L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Stany

Construire son établi

Bonjour à tous.
Je vais mettre à profit l'été qui vient pour me fabriquer (enfin) mon établi. Je pars d'une surface totale de travail de 1700x700 mm. Pour une hauteur de 900mm.
J'envisage de "créer" le plateau à partir de 2 plans de cuisine en multiplis de hêtre de 38 d’épaisseur (Leduc Merlan), collés l'un sur l'autre et bordés d'une alèse en ceinture de 72x50, collée et assemblée par faux tenons. Ma question : Quelle est la meilleure méthode pour assembler les 2 panneaux l'un sur l'autre (en évitant les vis ou tire fond, évidemment).
Merci pour vos idées.

trente six seb
( Modifié )

Si tu prévois des trous pour des valets, tu peux y mettre des tirefonds pour le serrage au collage. Et en percer qu'après collage. Ca peut t'aider à bien serrer au milieu.

Ou si tu perces avant, tu peux serrer avec des boulons et des cales en bois pour ne pas abîmer.

Stany

Bonjour trente six seb. effectivement le pré-perçage des trous de valets permettrait de réaliser un serrage efficace. Que penses tu de l'idée de "strier" les surfaces a encoller a la scie plongeant sur 2 ou 3 mm

trente six seb

Ça n'a pas d'intérêt à mon avis. Sauf à mettre des languettes de positionnement.

Pour améliorer le collage, les anciens passaient un rabot à dents. On est donc sur quelques dixièmes de millimètre. Le joint de colle ne dépasse pas non plus le dixième de mm.

Palissandre
( Modifié )

Pourquoi ne pas faire directement un vrai plateau dans du 80 ?

Stany

Bonjour. Parce que je ne suis pas outillé pour de telles longueur (je suis boisselier, je fabrique des coffrets principalement)et ne dispose pas de la place suffisante. Par ailleurs j'ai une opportunité interessante pour ces 2 plateaux.

Palissandre
( Modifié )

Stany effectivement

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

1 réponse

1
Kentaro
( Modifié )

Tu peux coller les deux plateaux en utilisant une presse de ce genre:

Et si tu es "ceinture et bretelles", tu peux verrouiller le tout avec un peu partout, des chevilles en biais, de pente alternée, qui vont empêcher les deux plateaux de se décoller et s'écarter.

Par contre, les plans de cuisine sont relativement chers. Pas la peine d'en mettre deux. Je mettrais simplement un plan en hêtre au dessus, peu épais (20 mm), et en dessous, plusieurs couches de plaques d'osb à 7 € la plaque, le tout collé. C'est économique, et tout aussi bon. Une fois les alèses installées, cela ne se voit pas qu'il y a de l'osb à l'intérieur.

Les pieds pourraient également être réalisés sous la forme de coffres en osb, habillés de hêtre.

C'est d'ailleurs comme cela que j'ai l'intention de me faire mon prochain n-ième établi...

On pourrait dire que c'est un établi d'ébéniste en "placage"... 😉

Mis à jour
Fabien R
( Modifié )
Je suis d'accord

La colle c'est bien.
Par contre je ne sais pas comment ça se comporte en variation saisonnière, je pense qu'il faut quand même prévoir des dispositions pour que ça bouge.

Kentaro

En fait, il vaut peut-être mieux faire le plateau en deux morceaux (en largeur), avec un vide au milieu pour y mettre un fourre-tout.

Dans ce cas, la largeur des éléments est moindre et le risque de variation moins important.

Stany
( Modifié )

Merci Kentaro ! Me connaissant, j'ai tres peur des fourre tout!!! L'OSB est une option, mais j'ai opté pour le massif. j'ai un prix très cassé pour ces plans de cuisine et je compte en profiter. Par ailleurs j'ai 2 presses à installer de face et en latéral et l'OSB ne se prete pas bien aux tires fond .

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
162 vues
1 réponse

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons