L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

ADelec

Alese et association de bois

Bonjour. Je me pose une nous elle question pour un projet de table bois metal.

La premiere est pour la realisation du plateau massif. Je compte mettre une allese pour masquer le bois de bout. J'hesite fortement car j'ai peur des déformations. Est-ce qu'un assemblage par lamelles est envisageable ?

La seconde est liée a l'alese, je compte faire un plateau en chataignier ou meleze. Je me dis que ca pourait etre chouette d'associer une essence différente. Avez vous des associations qui fonctionnent ? Chataignier/chene je pense que ca fonctionne car c'est assez similaire. Mais meleze/Chataignier...

J'ai cherche sur google, mais je tombe sur des vraies associations 😰.

C'est plutot ouvert comme discussion. on peut parler d'autres essences egalement.

etiennedesthuilliers
 

bonjour
puisqu'il s'agit d'un dessus de table il doit s'agir de coller des lés ensemble vous pouvez coller presque tous les bois ensemble . je suis un adepte du collage à plat joint , mais de grâce ne pas mettre d alaise en bout vous courrez aux emmerdements
en restant poli je reste a votre disposition
etienne desthuilliers maître menuisier

ADelec

Merci à tous pour vos réponses ! Bon bon bon, du coup l'alese c'est chaud... J'avais deja ma petite idee la dessus, mais comme j'avais vu Samuel mamias le faire sur un de ses projets... J'ai pas vraiment son niveau non plus 😀. Je suis un peu déçu du coup, ma table sera juste un plateau... Je ferai des chanfreins et puis c'est tout.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

1 réponse

1
Boris Beaulant

Lorsqu'on aboute une série de lames pour en former un plateau, il est inévitable de devoir considérer la variation du bois.
Suivant l'essence (et le taux d'humidité initial du bois) que tu vas utiliser, la variation ne sera pas exactement la même. Mais quoi qu'il en soit, il y aura la possibilité que ton plateau change de dimension perpendiculairement au fibres.
Dans la longueur des fibres, la variation sera moins perceptible.

Donc, le choix de mettre uns alèse doit prendre en compte ce paramètre. Sinon, tu cours au devant de ce problème :


Pour ce qui est de l'association des essences, elle peut être faite dans deux buts principaux : - esthétique ou - mécanique (pour les propriétés physiques de chaque bois).

Dans ton cas, c'est peut-être esthétique. Le chène (ou le chataignier) sont clairs et assez dorés et le mélèze plutôt rose. L'association des deux peut être intéressante, mais pas tranchante.

Pour exemple, dans ce petit gâteau, j'ai associé ces deux essences. La partie supérieur est en chêne, la couche du milieu est en mélèze. La couche intermédiaire est en sycomore. Le finition est huilée.

Mike0411
 

Salut,
Pourtant on voit pas mal d’alèse un peu partout. Je suppose que ce qui augmente le phenomene c'est l'aboutage de serie de lame ?
J'ai lu aussi qu'en faisant des coupes d'onglet en peripherie on limite le phénomène mais peut-etre qu'il faut egalement laisser du jeu dans le plateau qui est encadré ?
Les encadrements/finition de plateau finisse bien une table mais comment faire que cela ne devienne pas la cata ??
Cela fait beaucoup de question en vrac mais il faut plutot prendre cela comme une reflexion.
Ces questions m'aiderons personnellement mais permettrons aussi surement a ADELEC de ne pas forcement abandonner son idée d'alèse.
A+
Mickael

Boris Beaulant
 

Je ne dis pas que c'est impossible.
J'ai mis ses alèses sur ce buffet, et sur cette commode.

Dans les deux cas, le collage de l'alèse n'est fait que sur l'avant et l'alèse est associé au panneau par une fausse languette en queue d'aronde. La variation se fera à l'arrière et sera moins visible.

Il n'y aura pas forcément une variation énorme ça dépend complètement des condition initiale de tes bois. Si leur taux d'humidité est élevé et que tu place le meuble dans un milieu sec, ça va se rétracter, si leur taux d'humidité est bas et que tu places ton meuble dans un milieu humide, ça va gonfler.

Pour cette table, le plateau est réaliser avec un âme en CP pour minimiser ce phénomène.

Mike0411
 

Ok ca m'eclaire encore un peu plus. Merci Boris !

ADelec

Je pensais faire aussi un plateau en cp plaqué, mais ke flippe un peu que le placage bouge. Ca m'embete moins que mes collages jouent un peu sur du massif, ca reste coherent avec l'esprit du projet. Je vais potasser l'idee de l'alese flottante.

etiennedesthuilliers
 

bonjour
si vous êtes assez adroit vous retourner les abouts des planches en coupe d' onglet
explications
vous coller votre panneaux de dessus de table avec une sur longueur de deux fois l' épaisseur du panneau plus au moins deux épaisseurs de trait de scie
puis vous couper d 'onglet les deux abouts du panneau avec une chute égale a épaississeur du plateau de chaque coté vous recoupez les chutes d'onglets , et vous les recoller sur les abouts en respectant le fil
ainsi vous ne voyez pas les bois de bout
si vous avez un bonne circulaire vous faite par le dessous une entaille a deux fois 45 degrés en gardant un demi mm de bois sur le dessus ,vous mettez de la colle blanche et vous repliez l' about en le tenant serré
avec un ruban adhesif
ainsi vous ne voyez pas le bois de bout cela est très esthétique le bois peu jouer en toute tranquillité
etienne desthuilliers

Mike0411
 

Bonjour @etiennedesthuilliers
Afin d'illustrer ton propos ;)
J'avais noté la technique mais je n'ai pas encore eu l'occasion de tester

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.