L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

L'Ecorce du Sycomore

Dimensionnement de solive

Salut.

Je suis actuellement sur le point de signer le compromis d'une vieille ferme dans laquelle nous avons projet avec des amis de créer un étage pour faire 4 ateliers (métallerie, forge, couture et ébénisterie).

L'idée serait de mettre l'atelier bois à l'étage, il faut donc dimensionner la structure portant l'éventuel plancher.

Le bâtiment fait 7m20 de large à l’intérieur, pensez vous qu'il serait possible de mettre des solives sans poteaux de renfort en dessous?
Et si oui, avez vous une idée de la dimension de celles ci? En sachant que ma format pèse à elle seule sa petite tonne!

Je reflechis aussi à eventuelement:

  • mettre des poteaux sous l'emplacement des machines
  • remplacer les solive bois par des IPN ou IPE, il faut que je me rencarde aussi pour les sections...

On fait aussi faire un devis par un maçon pour faire l'étage en béton mais je crois que je préférerais en bois...

J'edite la question:

En fait, plutôt que me donné la réponse toute faite sur les portées, je serais assez intéressé par les formules de calculs. Partout ou je cherche, les gens donne la réponse sans la formule et du coup, quand je comprends pas, j'ai du mal à appliqué! ^^

Mis à jour
etiennedesthuilliers

un plan un peu exact , la surcharge prévu pour les ateliers , ensuite nous ferons un calcul il faut au moins 600 kg au mètre carré nous attendons les renseignements le charpentier de service

L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )

Merci de votre intérêt à tous.

J'ai fait des plan vite fait sur SW donc vous m'excuserez, je l’espère, pour le niveau de détail..

La premiere image montre l'emplacement de la scie, la deuxième montre la même chose avec plancher "caché".

J'ai trouvé ce logiciel pour calculé les flexions.

La scie tombe sur deux solives. J'ai donc divisé par deux mon calcul de charge pour chaque poutre + une peu de rabe donc: 600kg par poutre pour la scie,
Dans mon calcul, je suis partis sur:

-des IPN de 280, donc poids propre de la poutre: 336kg
-caractéristique de matériaux: chiffre d'origine pour l'acier;
-Charges 1: isolé, 600daN à 3.15m de l'origine avec pondération de charge dynamique facteur 1.5
-Charges 2 : reparties: 600daN (j'ai mis des poutres tous les 50cm donc une poutre supporte 7m x 0.5m x 150kg/m²)

Le résultât obtenue donne une contrainte pondérée dans la poutre de 4,59daN/mm2 pour une contrainte maxi de 5.04.

Que pensez vous des charges que j'ai pris en compte et du résultat obtenu?

Il faut que j'ajoute les autres machines mais celle ci est la seule qui sera au milieu de la pièce et c'est la plus lourde.
Vu le prix des IPN, pensez vous que mettre des poutres de grosse section sous les machines et des plus "légères" aux autres endroit serait dangereux?
pour exemple: 8 IPN de 7.5 en 280 (bien placé!) + 43 de 7.5 en 180 reviendrait dans les 11000€ contre 20000 pour les 51 IPN en 280.

dneis
( Modifié )

Pour les formules et les calculs, tu peux jeter un oeil à ma réponse sur la résistance en flexion d'une planche sous chargement statique.

Attention, le dimensionnement des plancher fait aussi appel au calcul de la flèche, en plus de vérifier que les contraintes sont admissibles.
Si je me souviens bien de mes lectures, la flèche ne doit pas dépasser 1/400 de la portée. A confirmer par les gens de métier. (Et c'est peut être limité aux planchers bois ?)

Et il se trouve que souvent -en plancher bois- la limitation de la flèche est un critère plus important que la contrainte admissible.

Enfin, je ne sais pas quels sont les coefficients de sécurité à appliquer dans le cas de poutres acier.

Jette aussi un coup d'oeil aux abaques de solivage. Exemple d'abaque de solivage, les hypothèses de celle ci sont bien expliquées

L'Ecorce du Sycomore

Cool. Merci Dneis, c'est a peu près ce que je cherchais je crois.
Pas trop le temps ce matin mais je jette un œil ce soir je pense.

L'Ecorce du Sycomore

Salut à tous
Le projet est "annulé", au moins sur le lieu précédemment cité. Donc plus besoin d'étage on à peut etre trouvé un truc avec une superficie plus conséquente au sol et on peaufine le projet.

En tous cas, merci d'avoir pris le temps d'apporter des information. Meme si ça ne se concretise pas, j'ai appris des trucs!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

8 réponses

3
racmterrof
( Modifié )

Une vieille ferme, 7200 de large, un plancher un atelier d'ebenisterie.
C'est court pour donner une réponse fiable.
Pour ma part avant de répondre,il me faudrait quelques renseignements supplémentaires.
-situation géographique precise.
-situation du terrain,pente, orientation.
-A collecter à la mairie géologie du terrain (Si possible)
-Âge de la construction
-Nature des matériaux, constituants,liant,
-Épaisseur des murs si nécessaire à différents niveaux
-Charpente.
-Couverture.
-Dimensions du bâtiment.
-Reportage photo détaille
Une fois cela renseigné définir un programme le plus exhaustif possible.En clair quels sont les besoins d'aujourd'hui et si possible de demain. Je vous met sur la voie.... ouverture de baies circulations horizontales, verticales(escaliers),Eclairage zenithale naturel. Cloisonnement. Attention, Il y a une différence importante de charge entre un atelier de menuiserie et un atelier ébénisterie.Tres important la destination du batiment recevra-t-il un jour du public? Reglementation contraignante.

Une fois ces renseignements collectés(ça demande du travail et de la réflexion.)
on peut commencer à penser à un plancher.
Compte tenu du peu de renseignements au départ il serait mieux d'oublier un plancher encastré dans les murs.pour ma part j'opterais pour un plancher totalement indépendant du bâtiment.reposant sur des poteaux périphériques ayant pour mission de redescendre les charges et vibrations dans le sol et non de les transmettre au bâtiment.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
RemyR

Bonsoir,
Tout dépend de ce que vous voulez faire exactement à l'étage. Si la presse est la seule machine importante (+ de 250 kg/m², j'insiste sur le kg/m²) ou si d'autres le sont cela a un impact sur le dimensionnement. Il faudra prendre en compte la souplesse de ce plancher, d'autant plus avec des machines stationnaires qui induisent des vibrations.
D'une manières générale, la portée de 7,20m amène des sections importantes et un entraxe faible, ce qui induit un cout élevé. Pour vous donner une section, il me faut plus d'éléments.
On peut imaginer plein de solutions, alternatives, j'étais directeur d'un bureau d'étude bâtiment avant de m'engager dans l'humanitaire. Par exemple : un renforcement de la charpente avec une suspente reprenant une poutre centrale permettant de réduire la portée des solives.
La création d'une poutre intermédiaire seule sur 7,2m est faisable, mais sa section risque d'être importante.
Une autre solution est de créer des bracons au niveaux des murs de 80cm x 80cm qui permettraient de réduire la portée des solives de 1,60m et donc les efforts de 40% environ => sections plus faibles. Dans ce cas, il conviendra de concevoir un assemblage en rive permettant de ne pas transmettre de poussée horizontale due aux bracons, et cela dépendra de la nature des murs.
L'emplacement des machines les plus lourdes a également une importance forte. (en rive ou au milieu)
Je peux vous donner toutes les formules que vous souhaitez, vous les expliquer, vous donner des liens vers des logiciels gratuits....
J'attire votre attention sur le fait qu'en fonction de la ville dans laquelle vous envisagez de créer ce plancher, il faudra éventuellement tenir compte du séisme, que la fréquence propre de votre plancher sera primordialement compte tenu de vos machines, que sa flèche (déformée verticale) sera également à prendre en compte.
Enfin, il faudra s'assurer de la compatibilité du bâtiment existant avec ce projet de création de mezzanine.

Vous pouvez me contacter en message privé si vous souhaitez des informations plus précises.

L'Ecorce du Sycomore

Super.
Merci Remy. Je pense faire un plan plus complet de mon atelier pour envisager correctement les charges avec les details, murs existant et eventuelement des photos sur place. Je vous recontacterai surement une fois ceci fait.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
DewhitYoussef

Les formules, ce sont celles de la résistance des matériaux qu’on peut trouver un peu partout. Mais je rejoins Elokaze , cette étude, c’est un tout. D’ailleurs avec ces formules tu auras besoin de données d’entree concernant l’existant...
Puis, vient la dynamique. Des machines tournantes, ça sait te faire entrer des choses en résonance, ce serait dommage de tout faire craquer sur la forge et consorts !!
Et bois, métal ou béton, la question reste la même. Si le maçon te monte un plancher poutres et ourdies, je ne m’aventurerais pas à y monter une machine d’une tonne sans m’etre assuré que c’est prévu pour.
Faites l’economie de la main d’oeuvre ou aidez à faire faire, mais ne faites pas l’economie d’un bureau d’etude pour le dimensionnement et les principes constructifs.

L'Ecorce du Sycomore

Salut.

Je te rassures, je ne prévois pas de tout faire craquer. ^^
Le maçon a effectivement lancé l'étude dans un bureau avant de me chiffrer.

Je vais alors surement prendre contact avec un bureau..

DewhitYoussef

C’est plus prudent, et je ne pense pas que ce soit trop cher. Comme ça je dirais autour de 1000€, tiens moi au courant si tu as un tarif.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Elokaze

Il existe des sites qui proposent des calculateurs car les formules sont complexes mais ton problème ne dépend pas d'un calcul simple. Ta poutre va te permettre de couper la portée de ton plancher en 2 (ou 3 si tu mets 2 poutres) pour le solivage de ton plancher mets un entraxe faible surtout sous la machine. L'objectif étant de pouvoir considérer pour les calculs que tu as une charge répartie sur ta solive. Tu peux aussi mettre un jambage entre murs et solive ce qui te réduira la portée. Veille aussi à ce que ton mur soit capable de supporter la poussée latérale.

Elokaze

En regardant les réponses il me vient autre chose. Mets un plancher solide au moins osb 22 collé au joint avec des vis sur dimensionnée et rapprochées. L'objectif est de transformer une partie des efforts de flexion des solives en efforts de compression sur l'osb. Ça diminuera beaucoup les charges restantes sur ta poutre.

L'Ecorce du Sycomore

Merci pour les conseils, je prends en compte dans ma réflexion.
Le projet à le temps de murir, je pense faire ça en janvier si tout se passe bien.

etiennedesthuilliers

bonjour
lorsque on imagine un atelier on essaie de réfléchir a son organisation et ensuite on l imagine mais il faut permettre une mobilité du matériel lourd je pense qu’aujourd’hui on met la charrue avant les bœufs et dans une ferme cela fait désordre
on fait un plan correct du bâtiment existant
on imagine les descentes de charges on essaie de proposer un plan de l atelier à venir
on solutionne les montées du matériel et sa manutention le passage de
l'électricité et des aspirations du chauffage des locaux ensuite seulement on imagine une solution pratique et peu onéreuse
le vieux qui a un tabouret et qui essaye de réfléchir avant d agir

L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )

Je sens la critique mais n'est ce pas, justement, ce que je suis en train de faire?

etiennedesthuilliers

bonjour
je n ai pas compris le sens de votre réponse , j' essaie d être pragmatique avant de faire des propositions car le problème est plus complexe qu'il y parait ayant fait des études d' organisation d atelier j' essaye de trouver la moins mauvaise des solutions , savoir quel solution a trouver pour faire un plancher est accessoire de plus la conception actuelle de la construction est importante pour les reports de charge qui ne peuvent pas forcement être reporté sur les murs car en plus mes diverses activités dans la restauration des bâtiments anciens m 'ont appris à être prudent avec certaines structures
bien amicalement
etienne

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
mod

je dirais surtout d'aller trouver un architecte ...

Boisenformes
( Modifié )

Les architectes n'ont souvent que très peu de connaissances en RDM, ils font appel à un BE

Oak

Pour sûr

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
ThomasCabois

Regardes l'atelier de Oliverte ça semble être la même config que toi, vielle ferme, grosse portée, plancher bois et atelier à l’étage.

L'Ecorce du Sycomore

Ouaip mais il a des poteaux en dessous si j'ai bonne mémoire..
Ça règlerait le problème mais j'aimerais vraiment éviter.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Oak

Salut, je n'ai pas de formules à t'offrir.

Juste à considérer que tes charges là haut seront réparties ET ponctuelles. À savoir que la tonne de ta format n'est pas un problème si elle est posée sur une base qui repartie sont poids.
Ton atelier subira sûrement moins de contraintes que celui de ferronnerie notamment pour ce qui est du poids, mais une dalle béton c'est sur que ce serait top.

Je pense notamment à des chutes de pièces lourdes sur un plancher en osb ou en résineux peut être problématique.

A contrario, pourvoir modifier le contenu de son plancher parce qu'il est en bois c'est un luxe notamment pour les réseaux d'aspiration et pour l'elec.

Pour finir il est envisageable de balancer des ipn sur les 7m20 et de soliver entre les ipn dans des sections correctes genre 8/22 et sur des entraxes de 50.

Quoi qu'il en soit un petit schéma avec chacune des côtes ne sera pas de trop pour t'aider ☺👍🏻

L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )

Salut Oak.
Pas bête le coup de doubler ipn + solivage, a voir si ça étale vraiment les charges, je vais me rencarder.
Pis le béton j'aime pas trop ça! ^^
Pour le plancher, je pensais doublé aussi de toute facon. genre osb + iso 4mm + un autre truc à determiné par dessus.

Plus qu'a voir la tête du banquier ! :D

Oak

Les banquiers et leurs têtes de toute façon 🙄

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
hieronymus

bonjour,
une idée ici
sinon 7m20 je mettrais un gros lamellé (ou ipn) au milieu pour reprendre les solives sinon c'est compliqué

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
371 vues
8 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation