L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

skiffr

Cette structure de table flottante est-elle viable ?

Je rebondis sur le point soulevé par Kentaro sur ma question précédente : cette table flottante du menuisier Ishitani est-elle structurellement viable ?

Je cite Kentaro :

Cela doit danser dans tous les sens dès qu'on pousse un peu contre. Il n'y a aucune ceinture, contreventements. Les pieds sont dans le vide, ne s'appuient sur rien. Toute la rigidité repose sur une queue d'aronde, c'est tout.

Cette table doit être du caoutchouc.

Je l'ai modélisée sous Fusion 360, ce qui me permet d'estimer son poids à environ 70kg en chêne avec un plateau de 34 (donc plus épais). La structure est assez visible dans la vidéo : traverses du piètement assemblées avec double tenon sur les pieds, cadre boulonné sur les traverses, traverses du plateau en queue d'aronde glissante pour restreindre les déformations.

Pas suffisant ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

1
Boris Beaulant

C'est viable si les longerons ne sont pas trop en retrait du pied.

C'est un problème que j'ai eu sur la réalisation de cette table. Ce n'est pas tout à fait la même configuration, mais le fait que le pied ne soit pas tenu par deux traverse perpendiculaire était similaire.
Dans mon cas, le reprise de torsion était bien plus loin par contre.

skiffr

Intéressant, merci pour ce retour Boris !

Santé !
( Modifié )

Ça rejoint ma réponse au commentaire en lien. Il faut juste écarter les longerons.

Kentaro
( Modifié )

On peut même écarter les longerons sous le plateau, jusqu'au niveau des pieds, jusqu'à ce que cela devienne une ceinture... ;) ;) ;)

En écartant un peu plus les longerons, on réduit un peu la capacité de torsion des traverses, mais pas totalement. On conserve un coude au niveau de la jonction avec le pied, qui est "dans le vide", non soutenu sur un coté, comme le ferait une centure. C'est là où est la faiblesse.

Mais de toute façon, la notion de stabilité et de rigidité est une notion toute personnelle. On peut considérer qu'une table de camping est stable et rigide si on est habitué à manger dessus depuis des années. On peut aussi se contenter des tables de chez Gifi ou autres du même genre, et considérer qu'elles sont stables et rigides. Pourquoi pas. C'est une question de curseur et de niveau des attentes.

skiffr

La torsion sur du feuillu (noyer pour Ishitani, chêne pour mon projet) en section 80*80 (?) assemblé en double tenon doit être quand même assez faible.
Mais si je décide de rester sur cette structure, d'une part je vais rapprocher les longerons du bord, et d'autre part je commencerai par assembler les pieds et traverses pour tester la torsion, et si nécessaire changer les plans en cours de route.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

le plateau ne peu bouger en largeur car les barres sont collées
la façon de travailler laisse a désirer et si c' était un de mes élèves je lui donnerai une cale pour éviter de faire des marques sur son bois etc etc pour la stabilité je reste septique il y aurait beaucoup a dire
etienne

ThomasCabois
( Modifié )

Il ne semble coller que l'extrémité des barres sous le plateau.

skiffr
( Modifié )

Je confirme, il n'y a qu'une extrémité de collée donc le plateau peut bouger en largeur.

etiennedesthuilliers

boujour
j espère que le coulissement est doux car sans quoi je craint les problèmes j ai une certaine expérience dans les barrages des panneaux peints

skiffr
( Modifié )

A 4:29 sur la vidéo (lien) ça semble assez doux, sauf sur la toute fin là où la colle devra prendre.

Qu'est-ce qu'un barrage de panneau peint ?

etiennedesthuilliers
( Modifié )

skiffr bonjour, lorsque vous visitez un musée vous voyez des tableaux , il sont peint sur une toile tendu sur un châssis , ou sur d' autres matériaux qui doivent rester stable dans le temps
pour nous je vais envisager le bois
suivent les régions et les pays plusieurs bois sont employés le chêne le noyer, l' acajou le sapin et même pour la Joconde le peuplier
dans le temps les panneau se cintre et se déforme , aussi derrière le panneau on établi un barrage qui permet ou oblige le panneau à ne pas se déformer mais qui accepte les variation du bois
les barrages ont varié dans le temps
souvent en vente vous pouvez lire huile sur panneau parqueté ce qui indique que le panneau a été barré l' emploi du bois dans la peinture est un sujet passionnant , qui permet de comprendre les variations des bois dans le temps sujet qui peut servir aussi aux variations des bois dans les instruments de musique , mais je ne vais pas vous faire un cours la dessus
bonne lecture
etienne desthuilliers

skiffr
LLamouroux

J'ai copié moi aussi cette table et effectivement, une fois chez le client, le plateau a séché et les traverses dépassaient de 3mm. Un petit coup de rabot a suffi à tout re-affleurer. Bon, j'imagine que si l'humidité de la pièce augmente un jour, on aura un retrait, mais ce sera moins visible.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro

A mon sens, une table viable est une table où les pieds s'accoudent de chaque coté contre une ceinture d'au moins 8 cm de haut, et qui font office de contreventement. Il n'y a pas de miracle.

Dans ce cas, la ceinture assure la rigidité de l'ensemble. Peu importe la qualité de l'assemblage des pieds dans le plateau. Le plateau peut d'ailleurs être flottant.

Dans la table d'IShitani, la "ceinture" est transformée, avec deux longerons, très rapprochés, au centre, sous le plateau, laissant les pieds simplement assemblés au bout des traverses. Ces pieds, dans ce cas, ne s'appuient sur rien dans la longueur. Les traverses peuvent alors facilement se tordre, dès que l'on pousse un peu sur le plateau.

skiffr
( Modifié )

C'est vrai que les deux longerons sont assez éloignés des pieds. Donc pour toi, hors assemblage direct de la ceinture sur le pieds, point de salut ?

Ah, je viens de voir que Ikea vend une table "flottante" avec des longerons, nettement moins éloignés : j'imagine qu'ils ont dû bien réfléchir à la solidité !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
506 vues
3 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation