L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Titigrominet

Découpe cylindrique de grande taille ? besoin d'aide svp !

Bonjour à tous :-)

J'ai svp besoin de vos précieux conseils 😎😎

Je souhaite réaliser une table ronde de 140cm de diamètre, elle sera en noyer.
Je suis en train de réfléchir comment je vais assembler mes planches afin de créer le plateau de 145x145 (environ) et je me pose déjà la question de comment faire pour la découpe finale ..

Le plateau fera 40 mm d'épaisseur, je pense donc qu'a la scie sauteuse c'est mort .. il me reste du coup la défonceuse ..

A ce stade, la solution que je verrai,serait de créer un bras en métal,qui viendrait se fixer au centre de la table (j'ignore encore de quelle manière le fixer sans faire de trou dans le plateau ..) et la défonceuse serait fxer à l'autre bout, je me retrouverai donc avec un compas ...

Peut être auriez vous une autre idée à me soumettre ? j'ai pu voir avec la défonceuse que même en fesant des chanfrains avec une fraise à copier,le bois chauffe énormément et noircit .. j'appréhende donc vraiment l'usinage d'une épaisseur de 40 mm !!!

Merci infiniment de vos précieux conseils, bon week end à toute la communauté :-)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

8 réponses

7
etiennedesthuilliers

bonjour
tu colle a plat joint tes éléments de plateau, tu trace ton plateau, tu prend une scie à chantourner , tu découpes proprement , tu passe un petit coup de rabot et le tour est joué
pourquoi faire compliqué avec des machines que l' on a du mal à utiliser , avec des mèches que l'on ne sait pas affûter, avec un montage à fabriquer ,
on a fait cela pendant, des siècles et cela marchait bien , et je peu vous assurer que les résultats sont les mêmes , qu'à la machine et en plus pas de bruit et la satisfaction d 'un travail fait main
un menuisier qui prend plaisir a travailler comme le faisait son grand père
je sais cela va faire bondir certains , mais cela est ainsi
un menuisier mélomane

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
6
Boris Beaulant
( Modifié )

J'ai déjà eu ce besoin (pour cette table), et je l'ai résolu avec un usinage en plusieurs temps :

  1. Défonçage d'une rainure de 5mm de profondeur à la défonceuse monté en compas qui pivote sur un axe (tourillon de 8mm) logé dans un trou percé sur le dessous du plateau.
  2. Découpe grossière à la scie sauteuse dans le fond de la rainure.
  3. Affleurement à la défonceuse en ayant gardé mon compas réglé.

Bon, après, il se trouve que je voulais faire un chanfrein à 45° sur tout le bord du plateau.
Ce dernier, je l'ai ensuite faire à la toupie avec le même principe de compas, mais cette fois ci en tournant la pièce et non l'outil. Mais toujours avec le même troue de pivot sous le plateau et un tourillon de diamètre 8mm.

Mis à jour
Titigrominet
( Modifié )
Erebor

Je plussois c'est pour moi la meilleure solution !

fred59

Idem....une méthode que j'ai souvent utilisé

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Kentaro

Méthode alternative pour information:

  • Découper le plateau à la scie à ruban,
  • Passer la tranche contre une ponceuse lapidaire. Plus le lapidaire est grand, mieux ce sera.

Je fais cela tous les jours (ou presque). C'est propre, net, pas de gabarit, compas ou autre, et cela prend 5 minutes.

Le lapidaire devrait être une machine de base de n'importe quel boiseux un peu équipé.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Zorro

Bonjour,

Concernant tes différentes interrogations, voici des éléments de réponse :

  • Pour l'assemblage des planches, les techniques sont multiples : bouvetage, collage à plat joint, languette (vraie ou fausse), faux tenon (domino), lamelles, ... Dans ton cas, cela va surtout dépendre de ton matériel et du rendu que tu souhaites avoir sur le pourtour de ton plateau. En effet, une languette ou des entures seront visibles sur la tranche de ton plateau. Personnellement, j'utiliserais des faux-tenons ou des lamelles. Pour les mortaises, tu peux utiliser une machine dédiée (Domino, lamelleuse) ou un gabarit pour la défonceuse. Fais juste attention de bien placer tes lamelles ou tes faux-tenons dans le cercle final...
  • Concernant la découpe circulaire, aucun doute possible, c'est la défonceuse qui sera ta meilleure alliée. Utilisée avec un compas, elle sera parfaite pour la tâche. Concernant le compas en lui-même, je te conseille le modèle de Samuel Mamias (Toutenbois). Tu devras sans doute augmenter légèrement ses dimensions mais tu verras qu'il est vraiment efficace.
  • Et pour finir, n'aie pas peur de l'usinage en lui-même. Si ton compas est stable, que ta fraise est propre et affutée, que tu n'es pas trop gourmand sur les passes (vas-y par 3 ou 4 mm à chaque fois, le bois ne noircira pas ou très peu. Je te renvoie à cette question pour avoir plus d'éléments de réponse.
Titigrominet

Merci à tous pour vos précieux conseils, que suis je bête je n'avais même pas pensé à usiner le plateau par le dessous,ce qui évitera de voir le trou de fixation au centre ... merci beaucoup :-)

Pour l'assemblage des planches, j'ai une lamelleuse einhell .. ma foi je ferai avec , j'ai déjà fait une table en chêne et ça a bien jouer !

Pour la fraise, je pense que je vais en acheter une neuve, au moins je n'aurai pas de surprise..

Dans ce cas précisément au travail au compas ,on est bien d'accord que mon sens d'avance avec la défonceuse devra être anti horaire ? (j'imagine que les défonceuses ont toutes le même sens de rotation? )

Zorro
( Modifié )

En effet, quand tu usines à l'extérieur, tu tournes dans le sens anti-horaire. Quand tu usines dans un cercle fermé, tu tournes dans l'autre sens.

mod

bonjour Zorro,
Tu sais m'expliquer le pourquoi ? ( je débute )

Boris Beaulant
( Modifié )

mod pour toujours avoir une avance de la défonceuse qui soit à contre sens de la rotation de la fraise.
Sinon, la rotation de la fraise embarquerait ton mouvement et d'une part c'est dangereux parce que moins maitrisé et d'autre part ça ferait un état de surface pas top.

mod
( Modifié )

Boris Beaulant merci pour les infos

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Jean Galmot

Titigrominet , si tu ne veux pas de trou dans ton noyer, tu prends un bout de CP 10x10 cm, tu plantes un clou au milieu, tu places ton CP (pointe en haut) avec du double face de qualité, puis tu viens positionner ton compas sur la pointe.😉

Titigrominet
( Modifié )

Effectivement c'est une option .. mais il faut avoir confiance dans son scotch effectivement 🤣

Jean Galmot

Pas de souci, je le fais avec une Makita RP2300, et avec 10x10 de double face tu va bien forcer pour l'enlever😓

Zorro
( Modifié )

Si tes deux morceaux sont propres et que tu appuies bien, tout "devrait" bien se passer.

Titigrominet

D'accord,merci beaucoup pour les conseils !

Kentaro

si tu n'as pas confiance dans le double face, tu prends une longue planche, fixée avec deux serre-joints. Cela donne le même résultat.

Ou tu fixes un bout de planche en le collant sur le plateau en intercalant du papier. Cela se décollera ensuite très facilement.

Copeaux d'aronde
( Modifié )

ouais le double-face, c'est pas super durable... moi je collerais plutot, à la colle animale par exemple, et après un peu d'eau chaude, puis ponçage.

Jean Galmot
( Modifié )

Pour l'avoir fait X fois, pour enlever le support sans se faire trop ch..r, faut prendre le décapeur thermique pour ramollir la colle du double-face, donc j'assure que ça tiens plus que bien. Mes plateaux de table et arrondis de portillons je les fait comme ça et pas de souci. Évidement, chaque préparations double-face est unique, logique.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Titigrominet
( Modifié )

Salut à tous, je me pose une nouvelle question ..

Mes planches sont prêtes pour créer le plateau !

Seulement, comment feriez vous à ma place : Vous collez les planches maintenant pour avoir le plateau de prêt, ou est ce que vous attaquer la fabrication du pied, et lorsque celui ci est prêt, vous assemblez les planches pour créer le plateau ?

voici un petit aperçu du pied que j'aimerais tenter de fabriquer , il me reste une planche de noyer alors j'en profite .. :-)

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Boisenformes

Si tu as une bonne scie sauteuse à coupe pendulaire + une lame comme ceci shop.berner.eu...article_id=2364 et avec un compas, aucun problème, ces lames sont révolutionnaires et les 40mm seront coupés sans soucis. On les trouve sous plusieurs marques.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Didier
( Modifié )

Tu perces un trou par dessous pour le pivot, comme proposé par Boris.
Tu te fabriques un compas pour fraise une rainure par dessous.
Si tu as des traces de brûlure ou d'arrachement, tu repasses en enlevant très peu de matière : avance rapide dans le sens horaire (tu fraises en avalant, donc tu tiens bien ta machine et surtout tu enlèves moins d'un millimètre)

Tu scies dans la rainure.
Ensuite tu retournes le plateau et tu affleures avec une fraise à roulement.
Pour être stable, une semelle élargie est appréciable.

Mis à jour
Titigrominet

Aaaah une fraise à roulement, mais oui bien sûr.. je vais faire cette méthode c'est décidé, merci pour les éclaircissements !
J'ai hâte de présenter le projet ici

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
332 vues
8 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
par cyrille68  2 réponses
Navigation