L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

nireves

Poignée de rabot en Hêtre


Nouvelle poignée pour ce Darex N°5. Celle de l'avant est temporaire en attendant mieux...

J'ai acheté ce rabot sur lbc dans un lot pour 10 €, mais il manquait la poignée avant et la poignée arrière en plastique était cassée et couverte de scotch... Après un léger nettoyage de la semelle et affûtage de la lame, il fonctionnait parfaitement et je rajoutait donc à ma liste de travaux l'idée de le retaper.

En voulant démonter la poignée existante, je l'ai cassée en plusieurs morceaux, donc plus question de différer encore bien longtemps... En attendant la nouvelle j'y ai mis une vis pour continuer à l'utiliser mais ce n'est vraiment pas pratique du tout. J'ai néanmoins réussi à faire un gabarit approximatif avec les pièces restantes reconstituées.

Je me suis donc lancé dans l'exercice de refaire les poignées. C'est un peu léger pour un pas-à-pas alors je ne présente ici que quelques étapes de la réalisation.

Suite aux conseils de Franck, mon "prof de bois" aux ateliers de la Cour Roland, je pars sur un multi-épaisseurs en Hêtre avec fils croisés pour plus de résistance. Du Hêtre parce que je venais juste de générer une chûte de la bonne dimension que j'ai juste recoupée en 3 dans l'épaisseur (scie à ruban + raboteuse).

Après 1 mois de séchage dans le placard, découpe & collage de trois petits carrés à la bonne taille. J'ai un peu raccourci la hauteur car il me manquait 5mm...

J'ai fait la mise-en-forme grossière à la scie-sauteuse, car pas de scie à ruban sous la main (confinement oblige, l'atelier est fermé !). Vu l'épaisseur, je n'ai pas pu utiliser de lame à chantourner, j'ai donc laissé pas mal de matière dans les arrondis que j'ai enlevé ensuite à la rape.

Pendant ce temps là, tous les éléments métalliques ont pris un bain de vinaigre pendant 24h pour les nettoyer un peu de leur rouille.

Le perçage est l'étape qui m'a pris le plus de temps (et de sueur). [j'étais tellement absorbé que je n'ai plus pris de photos...]. Perçage, donc, à la perceuse électrique en partant des deux côtés car ma mèche n'avait que la moitié de la longueur totale. Bien entendu, le résultat est moyen, les deux trous ne sont pas complètement en face... Je l'ai corrigé (et un peu agrandi) un utilisant le plus long foret de 6 que j'avais (un forêt à béton 😓), mais maintenant je peux passer ma tige filetée. Pour le trou avant, j'ai fait un petit gabarit en papier reporté sur la pièce.

Fin de la mise-en-forme à la rape et au racloir puis ponçage au grain 80, 120 et 180 (je l'ai fait après le perçage, car si ce dernier était foiré, je n'avais pas tout à recommencer). Puis finition à l'huile.

Pour la petite histoire, pendant la pause ce midi (repos des voisins) je jette un oeil sur l'ADB et je lis l'article de Simon Daniel Scie cadre sortie d'une bûche, denture maison, tout à la main puis les commentaires, dont celui de dneis qui parle d'une vidéo de Paul Sellers, que je vais voir, puis je constate que ce même Paul fait aussi une vidéo sur comment faire une poignée de rabot (Plane Tote) How to make a Plane Tote | Paul Sellers et c'est ça qui m'a fait utiliser un racloir pour nettoyer les traces de râpe ! Je n'y aurais jamais pensé, mais l'idée est tombée au bon moment et ça marche vraiment bien.

Une fois la poignée arrière finie, j'ai fait celle de l'avant rapidement dans un petit carré de sapin, c'est temporaire avant d'en faire une plus élégante (ou pas, je verrais à l'usage, celle-ci me semble juste un peu basse).

Publications associées


Discussions

nireves  a publié la création "Poignée de rabot en Hêtre".
il y a 3 mois
olivierfrantelle
( Modifié )

Très chouette article et réalisation. Elle fait d’autant plus écho en moi que, en dehors de suivre des cours à la Cour Roland, j’ai eu la même expérience de confiné : refaire des poignées décentes sur un rabot moyen (Stanley 4 Bailey chinois de GSB). A la différence près qu’en attaquant « bille en tête «  et sans expérience je me suis esquinté à faire de belles poignées mais pas en trois épaisseurs avec fil croisé. Elles vont donc lâcher un jour sous l’enthousiasme de mes petits avant-bras.
Le bon conseil que j’ai eu a priori, c’est de moucher mon rabot et refaire complètement la semelle (neuve, mais super naze) pour un ressenti vraiment plus que correct.

nireves

Merci Olivier !

J'ai déjà vu des articles sur ce type de rabot pas cher, mais qui après un peu de travail de mise en état s'avèrent tout a fait correct, ce que tu semble confirmer. Et ça fait un bon exercice de refaire les poignées et oblige à comprendre le fonctionnement et l'utilité des différentes pièces.

dependancesbois
( Modifié )

Il fort ce Paul !
Ces poignées sont belles ! Ça va quand même beaucoup mieux sur un rabot que des poignées plastique !

nireves

Merci !
J'ai découvert Paul Sellers à cette occasion, et j'en suis bien content. J'ai regardé quelques vidéos depuis & il est vraiment très agréable à suivre. Du coup, je me suis rendu compte que mes ciseaux étaient des couteaux à beurre à côté des siens !

ogib
( Modifié )

Très réussi.
Pour info il y a des plans de poignées pour des Stanley 3,4 et 5 sur le site de lee valley

olivierfrantelle

Top ! Quand je pense comme je me suis fait suer...

nireves

Merci !
je les ai vues aussi dans l'article de Benoit56, mais trop tard, j'avais déjà commencé...

dneis
( Modifié )

Ce fameux racloir, indispensable et permet de consommer bien moins d'abrasif !!

nireves

Yep ! Mais je n'ai pas encore le réflexe de le sortir trop souvent. Il va falloir que ça change...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
336 vues
9 commentaires

Caractéristiques

 1 finition
 0 quincaillerie

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
Autres créations de nireves 
Voir aussi