L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

1 422 commentaires
Fof

Vernir quelque chose qui ne se voit pas, de mon côté je n'appelle pas ça faire les choses mal, c'est s'épargner des choses pas franchement utiles. Je vernis pas l'arrière de mes meubles, mais je soigne les paremements au maximum.
Après comme le dit Etienne, les finitions à l'eau, c'est pas ce qu'il y a de plus commode pour le bois. Et quand on contrebalance, il faut le faire au maxiumum, en même temps. Tu peux avoir espoir que ça revienne en faisant l'autre face, mais c'est pas certain. Sinon tu humidifies à l'éponge le dessus, avec chevrons serrés par serre joint pour que le plateau reprenne sa planeité avant de faire la finition du dessus (et idéalement la faire avec piétement fixé si tu reprends une finition à l'eau).

par AlexisleCoarer il y a 22 jours
Fof

C'est surtout que les deux ne sont pas fait pour les mêmes opérations. Si tu es amené à faire des mortaises à la main, tu verras que ce type de maillet est beaucoup plus pratique à l'usage.

par Fof il y a 24 jours
Fof

Merci, c'est un bien grand mot ! Vu que je les fais pour moi, j'y pense jamais en fait, et puis faut que ça rest discret à l'arrière !

Fof

Oui les portes de gauche mériteraient un petit coup de rabot !

Fof

Merci, à oui c'est sûr que c'est chargé ! Oui c'est prévu quand il sera rentré avec la chaîne dessus !

Fof

Vintage qu'on a dit, pas préhistorique 😛

Fof
( Modifié )

Merci beaucoup ! Bein comme je vends pas mes meubles (et je pense pas que ça me plairait de devoir les vendre), c'est d'abord à moi que ça doit plaire 😛 Vendre ce genre de chose, ça me paraît très improbable à l'heure actuelle.

Fof

Merci, en fait il n'y a pas grand chose de vraiment complexe dans ce meuble, quand tu suis les principes de base, ça se passe bien. En ce qui concerne le travail du bois, au début j'en faisais qu'à ma tête. Et c'était pas terrible. C'est vraiment quand j'ai suivi les méthodes de travail que j'ai pu lire dans d'anciens ouvrages que je me suis amélioré, après c'est de la pratique, tu complexifies au fur et à mesure.
Je trouve qu'on s'améliore bien avec un livre et de la pratique, faut vraiment essayer et faire face aux problèmes. C'est une chose qu'on voit pas sur les vidéos. Il y a finalement extrêmement peu de contenu vidéo réellement didactique et efficace en ce qui concerne le travail à la main.

Fof

Plus récent, mais il y a des lampes quand même 😛

Fof
( Modifié )

dependancesbois Sans conteste, le meilleur, c'est celui ci quand on va jusqu'au bout. Mais c'est du livre d'apprentissage à l'ancienne, difficile à digérer, qui demande des efforts, il y a énormément d'informations dedans, et certaines un peu obscures : la pratique les éclaircis.

Fof

etign Oui niveau musique, c'est plutôt écletique. Pour le matos, c'est vraiment du tout petit matos à lampes que j'ai, absolument rien à voir avec les amplis à 5000 balles.

Fof

Merci beaucoup ! Ces pièces de bois sont souvent considérées par beaucoup comme du rebut. En ce qui me concerne, ce sont des joyaux uniques, j'ai essayé de les tailler comme tel 🙂

Fof
( Modifié )

dependancesbois Après je couple beaucoup les livres techniques avec les bouquins de style, les recueils de meuble, ça me permet de recouper les techniques avec l'esthétique. Les deux sont à mon avis indissociables, et sont complémentaires.
Citation de William Morris :
"J'affirme à présent, sans ambages, que le but des arts appliqués aux articles utilitaires est double : premièrement, ajouter de la beauté aux résultats du travail de l'homme qui, le cas échéant, serait laid ; et deuxièmement, ajouter du plaisir au travail lui-même qui sinon serait fastidieux et rebutant. Si tel est le cas, nous devons cesser de nous étonner que l'homme se soit toujours efforcé d'ornementer le travail de ses mains, qu'il ait besoin d'avoir autour de lui chaque jour et chaque heure, ou bien qu'il se soit toujours efforcé de transformer les affres de son labeur en plaisir quand cela lui semblait possible."

Fof

Erebor On n'est jamais complètement satisfait de son travail. Là j'ai un onglet pas beau, 2 panneaux qui aurait mérité une meilleure finition, une porte qui m'a fait suer car avec du gauche (à cause de assemblages pas optimaux), une teinte pas parfaite, un éclat sur un about de mortaise etc... Il faut juste s'efforcer de faire mieux à la pièce suivante, et on n'est pas des machines.
Je tâcherai de faire une vidéo sur ces chanfreins fuyants, ça fait plusieurs fois qu'on me le demande, mais j'ai l'impression que c'est toujours obscur pour beaucoup en expliquant par écrit, alors que c'est simple comme bonjour à réaliser.
Mouais, je trouve que c'est franchement maigre en termes de vidéos. Souvent on tombe dans la démonstration d'assemblage réalisé très rapidement (qui sont bien souvent pas très jojos), ou des choses plus détaillées, mais qui t'explique comment faire quelque chose en y passant 45 minutes, alors qu'en 7, c'est censé être plié/collé/replani.

Fof
( Modifié )

Bravo ! Ca aurait été encore mieux avec un fond sur rainure 😛

Fof
( Modifié )

Très bel ensemble, bravo ! Le piétement pour les chaises dans ce sens, pas trop basculant vers l'arrière ? Je dis ça car ayant essayé des pouf à trois pieds, quand on met un seul pied à l'arrière, c'est très casse figure, moins avec deux à l'arrière étant donné qu'on a nos pieds devant. Mais là c'est plus haut et avec plus d'angle.
Les chaises sont vraiment hyper réussies. Perso j'aurais plus fait une assise à l'horizontale avec très peu d'angle sur le dossier, quand c'est penché de la sorte, pour écrire ou manger (ou on se penche vers l'avant), je trouve que ça cisaille la circulation sanguine des cuisses, mais tu as du tester le confort. Par contre c'est vrai que c'est un régal pour lire et s'asseoir les bras croisé devant un verre à refaire le monde !

Fof
( Modifié )

Je te rejoins, les chaises et les sièges en général, c'est pas vraiment évident à aborder, mais c'est un sujet super intéressant. En plus d'être chronophage à la conception, ça l'est également à la fabrication dès lors que c'est un peu recherché, et c'est bien une branche du mobilier ou il ne faut vraiment pas se chier sur la qualité des assemblages. On le voit sur les chaises indus collée à la pu avec des tenons branlants, au bout de 5-10 ans ça lâche.

Fof
( Modifié )

Tu ne t'es pas facilité la tâche avec le sequoia, c'est vraiment pas évident à travailler, ça pardonne encore moins que le pin, il faut systématiquement un affûtage frais, et idéalement des biseaux de coupes très faibles pour les ciseaux. Et il n'y a vraiment que le duramen rose qui tient bien en extérieur, le blanc, c'est pour dire du papier.

par Fof il y a 29 jours
Fof

Merci, en effet je réfléchis à 4 colonnettes qui ne touchent pas au caisson, et qui raccordent piétement et future corniche.

Fof

Oui, je trace et c'est fait au rabot. J'ai un petit rabot en bois maniable pour faire le plus gros, et je finis au rabot à replanir quand c'est nécessaire.

Fof

Les vis, des fois, ça évite bien des problèmes !
Nan je fais l'onglet à l'arrière aussi, pour avoir une symétrie et pas se planter, car ça arrive vite. Je préfère faire les deux.

Fof

En fait c'est pas bien dur quand tu n'as pas de cote extrêmement précise à respecter, il faut juste être méticuleux quand t'es sur le bois de bout, ça peut migrer loin dans les fibres.

Fof

je trusquine d'abord mes abouts de tablettes en leur centre, je règle deux compas, le premier pour le premier tourillon, et à partir de ce premier pointage, je règle mon second de repartition (tout ça avec comme référence le parement). Je pointe et je perce à la volée, je colle de suite mes tourillons. Ensuite je trace mes axes au tranchet sur les tablettes à l'équerre, je repointe et je perce. Il faut être soigneux sur les pointages, mais ça va assez vite, et on arrive à une bonne précision. Ensuite, les petits désafleurs sont fignolés au rabot une fois la caisse assemblée.

Fof

Ah oui je n'ai pas précisé. On peut le poser sur feuillure par l'arrière, ici, les tablettes font 26 cm de profond, la caisse 28. Le cadre est enfilé à vif, juste en force, et vissé par l'arrière à quelques endroits dans les tablettes.

par EtieN il y a 1 mois
Fof
( Modifié )

Beau travail ! Et la photo vitrine est très chouette !

Fof

Oui détente de la lame dès qu'on ne se sert pas de la machine. Si on laisse en tension sans se servir de la machine, la tension n'est pas uniformément répartie sur le ruban, il finit par fatiguer et se déformer, et ça ouvre un tas d'autres soucis une fois en route : vibrations, casse, par exemple.

par BESSIKE il y a 1 mois
Fof
( Modifié )

C'est très beau !

Fof

Disons que la queue d'aronde, avant de faire joli, c'est fait pour travailler en traction, on pour un caisson sans contraintes contreventé par un fond. Mais pour la chaise zigzag ou tout est en porte à faux, effectivement, c'est pas ce qu'il y a de plus otpimal. Après avec le renfort en plus, pourquoi pas.

par Sam81 il y a 2 mois
Fof
( Modifié )

Salut, pour une première, c'est pas mal. Le plus gros souci de conception, c'est ton cône de touche différent de ton cône de corde. Tu n'as pas un espacement régulier entre bord de touche et corde, pour le jeu, c'est ultra chiant. Idéalement faut tracer en fonction de ton chevalet et de ton sillet de tête. Tu définis un espacement de corde au sillet, tu rajoutes de 3 à 5 mm (cette cote là, bien ça dépend de ce qu'on fabrique 😃 , ici sur une basse 5 mm c'est une bonne base ) en plus (x2) par rapport aux cordes extrêmes, et pour le chevalet, il faut avoir idéalement la pièce en main pour mesurer, sinon faire confiance aux données constructeur du chevalet que l'on va acheter.
La finition a l'air plutôt propre, bravo. Tu as ceci dit du oublier quelques tâches de colle au cul de la guitare, on voit des auréoles de teinte différente 😉 Bravo en tout cas, c'est pas si évident que ça à appréhender, la fabrication d'un instrument.
Pour la tête, tu t'es bien fait suer. Vu que c'est un manche "sandwiché", c'est pas très grave de décaisser comme tu l'as fait pour mettre à l'angle même si ça coupe le fil, mais c'est bien plus simple de scier et de recoller la tête, en plus d'être plus solide. C'est beaucoup moins de travail car on reste sur du travail de surface plane, en plus d'être mécaniquement plus rigide.

Fof

Kentaro Pour être honnête, nous sommes les pires... 😁

Fof

Non, c'est tout le monde qui a copié sur Ulmia 😉 Et les Ulmia sont en fonte aussi, encore fabriquées, et qui se monnayent neuves dans les 400 euros.

Fof

Bien sûr qu'ils se règlent. Enfin sur les bécanes récentes avec fers jetables j'en sais rien, mais sur les arbres standards, on peux les régler et avoir des états de finitions qui feraient palir les arbres hélicoïdaux à pastilles carbures sur les bois ronceux.

Fof

Attention ceci dit, plus le contrefer est près du tranchant, plus l'effort de coupe est important. Il faut baisser la hauteur de passe, ou avoir une grosse bécane.

Fof

Oui c'est la géométrie d'un noeud, le fil fait une sorte de montagne autour du noeud. Affûtage des fers, passe de finition faible, et contrefer réglé correctement si on est exigeant (et en fait c'est bien d'y passer, on perd beaucoup moins de temps à la fintiion ensuite).

Fof

mjp Et bien si, on peut. Je rabote ce genre de chose avec des arrachements tellement minimes que j'ai juste un coup de rabot à replanir à passer ensuite, direct ponçage au 320, et rapide. Et j'ai des vieux tanks en fonte d'un autre âge.

Fof

Plus la pointe du biseau du contrefer se rapproche du tranchant du fer, moins il y a d'éclat, même principe que sur les rabots à main. Déjà avec un réglage de contrefer à 5/10ème du tranchant et de l'affûtage frais, ça fait du boulot impeccable dans presque tous les bois.

Fof
( Modifié )

Ca dépend des machines, mais souvent les vis de serrages sont sur le contrefer, et celui ci se règle en position, il y a d'autres vis pour le regler en "hauteur". contrefer=collé à la planche du fer, plus il est près du tranchant, plus il est efficace, mais plus l'effort de coupe est important.

Fof

Quelques fois, ils sont dessous.

Fof

Pour limiter les problèmes, utiliser un bois un maximum sur quartier pour le dessus du couvercle.