L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

RenaissanceDuBois

Transformation (fermeture/étanchéité) d'un couvert à voiture en atelier

Bonjour à tous,

J'ai un couvert à voiture de 50m2 que j'aimerai, peut-être un jour, transformer en atelier. La moitié est déjà "fermée" avec une sorte d'ossature et lambris comme on peut le voir sur les photos, mais en dessous, il y a de la marge et l'air et l'eau peuvent passer.

Dans mon idée de le transformer en atelier, étant donné que je suis en montagne, j'aurais réalisé encore une ossature derrière le lambris pour pouvoir y mettre de l'isolation thermique.

Mais ma plus grande interrogation (car je ne connais pas tellement les différentes solutions/produits/techniques) est comment faire pour que l'air et surtout l'eau ne puisse pas rentrer par le dessous ? Comment feriez-vous ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Vincent

RenaissanceDuBois

Merci pour vos réponses, du coup j'ai une idée plus précise de ce qu'il faudra faire pour bien faire :)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

1 réponse

1
DewhitYoussef

Un peu comme si tu construisais une ossature bois en commençant par le bardage...
Je pense que tu es quitte de faire un relevé dans la boîte (un muret qui fait tout le tour) qui accueillerait une jupe en epdm allant jusqu’en dehors de ta structure existante (avec une pente) puis une ossature légère montée dessus et accueillant ton isolation, et habillage intérieur. Sans oublier la grille anti rongeur en pied.
Le gros avantage est que tu peux monter une structure très légère, suspendue et accrochée à la charpente existante qui assure la stabilité.

RenaissanceDuBois

Merci pour ta réponse :) si je comprends bien, tu ferai un petit muret en brique ? Du côté interieur du bardage ? Le mortier se lierai bien et assurerait l'étanchéité avec le goudron ?

DewhitYoussef
( Modifié )

Je ferai un petit muret en parpaings, et lui réserverai le sort qu’on peut voirpar ici
Par contre, je n’avais pas vu que tout est déjà goudronné en dessous.
Dans ce cas, tu peux peut-être partir directement sur du bois au sol (avec une bande bitumeuse entre le goudron et ton ossature) et intercaler la jupe en epdm.

RenaissanceDuBois

Ça serait le plus simple en effet :)

racmterrof
( Modifié )

Selon les matériaux, la mise en œuvre est plus ou moins délicate.
La protection des parties basses est une priorité. ensuite quelque soit l'isolation choisie du moment que la pose de cette dernière est effectuée selon les prescriptions du fabricant et qu'elle est à l'abri......

RenaissanceDuBois

Le premier produit a l'air d'être fait exprès pour ce genre de situation ou je me trompe ? As-tu une idée de son nom ?

DewhitYoussef
( Modifié )

RenaissanceDuBois les photos fournies par notre amis sont les résultats images de la recherche Google du terme solin. C’est donc un solin!
Voici un croquis de ce que tu peux envisager (j’ai intercalé l’isolant entre les deux ossatures mais il peut être pris dans ces ossatures, et l’intervalle peut être réduit.)
Le but, guider l’eau vers l’exterieur, et empêcher les remontées dans ton ossature

RenaissanceDuBois

DewhitYoussef ça a l'air top merci :)

DewhitYoussef

RenaissanceDuBois avec la réponse de racmterrof , si tu peux protéger ta structure extérieure, ce sera plus pertinent encore!! & plus simple.

racmterrof
( Modifié )

RenaissanceDuBois
Apres les mouvements de terrain, et avant le feu, l'ennemi du bâtiment c'est l'eau.
La pluie battante,
la pluie qui ruisselle,
la goutte de rejaillissement.
cette dernière risque d'être ton problème à moyen terme. D'où l'utilité d'agir en amont . à savoir, protéger la partie basse de ton ouvrage.
Pour ce faire procéder à un relevé d'étanchéité sur la partie verticale
EXTRIEURE. Puis renvoyer l'eau avec une bavette en contre bas ou dans un caniveau .
Les photos que je te présents sont celle qui apparaisse en tapant bande de solin/ alu.
Les Pierreux que j'ai côtoyé pour anticiper les dégâts à venir Faisait les corniches et le lit de pierres juste au dessus en pierre provenant de la même carrière que les parties courantes, mais pas du même lit j'ai le souvenir d'Un qui exigeait l'étage "bajotien" Il ne manquait pas de vérifier la "sonorité" de chaque pierre en la frappant d'un coup sec de son Têtu.
Le prix de la pérennité disait-il!

DewhitYoussef

c'est vrai que la charpente existante est très proche du sol. et poser un solin en périphérie semble être la solution la plus simple. Il faut toujours écouter nos ainés!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
196 vues
1 réponse

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation