L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

2 réponses
AntoineDom70

J'ai passé 9mois dans mon ancien boulot à faire des devis, c'était une première pour moi. Je travaillais pour un "artisan" ( je met les guillemets car on était encore artisan mais a la limite de la PME puisque une quinzaine de salariés). On utilisait un logiciel de gestion qui permettait de renseigner des postes de charges, des quincailleries, des coûts de matières, c'était une belle banque de données qui permettait d'éditer un devis rapidement avec des tarifs a jour. Je pense que c'est ce que certains imitent avec des classeurs Excel en lisant les commentaires précédents. Je pense que c'est vraiment un plus mais assez lourd à mettre en place. Dans une autre boîte dans laquelle je travaillais, notre fournisseur principal de quincaillerie nous communiquait un fichier excel avec nos tarifs chez lui par référence(évidemment pas tout le catalogue mais ce que l'on utilisait souvent) c'était avec foussier. Quand les représentants se pointent avec leur tablette ils ont tout les tarifs qu'ils peuvent te faire suivant ton rang de client chez eux. Peut être qu'en demandant ils peuvent te fournir ce excel, ça peut faire gagner du temps dans une feuille excel de simplement taper la référence et que ça aille chercher le tarif.
Mais je pense que cela est intéressant pour l'agencement où on utilise beaucoup de quincaillerie et où le coût n'est pas négligeable du tout du tout.

Pour le bois et les panneaux, on faisait simplement un croquis avec un fiche de débit prévisionnelles afin d'estimer au mieux les quantités.

Pour la main d'oeuvre, moi j'avais beaucoup de mal, car je n'avais jamais bosser dans l'atelier de cette boîte, et aucune idée des temps de fabrication de mes collègues et surtout de leurs méthodes, ce qui influe beaucoup les temps ! Mais mon patron n'y allais que par l'expérience et c'était pour lui un jeu d'enfant, il savait mettre un nombre d'heures en face d'un projet. Ma méthode était de décomposer le projet en opération et d'additionner : 2h d'approvisionnement,2h de débit, 2h de corroyage, etc par exemple. Ça permet de mieux appréhender la chose car en faisant de manière globale j'étais souvent bien en dessous du temps réel... Et de penser aux détails !

Enfin pour sketchup, on avait du mal à se positionner sur son utilisation, car bien que très intuitif, au départ c'était assez chronophage, et mon patron voulait que ce soit surtout pour du rendu commercial. Moi je poussais pour faire des plans de fab a mes collègues. L'avantage quand tu traces ce que tu vas fabriquer c'est que tu penses simplement dessiner des formes, mais le chemin de la conception se fait bien entendu, mais celui de la fabrication aussi et tu anticipes la réflexion sur le positionnement d'une pièce sur la machine, le roulement des collages et le remplissage du temps masqué etc!! Chose qui n'a pas d'intérêt quand tu fais des plans pour un collègue...

En tout cas toutes les réponses sont intéressantes à souhait et merci a tous car cela a éclairer ma lanterne également !!

AntoineDom70

Bonjour, oui c'est solide !! Je fais des étagères de récup avec du mela et des 6x4 ressorti de la benne et ca ne bronche pas ! Ça rigidifie un peu niveau contreventement et la que tu as des fonds aucun souci !
J'en ai fait une grande aussi qu'on rempli de conserve et compagnie et ca tient très bien la charge. Sans colle et avec une vis biaise sous la tablette qui vient tirer la tablette dans l'entaille c'est propre et discret.