L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Pierre75

Étagères fixations invisibles

Bonjour à tous,
j'ai flashé sur une photo de bibliothèque avec bureau intégré glanée sur le net, voir ci-joint. J'essaie de comprendre comment cela peut être fichu avant d'être définitivement tenté de m'en inspirer. Les étagères feraient dans les 22 à 25cm de large (en tout cas c'est ce qu'il me faudrait chez moi) et 3m50 de longueur, et capables de supporter une à deux rangées de poches ou une rangée des BD. Pour ce qui est du mur c'est un genre de machefer enduit de plâtre très costaud donc pas de problème a priori. Par contre pour les fixations... je pense qu'il faut du très lourd pour que ça tienne, mais quoi ? Mon autre question concerne les découpes toutes en courbe à donner aux étagères. Mon idée serait de faire une première découpe à la scie sauteuse puis de "lisser" la découpe à la défonceuse. Est-ce que c'est faisable à main levée à votre avis ou est-ce qu'il faut nécessairement se fabriquer un gabarit. Dans ce cas dans quelle matière pour que les courbes soient faciles à réaliser à la main ? polystyrène ?
J'ai hâte de savoir ce que les visiteurs du forum penseraient d'un tel projet et comment ils s'y prendraient.
Merci d'avance pour vos commentaires
Pierre

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

1
Kentaro

Je ferais un peu comme Titmaster:

Le fond en bois est plaqué au mur, avec des trous permettant de passer des cornières en métal, vissées au fond par l'arrière, l'autre partie de la cornière ressortant à l'avaht du fond.

IL y a des trous dans le chant des étagères (ou l'étagère est creuse), et on enfile l'étagère dans les parties des cornières qui ressortent.

Sans doute y a t'il également une fixation au bout sur le mur d'angle.

Pierre75

Merci @kentaro pour ton message. Je ne suis pas certain d'avoir tout compris en revanche. Est-ce que tu veux dire que tu penses que le fond en bois est là pour camoufler l'aile de l'équerre (en L) qui est fixée contre le mur ? ça me parait pas idiot en effet. Mais dans ce cas comment faire un trou dans le chant de l'étagère qui ait les dimensions d'une aile d'équerre ? un trou rond d'une dizaine de cm, je vois, mais un trou rectangulaire, je sèche...

Kentaro
 

Oui, je ferais en sorte que le fond camoufle la partie verticale du L de l'équerre. L'étagère, je la ferais en plusieurs parties: une âme au centre, et des plaquages en sandwich au dessous et en dessous. De cette façon, on peut découper l'âme de manière à y insérer la partie horizontale de l'équerre. Bien sur, les cornières, ce ne sont peut être pas les cornières habituelles de GSB. Il faut sans doute des trucs adaptés.

Pierre75

merci Kentaro,
donc on revient à la structure sandwich et là je ne vois pas du tout comment donner aux étagères leur forme courbe ?

Kentaro
 

En découpant le sandwich comme du plein, et en collant un chant.

sylvainlefrancomtois
 

Je pense aussi à une structure métallique habillée ! +1

Youenn
 

Pareil que @sylvainlefrancomtois. C'est ce qu'on fait chez Hermès.
Structure tube métal et brackets coiffées par les tablettes.

Pierre75

Youenn, par hasard aurais tu plus de détails sur le type de structure tubulaire à utiliser et leur assemblage. Pourrais tu également détailler la manière d’interfacer cette structure tubulaire avec le bois qui je suppose prendrait la forme d’un coffrage recouvrant la structure tubulaire ?
Et pendant que j’y suis, as-tu une idée de l’épaisseur minimale de l’etagere qu’on peut obtenir avec cette méthode ?
Merci d’avance !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Santé !

Hello,

Ce genre de chose n'est certainement pas fait en massif. Il y a de fortes chances que ce soit une structure habillée.

Ici, il est possible que ce soit du stratifié (quoique j'en doute), mais rien n’empêche d'habiller avec du placage bois.

Pour voir comment ça peut être fait, tu peux regarder la réalisation d'une étagère chez Boris, qui reprend le principe de l'étagère Ikea, but, fly (barrer les mentions inutiles), en beaucoup mieux, puisque plaqué bois justement.

Il y a plusieurs raisons à utiliser cette technique :
Légèreté : il y a beaucoup d'air.
Coût : La structure peut être en sapin par exemple.
stabilité : La conception en elle même fait que l'ensemble a une meilleure stabilité dimensionnelle (pour peu que le bois de structure soit bien choisi et bien sec)

Reste donc à concevoir une structure permettant de faire tenir un bureau en porte-à-faux. Bureau pouvant recevoir des choses assez lourdes et surtout sur lequel on doit pouvoir s'appuyer (sachant que le bureau en question doit prendre appui sur le mur dans le cas de cette photo avec certainement une fixation cachée dans la structure).

Je n'ai pas d'expérience dans ce domaine, mais j'aurais tendance à créer une structure autoportante, d'une certaine profondeur donc, afin de permettre un meilleur maintien du porte-à-faux, les pièce permettant le porte-à-faux étant maintenues par 2 points.

Pour le gabarit, tu peux le faire dans du contreplaqué fini à la main. Je te renvoie une nouvelle fois vers Boris qui a une astuce sympa pour créer des courbes de rayons différents avec une seul gabarit :)

Mis à jour
Pierre75

Merci @titimaster pour ta réponse très détaillée. Une structure creuse pourrait en effet avoir un intérêt pour camoufler les fixations et aussi pour le coût. Pas tellement pour le poids je pense vu le poids des livres. Par contre, ça paraît compliqué de faire des étagères courbes par cette technique, non ? ou alors en remplaçant l'alèse en massif par un faux chant en contreplaqué cintrable, mais est-ce que ce sera assez solide...?

Santé !
 

Je parle du poids de la structure en elle même. Il ne faut pas oublier que la fixation d'une étagère doit certes supporter des livres, mais l'étagère elle même aussi ;)

Tu n'est pas obligé de faire un système d’alèses. Tu peux tout aussi bien coller un champ massif encore une fois avec le même placage que le reste éventuellement plus fin selon tes choix.

Tout ceci n'est qu'une piste, mais je pense qu'un projet de cette taille doit poser de nombreuses difficultés techniques pour la mise en œuvre. Y'a de quoi se faire plaisir :)

Bricolo36
 

Bonjour Titimaster Je ne pense pas que le mode de fixation de l'étagère de Boris puisse supporter une forte charge sans fléchir

Santé !
 

Moi, je suis sûr qu'elle ne le peut pas 😉

C'est juste le principe du sandwich que je voulais illustrer. la structure doit être plus solide, et c'est pour ça que je pense que je la ferais autoporteuse, avec la perte de place que ce là implique.

ou alors, structure métallique. Ce doit être possible j'imagine, mais là, je ne maitrise vraiment pas du tout les contraintes liées à l'utilisation du bois sur une structure métallique qui se déformera différemment.

Pierre75

Sinon, j'avais pensé à une fixation à l'aide de tiges filetés vissées dans les étagères et qu'on viendrait sceller dans le mur au risque que le tout soit indémontable au final...
ou peut-être plus simple des équerres camouflées dans des faux livres ?
qu'en pensez-vous

Santé !
 

Les équerres dans des faux livres sont une solution, effectivement. Mais, à mon sens, difficile à mettre en œuvre avec une structure tel que vue avant.

Les tiges filetées, il faut voir. Quoiqu'il arrive, le problème vient du fait que les forces ne sont pas ramenées verticalement et qu'on a donc une force d'arrachement et non cisaillement.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Dalida

Salut,
Pour tracer les courbes, tu peux utiliser une règle souple.
Pour comprendre le principe, imagine un réglet posé sur la tranche et que tu plies légèrement pour le courber.
Avec qqs clous judicieusement placés, tu peux remplacer les bras qu'il manquent toujours pour tout tenir en place... ><
Et comme règle souple, regarde autour de toi, tu trouveras sûrement un objet à détourner : le plus évident dans un atelier ça peut être une lame de scie suffisamment longue ou du plastique fin que tu pourras découper... Je laisse ton imagination travailler !

Pour le gabarit, je n'ai pratiqué et vu que le CP, dégrossi avec l'outil disponible le mieux adapté et fini au cylindre à poncer sur toupie ou équivalent.

sylvainlefrancomtois
 

hello , cela s'appelle une cerce , une lame d’aluminium ou en autre matériau semi souple .

Quand on est seul il y a aussi des poids que tu peux placer aux maintient .

Sinon il y a cela qui est assez formidable https://www.copaindescopeaux.f...

Dalida

Ah ! merci pour le vocabulaire @sylvainlefrancomtois !

Pierre75

Merci Dalila et Damien. Une excellente idée que d’utiliser une cerce pour dessiner des courbes « physiques »

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Bricolo36

A mon avis le fond n'est pas collé au mur, le blocage sup de l'étagère se trouve fixée sue ce support vertical fixé au mur. La façade elle sert de support inférieur et située avec un jeu par rapport au support.
C'est une idée

Pierre75

Merci @bricolo36 !
Intéressant... comment la partie supérieure de la tablette résisterait elle à l’arrachement ? Par ailleurs quelle tête aurait ce support ? Des tasseaux peut être vissés au mur ?

Bricolo36
 

Bonjour le support fixé au mur est un profilé alu genre Bosch mais il en existe une multitude de modèles. Sur ce profil glisse une cornière qui sert de point d'appuis sup de la tablette.
La tablette est percée d'un trou recevant un tourillon permettant de bloquer le façade qui ,elle, possède une feuillure permettant de bloquer celle-ci.
Le montage s'effectue en partant du bas et forme un ensemble.
Ce montage permet une certaine souplesse dans son réglage mais je pense que de vouloir supprimer tous les modes de fixations on se heurte rapidement à des complications de rigidité et de mise en oeuvre.

Pierre75

@bricolo36
Merci pour le beau schéma. Il faudrait voir la rigidité en effet. Je n'ai de toute façon pas la place pour me permettre de perdre 5 à 10 cm et surtout ma bibliothèque n'irait pas de mur à mur donc difficile de faire quelque chose de joli pour moi sur ce principe.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation
Admin