L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

6 réponses
Cyberkek

Bonsoir,

J'ai une salle de bain avec un parquet/plinthes en merbau massif depuis plus de huit ans, trois jeunes enfants dont une adolescente qui aime la douche (pas italienne mais receveur ultra fin quand même) et, si je tente d'oublier les rayures qui me chagrinent, aucun souci.

par Coralie il y a 7 mois
Cyberkek

Le poids de l'aquarium n'est pas la mesure la plus pertinente ; c'est le poids d'un aquarium de 80-100l, ce qui rentre dans la catégorie des petits aquariums quand on additionne le poids de la cuve elle-même, du substrat, des éléments de décor comme les pierres, et du poids de l'eau.
Les meubles vendus par les marques d'aquarium dans ces gammes là sont souvent en ce mélaminé tourilloné-vissé du prêt-à-meubler, sans pieds, reposant sur une base un peu plus large faisant mine d'être un début d'espace de rangement. Bref rien de fôlichon...
En revanche, le méla ne craint rien quand on l'éclabousse et on éclabousse souvent en aquario ! J'ai un aquarium de 250l dans l'atelier !

par Loic28 il y a 8 mois
Cyberkek

Tu devrais peut être contacter ton assureur? Sa force de persuasion est plus grande que celle d'un particulier et on est en plein dans de la responsabilité civile/contractuelle classique : le déménageur a commis une faute qu'il doit réparer.

Ce sera certainement plus long pour une expertise des dégâts parce que les assureurs ne sont pas des pros de la menuiserie mais si tu leur amènes des devis de réparateurs agrées, ils sauront mieux négocier que toi avec l'assurance du déménageur.

Et si tu vérifies, tu as souvent une assistance juridique gratuite liée à ton assurance voire à ton moyen de paiement (CB notamment).

Bon courage et prompt rétablissement au combiné !

Cyberkek

Huile de tung? Siccative naturellement, adaptée au contact alimentaire mais avec des clayettes qui devront nécessairement être remplacées...

Cyberkek
( Modifié )

Bonsoir Sankarl,

Mon avis vaut ce qu'il vaut mais je suis comme toi un super néophyte. Comme tous les gens fraîchement convertis, j'ai une une poussée de fièvre collectionite où on bave devant le matériel des gens qu'on admire... Mais voilà, je n'ai pas les moyens de m'offrir du lee Nielsen, du Rali, du Veritas (ça ce n'est plus vrai, je viens de faire l'acquisition pour pas trop cher d'une petite scie à queues d'aronde sur un site d'enchères bien connu), un combiné bois de qualité, alors j'ai commencé à m’embarrasser avec des outils, notamment électroportatifs, que j'avoue ne pas forcément maîtriser. On peut faire bien plus que percer des trous avec une bête perceuse et on peut vite se faire piéger par les constructeurs et se retrouver avec une perceuse, une visseuse à choc, un perfo, etc alors qu'on n'a même pas fait le tour des possibilités offertes par le premier de ces outils...

Tout ça pour dire qu'il s'agit de réfléchir à la direction que l'on souhaite prendre. J'ai compris que ce que j'aimais dans le travail du bois, c'était la confrontation avec une matière vivante et rétive, qui n'obéit pas. J'ai aussi compris que j'aimais les objets qui avaient une âme.

Alors, oui, les vide-greniers, le bon coin, les sites d'enchères sont une mine pour trouver de beaux outils pour peu qu'on se documente un tantinet. J'ai neuf ciseaux à bois dont trois bedanes achetés pour une quarantaine d'euros, en parfait état (sauf les manches) qui ont une petite soixantaine d'années au moins, des Peugeot, des "aux mines de Suède" etc, qui avaient gardé un bon fil et que j'apprends à réaffuter. J'ai fait la même démarche pour les rabots et je continue de m'équiper ainsi.

J'affute à la main pour acquérir une mémoire corporelle plus durable qu'un guide, à la pierre japonaise (c'est mon choix, ça me va pour l'instant), j'apprends, je recommence, j'observe et je me documente, je lis la masse d'infos que permet l'Air du Bois et tous les passionnés qui s'y retrouvent.Pour démorfiler, j'ai une vieux bout de semelle en cuir, un peu de pâte à polir et ça suffit. J'ai des déceptions nombreuses quand je ne fais pas le copeau parfait, des petites victoires, des ratages mais je progresse, enfin je crois.

Mis à jour
Cyberkek

Bonsoir,

Je plussoie à mes augustes prédécesseurs quant à la peinture en bombe pour éviter les marques de pinceau et autres coulures inesthétiques, et j'abonde plus encore pour la marque présentée qui est d'excellente tenue.

De mon humble avis d'amateur pas trop éclairé, je ne réussis à supprimer ou estomper les traits de coupes et autres qu'au rabot puis avec un léger ponçage à la main.

Très jolie réalisation.