L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Ara

Questions lamelleuse

Bonjour à tous,

J'ai eu l'occasion d'utiliser une lamelleuse une fois, sur un tout petit projet où il n'y avait que des lamelles en bout de panneaux. Mais je me pose la question suivante : comment fait-on pour caler la machine si l'on doit faire des entailles en plein milieu du panneau ? Par exemple, deux panneaux verticaux et 3 étagères réparties entre ces deux panneaux. Il y a un moyen simple, ou faut-il mettre une règle ? Mesurer / tracer ?

Sinon question subsidiaire, sachant que j'envisage d'en acheter une... à part le prix et le prestige de la marque, c'est quoi les éléments importants à regarder quand on achète une lamelleuse ?

Merci d'avance !

Ara
( Modifié )

Bon bon bon... dans mes critères, qui sont :

  • pas de jeu
  • avec un bouton marche / arrêt sur le côté
  • < 260 euros
    En neuf y a la Makita (la chouchoute de presque tout le monde !), et la Einhell dont Erebor est content. Mais rien de tout cela dans ma région, donc sur commande uniquement, alors que l'idéal je l'aurais eue pour ce week-end ça m'aurait bien arrangé.

En occasion j'ai trouvé : Bosch GUF 4-22A ça vous paraît correct ?

Sinon à défaut, c'est rien du tout et des tourillons de 8... j'ai passé l'âge mais bon, au moins je sais faire !

Erebor

Bosch pro est une bonne marque en général là en plus elle a l'air propre ce qui est pas toujours le cas.
Man einhell a un peu de jeu mais pour mon application très occasionnelle ça n'a jamais posé problème j'ai fait du panneau et des étagères et ça s'est bien passé mais clairement on sent que c'est de l'entrée de gamme donc si ton budget te le permet prend mieux!

Yougs

Si, malgré le confinement, tu peux aller voir la Bosch, fais le. Je vérifierais simplement :

  • l’absence de jeu dans la translation, et qu’elle soit fluide
  • précision du réglage de façade et absence de jeu (le point noir en entrée de gamme)
  • Équerrage de la façade (pas terrible en entrée de gamme non plus).
Ara
( Modifié )

Yougs j'habite de l'autre côté de la France, donc occasion = livraison et pas d'essai préalable. Du coup je n'ai sélectionné sur ce qui paraissait quasiment neuf et de bonne marque...

Ara
( Modifié )

Merci à tous pour vos contributions, cela m'a bien dégrossi les idées.

Finalement j'ai posé une nouvelle question sur le retour d'expérience de la Bosch, qui semble avoir une cinématique vraiment bizarre, et si je ne la sens pas, je crois que j'en resterai là pour le moment. Si je fais plus de la moitié de mon chantier avec des tourillons, faute d'avoir une lamelleuse, je finirai comme ça.

NB : en attendant je me suis fait le petit machin présenté dans une trouvaille récemment.

Ara

J'ai finalement acheté la Bosch GUF 4-22A d'occasion (un peu particulière, car fonctionnant sur pivot).

Et... je viens de faire mon premier "Lamello-collé" !

trente six seb

Et du coup, tu en penses quoi à l'usage ?
Tu as déjà utilisé les modèles classiques ?

Ara
( Modifié )

Pour le retour d'expérience, je me suis auto-répondu ici :

Et je n'ai utilisé une "normale" qu'une fois (pendant mon CAP !). Je dirais, toutes choses égales par ailleurs, que les machines normales (mouvement de translation avant / arrière) semblent plus naturelles, et sont peut-être un peu plus pratiques (il n'y a pas de question à se poser).

Mais une bonne occasion Bosch à 80 euros de moins qu'une Makita neuve, je ne regrette pas, malgré cette cinématique particulière. Peut-être un peu moins pratique, mais franchement pas gênant, en tout cas pour moi qui ne suis pas professionnel et qui ne vais pas l'utiliser tout les jours.

trente six seb

OK, merci 👍

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

3
Oak
( Modifié )

Salut Ara

Pour le modèle, soit tu veux du basique, auquel cas on mise généralement pour de l'amateur averti/semi-pro/pro sur Makita et Dewalt.
Soit tu veux les accessoires pour les meubles démontables ou les tenso, auquel cas c'est chez lamello qu'il faut aller voir. La facture quadruple (voire plus), dépend de l'amortissement.

On cherche généralement à avoir des guides qui coulissent bien, qui se verrouillent précisément et un moteur correct.

Pour faire des assemblages en plein panneau, je le fait à main levée en traçant la référence, mais on peut remplacer ce trait par un tasseau et des presses si on doute de sa précision.

j'ai opté pour une lamelleuse Dewalt et une Domino pour les meubles démontables. C'est complémentaire je crois.

Ps : je n'évoquerai pas les machines d'entrée de gamme car je ne les connais pas.

Mis à jour
cocoM
Je suis d'accord

entièrement d'accord sur les marques citées.

Pour les lamelles en plein panneau, je me suis fait un guide (un tasseau bien dégauchi fixé sur une planche de CP qui en fait une équerre à talon géante), je fais juste une marque là où je veux mettre ma tablette, je place le guide et le tiens en place par un serre joint, et y'a plus qu'à.

Ara
( Modifié )

Oui oui, l'utilisation est celle d'un "amateur averti" qui a passé l'âge de s'emmerder avec des tourillons et qui se demande pourquoi il n'a pas acheté une lamelleuse plus tôt !
J'ai vu en effet que beaucoup de monde parle de ces deux marques. Quant à Triton, c'est une bonne marque ou entrée de gamme ?

Oak

Plutôt entrée de gamme il me semble. Et si on pense revente, les deux autres valent le coup. Mais je comprends tout à fait que le budget soit déterminant, c'est le cas pour moi aussi ☺

trente six seb

Triton a plus ou moins bonne presse suivant les machines (top pour les défonceuses et la ponceuse à cylindre oscillant, pas terrible pour la plongeante). Pour la lamelleuse, je ne sais pas.

Ara
( Modifié )

Et, heu... je rêve ou une lamelleuse n'est rien d'autre qu'une meuleuse d'angle 125 montée sur un sabot spécial ??

Santé !

On peut voir les choses comme ça oui

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
Erebor

Sur la question de la qualité marque je vais pas trop pouvoir répondre j'ai acheté une enihell premier prix et elle fait le job pour l'amateur que je suis. Elle a comme seule défaut de ne pas tenir son propre poids en position verticale (fraise vers le bas) ça a son importance pour la suite.
Pour les étagères moi j'ai l'habitude de coucher l'étagère sur le panneau en alignant le bas de l'étagère sur le trait du bas de l'étagère tracé sur le panneau et je me sert de ce guide pour caler la semelle de la lamelleuse en position verticale pour usiner le panneau. Ensuite je tourne la lamelleuse et pose la semelle sur le panneau pour usiner l'étagère comme ça j'ai un guide et je me sert de la même référence pour les deux usinages.

Ara
( Modifié )

Pas mal comme méthode...
Ça veut dire quoi :

Elle a comme seule défaut de ne pas tenir son propre poids en position verticale

Dès que tu la poses verticalement, la lame sort ? C'est gênant ?

Erebor

Elle sort pas complètement mais suffisamment pour mordre si je fais pas attention et je me suis fait avoir une fois...

trente six seb
Je suis d'accord

+1 pour la méthode de fraisage en plein panneau

baaat
( Modifié )

C’est comme ça qu’il faut faire !
Les surfaces de référence de la machine sont identiques sur les deux panneaux, on a un assemblage qui tient la route!

Santé !
( Modifié )
Je suis d'accord

Je suis d'accord, sauf que pour un panneau de 18, de mémoire, je prends le haut comme référence afin de laisser plus de matière au dessus.
A vérifier in situ si c'est bien ça, je ne sais plus... En tout cas, je réfléchis à la question à chaque fois 😁

trente six seb

pareil, je réfléchis toujours. Pour l'instant, jamais fait l'inverse, mais ça viendra dès que je me sentirai plus en confiance...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Santé !
( Modifié )

Salut,

Pour usiner en plein panneau, tu peux effectivement te servir d'un tasseau.
Personnellement, quand c'est possible, je me sers du panneau que je vais devoir venir assembler. Je le met en position et le fais "tomber" sur le côté.

Du coup, j'usine les deux panneau à la fois et je me garantis d'avoir usiné dans le bon sens , à la bonne distance dans l'épaisseur du panneau et la bonne distance du trait.

J'ai essayé de te faire un schéma avec les étapes de mise en place de gauche à droite (l'ai tracé 2 traits sur le panneau, mais un seul suffit)

Mis à jour
Ara
( Modifié )

Oui, c'est la méthode d'Erebor qui en effet parait simple et efficace. Merci pour le schéma !

Santé !

Ha, j'avais pas lu 🙂

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Yougs

Salut,

Je me suis un peu renseigné sur le sujet récemment, y’a notamment eu un dossier comparatif dans un Bois+ récemment. Aussi plusieurs sujets sur CdC.

En entrée de gamme, tu as deux modèles distincts déclinés sous plusieurs marques. J’ai l’un des deux depuis longtemps (une Fartools), et récemment on m’a prêté la Einhell pour comparer.

L’une comme l’autre ne sont pas des bons achats, je ne vais pas m’étendre.

La Triton a plutôt des bons retours des utilisateurs. La Makita a la réputation d’être très bien, la Dewalt semble avoir moins bonne réputation (désolé Oak...).

Bref, en neuf, sur le milieu de gamme, d’après ce que j’ai pu lire, ca se joue entre Triton pour un budget + serré et Makita pour un truc vraiment bien.

Tu auras remarqué que je ne parle pas des Lamello, puisque comme le dit Oak, le budget est... colossal. J’ai eu l’occasion de tenir une Zêta P2 en mains, on comprend pourquoi... mais bref...

Par contre, tu peux trouver des modèles anciens de Lamello (simples, pas pour les Clamex) sur leboncoin pour le prix d’une Triton neuve. Si y’a pas de jeu et que les coulisses sont fluides, je pense que c’est une alternative très intéressante... Je n’ai pas franchi le pas car j’ai d’autres priorités (nouvelle plongeante), mais j’y viendrai car une lamelleuse précise, ça change la vie pour faire des assemblages ultra rapides, faciles, précis et solides.

Ara
( Modifié )

Merci Yougs, pour ces renseignements. En effet j'ai mis de côté la marque Lamello avec ses produits à 1000 euros, c'est sans doute le top mais pas pour moi. J'ai regardé LBC, mais le problème c'est qu'il faut pouvoir l'essayer car s'il y a du jeu, même une bonne marque, ça ne le fait pas ! Or vers chez moi, à part une vieille Virutex qui semble avoir des heures de vol... rien. Ce sera donc du neuf ou rien.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
ogib

Bonsoir,
Personnellement, j'ai acheté une Makita sans fil avec batterie 18V (ref DPJ180ZJ)qui me donne pleine satisfaction.
Seul petit bemol, l'évacuation des copeaux à parfois tendance à se boucher mais sinon, au niveau précision et fiabilité des réglages, j'en suis très content.

Ara
( Modifié )

Je vois que la Makita, contrairement aux deux autres, se tient d'une seule main (le bouton marche / arrêt est au niveau du pouce). C'est le cas de la Einhell aussi alors que chez Dewalt et Triton, il faut impérativement tenir la machine à deux mains.

ogib et Erebor, vous la tenez à une main et c'est pratique d'avoir l'autre main libre, ou cela vous parait-il sans intérêt particulier ?

Erebor

Perso je me sert de l'autre main pour bien plaquer la machine et la maintenir en place. Après pour les autres machines je ne sais pas mais sur la mienne le bouton peut se bloquer en position marche et pas besoin de maintenir la pression.

DocEmmettBrown

salut

j'ai la dewalt et elle est pas mal.
Je suis pourtant pas du tout fan de cette marque mais faut reconnaitre qu'elle fait le taf comme il faut.

Pour ce qui concerne le 1 ou 2 mains, de toute façon, tu devra allumer ta machine avant de la mettre précisément en position avant de fraiser, sinon l’a coup du démarrage te fera bouger ton réglage

Ara

Yes, mais le truc, c'est que ta main droite est très à l'arrière du moteur. Une fois qu'elle est allumée, est-ce que tu arrives à la pousser d'une main (celle qui tient la gâchette) tout en maintenant la pièce de bois de l'autre main ? Ou est-ce que systématiquement tu fixes tes planches pour pouvoir tenir ta machine des deux mains ?

trente six seb

J'aime bien avoir une butée pour la pièce mais sans la fixer. Je trouve ça à la fois confortable et rapide.
Si on n'immobilise pas la pièce çà devient vite fatigant.

DocEmmettBrown

La Dewalt que j'ai, elle a le même système que les perceuses, les ponceuses ou beaucoup d'électroportatif.

Une gâchette homme mort (tu appuies ça fonctionne, tu lâche, ça s’arrête) avec un petit bouton au niveau du pouce que tu enclenche pour laisser le moteur tourner.

Donc, tu appuies sur la gâchette, appuies sur le petit bouton au niveau du pouce et la machine tourne toute seule, même si tu la pose sur l'établi.

Une fois que le moteur est enclenché, tu peux faire tous les usinages que tu veux sans avoir a arrêter a machine ni à toucher la gachette.

Du coup, une main sur la planche et tenir la machine d'une main n'est pas un souci

DocEmmettBrown
( Modifié )

trente six seb, je suis assez d'accord.

Mettre une cale fixe derrière ta planche à usiner et tu viens en butée avec ta pièce à usine, c'est vachement plus pratique.
ça t'évite de forcer comme un ane pour maintenir la pièce à usiner

ogib

Oui, c'est parfois assez pratique de la tenir d'une main , notamment pour maintenir la pièce à lameller avec l'autre main .

baaat

La machine doit pouvoir tourner toute seule, c’est un avantage colossal quand on fait des séries de lamellos.

Par exemple, pour usiner les traverses en bout, j’empile toutes les pièces en escalier et j’usine chaque pièce en prenant appui sur celle du dessous. S’il fallait maintenir la gachette à chaque fois, je t’en raconte pas les crampes et les tendinites à venir!

Ara
( Modifié )

Merci baaat, effectivement mon dévolu s'est porté sur les machines avec bouton sur le côté, qui me parait plus important que le nombre de watts ! Reste à en trouver une dans la région...

trente six seb

+1 pour le bouton qu'on n'a pas besoin de tenir : la machine fait un à coup au démarrage, c'est donc bien de pouvoir démarrer et se caler en position après, c'est moins fatiguant et plus précis.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
317 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation