L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Mig

AD-741 - J'en ai rêvé, je l'ai fait !

AD-741 - J'en ai rêvé, je l'ai fait !

Ça y est, elle est enfin là… cela fait bien longtemps que j’en rêvais, je l’ai fait.

Ancien heureux propriétaire d’un AD-531 de chez Felder (230V/3 kW + arbres 4 fers réversibles + montée-descente manuelle avec indicateur analogique), j’ai pu apprécier les qualités remarquables du matériel de cette marque autrichienne. Hélas, la longueur et la largeur des plateaux m’ont semblé parfois insuffisantes selon mes réalisations. Ensuite, et là j’avoue que c’est un luxe extraordinaire, je finissais par trouver un peu galère d’avoir toujours à mouliner le volant de montée et descente du rabot aux changement de fonction ou réglage de hauteur sur des pièces de taille différente.

Toujours dans la perspective de l’installation dans mon dernier atelier, j’ai profité d’une proposition commerciale plus qu’intéressante de chez Felder, pour franchir le pas et faire l’acquisition de la grande sœur AD-741, là ça devient du lourd.

Tant qu’à faire, j’ai pris l’option d’arbre Silent Power hélicoïdal à plaquettes carbure et l’option Power Drive de mouvements électriques de la table de rabotage.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

La livraison et l'installation

C’est somme toute assez déconcertant de se dire qu’un bon gros jouet de 580 kg va être posé devant une porte d'atelier en construction, à même le sol en terre instable, posé sur une palette de 1,20 m par 2 m. Cela devient vraiment inquiétant lorsqu’il y a une marche de 30 cm pour rentrer, un transpalette et mes p’tits brindillons musclés (bof !). J’aurais pu demander une livraison plus mise en œuvre par le service technique de chez Felder, mais d’une part je commence à avoir l’habitude de mettre en place régler et utiliser une telle machine, et d’autre part le prix me semble prohibitif (250 € TTC de mémoire).

Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer deux témoignages suivants sur l'entrée en lévitation, pleine extase comparable à l'atteinte du Nirvana. Voyez la seconde photo, Lao Tseu appelait cette posture la « libellule béate », hélas cet état de transe précède souvent l’explosion en plein vol… Ouf, j’ai pu m’arrêter à temps devant les difficultés à surmonter.

Le challenge était désormais de faire entrer cette machine dans l’atelier par une porte de 1,23 m de large. Il fallait évidemment la désolidariser de la palette d’origine, et c’est là qu’Eric, le maçon qui construit notre maison est venu à la rescousse, m'affirmant la rentrer sans difficultés avec son Manitou. J’ai accepté quoi qu’extrêmement circonspect. Côté vécu, j’ai pu assister à des comportements de certains maçons dont la façon d’appréhender leur travail s’apparente plus à de gros bourrins qui ne doutent de rien, qu’à des artisans consciencieux et respectueux du matériel. Éric est donc un maçon hors norme y compris dans son art, c’est moi qui ai des a priori de bourrin stupide, mais c'était du vécu.

Muni de deux lames solides et rapprochées comme le serait un chariot élévateur et après avoir protégé la peinture, il s’est glissé entre les pieds de la machine avec une dextérité extraordinaire. Son engin n’a même pas sourcillé à l’idée de soulever une demi tonne à bout de bras télescopique. Ses dix-huit ans d’expérience sur la conduite d’un tel engin ont quand même eu beaucoup de mal à me rassurer, et je dois dire que mes angoisses se sont estompées quand j’ai vu la douce dextérité et la précision avec lesquelles il manipulait sa bécane ? Vive les commandes hydrauliques. En deux temps, trois mouvements, la rabot–dégo se retrouvait délicatement installée sur une palette solide que j’avais préparée à l’avance à l’entrée de l’atelier. Je lui suis encore très reconnaissant.

Puis vint enfin la mise en place provisoire de la machine grâce au transpalette.

Publié Mis à jour

Partager  

Le plus important est souvent ce que l'on ne voit pas !

À l’occasion du recalage complet de la machine, je-vous soumets quelques clichés.

Voici également le début du travail sur les poutres qui constitueront ma future mezzanine de 26 m² destinés au stockage du bois, le « magasin général » et autre grenier pour la maison …

C'est du lourd, patron, c'est du très lourd !!!

Publié Mis à jour

Partager  

Premiers essais

Le lendemain, la tension étant redescendue (la libellule aussi…), branchement sur compteur de chantier un peu limite. Au passage, ma machine est en 230 V / 50 Hz / S640%. Felder recommande un disjoncteur de 25 A retardé (courbe de type D) qui autorise un pic de surintensité au démarrage sur une période très brève (qques secondes). Montez des fusibles de type D, ça évitera les coupures intempestives de courant et peut-être vous permettre de réduire la puissance de votre compteur (abonnement). Puis, mise en place d’une aspiration mobile provisoire qui fait disjoncter chaque fois, premier tours d’arbres, premier dégauchissage avec un morceau de frêne… wouaooooooowwwww !!!! Ce n'est plus un spasme, un cri, une jubilation mais le chant mélodieux et enchanteur d'une passe de 1.5 mm en dégau donnant un fini comparable à un ponçage de finition au 180 sur orbitale. Vi, vi, vi, M’sieurs Dames… même au 240 ! J’en reste bleuffé.

N’y tenant plus, je prends l’initiative de dégauchir sur une seule face un des futurs poteaux en Douglas de la mezzanine de l'atelier, section 16x15 à descendre à 14x14. Une passe en 4 mm de profondeur, carrément, car il était bien marqué. Rien à dire la machine avale en chantant et donne l'impression de glisser, ma poussée reste douce et harmonieuse. J’ai beau chercher le défaut inhérent à la machine, rien. Très peu de bruit, même sans casque alors que j'y suis assez sensible. Même pas mal, même pas de suée au moteur, par contre des copeaux qui volent à mach 2 car je n’ai pas pu brancher l’aspiration pour l'expérience. Yes ! J'en reste là sans aspi.

Allez, y’a quand même un petit os dans tout ça. Je me suis aperçu que la table de sortie était décalée vers le haut d’un micropoil, mais ça accroche aussi sec. Felder fournit pour chaque machine un certificat de métrologie individuel attestant une sortie usine avec des réglages optimums (en Teuton autrichien certes, mais optimas autrichiens quand même !)
Deux jours après au matin, le responsable Felder Bretagne me téléphone pour me demander comment s’était passée la livraison de la machine et sa mise en route. Je lui fais part des difficultés rencontrées avec la table de sortie, il me déclare faire remonter l’incident au centre pilote France (Lyon). Un technicien doit m’appeler pour évaluer la difficulté, éventuellement la corriger avec mon aide, au besoin une intervention sur site.

J’attends avec impatience l’avancée de l’atelier en construction pour pouvoir installer définitivement la machine avec son réseau d’aspiration. Je ne manquerai pas de faire des essais documentés et je prendrai plaisir à vous tenir au courant des avancées ….

Bonne nouvelle le matin du 20 juin 2017, un appel de Felder France pour m'annoncer la venue d'un technicien pour re-réglage complet de la machine livrée faussée. Soit 2 heures de travail prises en SAV garantie, dès mon retour de vacances mi-Juillet... je vous dirai...
Chapeau bas en tout cas, ça ne mégote pas !

Publié Mis à jour


Discussions

Mig a publié le pas à pas "AD-741 - J'en ai rêvé, je l'ai fait !".il y a 1 an
Boris Beaulant
 

Ben t'as l'air bien content !! 😉

Tu vas la laisser sur une palette ? Ca rend les tables hautes, non ?

sylvainlefrancomtois
 

on est tous comme des gosses dans ces moments la !!!! nouveau jouet !!! n est ce pas ???

Mig
 

Actuellement, c'est vraiment haut§ Je toise à 1,90m et j'ai prévu des plateaux de dégo à une hauteur de 100cm, ce qui me va très bien. J’ai donc 14 cm pour faire une base déplaçable au transpalette en cas de besoin. A suivre...

Vic66
 

Je suis très content pour toi! j'espère réaliser mes rêves aussi ;)

Mig
 

Merci, Vic66, c'est b'en sympatoche

Mig a publié l'article "Premiers essais".il y a 1 an
cereus45
 

belle acquisition ! Le power drive si tu y touches tu ne peux plus t'en passer
Amuses toi bien.On attend de belles créations !

Mig
 

@cereus45, il faudra être patient car maison + atelier en construction, livrés officiellement en octobre. Finition maison, puis finition atelier, puis enfin création bois (escaliers, meubles ...)
A+

Ofriddy
 

Ça laisse rêveur !! Super récit plein d'humour. Bravo !

Jean Galmot
 

Quelle chance :P, belle machine, la même que @toutenbois https://www.youtube.com/watch?....
Bon copeaux.

cereus45
 

@thierrymig Alors bon courage tu as du pain sur la planche ! Le chant des sirènes "felder" n'a pas fini de te hanter ...

niconathy
 

Je viens de découvrir ton pas à pas. Excellent. Cela me rappelle ma livraison de ma rabo/degau puis de ma toupie/scie. Je lui avait donné le surnom de orange, car à l'époque "la vie change avec orange". Elle a remplace un maxi 26 plus.
Amuse toi bien.

Toutenbois
 

Belle machine;-) si les tables sont bien parallèles, baisser la table de sorti c'est un jeu d'enfant...

Mig
 

le souci, c'est que les tables sont non parallèles = règle précision de 2m + cales métrologie dixit Felder = intervention technicien sur site prévue par SAV

Jean Galmot
 

@thierrymig et ça mets le bout à combien un jouet comme ça?

Mig
 

Très cher quand t'as pas trop de sous a y mettre
Abordable quand tu peux te permette de faire une folie de passionné
Raisonnable quant au plaisir de travailler sur du très bon matos pendant des années
Côté chiffre: prix catalogue 9400€ TTC avec options
Prix négocié = quasiment TVA offerte, mais faut savoir négocier velu
LE PRIX S'OUBLIE, LA QUALITE RESTE disait mon Papi !!!

gabriel
 

Sincères felicitation pour votre acquisition. Je vous souhaite beaucoup d'heure de plaisir et de complicité avec.

Jean Galmot
 

@thierrymig de toutes façons, avec ce que tu va sortir de cette machine, tu mettra pas 10 ans pour l'amortir!!, pfttt, je t'envie quand même :P

Mig
 

@jeangalmot Détends-toi, Jean Galmot... Je ne cherche pas à amortir sur dix ans, je chercher du plaisir pour trente ! Je ne vais pas sortir quelque chose avec cette machine, je vais créer et m'amuser tout en partageant. Jean Galmot, je te souhaite sincèrement de pouvoir réaliser, toi aussi, tes plus grandes envies. A +

Jean Galmot
 

@thierrymig j'espére aussi 😂 !!. Je lorgne sur une R/D de marque Jet Promac, ça n'a pas l'air mauvais comme matos.
A+
PS: jamais tendu le Jeannot 😂

FMJ
 

Belle bête !

Jean Galmot
 

Il y en a t'il parmi vous, qui ont des retours sur les R/D de marque JET??. Une qui me plairait bien: https://www.hmdiffusion.com/Ra....
Merci d'avance.

Dulciane

Bonjour, ca m'intéresse de savoir comment vous avez résolu le problème de parallélisme. Je possède une AD531 et j'aimerais affiner le parallélisme mais je n'ose pas m'y aventurer sans être sûr du point de réglage et risquer de tout deregler! Merci d'avance!

Mig
 

Voici un tuto qui est pas trop mal fait = http://www.casatv.ca/publicati...
Cette méthode est polyvalente et doit être adaptée en fonction du livret d’entretien spécifique à votre machine.
Voilà ce que l'on m'a également appris:
Plus votre zinzin va avoir des largeurs de tables importantes et pèsera lourd, plus vous devrez acquérir du matériel de métrologie de qualité (règles, niveaux, cales). La règle doit faire au minimum une fois et demi la longueur du plateau d’entrée ou de sortie le plus long. La règle est toujours en acier, éviter l’aluminium vulnérable aux manipulations et à la dilatation.
Perso, j’ai dû acquérir une règle de 1500 mm car mes plateaux de sortie font 1 m. Oui, ça fait mal au porte-monnaie. Attention, une règle de précision est sortie de sa boîte au dernier moment et rentrée immédiatement après mesure. Elle doit être stockée dans une boîte rigide, verticalement suspendue. Une règle tombée est une règle foutue.
Pour l’anecdote, la venue d’un technicien compétent de la marque coûte environ 650 € TTC pour environ deux heures par machine !!!
Règle + niveau + comparateur de précision, c’est environ 350€ ttc, mais c’est pour plus longtemps !
Après, je puis vous assurer que des machines parfaitement réglées font un travail d’une facilité exceptionnelle. Je peux témoigner d’un changement radical du comportement des machines après un réglage soigneux et une lubrification parfaitement adaptée.
En plus, ces instruments sont polyvalents pour tout l’atelier.

gabriel
 

En résumé et comme pour tout d'ailleurs beaucoup de soin

Mig
 

En SAV, un technicien FELDER est finalement venu pour tout re-régler (Tables, règle, pression rouleaux, tension chaîne, tension courroie ...) 2h45 de taf au final avant une binouze sans alcool bien méritée ! A la fin un certificat de calage avec des valeurs au dixième de mm ! Ouaohhhhhh ! Tip-top ou frime commerciale ? Résultat = top glisse + top finition glacée à 6m/mn dans du frêne

Jean Galmot
 

@thierrymig bon copeaux alors 😂 , amuse toi bien sacré veinard!

Dulciane

bonjour,

Je reviens pour te donner quelques nouvelles! Les machines sont bien arrivées et installées FB 510 et AD 741.

Un vrai régale mais je sais que tu en es déjà convaincu!

L'installateur m'a encore bien répété de toujours débrayer l'entrainement de la raboteuse lorsque la machine est à l'arrêt. En effet, la pression constante du pignon sur le volant finirait par marquer la garniture et occasionner des irrégularité dans l'entrainement et des bruits parasites.

Comme je l'avais déjà fait sur la 531, j'ai installé un petit dispositif qui fait fonctionner un flash led lorsque l'entrainement est enclenché! Ca fonctionne sur pile! C'est très efficace, très discret, et ça ne coute que quelques euros!

Quand on est distrait comme moi, c'est indispensable!
Si cela t'intéresse je t'envoie des photos!

Olivier

Mig
 

Bonjour @Dulciane,
Belle bête la 510, bravo et je partage ton plaisir... la libellule serait-elle aussi en lévitation ?
Je suis très intéressé par ton mouchard LED. Peux tu me faire connaître le montage, sachant que sur la 741 le levier se tire ou se pousse pour embrayer sur du 6 ou 12 m/mn !
Merci à toi
A+

Jean Galmot
 

@Dulciane, tu es un professionnel du bois ou juste un passionné?

Dulciane

Non je suis juste amateur!

Dulciane

salut,

Je ferai quelques photos du montage Led! L'idéal serait de pouvoir t'envoyer une video ça serait plus parlant! Mais je ne sais pas comment poster une video sur ce site!

Je sais qu'il y a deux vitesse. En fait le dispositif se met en marche dès que le levier quitte sa position centrale!

C'est super simple, aucun perçage, facile à mettre en oeuvre!

A te lire!

Dulciane

J'oubliais, j'aurais une petite question!
Sur la barre cylindrique fixée à la table d'entrée de la dégau, se trouve une clavette basculante qui empêche une chute du guide en relevant les tables!
Sur ma machine, l'installateur en a signalé un défaut car le perçage semble décentré et on ne peut pas passer le guide à moins que de retourner cette pièce. Pourrais-tu me faire une photo de cette pièce pour savoir si c'est le perçage qui est décentré ou la clavette qui est montée à l'envers!

Merci

Oli

Jean Galmot
 

@Dulciane, t'a un sacré matos pour un amateur!! tant mieux et bons copeaux!!
A+

Mig
 

merci Jean, j'avoue m'être bien gâté !

@Dulciane > Je n'aurai pas accès à la machine avant au moins quinze jours car absent de mon domicile.
Tu devras être patient, mais je m'en occuperai.
sinon, tu prends une photo et l'adresse au SAV Felder > ils sont tip top

Mig a publié l'article "Le plus important est souvent ce que l'on ne voit pas !".il y a 1 an
siywebwa
 

@thierrymig félicitations, les rêves sont faits pour être vécus. Je suis passé voir le commercial Rennes de Felder aussi, avec un peu de patience cela viendra.
Bons copeaux.
Rv.

Mig
 

s'rais-t'y un pays breton ?

siywebwa
 

@thierrymig , Aussi, un peu expatrié, mais par ici le vin est pas mauvais ...

créolignum
 

J'ai aussi franchi le cap du changement de rabot degau, suis passé chez holzprofi Dg320TS avec arbre hélicoïdal, c'est un pur bonheur.
Félicitations pour ton achat et amuses toi bien avec!!

txintxo

Je voudrais simplement partager mon expérience avec Felder vu que je suis devenu récemment client chez eux.

J'aiégalement investi dans cette même rabot dégau en tri il y a trois semaines. Le SAV Felder m'a fait très peur au début.

Vu que j'habite dans le Sud Ouest et qu'ils sont implantés depuis peu, je me suis assuré auprès du commercial que le SAV agissait vite dans la mesure ou ca concerne mon activité professionnelle, et non pour une utilisation amateur. On m'a garanti que le SAV pouvait envoyer un technicien sous 48h si c'était nécéssaire ...

J'ai acheté la machine neuve, réglée d'usine et vérifiée en plus par un technicien Felder lorsqu'elle est arrivait à la boutique de Bordeaux.
Arrivée à mon atelier par transporteur, puis installée par mes soins à l'endroit prévue à son effet, j'ai vite déchanté. Impossible de dégauchir un bois sur toute la longueur, pourtant c'est pas faute d'avoir essayé à de multiples reprises.
Après harcèlement du commercial et du service technique, au bout de 3 semaines ils me trouvent un sous traitant ( un réparateur de machines à bois non affilié à Felder) qui vient aussitôt qu'on l'appelle. N'ayant jamais réglé de machines Felder il a tatonné et a touché à tous les réglages de tables sans arriver à un résultat vraiment convaincant, il est revenu deux jours après pour finir son réglages et c'était la cata. Il m'a dit de voir avec Felder directement.
J'ai laissé plusieurs messages sur le répondeur du commercial mais sans réponse de sa part.

4 jours après, sans qu'on me prévienne un camion Felder déboule devant l'atelier et un technicien Felder super compétant avec.
En deux heures, il a repris tous les réglages dans l'ordre avec une marge d'erreur d'un dixième de millimètre. Après test, tout est franchement parfait.

Le gros problème de Felder , selon moi, réside dans le fait qu'ils ont peu de techniciens disponibles pour couvrir l'ensemble de l'hexagone, et qu'ils envoient parfois des techniciens sous traitants non formés à régler leurs machines. J'espère que si d'autres soucis apparaissent, ils seront plus réactifs parce que les professionnels ont vraiment besoin de leurs machines et ça peut vraiment être gênant d'avoir la dégo en rad.

Pour finir je voudrai quand même mettre l'accent sur le fait que la machine a été réglée correctement par un technicien extrêmement efficace ( et très sympa au demeurant )
d'ailleurs j'ai pu le reconnaitre dans cette vidéo ou il réalise aussi un réglage :
https://www.youtube.com/watch?...

Yam59
 

Bonsoir Mig,
Un très grand merci pour votre pas à pas sur la Raboteuse-dégauchisseuse AD-531 de chez Felder.
En effet c’est un achat que je vais effectuer fin septembre, à l’occasion d’une invitation chez Felder à Lyon faite par monsieur Samuel Mamias, que vous connaissez peut-être.
Je suis occupé en ce moment à transformer mon garage en atelier de menuiserie, une de mes passions de retraité, comme le modélisme naval, la cuisine et la pâtisserie.
Mon atelier fera 60 m2 (4 x 15 mètres), qui va me servir également de garage (pour 2 voitures), quand je ne travaille pas à l’atelier. Donc toutes mes machines stationnaires devront être mobiles.
Je souhaiterais donc connaitre l’encombrement de la Raboteuse-dégauchisseuse (hauteur, longueur et profondeur).
J’espère que l’AD-531vous donne entière satisfaction et vous souhaites bons copeaux.
Merci d’avance de votre réponse
Yves

Mig
 

Bonjour Yam59, Et bienvenue au club Felder !

Vous êtes encore très loin d'imaginer la satisfaction que Vous allez tirer de cette machine, et je le constate par comparaison de jour en jour, même sur les bois bien difficiles. Votre atelier me semble d'une taille plus que correcte,Vous pouvez voir le mien depuis ma page perso.

Les dimensions de la machine, Vous pouvez les trouverICI

La mobilité est également l'option que j'ai retenue. Mesurant 1,89m je devais de toute façon relever le plan de travail de la dégau, ce qui m'a permis de faire un socle solide en bois sur quatre pieds–vérins réglables, et en dessous duquel peut se glisser un transpalette que j'ai trouvé d'occas sur le bon coin (1,5 tonnes - 75 €). celui-ci me sert également pour mobiliser ma scie à format-toupie en cas de besoin, déplacer mon établi (185kg), ma scie à ruban, ainsi que mes autres meubles d'ateliers qui ont été conçus pour être transportés ainsi.

En espérant avoir suffisamment répondu à vos attentes, et au plaisir d'aller plus loin dans nos échanges.

Yam59
 

Bonjour @thierrymig,

Merci pour toutes ces informations. Je suis vraiment impatient de voir cette raboteuse-dégauchisseuse mais, je l’avoue avec une certaine appréhension, car c’est la première grosse machine qui va rentrer dans mon atelier.
Par mesure de sécurité je vais prendre l’option « mise en œuvre par le service technique de chez Felder », car pour c’est la première.

Moi futur atelier fait 2,17 mètres en plafond mais, j’ai une mezzanine en « sifflet » de 2 m de haut et que se termine à 20 cm, pour stocker une partie de mon bois.

Quelle est la puissance de votre raboteuse-dégauchisseuse ? Moi je pense que je vais prendre une 5,5 CV (4,0 kW)

Pour le raccordement de la machine et comme vous le dite « Felder recommande un disjoncteur de 25 A retardé (courbe de type D) qui autorise un pic de surintensité au démarrage sur une période très brève (quelques secondes). Montez des fusibles de type D ». La section du fil électrique doit-être du 2,5 ou 4 mm2 et y-a-t-il une prise de raccordement spéciale à utiliser ?

Concernant la mobilité Felder propose un « Dispositif de déplacement » mais je ne sais pas ce que cela vaut.
Votre socle en bois comment l’avez-vous réalisé, avec quelle épaisseur de bois ? Quels pieds vérins réglables utilisez-vous et où les avez-vous trouvés.

Je dois également me procurer une scie à format Felder de la série K 700, un scie à ruban Hammer N4400 (j’aurai souhaité la Felder FB 610 mais, elle est en triphasé), un groupe d’aspiration mobile et un système de filtration d’air pur.

J’ai été sur votre page perso, c’est un vrai dictionnaire de connaissance, je m’aperçois que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre sur le bois.

Yves

Mig
 

Bonjour Yam59
si votre 741 est équipée d'un arbre hélicoïdal plaquette, comme moi, je n'ai jamais eu un quelconque problème de puissance avec un moteur basique en 230 V/4CV. Ce sont des moteurs Haute performance Siemens dont le couple est régulé et maximal. par contre, je vous recommande fortement la montée descente électrique, qui est un luxe qui devient rapidement élémentaire quand on y goûte.

En ce qui concerne la prise de raccordement, j'ai utilisé les prises CEE pour toutes les grosses machines de l'atelier, cela me sert de détrompeur avec les prises non reliées à des disjoncteurs D retardés. Dans la pratique elles sont toutes limitées à 16 A, j'ai donc utilisé des prises pour triphasé (cinq broches = 1 terre + 2 broches couplées pour la phase mono + 2 broches couplées pour le neutre mono). Il suffit d'être rigoureux quant aux branchements mais cela permet d'encaisser jusqu'à 32A par phase en toute sécurité.

pour le déplacement, si vous comptez un dispositif de déplacement par machine chez Felder vous pourriez presque vous offrir une petite machine supplémentaire... l'avantage d'un transpalette est sa polyvalence et son universalité dans l'atelier. les estrades de mes machines sont réalisées en demi-Bastaings de Douglas (à coeur, mais du hêtre aurait été mieux) épaisseur 45, de 2 traverses aux extrémités qui supportent les vérins réglables (voir photo), les autres planches dessus perpendiculaires dans le sens d'alignement avec la machine, le tout collé avec de la très bonne colle vinylique (ROC, la seule !)), j'ai calculé une adhérence supérieure à 60 tonnes en fonction de la surface collée (ROC rapide = 10N/mm² soit 980 kg/cm²!)

NB 1 = la scie Hammer N4400 est une très bonne machine pour un rapport qualité-prix imbattable (moteur 3 cv)

NB 2 = pour le groupe d'aspirations, ne faites pas la même erreur que moi et prenez d'emblée au minimum le modèle AF22 (3100 m3/h), Car la différence est incomparable et l'efficacité au rendez-vous (voir mes tutos sur l'aspiration dans l'atelier)

NB 3 = je me permets de vous conseiller d'éviter les aspirations mobiles, il est très facile de se constituer un réseau d'aspiration en tube PVC avec une praticité et un rendement exceptionnel. Si en outre, vous pouvez vous permettre d'éjecter l'air qui sort du sac filtrant à l'extérieure grâce à une chaussette étanche en tissu, vous n'avez plus besoin de filtration dans l'atelier, pire vous fête tourner l'aspiration centrale pendant 5 minutes et votre atelier est entièrement nettoyé.

pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas, c'est avec plaisir.
A+
Thierry

Yam59
 

Bonjour Mig,

Effectivement pour la AD 741 j’avais envisagé de prendre l’option «
Arbre de rabot-dégau hélicoïdal Silent-POWER ». Donc l’option « 5,5 CV (4,0 kW) » que j’avais choisi, n’est pas forcement nécessaire.
Pour la montée descente électrique, dont vous parlez, c’est bien l’option « Equipement „Power-Drive“ D1 - Réglages électriques de la hauteur de table de rabotage avec affichage digital » ?

En ce qui concerne les raccordements électriques, vous utilisez du fil électrique de 4 mm2 ?
Merci pour les informations de la construction des estrades des machines

Pour la scie Hammer N4400 un moteur Puissance 3,5 CV (2,5 kW) S6/40%, j’espère que cela ne va pas être trop juste. Je vais me renseigner pour la FB 610, quoi est en triphasée et 4,0 CV (3,0 kW), pour savoir s’il existe un adaptateur mono.

Pour le groupe d’aspiration je vais donc opter pour le « AF 22 D-200 | Ø 200 mm ». J’ai lu votre tuto sur l'aspiration dans l'atelier, ouf quelle étude super détaillée. Je ne sais je pourrais faire ce genre de réseau car je n’ai que 2,17 mètre de plafond, je vais voir.

Voir Plan de l'implantation de mon atelier.

Merci pour tous ces renseignements.
@+
Yves

Mig
 

Hello Yam59

Je vois que le projet mûrit à grands pas... bravo!

oui le relevage de la 741 se fait par l'option POWER DRIVE.

TRES IMPORTANT, TOUJOURS REMETTRE LE LEVIER DE SELECTION DE LA VITESSE D'AVANCE 6-12M/MN AU REPOS APRES USAGE CAR LE CONTACT PROLONGE DES DISQUES LES DEFORME ET PROVOQUE LE PATINAGE DE L'ENTRAINEUR PAR LA SUITE

oui, raccordement électrique en 4mm², 1 ligne dédiée par machine et 1 disjoncteur dédié 25A courbe D par machine, et les prises déjà montrées auparavant. En plus j'ai monté un compteur horaire sur chaque machine pour graissage et maintenance > ICI

non, la Hammer N4400 avec moteur 3,5cv ne montre aucune faiblesse même en bois dur et bien sec, je fais un avoyage plus large que d'usine sur la lame (utilité d'avoir une pince à avoyer de qualité > je prends tous mes produits et outillages les yeux fermés chez BORDET >ICI. Après si vous voulez débiter des plots de chêne en 280 d'épaisseur...oui, ça marche encore en avoyant bien large !

oui, vous pouvez faire un réseau d'aspiration en D200 pour les lignes majeures en faisant courrir les gaines en angle supérieur de mur, d'autant plus que votre atelier en longueur est ideal pour ce type de collecteur.

oui l'implantation de votre atelier me semble bien pensée. Vous pourriez peut-être enfermer votre AF22 dans un coffre insonorisé (placard jusqu'au plafond), enfin, selon où vous habitez, les voitures modernes peuvent coucher dehors, un préau pour 2 véhicules devant votre garage permet largement de disposer de toute la place en permanence !?

TRES IMPORTANT AUSSI: L'ECLAIRAGE ET L'INSTALLATION ELECTRIQUE

Bien à vous
Thierry

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3 254 vues
45 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de Mig 
Voir aussi
Table des matières