L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Niouniou

Evaluation temps de mise en oeuvre

Bonjour à toutes et à tous.
Je me mets à mon compte en menuiserie et j'ai beaucoup de mal à chiffrer combien de temps je "dois" mettre pour faire telle tâche ou tel ouvrage...
J'en ai parlé à un menuisier plutôt sympa de ma région, il m'a répondu que lui se basait sur un ancien livre (années 70) et c'était pas loin de ce que ça donnait pour lui (escalier, parquet,...) après pour les cuisines, c'est pas la même biensûr.
Cet ouvrage, c'est Séries officielles des ouvrages de charpente et de menuiserie, édité ou écrit par l'ordre des architectes de la circonscription de Riom...
J'ai un peu cherché sur les sites d'occasion, mais c'est pas simple à trouver, même si ce n'est pas de la circonscription de Riom...
Il existe des séries de prix, de mémoire, mais si il n'y a pas de temps en face, ça ne me sert à rien...
Il existe aussi des site genre batiprix.fr ou autres, mais ça vaut un bras et c'est souvent sur abonnement, donc au bout d'un an, t'es marron...
Donc, voilà ma question : auriez-vous la connaissance d'un ouvrage qui donne des temps approximatifs pour des taches et/ou des ouvrages "classiques".
Après, j'adapterai à mon équipement et à ma cadence...
Merci d'avance

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

2
Kentaro
( Modifié )

Je ne comprends pas bien le "dois mettre"...

Quand tu fais un devis, tu estimes le temps passé. TON temps passé. Et pour estimer le temps passé, cela dépend de ta propre expérience, par exemple, combien de temps tu passes pour faire une porte, un placard, un escalier, etc. Cela dépend pas mal de ton savoir-faire, de ta productivité, de ton outillage, machines, etc.

Bien sur, pour cela, il faut en avoir déjà fait. Mais je suppose que tu ne te lances pas dans la profession sans déjà avoir fait quelques portes, placards, ou escaliers...

Ensuite, l'estimation de ton propre temps passé, il faut la confronter avec les prix du marché, localement. Combien demandent les menuisiers du coin pour faire une porte, un placard, un escalier ? pour cela, le plus simple est de t'arranger avec des copains qui vont demander des devis à tes concurrents...

Finalement, si tu t'aperçois que ton temps passé à toi est le double de tes concurrents, soit tu demandes un prix de l'heure deux fois moindre pour être concurrentiel et tu te demandes si tu peux quand même vivre avec, soit ben, tu te poses les questions fondamentales... ;)

Mis à jour
sylvainlefrancomtois

Ce sont aussi des solutions !

Niouniou
( Modifié )

Déjà, merci Kentaro pour ta réponse.
J'ai jusque là fait un peu de tout, mais pas en grand nombre et sans trop faire attention au temps passé, et l'important,du moins au début, c'est de ne pas être 2 fois le prix d'à côté... Avec l'expérience et la réputation, on peut exiger un prix de prestation (cf notre etiennedesthuilliers qui a entièrement raison dans son raisonnement)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Dans le bâtiment pour tous les corps d'état y compris (charpente et menuiserie) , il y a la CAPEB qui édite chaque année un catalogue des tarifs à appliquer (tarifs parisien) , mais dans ma région il valait mieux avoir le catalogue de tarification de 3 ans en arrière pour être dans les clous régionalement .

C'est une piste capeb.fr/presentation

capeb.fr/servi...lculer-ses-prix

Mis à jour
Niouniou
( Modifié )

Merci sylvainlefrancomtois ! Je vais creuser de ce côté!

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

tu peux éventuellement demander à un copain artisan affilié a la capeb de te donner si il veux bien un vieux catalogue de tarification (normalement il doivent les détruire) car il faut cotiser a la capeb pour avoir les nouvelles tarifications !

Niouniou

je cotise déjà, ça sera plus simple!😁

sylvainlefrancomtois
( Modifié )
Kentaro

Un catalogue de tarifs qui circule entre les membres d'une association et qu'il faut détruire ensuite, cela ne fait pas un peu bizarre ? ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
etiennedesthuilliers

bonjour
j ai travaillé a la série des prix de 60 puis celle d après mais c' était par obligation car certain marché étaient calculé sur cette base , et il faut être un vrais expert pour se servir correctement de ce type de calcul et j ai du apprendre par cœur les articles de la série et il y avait un diplôme de métreur
je calcule prix en estiment les temps a passer poste par poste je fixe une valeur de l' heure que je définit en fonction de mon bilan de l' année précédente cela correspond a un déboursé préventif
j essais de savoir a quel prix cela se négocie soit prix marché
j essaie de savoir quel prix le client est prêt a mettre
j' ai un tableau qui m indique pour chaque ouvrage le temps passé
mais comme je suis capable de réaliser les ouvrages je sais combien de temps il me faut
maintenant si vous êtes un cador , que vous travaillez vite et bien, que vous avez un matériel performant le prix marché est une bonne indication
certain de mes collègues me demande de vérifier leur devis lorsque le travail est spécial a ce moment la je ne leur fait que le détail d heures que je passerai
mais comme je suis un petit gars sérieux j ai une compta analytique qui tint la route
je ne baisse pas mes prix pour avoir une affaire , baisser ses prix c'est se dévaluer
bien amicalement un menuisier qui essai d’être bon commerçant

Niouniou
( Modifié )

Merci etiennedesthuilliers ! Toujours la parole sage et expérimetée ! Ca fait plaisir!
Compta analytique, je crois que ça revient assez dans tous les commentaires pour en être convaincu!!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Palissandre

En vue d essayer de me lancer plus tard je prend note de tout les temps que je mets selon mes réalisations mais j avoue que la partie comptabilité d une entreprise la bonne mise en œuvre du devis me fais peur ces là que je me dis que le fais de connaître son travail et gérer correctement une entreprise sa rien a voir ça me mets une barrière que je n ose pas franchir j avoue que je vais suivre le sujet de prêt

Jean Galmot
( Modifié )

Palissandre Slt, dans certaines villes, il y a des associations qui dispensent une petite formation sur le sujet, renseigne toi 😉.

Palissandre

Intéressant

trente six seb
( Modifié )

Palissandre Il y en a souvent plusieurs, à commencer par la chambre des métiers, mais également BGE, Initiatives (nom du département), EGEE, ...
Il n'y en a pas des mieux ou des moins bien, ça dépend de l'interlocuteur surtout.

Palissandre
( Modifié )

trente six seb OK merci pour l info

Niouniou
( Modifié )

Merci Palissandre pour ce retour, mais il ne faut pas "ne pas faire les choses car tu en as peur", je pense à mon humble avis que tu louperas beaucoup de choses dans ta vie sur cette base-là... Courage!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
trente six seb

Pour commencer, félicitations à toi. Je te souhaite du courage (il en faudra) mais surtout de la réussite (il n'y a pas de raison).

Il n'y a pas de raison si tu mets toutes les chances de ton côté.

Il y a deux mois environ, on avait traité du même sujet mais sous un autre angle.
Avoir des repères est important et ta question montre ton sérieux, c'est une très bonne choses.

Si je peux me permettre un conseil, établi tes devis selon les critères que tu trouveras et surtout personnalise les en fonction de ton savoir faire, de tes moyens techniques, etc. Ce n'est qu'une base. Si le menuisier sympa est ok, n'hésite pas lui demander de jeter un coup d'oil aux devis que tu auras préparé.

Et surtout (mon conseil est là) fait un suivi de tes chantiers et calcule ton prix de revient final. A chaque fois. Ca va être un peu fastidieux au départ mais après c'est un gain de temps énorme. J'ai suivi un électricien qui avait fait ça. A la fin de l'année, il était capable de dire combien il avait dépensé chez chaque fournisseur et pouvait les mettre en concurrence et négocier les prix. Faire ses devis c'est aussi un métier (et quand on s'installe il faut maîtriser plusieurs métiers). Si tu fais le bilan de chaque chantier, tu affineras rapidement et tu limiteras les erreurs.

Au début, on veut travailler (mais tu as peut être un carnet déjà bien rempli), mais il faut bien être sûr que le chantier sera rentable avant de l'accepter.

Le piège à éviter : le GROS chantier qui va te faire gagner beaucoup d'argent. Quand il tourne mal,, c'est la cata, j'ai vu beaucoup de bilan avoir pour origine le GROS chantier. Attention, il ne faut pas refuser tous les gros chantiers, mais si tu as peu de concurrence parce que tout le monde sait que ça va être galère, il faut augmenter les prix en conséquences. Mes meilleurs clients (qui avaient les plus beaux bilans) étaient ceux qui avaient des tarifs plus élevés que la moyenne et une qualité de travail qui allait avec.

Enfin, je te souhaite bonne chance. Mais pas la chance qui tombe comme ça tout cuit (je n'y crois pas), mais la chance qu'on provoque. Celle qui fera qu'on te proposera de supers chantiers parce que tu auras montré un sérieux dans le suivi (faire ce qu'on dit et dire ce qu'on fait). Tu vas t'éclater.

Niouniou
( Modifié )

Merci trente six seb ! Ce qui est clair, c'est que ça va venir avec les retours de mon expérience, mais avant d'en arriver là, je fais comment pour pas être dans les choux complets ? ;o)

trente six seb

Ça revient à ta question de base : trouver des repères et faire "valider" tes premiers devis par un confrère.

trente six seb

Qu'est ce que je me marre en relisant tout ça maintenant que je suis dans la même situation ^^ !!!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
329 vues
5 réponses

Publications associées

Licence

Licence Creative Commons