6 174 commentaires
par Romainstpaul il y a 19 heures
trente six seb

C'est marrant sur la mienne qui doit être la grand mère des vôtres, il y a aussi un galet rouge. Je n'ai pas de photo où on le voit mieux mais ça peut se faire.

trente six seb

mokozore ah oui, elle n'est pas "compact", elle !!😂

trente six seb
( Modifié )

Waouh c'est chouette !! Beau design et belle réalisation !
C'est facile d'avoir une limite nette entre les parties brulées et non brulées de l'érable ? il suffit d'usiner après brûlage ? En tout cas j'aime beaucoup (entre autres) cet aspect de ta table.

trente six seb

ben justement du tuyau flexible en 100 mm chez lomibois et des connecteurs pvc d'eau pluviale et plomberie. Tu ajustes les diamètres avec un décapeur thermique si besoin.

Mais vu le prix des réducteurs chez axminster pourquoi cherches tu ailleurs ??

trente six seb

euh même si prend 50 % de taxes (aucune idée du tarif, c'est pour donner un chiffre élevé) sur des bouts de plastique à 4 ou 5 €uros ça ne me semble pas rédhibitoire...

trente six seb

Effectivement, je plussoie largement tous ces arguments.
Mais quand ça veut pas, ça veut pas...

trente six seb

Et du coup comment as-tu fait ?

Un bête trait repère (il y a un "viseur" pour le centre du domino) et ça a été suffisamment précis. Mais j'aime moins.

Oui, les clients sont très sympas (et patients). Pour les plans côtés, j'ai cru aussi que c'était très confortable mais pas tant que ça. J'ai même refait certaines partie du plan pour 2 raisons :

  • les parties techniques n'étaient pas dessinées, notamment les rainures et les jeux de coulissages
  • en faisant le plan on s'imprègne du projet dans sa plus profonde intimité et après on assimile vraiment le projet et le plan ne sers que d'aide mémoire, pour vérifier des côtes ou préparer l'étape suivante. Avec un plan donné tout fait, il n'y a pas cette étape et c'est source de confusions et d'erreurs. Il y a sûrement d'autres moyens de bien s'approprier le projet mais il faut rester attentif au fait de ne pas faire les plans soi même.

Par contre, indéniablement, ça facilite les échanges avec les clients.

trente six seb

Merci 👍

Les clients ne dont pas vraiment créateurs de meubles, là, c'est juste qu'ils savaient ce qu'ils voulaient et que ça n'existait pas dans le commerce. Mais il est possible que d'autres projets suivent, oui. En tout cas, je suis dispo 😉

Pour la domino, il y a des solutions possibles oui, mais toutes s'apparentent à un bricolage et c'est juste dommage d'avoir un décalage d'1 ou 2 mm. On est d'accord, c'est minime comme défaut et c'est le seul que j'ai trouvé.

trente six seb

Merci 😀
Oui le medium bouche pores fait pas trop mal... de loin. De prêt c'est tâché et ça ne part pas bien. Par contre, je pense que pour laquer c'est top car el rendu est vraiment super super lisse.
C'est clair qu'on gagne du temps ! Il y a moins d'allers et retours et on discute vraiment des détails (les traverses que j'ai rajoutées par exemple).
Le client m'avait côté les dimensions hors tout et les quelques dimensions à respecter absolument en fonction de ce qu'il voulait y mettre dedans. Par exemple la niche du milieu c'est pour le caisson de basse. Il y a des meubles du commerce qui prévoient ça, mais jamais au milieu du meuble, c'est un peu idiot en fait. La hauteur du meuble sous le plancher, c'est pour faciliter le nettoyage et la hauteur du meuble vinyle c'est pour loger une enceinte dessous.

trente six seb

Merci !
Ton commentaire me fait très plaisir, surtout que les clients sont d'accord avec toi 😁.
En fait, j'ai aussi découvert un nouveau truc : le trac avant de rendre le chantier achevé, on ne sait pas avec certitude comment les clients vont l'apprécier (ou pas). Et c'est super stressant. Ca n'a rien à voir avec le fait de présenter son travail pour soi. Mais les retours positifs redonnent un coup de boost énorme !

trente six seb

Si c'est vrai, je sais signe tout de suite !!!
Merci !!

Il y a des déterminants de toutes façons. On peut appeler ça la chance mais il faut aussi la provoquer. Dans la vitrine de l'atelier, j'avais mis des chaises qu'un voisin m'avait amené pour recoller. La semaine d'après on me ramenait d'autres chaises à réparer. Ensuite, j'ai rajouté la maquette de porte faite au lycée.... et j'ai eu un devis à faire pour une porte (le hasard car le client n'avait pas pu voir ma vitrine), pareil pour un portail...

par Ara il y a 10 mois
trente six seb
( Modifié )

Je vais suivre tout cela avec intérêt.
Mais j'ai déjà une question : c'est quoi ce "test à blanc de l'épreuve 2019" ?? Ça m'intéresse.

Ah, et puis, j'ai aussi une remarque sur le marchand de biens : c'est un statut fiscal.
Autre remarque (oui ça fait deux) : les banquiers ne sont pas fans. C'est un peu comme quand on cherche du boulot : on voudrait des jeunes avec expérience mais si personne ne t'embauche, tu n'auras jamais d'expérience... Pour le financement d'un marchand de biens, les banquiers aiment bien qu'une ou plusieurs opérations soient déjà passées avant d'intervenir.

Sinon, là c'est du projet de longue haleine ! Tu anticipes bien. Bonne réussite à toi !

trente six seb

+1 pour la location, j'ai pas mal d'exemples à citer aussi.
Dans les raisons qui font que ça se loue bien aussi : les gens qui viennent ne veulent pas rester et achètent mais ailleurs.

trente six seb

Ah ok, merci. Je connais effectivement ce site et pensait que tu avais trouvé des tests en ligne.

J'ai aussi beaucoup appris depuis que je fréquente assidûment l'Air du Bois. Ca prend du temps certes, mais quand on aime...

Pour le côté financier, déjà tu es taxé sur la plus value, c'est à dire prix de vente moins prix d'achat moins frais (il faut regarder précisément ce qui peut rentrer dans les frais, déplacement je doute mais matériaux, oui, largement, même factures de confrère pour ce que tu ne saurais pas faire). L'impact le plus fort est sur la TVA si mes souvenirs sont bons.

Et si tu peux te passer des banquiers, ce sera effectivement plus simple.

trente six seb

Eh éh ^^

Ce que j'ai toujours dit : tu as à moitié" envie d'emprunter ? emprunte la moitié ! 1 tiers, 1 quart. On n'est pas obligé de dire k'emprunte ou pas, il y a plein de nuances.

Si on ne parle que finance, il faut réfléchir à :

  • ce que te coûte le prêt en NET (les intérêts et autres frais sont aussi une charge déductible des impôts)
  • ce que te rapporte en net ton épargne (suivant les placements, il y a aussi de l'impôt et des prélèvements sociaux à payer).
    Mais il faut rajouter à ça :
  • les tracasseries administratives (un copain dit toujours "on ne paye jamais assez cher sa tranquillité") : dossier à monter, questionde la garantie éventuelle à proposer, des assurances, etc...
  • la faisabilité du dossier : pour ça il faut voir le banquier, si tu le sens réservé, abstient toi, en tout cas pour le premier projet (sauf si tu veux changer de banque).

Autre point : si tu as les fonds, le fait de ne pas emprunter te permet de commettre quelques erreurs sur les premiers projets : on apprend aussi en faisant. Et tu n'auras aucun compte à rendre.

Donc tout ça mis bout à bout, la liberté ne doit pas avoir un prix si exorbitant que ça. Surtout avec les taux d’intérêt actuels. 😉

Mon conseil donc, juste peser le pour et le contre objectivement.

trente six seb
( Modifié )

PSE : si tu veux tester ton niveau, c'est par là ===> je fais le test

trente six seb

Blague à part, j'ai de la doc effectivement. Faudrait voir pour le scanner et te l'envoyer, c'est faisable.
Par contre, j'ai passé le BEP, pas le CAP. Mais je suppose que c'est pareil. A vérifier peut être.

trente six seb
( Modifié )

Alors, ça c'est vachement important. Mais c'est étonnant, dans le Compagnonnage ceux qui montent sur les échafaudages sont souvent appelés coteries. Mais pas les menuisiers qui sont appelés pays comme les autres Corps de métier qui restent sur le plancher des vaches.
Au delà de cette digression, je me suis aussi inscrit au CAP en candidat libre. Mais je n'ai pas eu besoin de cette attestation. Quelle spécialité as-tu choisi ? Moi, c'est ""menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement".

trente six seb
( Modifié )

C'est un point qui peut aider au choix de la spécialité. Est ce que tu sais s'il y a des incidences pour la suite, notamment pour ceux qui veulent créer leur entreprise ?

trente six seb

Ben mon interrogation, c'est de savoir si pour monter une entreprise nécessitant un cap, la formation aux échafaudages est obligatoire aussi.

trente six seb

Exact, c'est pour ça que j'ai nuancé avec le "souvent". "Parfois" aurait peut être été plus juste. Mais le célèbre "pays et Coteries", largement partagé pour les salutations laisse entendre qu'il y a quand même de nombreuses coteries. Surtout que l'AO rassemble le plus de membres. La Cayenne Itinérante aussi applique le vocable "coterie" si ma mémoire est bonne.

trente six seb
( Modifié )

Raphy61 Merci de ces précisions Pays. Dans mon souvenir la distinction était échafaudage / atelier. Mais c'est peut être intérieur / extérieur. De toutes façons, il y a peu d’échafaudages en intérieur. Pur le reste, le nom compagnonnique dépend aussi des habitudes de chaque société : certaines rajoutent une vertu d'autres juste le lieu d'origine, certains avec le prénom d'autres sans.

trente six seb
( Modifié )
trente six seb
( Modifié )

Raphy61 certes mais par exemple les Menuisiers et Serruriers du Devoir (à la Fédé donc) n'ont pas de vertu : prénom + province uniquement.
Le lapin, ça vient des charpentiers qui faisaient courir les apprentis lors des tailles de charpente. L'ancien restait à un point fixe et le lapin courrait à l'autre bout des pièces en faisant plusieurs fois le tour de la charpente.
Depuis, le lapin, c'est l'apprenti.
Mais finalement, ce n'est pas forcément le singe le plus habile sur l’échafaudage.

Par contre, effectivement, je suis profane, limite renard.

trente six seb

Ce que je voulais dire, c'est est ce qu'on peut ouvrir sa boite avec n'importe quel CAP menuisier ?

trente six seb
( Modifié )

😂et bein Ara tu as abusé du chouchen, calvados, armagnac, cognac, schnaps (rayer la mention inutile en fonction de ta localisation) ?

J'me doute bien que le CAP poissonnier ne permet pas de s'installer comme esthéticienne ! 😁

Je représice donc ma question.
Pour s'installer comme menuisier (code APE 4332A, B ou C), il faut un CAP de menuisier.

Est ce que tous les CAP menuiserie permettent de s'installer à son compte ?
Sachant qu'en menuisier bois (aluminium existe aussi) , il y a 2 CAP : installateur et fabricant (liste des CAP du BTP)

trente six seb

Ok, du coup, je suis allé à la source aux infos. Le site wikicréa est une valeur sûre.
N'importe quel cap menuisier convient.
Ou 3 ans d'expérience professionnelle.
creerentrepris...ncement-savoir/

C'est rassurant.

trente six seb

2 ans, ce n'est pas une durée anodine, c'est la durée minimum d'habitation pour qualifier la résidence principale de principale à la vente. En clair on peut vendre tous les 2 ans sa résidence principale, mais plus souvent, on est dans l'abus de droit. Après il y a peut être d'autres limites. Et il faut être clean sur tout le reste, ce genre d'opération attire les contrôles fiscaux.
Ce n'est pas forcément un mal, car le contrôle peut éventuellement déboucher sur un redressement. Un gros, ça fait mal, un petit , beaucoup moins et ça à le mérite de valider les montages choisis.

trente six seb
( Modifié )

+1 pour MOWD
Et j'ajouterai qu'il faut en permanence un pharmacien diplômé dans l'officine.

Pour le menuisier, je pense que c'est moins contrôlé à l'achat qu'à la création. Mais s'il y a des salariés, il y a une question de légitimité qui peut se poser.
Même si évidemment, passer un CAP pour après diriger des gars qui ont 10, 20 ou 30 ans de métier, n'empêche pas la question de la légitimité.

trente six seb
( Modifié )

MOWD si c'est dans l'Indre, je connais le même (un militaire reconverti).
Si c'est ailleurs, ben il y a au moins un autre exemple ^^

trente six seb

Si si, il y a une route pour aller à Issoudun. Mais pas de lycée pro menuisier.
Si tu veux du cuir par contre... 😁

trente six seb
( Modifié )

👍
Quel est ton avis sur le bouquin des escaliers ?
(AMHA, c'est pas obligatoire pour le cap 😉)

trente six seb

Oups pardon, tout simplement

trente six seb
( Modifié )

Il me semblait aussi que les sujets écrits préparaient au travail pratique. Mais ça a peut être changé. Mais du parquet, c'est possible.
C'est quand même bien joué jusque là. 👍 Et bonne réussite pour la suite.

trente six seb

+1, c'est pour ça que s'intéresser aux cours anciens est intéressant et utiles. Plus la fréquentation de forums où les profils et les générations sont mélangés.
Mais rien ne vaut les stages. A condition de bien les choisir.
Présentement, sur les tours de mains, je suis en train de progresser fortement en pose de silicone ! 😁

trente six seb
( Modifié )

Ah mais oui la pose de silicone réclame un tour de main. En plus des points précisés par sylvainlefrancomtois, il y a la pression sur le tube à doser et la vitesse d'avance. Puis la pression avec le doigt.
On a l'air con quand un gamin de 20 ans fait le tour d'une baie vitrée en 2 minutes et sans utiliser de sopalin alors que moi, il me faut 15 minutes et la moitié du rouleau. 😁

trente six seb
( Modifié )

Effectivement, j'avais les mêmes souvenirs qu'Ara.
D'ailleurs en regardant la possibilité d'adhérer au Syndicat Professionnel des métiers d'Art, il n'est fait nulle part mention d'un diplôme.
Soit dit en passant, ce label "ateliers d'art de France" semble être utile pour pousser un créateur (de ce qu'on m'a dit).

trente six seb
( Modifié )

💩

trente six seb
( Modifié )

Tu n'avais pas de fausse équerre pour relever l'angle ?
L'autre candidat n'est pas obligé de revenir pour valider l'épreuve ? (jr crois avoir vu ça, peut être dans le pas à pas de mokozore)
Bon en tout cas, c'est sympa, profites.
Les profs aiment bien les adultes, ça les change.

trente six seb

Tu peux ! Bravo (un peu en avance, mais 0.29 points ça se rattrape !).

trente six seb
( Modifié )

Yesss ! Bravo !
On arrose ça quand ??

trente six seb
trente six seb

Génial ça!

trente six seb

OK ! Demain pour moi, je m'y suis pris trop tard ^^

trente six seb

Tu m'étonnes que ça fait plaisir ! Il est bien mérité en plus !

J'ai reçu mon BEP cette semaine, après avoir appelé le Greta (ils n('avaient pas pensé à le faire, évidemment).

  • vous êtes qui déjà ?
  • quittez pas je vais voir si on l'a
  • oui on l'a, faut venir le chercher
  • ben vous pouvez pas l'envoyer
  • ça sera plus long
  • ben non vu que je vais pas sur Bourges
  • alors faut payer
  • tant pis, il faudrait me l'envoyer
  • je vais voir ce qu'il faut
  • quittez pas
  • un courrier, une copie de carte d'identité et 6.50 €
  • ma formation a couté près de 7 000 balles et il faut que je rajoute 7 €euros, vous trouvez pas ça mesquin ?
  • j'y suis pour rien
    CEKIFUDIFUFé

2 jours après, mail :
"Nous avons bien reçu votre demande d’envoi du diplôme BEP Bois que vous avez passé en juin 2020.
Après vérification avec la copie de votre passeport, nous constatons une erreur sur le diplôme au niveau de la ville de naissance.
Nous sommes dans l’obligation de le retourner à la division des examens accompagné de vos vignettes de 6.50 euros. C’est le Rectorat qui vous adressera directement votre diplôme rectifié."

Les nazes... 😳

Sinon, c'est moi où effectivement c'est pas le même papier qu'avant ? Ou alors c'est pour les diplômes de l'enseignement professionnel, ça sert à rien de faire des frais ... 🤔

Re félicitations en tout cas ! Un pinot gris vendanges tardives ?

trente six seb

Je crois que c'est comme ça qu'on détruit un service public.
Au sujet de nos interlocuteurs, on a 2 possibilités :

  • soit ils sont compétents et dévoués et se battent contre un système absurde en faisant ce qu'ils peuvent. Le gros "avantage" de toutes les dématérialisation et autres, c'est que les systèmes peuvent être verrouillés. Et donc les employés n'ont plus la main pour faire leur boulot.
  • soit tous ceux qui étaient compétents et dévoués, dégoûtés, sont partis. Et il ne reste que les autres.
    Sachant que les nuances existent et que les compétents, de moins en moins nombreux, ont de plus en plus boulot...
trente six seb

Le sketch !!

trente six seb

Oui, il y a de l'humain, mais on crée ces situations qui elles mêmes engendrent de l'agressivité. Le problème, c'est que ces "on" n'y sont jamais confrontés.

trente six seb
( Modifié )

La situation dangereuse Noémie
L'événement déclencheur Ils pèsent entre 5 et 15 kg
Le danger Tous les jours
La personne Lumbago
Le dommage Elle porte des enfants

trente six seb
( Modifié )

Moi, j'aurais dit la réponse D.

trente six seb

ben non, au début c'est 28, et du coup ça correspond à rien.

Gad Elmaleh est un bon interprète, c'est connu ^^

J'ai fait une autre référence culturelle de haut vol ce soir mais c'est à trouver dans les méandres de l'adb ^^

trente six seb

Et un rideau qui s'enroule vers le haut ? Comme les meubles à rideau, hein, du bois collé sur du tissu, pas un vulgaire bout de tissu qui pendouille sur sa tringle.

trente six seb
( Modifié )

C'est quelle extension de skechup que tu utilises ?? j'aime bien le rendu.
Par contre, on va aller péter la gueule au prof qui t'a mis 1/20 !!

Voilà, le post le plus utile de la journée 😁

trente six seb

Le piège avec un vibrato, c'est de se faire avoir si le corps de la gratte n'est pas assez épais par rapport au modèle choisi... qui aura un fort impact sur la tenue d'accord.
Mais le vibrato fait partie de l'image classique de la strat.

par Sylvianae il y a 1 jour
trente six seb
( Modifié )

Bien joué ! 👍 on croise les doigts pour la suite

trente six seb

Wahou ! Très beau projet !
L'atterrissage sera sûrement beau, mais n'oubliez pas de profiter du voyage. Que je vous souhaite excellent ! 🤗

trente six seb

Les terrasses sont rouvertes à ce que je vois ! 😁
Bonne continuation pour la suite.

trente six seb

Certes, ce n'est pas vraiment un message à caractère informatif. Mais c'était très intéressant.
😁
Non mais +33% dans l'équipe c'est très important. Et puis vous respectez la parité ! Bonne route pour la suite.

trente six seb

Les dominos démontables sont présentés comme ayant aussi l'usage de faciliter un collage. Je n'ai pas encore essayé (si tout va bien, ma commande arrive ce matin, donc ça ne devrait pas tarder.

trente six seb
Je suis d'accord

c'est ce que j'allais dire !

trente six seb

En règle générale, il faut compter 10 à 15 minutes, il faut que ce soit sec au toucher. Bien lire les indications sur l'emballage, j'imagine que ça peut varier d'une colle à une autre.
Si c'est un grand panneau, ça peut être très sportif surtout la première fois. Je ne sais pas s'il y a d'autres méthodes mais je travaille avec des lattes pour ça. Et surtout bien maroufler.

trente six seb

Ah oui, pardon. Là, ça doit être plus variable d'un fabricant à l'autre. Il faut regarder sur l'emballage ou la fiche technique.
D'expérience avec la Bostik, j'attendais quelques heures. Pas trop long sur des panneaux plans et un peu plus sur des panneaux cintrés qui nécessitent d'être serrés plus longtemps.
J'ai également essayé immédiatement mais il y a un risque plus important d'éclats et ça met de la colle sur la fraise et le roulement.

trente six seb
( Modifié )

Oui, beaucoup de monde ici est capable de réaliser ce meuble.

trente six seb
( Modifié )

Midwo : pfiou, ça c'est de la critique constructive... et détaillée. Ca fait plaisir. Déjà que ce bouquin me fait de l'œil, tu me donnes encore plus envie de me le faire offrir ^^

trente six seb

Il n'y a pas de raison 😉
Il n'y a plus qu'à attendre Noël.

trente six seb

Ah ah, un pas à pas, c'est mieux qu'une réponse !!
Je me sens très chanceux, et honoré.

Même si j'ai un peu honte, car je n'ai pas pensé à raccourcir le tenon où se situe la poignée... 😞

Ca aurait été cool que je fasse un stage avec toi !!

Ceci dit, j'ai fait une feuillure avec ta méthode cet aprèm.

Avant : mesure avec réglet de toupilleur, pièce d'essai, remesure avec réglet de toupilleur (machine arr^étée bien sûr, etc).

Maintenant : mesure avec réglet de toupilleur, un poil trop bas et un poil pas assez profond. Puis essai sur ma pièce définitive, mesure au réglet "normal" remontée des 5 dixièmes nécessaires, tapotage sur le guide parallèle pour le faire reculer un peu, nouvel essai (juste le bout de la pièce), nouvelle mesure, nouveau tapotage, 2/3 fois mais sans arrêter la machine et passage de toutes mes pièces, c'est vrai que ça va plus vite comme ça.

Sinon, je vais relire le pas à pas et faire des commentaires appropriés, il y a du bon et du moins bon, 😉

trente six seb
( Modifié )

Commençons par le plan.
Il est de moi mais j'ai pris une autre porte des clients pour modèle. Et la béquille est placée exactement au même endroit. J'ai copié bêtement.
Je suis d'accord sur l'objectif de se passer d'autant de détails. C'est un objectif à atteindre mais l'intérêt de pousser les détails est multiple :

  • se rassurer (oui, bon ok, ça c'est juste pour perdre du temps ^^)
  • trouver des solutions à tous les points techniques, tous les assemblages (bon, une porte comme ça, on sait que ce sont des panneaux pris dans un cadre avec des tenons et des mortaises mais dans d'autres cas, c'est utile de réfléchir au comment réaliser ce qu'on dessine)
  • apprendre le logiciel de modélisation
  • faire des présentations clients (mais ça, tu l'as dit)
  • dans le même ordre d'idée, ça permet de vérifier qu'on a bien compris ce que voulait le client ou de lui faire des propositions, c'est plus facile de discuter avec un visuel
  • établir la fiche de débit

Sauf qu'effectivement, je vais me tenir à ma fiche de débit alors qu'effectivement, il pourrait être judicieux de modifier certaines côtes en fonction du bois dispo.

Donc, j'ai fait un super plan, j'en étais fier. Mais j'ai voulu faire une vue éclatée. Et... j'ai tout éclaté mes composants... Le plan n'est du coup pas plus exploitable qu'une simple photo (à part qu'on peut encore faire des cotations). Du coup, je ne le publierai pas (c'était aussi dans cette optique que j'étais allé si loin dans le détail, il ne manquait que les moulures).

EDIT : autre avantage du plan détaillé : bien s'imprégner du projet. J'ai fait un meuble à partir d'un plan fourni par le client (il est -entre autres- dessinateur industriel). Et bien, j'ai eu beaucoup plus de mal à bien mémoriser le meuble. Au final, j'ai refait certains le plan de certains éléments pour mieux les visualiser avec ma méthode à moi.

trente six seb

Le dixième ??
une "épure à l'échelle 1/10" ?
Je comprends ça comme ça vu qu'on prend des mesures dessus.

Sinon, au niveau du temps, je suis parti sur 26 heures de fabrication, finition incluse. Ce n'est pas loin de ce que tu dis. (on verra à la fin, pour une fois, j'arrive à peu près à tenir ma fiche d'heures).

Concernant la logistique de l'atelier, chaque chantier est l'occasion de l'améliorer et de m'améliorer sur ces points. C'est difficile de partir de 0. Heureusement que j'ai vu quelques ateliers. Mais ils étaient vraiment tous différents et chacun a ses petites habitudes.

Une anecdote qu'on m'a racontée en stage. Mon tuteur m'a fait faire un volet (un peu sur le principe de ce pas à pas). Au moment de clouer les lames, il m'a raconté que l'un de ses maîtres d'apprentissage (pour situer, au moment du stage, il était à 2 mois de la retraite) prenait le temps de bien préparer tous les clous, dans le même sens, de mettre un coup sur la pointe pour éviter les éclatements et il posait les clous à leur emplacement définitif avec juste un petit coup de marteau pour qu'ils tiennent debout. Une fois positionné tous les clous, il les enfonçait en rafale à une vitesse faramineuse. Et alors qu'il donnait l'impression de perdre du temps, il allait plus vite que les autres.

trente six seb

Le dégauchissage... oui tu en as déjà parlé dans ton pas à pas sur la finition. Mais justement le même tuteur que ci dessus m'a donné l'habitude de dégauchir un minimum, juste blanchir le bois pour avoir une surface d'appui bien stable et dès que possible passer à la raboteuse. Ce matin, j'ai dégauchi les panneaux de la porte béarnaise, mais je n'ai aps pris de photo de l'état avant rabotage. Ca aurait été plus parlant.

Concernant l'établissement, j'ai fait au mieux en ayant les éléments que tu as cité en tête. On verra à la fin si j'ai bon.

On en a déjà parlé, j'ai tout tracé au niveau des traverses, mais promis, la prochaine fois, j'essaye de ne tracer que les montants.

Pour la mortaise de serrure, c'est noté (pas encore faite, mais serrure pas encore reçue).

Concernant la coupe de long, je pensais la faire à la fin (ce que j'ai vu faire), par contre, je pensais bien biaisé le chant mais je n'ai pas laissé de surcôte.

La moulure fait la même largeur que la rainure. J'ai trouvé ça super pratique, les 2 outils ayant le même diamètre, je n'ai pas eu de réglage à faire à la toupie (à part la hauteur). La doucine a bien un carré, on verra si mes coupes d'onglet seront bonnes, c'est prévu pour le week end, demain ou dimanche.

trente six seb

José Das Neves C'est ce que je croyais aussi José quand on en avait parlé.
Mais les seuls composants qui restent sont ceux du dormant. Autant dire qu'il ne reste rien 🤢

trente six seb

Hello,

Je trouve un peu de temps pour relire, digérer tout ça et apporter des réponses et un retour d'expérience.

Il y a un autre argument de poids en faveur des plans et que je n'ai pas cité. Un menuisier que je connais assez bien et avec qui j'ai bossé ma conseillé d'être rigoureux et de faire des analyses de fabrication assez poussées au début. Vu qu'il bosse comme j'aimerai bosser et qu'il m'a vu à l'œuvre, je suis son conseil. Enfin disons que j'ai remplacé l'analyse de fab par le plan. Je sais bien que ce n'est pas pareil. Mais en creusant assez bien le plan, ça m'aide vraiment, enfin je trouve.

Sinon, mon histoire avec sketchup : je n'arrivais pas du tout à m'en sortir, du coup je faisais tout à la main. C'est José Das Neves qui m'a débloqué (avec les 4 exercices préalables à l'inscription à sa formation). J'ai ensuite appris beaucoup avec la formation en elle même mais le déclic s'est produit avec les 4 exercices (encore merci pour tout José). Le plan de la porte a été fait entre les 4 exercices et le début de la formation.

Autre point, j'ai peu de concurrence en fabrication dans mon secteur (mais je ne suis pas seul pour autant). Faire les plans sur SU me démarque et c'est aussi un aspect positif.

Ensuite, je pousse les plans jusqu'à ce que j'ai :

  • une présentation agréable
  • une fiche de débit exploitable (à partir de laquelle je détermine le coût matière et finalise le devis).

Un exemple d'un portillon (devis accepté par la cliente).
Je n'ai pas tracé les assemblages. Par contre, j'ai rallongé les traverses et j'ai réduit l'épaisseur de quelques mm pour que les "tenons" ne soient pas apparents. Mais ma fiche de débit est juste.

Sinon merci Bonbonveronbi mais je ne pense pas être "Menusier" mais "menuisier". Mais je travaille et compte bien devenir Menuisier rapidement voire MENUISIER un peu plus tard. Evidemment officiellement je suis menuisier mais il me manque clairement de l'expérience et de la pratique. Il me manque aussi de la théorie bien sûr mais moins que d'expérience.

D'ailleurs, j'ai fait mes coupes d'onglet comme prévu. Enfin, j'avais prévud e les faire et elles sont faites. Mais ça ne s'est pas passé exactement comme prévu. Déjà il m'a fallu plus de 6h00 pour tout faire. Mes mortaises n'étaient pas assez précises et j'ai dû retoucher mes tenons trop souvent. Ensuite mes tenons forçaient ce qui est bien, mais trop. Je le saurai pour la prochaine fois. Enfin, je comptais les faire avec ma scie radiale : 2 traverses sur 3 sont trop larges pour la radiale, j'ai donc fait à la main.

NB pour ceux qui liront ce texte à l'avenir, il y a eu une question il y a un an sur les coupes d'onglet avec des discussions forts intéressantes que je comprends mieux (même si c'est sympa de les faire à la main).

Mes panneaux sont prêts à recevoir les plates bandes. J'ai prévu une épaisseur de 20 mm et une rainure de 10 mm. Parce que ça me paraissait bien, et que j'ai vu ça ailleurs. je n'ai pas de référence. Notamment sur le carré à laisser dans la plate bande. Finalement mes panneaux font 18.5 mm (l'un des panneaux était abîmé au milieu et j'ai voulu exploiter mon bois).

On verra demain avec les plates bandes à quoi j'arrive. Ca sera un peu du pif et la première fois que j'utiliserai cette molette.

Par contre, je ne vois pas trop où il faut faire la barbette. Mais parle t-on de la même chose, pour moi la barbette c'est le "carré" qu'on laisse sur l'arasement du tenon pour remplir la rainure qui est plus profonde que la moulure. Comme j'ai fait les 2 (moulures et rainures de 15 mm, il n'y a pas ce remplissage à prévoir. Et je trouve ça super pratique. Pourquoi ne fait on pas comme ça tout le temps ??

Sinon, je suis bien d'accord que le plan n'est pas plus utile que le dixième, d'ailleurs il me sert à ça, j'ai juste un plan côté avec moi à l'atelier (et la fiche de débit). Et je m'y réfère pour tout. Un peu comme une photo à l'échelle... ou un dixième. Je pense que faire le plan est utile dans la démarche d'appropriation. Mais c'est vrai que c'est un ouvrage simple et je retrouve rapidement mes marques (je n'avais pas vraiment fait de tenons depuis le premier confinement). En même temps, si je suis menuisier, c'est pour faire ce genre d'ouvrages (entres autres).

Si tu as un petit doute un petit détail en deux coup d'équerre sur un panneau et hop.

Je pratique aussi 😉

Tu es pro tu dois pouvoir t'affranchir des tâches qui sont pas indispensable le raisonnements est autre pour les débutants voilà pourquoi je suis un peu catégorique avec toi.

Oui je suis pro mais je suis aussi débutant, mais tu fais bien d'être catégorique, ça me fait avancer plus vite. J'aurai vraiment eu envie de faire un stage ou plus dans la boite où tu bosses.

PS : j'ai lu aussi avec attention, vos échanges sur la transmission. C'est une valeur qui m'est chère et vous êtes tous les 2 pour le moins très partageurs, avec des méthodes, des visions, des pédagogies, des manières d'expliquer personnelles mais c'est ça qui est enrichissant. La qualité (parmi d'autres) que je vous reconnais à tous les 2, c'est que quand vous dites un truc, je comprends quasi toujours et quasi tout de suite. Et ça c'est cool ! Très cool.

PS 2 : je crois avoir 80% des réponses aux questions géométriques (d'ailleurs c'est vrai que la division par Thalès a été faite par SU sur le plan du portillon).

trente six seb

Merci de toutes ces infos, ça aussi, c'est rassurant. Je pense aussi que j'évoluerai au fur et à mesure des réalisations mais aussi grâce à ce type d'échanges. J'essaie toujours de repérer les petits trucs, les petits tours de mains qui facilite le boulot.

Tu vas rire, je n'avais pas d'outil de doucine, j'ai le contre profil mais pas le profil. C'est évidemment un peu bête. J'ai donc emprunté la molette de l'ancien menuisier du village (autant dire qu'elle a vu des kilomètres de bois). Mais je cherchais une doucine de 15 et il en avait une.

Elle a un carré et c'est vrai que c'est très pratique pour se guider quand on fait les arasements de la coupe d'onglet. Je pensais que les moulures classiques étaient plus ou moins normalisées et qu'une doucine de 15, c'est toujours un peu la même chose. Sur ce plan, je n'avais pas l'impression d'improviser.

Pareil pour les plates bandes (là c'est mon outil à moi), je pensais qu'on pouvait gérer l'épaisseur qu'on voulait.

En tout cas, le travail est fait et je trouve que ça rend assez bien. Ce n'est peut être pas l'idéal mais ça me satisfait (toute remarque est toutefois bienvenue mais je ne sais pas si on voit bien sur les photos - j'ai oublié de prendre en photo le panneau complet).

J'avais fait ce que tu dis (pas en angle mais j'avais des pièces d'essai pour al rainure / moulure et un panneau). Je le referai quand j'aurai trouvé ma molette de doucine (en fait, je vais essayer de trouver le profil correspondant au contre-profil que j'ai déjà).

Concernant les coupes d'onglet, je n'avais pas prévu de les faire à la format et je m'étais gardé ce boulot pour le week end. Comme j'ai des voisins, le week end, je ne fais pas tourner les machines. Par contre, les surlongueurs me sont très utiles pour taper dessus et retirer mes traverses lors des essais des tenons. Du coup, couper de long tout de suite ne me fait pas envie, j'ai peur d'abîmer les moulures si je tape dessus (même avec une cale dans la rainure).

Par contre, je me laisserai bien tenter par une fraise à chanfrein à mettre en bout d'arbre. Je pourrai faire ça tant que le chariot à tenonner est installé. Mais c'est du matériel à acheter en plus.

Par contre, je n'ai pas compris de quel toupillage tu parles :" idem c'est une méthode de travail la qualité des coupes découle aussi du toupillage mettre un conte guide et toupiller en deux passe peux s'avérer utile." C'est pour les plates bandes ? les moulures ? Le contre guide, c'est ce qu'on voit sur l'avant dernière photo ? Oui pour les plates bandes, je n'arrive pas à être bien régulier sur les petits côtés sinon.

Enfin, pour la barbette, on parlait bien de la même chose (ça me rassure des fois ^^). Du coup, il faut faire exprès de la faire, c'est un petit coup de mortaiseuse en plus. Tu la fais à main levée ? Avec une précision relative ? J'y vois l'inconvénient d'un petit boulot supplémentaire mais l'avantage que tu cites de bien maintenir la traverses et en plus de faciliter l'arasement en largeur du tenon (voir la dernière photo, c'est toujours un peu pas parfait cet endroit là, même si sur une porte ce n'est pas ce qu'on va le plus regarder, évidemment).

trente six seb

Alea jacta est