L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

nyril

Sandwich chêne / MDF teinté. Bonne idée ?

Bonjour à tous!

J’ai pour projet de fabriquer un caisson d’etagere mural, assemblé à coupes d’onglet. Ayant des chutes de mon parquet en chêne, j’avais envie d’emprisonner entre deux panneaux de valchromat des sortes de cadres confectionnés avec mon parquet, afin d’avoir un chant bicolore.
Les photos seront parlantes.
Mon interrogation repose sur le collage du chêne et du valchromat. Est ce que je prends des risques avec le comportement du chêne emprisonné entre les 2 panneaux? Vaut il mieux utiliser une colle type sykaflex, ou une colle vinylique habituelle conviendra?
Est ce que vous colleriez les lames de parquet entre elles au niveau de la rainure languette ?
Bref, j’ai peur des déformations.

Merci pour vos commentaires !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

1 réponse

2
Yvon Rolland

Déjà, quand je lis pour ce type d'application "colle type Sikaflex", je m'interroge. 🤔
D'où vient cette mode d'utiliser ce type de colle, adaptée à des travaux de bâtiment ou marine, à joint souple (qui dit "flex", dit flexible), de type mastic ou PU, cela pour des collages bois/bois (même s'il s'agit ici d'un dérivé, comme le sont le MDF ou Valchromat) ?

Si j'ai bien compris ta demande, et ton caisson constitué de 4 pièces assemblées par coupes d'onglet, donc dont les bouts ne sont jamais vus, le mieux serait de réaliser tes panneaux sandwich en incorporant entre tes deux Valchromat seulement des baguettes de ton parquet. Une devant et une autre à l'arrière, et éventuellement une ou deux intermédiaires, si nécessaire.
Mais aucun intérêt d'avoir un panneau plein en chêne à l'intérieur... et même au contraire, beaucoup plus de risque que ça travaille en le réalisant comme tu le prévois.

Pour le collage, la vinylique est amplement suffisante, et bien mieux adaptée qu'une colle à joint souple.

baaat
Je suis d'accord

Oui, d’autant qu’un mastic colle gardera une certaine épaisseur au collage. Par contre, bien poncer le parquet si il est vernis avant collage!

nyril
( Modifié )

Merci Yvon Rolland !
Merci d'avoir pris le temps.
Comme tu peux le voir sur les photos, je ne compte pas faire un panneau plein entre les 2 panneaux de MDF, mais un cadre, qui me permet d'avoir les chants visibles en chêne, et effectivement, aux extrémités le chêne ne sera pas visible grâce aux coupes d'onglet, mais me permettrait d'augmenter ma surface de collage, pour ne pas avoir un assemblage uniquement sur les bouts des panneaux de MDf (de 8 mm).
Bien noté pour la colle j'utiliserai ma colle vinylique habituelle.

Yvon Rolland

Je comprends bien, pour les extrémités et la nécessité d'avoir "du plein" pour les assemblages. Tu peux, dans ce cas y mettre des "bouts" de baguettes, non collées entre elles, plutôt qu'un panneau massif. De cette façon, ces baguettes se rétracteraient indépendamment les unes des autres, le cas échéant. Une autre solution pourrait être de faire ces bouts au moyen d'une bande de valchromat de la même épaisseur, et qui viendrait se loger entre les bandes de chêne à l'avant et à l'arrière... (quoi que, à l'arrière, tu pourrais aussi mettre du valchromat, plutôt que du chêne. 😉)

nyril

C'est pas bête! Le parquet fait 15 mm, le valchromat 8, donc 2 bandes superposées puis une mise a l’épaisseur...mais bonjour la poussière! J'ai tellement de chutes de chêne de ce parquet que c'est l'occasion de les valoriser.
Merci de tes conseils!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
215 vues
1 réponse

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons