L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Tartalail

Comment éviter l’Arrachement au rabotage main

Bonjour

Comment éviter les arrachements autour des noeuds ? Sur toute une planche, j’ai le sentiment qu’autour des noeuds les fibres changent de sens et j’arrache le bois. Le reste de la planche est lisse.
Faut il raboter dans l’autre sens qu’au niveau du noeud ? Faut il changer d’angle de coupe ? Y a t’il une technique simple de cacher les défauts ?
Merci de votre aide.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

1
benjams
( Modifié )

Je n'arrive pas a voir l'ampleur de l'arrachement ? Il est profond ? Il faut se rendre a l'évidence on ne peut pas tout éviter meme avec le meilleur des rabots et le meilleur des raboteurs... tant que ca part au racloir ou avec un petit coup de ponçage, ça n'est pas dramatique

Mais déjà l'astuce est un fer bien affûtée, peu sorti, une lumière fine, et un contrefer au plus près du tranchant (moins de 0,5 mm) et bien sur essayer de raboter en couchant les fibre.

Si ca ne suffit on peut évidemment augmenter l'angle d'attaque du fer. Mais a partir de 55° ca commence a être du sport 😁

Apres tout dépend du rabot que tu as

Mis à jour
Tartalail

Merci Benjams, j’ai un rabot type 62 avec un fer de 50.
Le problème doit se situé à l’autre extrémité du rabot :-)

Je vais essayer de refaire des passe avec une lumière plus faible.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

replanir est un art il ne suffit pas comme un bourrin de pousser l' outil il faut anticiper
je vois un nœud un contre-fil j arrête je réfléchi je change mon rabot d' orientation j' attaque en biais je travaille en tournant avec peu de fer et un mouvement circulaire
sur les petit film on voit des soit disant menuisier qui rabote des bois sans défaut qui ressemble a de la carotte sans arbre au milieu et celui qui se sert d'un rabot se pose la question pourquoi je n arrive pas aux même résultat , c est dans la vraie vie cette présentation idyllique n'existe pas et qu 'il faut composer avec le matériau a raboter et non pousser pour attendre le résultat
le raboteur en chef

Tartalail

Merci etiennedesthuilliers ! C’est bien noté. Je réfléchirai plus la prochaine fois !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
racmterrof

Le contrefil est redoutable.
Un fer affûté, qui coupe, auquel on ne demande pas d'avaler des copeaux trop epais l'est tout autant.

Tartalail

Merci racmterrof ! Oui surtout quand on débute. J’essayerai de mieux choisir mon bois aussi la prochaine fois.

racmterrof
( Modifié )

Tartalail T
Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Certes le bois y est pour quelque chose, mais avec un rabot qui coupe et auquel on demande un prise raisonnable ces désordres s'amenuisent voire tendent à disparaitre.
je ne ferai l'affront à personne ici d'expliquer ce qu est un outil qui coupe.
En passant un fer sur un cuir, me revient souvent cette scène d'un film où l'on voit un Forgeron qui lance un duvet d'oie en l'air et attend que ce dernier tombe sur la sabre qu'il vient de terminer. après quelques secondes interminables de chute le duvet se coupe en deux sur le sabre immobile.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Tartalail

Je pense avoir eu ma réponse ici...

Je vais essayer avec une autre lame.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
172 vues
4 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation