L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Atelier bois couleur

Conseils usinage double enfourchement

Bonjour à tous,

Dans le cadre de la réalisation d'une petite série de table, je dois réaliser des assemblages en double enfourchement. Quel serait, selon vous, la meilleure méthode en terme de rapidité, facilité de pointage machine et précision ? Mortaiseuse ? Scie circulaire montée sur la toupie ? autre ?

Merci pour vos réponses

Honorin Noel

Bonjour,
Personnellement je ferais la partie du bas à la mortaiseuse en laissant 1 ou 2 cm sur le dessus et le recouper par la suite, et la partie du haut à la scie circulaire sur toupie en ajustant avec l'autre morceau déjà usiné, car on peut ajuster au mieux de cette manière je trouve.
Je finirais à la scie à onglet avec butée verticale, et pour l'usinage du milieu je ferais surement plusieurs passes à la scie circulaire sur toupie.
Ce n'est que ma façon de faire après.

Stef64
( Modifié )

bonjour Atelier bois couleur
il faudrait nous dire de quel outillage tu dispose sur ta toupie et aussi mettre les cotes de ton assemblage.
a plus

Séverine
( Modifié )

+1 avec Stef64.

Palissandre

+1 diverses solutions peuvent être envisager

Folgansky
( Modifié )

J'en profite pour poser une question, la scie circulaire sur toupie, ce serait pas un montage jugé dangereux ou je me fais des idées?

Honorin Noel

Si c'est dangereux, il faut faire bien attention que tu sois toujours bien appuyé sur la table car un coup de travers et ta pièce vol dans l'atelier, et tu as rarement de quoi mettre des carters de sécurité si tu fais ce montage la.
Mais sinon ça reste très pratique je n'ai jamais eu de soucis en faisant ça, à défaut de ne pas avoir une bonne toupie.

trente six seb

Je l'ai fait récemment sur ma Kity avec les lames prévues pour, pour faire des tenons justement. Alors ce n'est pas parce que l'outil est fait pour que ce n'est pas dangereux, évidemment. D'ailleurs, j'ai une lumière sur l'arbre. Mais ça reste du courant. C'est ce qu'on fait fréquemment pour ouvrir les boites (mais la passe est moins grosse en général).
Par contre, je ne m'y risquerai pas sans dispositif de guidage (chariot ou poussoir dans une rainure).

Folgansky

D'acc pour ouvrir une boîte je passerai plutôt sur un chariot de coupe, vous m'avez bien conforté dans l'idée de faire autrement au possible que la lame à l'horizontale

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

7 réponses

4
trente six seb

On va voir ce que disent les pros mais j'aime bien réfléchir à ce genre de sujet.
Pour une fois, je commencerais par la partie mâle avec des disques à tenonner en travaillant par retournement de la pièce (je n'ai que 2 disques). En enlevant le disque du haut pour le deuxième passage.
Puis après la partie femelle.
Mais il y a du temps en pointage machine mais que 2 pointages.
Tout au conditionnel, bien sûr.

DewhitYoussef
Je suis d'accord

Idem, à la toupie et outils à tenonner, qui définiront l’epaisseur de tes encoches.
Ou avec une seule lame de scie, au chariot à tenonner,et un jeu de cales te permettant de faire varier l’elevation de ton bois selon la joue que tu usines. Il faudra faire sauter le fond des encoches.

Ateliers Le Chapelain
Je suis d'accord

Toupie et cales c'est le plus efficace à mon sens

L'Ecorce du Sycomore
Je suis d'accord

J'en ai fait comme ça pour des fenêtre, avec des plateau grand diamètre, c'était parfait.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
Xxxazerty
( Modifié )

"la meilleure méthode en terme de rapidité, facilité de pointage machine et précision..." ?
Incontestablement, LA meilleure suivant les critères que tu donnes (et sans de plus amples renseignement sur le nombre de pièces que comprendra ta "petite série de table", ou sur l'équipement dont tu dispose) est de le réaliser à la tenonneuse (à plateaux)

  • Ou avec les plateaux qui vont bien et en nombre suffisant. Avec un tel équipement, un seul pointage suffit, à condition de préparer une cale d'épaisseur pour surélever ce que j’appellerais tes pièces "mâles", par rapport aux pièces femelles. (Je les appelle comme ça, car je ne sais pas s'il s'agit de montants, traverses, pieds...). Certainement la solution la plus rapide et précise en terme d'usinage, mais peut-être pas la plus facile et rapide à pointer. Ceci dit, une fois le bon pointage obtenu, le temps passé aux réglages sera très largement compensé par les gains de temps en usinage à proprement parler, mais aussi de part les imprécisions ou les pièces ratées évités

  • C'est faisable aussi avec 2, ou même 1 seul plateau (toujours de l'épaisseur adaptée), et tout un jeu de cales pour surélever progressivement les 2 types de pièces. Outre le temps d'usinage supérieur, c'est faisable, mais à partir de cette solution les risques d'erreurs et d'imprécisions se multiplient.

-Toute autre solution s'éloignerait encore plus des objectifs très précis énoncés dans ta question.

Mis à jour
etiennedesthuilliers
( Modifié )

pour yvon rolland
bravo , c 'est la méthode que j emploi avec toutefois le conseil suivant passer ses morceaux de bois a la raboteuse au même endroit a la queue leu leu pour avoir toujours la même épaisseur
et une cale suffit
les grands esprits se rencontrent
bien amicalement , le grand père

Xxxazerty

Ah ben, avoir des pièces toutes rabotées à la même cote est un préalable évident, bien évidemment. Tellement évident que je n'ai même pas jugé utile de le préciser, Etienne ! 😜😉

Vincent Mathieu
Je suis d'accord

Un seul pointage, pas trés difficile en plus, une fois que les plateaux sont montés et espacé par des bagues, il n'y a que la hauteur et la profondeur qui est a régler, et pour la hauteur il est trés facile de le faire avec des bagues

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Olivier80

Bonjour
Cela dépend aussi des outils dont tu disposes. Si tu as une toupie avec les outils qui vont bien, c'est la meilleure solution.
Sans cela j'en ai fait avec une défonceuse sous table et une fraise de la largeur de la mortaise. Il faut calculer toutes les largeurs (mortaises et tenons) de la meme dimension, tu fabriques des petites cales de cette largeur et tu les mets et retire en fonction de la position de la mortaise que tu coupes.

Honorin Noel

Ca fait un peu profond pour une défonceuse sous table non ?
Mais ça reste une bonne technique 👍

Olivier80

Il suffit de faire deux ou trois passes. L’idée c’est de ne pas toucher au réglage le long du guide, uniquement des cales, pour la hauteur on fait les premières passes pour tous les montants sans vraiment mesurer, puis on fait la dernière de manière très précise.

etiennedesthuilliers

il me faut plus d information sur votre outillage , sur l'epaisseur du bois et les machines dont vous disposer ,un seul pointage et une cale
d'épaisseur

DewhitYoussef
Je suis d'accord

Les cales, ça facilite la réalisation quel que soit l’outil

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro
( Modifié )

Personnally, cela peut paraître du bricolage, mais je ferais cela avec ma scie sous table et ma "machine magique à faire des queues droites", sur mon chariot.

Une fois que le gabarit pour les "créneaux" est bon, cela va très vite, se réplique sans problème et c'est très précis. Le même gabarit sert pour les parties mâles et femelles. Tchac tchac zoom zoom, Tchac tchac zoom zoom, Tchac tchac zoom zoom, etc... 😉

A noter que la "machine magique" est très facile à réaliser et pourra aussi servir à faire des queues droites à la chaîne, et tout autre assemblage.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
SPL

Bonjour,
je suis en train de faire le même type d'assemblage avec en plus un biais (les deux pièces de bois ne s'assemble pas d'équerre). Je ne sais pas te dire ce qui marche, mais je sais te dire que la solution mortaiseuse en bout d'arbre de raboteuse ne fonctionne pas bien pour faire des mortaises "débouchantes sur le coté". En effet le bois s'ouvre sous l'effort de la fraise, il y a beaucoup de vibrations et l'usinage n'est pas propre.

  • Tu peux essayer en mortaisant sans déboucher sur l'extrémité puis en recoupant (perte de bois)
  • ou avec toupie + chariot à tenonner + lame de scie montée sur la toupie (ce que je vais faire à terme).
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Santé !
( Modifié )

Comme pour beaucoup, il faut plus de précisions sur l'outillage disponible.

Cependant, vu que tu sembles disposer d'une toupie, personnellement, je le ferais avec un disque à rainurer extensible monté sur la toupie et utilisation des bagues pour décaler l'outil de l'épaisseur du disque.

Si tu n'as pas ce matériel, c'est une occasion de l'acheter (très utile !)

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
mjp

moi je ferais a la scie a ruban.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
713 vues
7 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation