus facilement pour mettre des photos et vendre. n'oubliez pas les luthiers qui recherchent des bois plus 'anormaux'.le mieux etant une bonne scierie mobile pour aller chercher les arbres ou ils sont , la plupart du temps tres peu accessible.

becbois
 

Merci @manuelroro !

Les luthiers sont mes voisins (j'habite à coté de Mirecourt, capital de la lutherie). Ils ont des demandes bien particulières, ceux que j'ai pus rencontrer achètent les grumes en direct et les font scier à leur façon. Je cherche encore et commence à prospecter.
Pour les pièces isolées, on à plutôt prévu de s'équiper d'une bonne remorque. On chargera soit à la roulante (un vielle méthode avec une corde et un treuil) ou en cherchant bien, les agriculteurs sont tous équipés de chargeur et comme il y en a dans presque tous les villages, on devrait pouvoir s'arranger.

manuelroro

je parlait de luthier guitare surtout électrique qui recherchent des bois vraiment figurés ou des loupes ....

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
hedjour

Comme dit sylvain super projet...
Après si vous souhaitez vendre aux locaux comme sur internet un bon site dédié est une bonne vitrine.
Une petite fiche dans les fournisseurs avec un liens dans votre pavé un complément.
Le particulier n'a pas la même façon de raisonné que le pro (l'un demande un prix ttc l'autre du HT).
Peut être le label bois de lune peut vous intéresser.
Voici quelques idées bon courage et M.... dans cette entreprise...

becbois
 

Merci @hedjour !
Je ne connaissait pas ce label, effectivement ça peut être une bonne idée. L'ancien propriétaire fourni deux entreprises qui travaillent pour les monuments de France. Peut être une carte de plus à jouer.

hedjour
 

C'est un label que j'avais vu sur le site d'une scierie je ne sais pas si c'était un label officiel ou un label de la scierie mais bon ça vaut le coup de se renseigner surtout si vous fournissez les monuments de France...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.