L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

6 réponses
bangar

A l'origine je m'étais équipé d'une Lurem MB 19 que je trouvais moyenne en précision.
Je l'ai remplacée par une Multico PM 20 avec une série de bédanes de la même marque, le tout trouvé sur le BC. J'en suis très satisfait.
La différence entre les deux machines c'est que dans la Lurem, c'est la pièce qui se déplace sur un chariot +ou- précis alors que dans la Multico c'est la machine qui se déplace sur la pièce de bois fixée sur la table, ce qui me semble préférable pour la précision.
Mais comme il est dit plus haut, l'essentiel est d'avoir des bédanes de la meilleure qualité possible.

bangar

A mon sens, il y a plusieurs possibilités. Ce sont des solutions totalement naturelles pour de petits budgets :
1) - évidemment ne rien mettre dessus : avec les intempéries, le bois mis à nu va prendre un ton gris souris du plus bel effet. Côté durabilité ça dépendra évidemment de la nature du bois.
2) - appliquer de l'huile de lin portée à ébullition. L'huile pénètrera profondément le bois mis à nu, et il prendra un ton miel. Et si c'est un bois à tanin, il va prendre un ton plutôt foncé.
3) - Enfin, si la porte doit être teintée, pourquoi ne pas fabriquer soi-même une peinture à l'ocre à base de farine, d'huile de lin et de pigments. Cette technique est traditionnelle en Europe du Nord, et on obtient quelque chose de vraiment étonnant. Qualités : longévité, ne s'écaille pas, filtre UV naturel, stabilité de la couleur, etc... Je l'ai essayée pour teinter des ruches, et je dois dire que j'ai été stupéfait du résultat.

bangar

Voici le lien pour des coulissants vraiment pas chers, vendus par la société LMC :
daten2.verwalt...system_2000.pdf

par Maltazard il y a 2 ans
bangar

Un petit conseil : plonge-toi dans le livre "Au pays des antiquaires - Confidences d'un maquilleur professionnel" d'André Mailfert. Tu y trouveras sûrement une recette pour vieillir ton bois. Et, en plus de ça, tu t'offriras une bonne rigolade...

bangar

Bonjour,
Je me suis également posé la question des dominos amovibles pour rendre l'assemblage démontable.
La solution, trouvée ici sur ce site, la plus simple et la moins coûteuse à mon sens, consiste à introduire une vis dans l'assemblage, un peu comme une cheville traditionnelle dans un assemblage tenon-mortaise, et ça tient. Il suffit ensuite d'enlever la vis et le domino sort sans problème.

bangar

Peut-être, une forme de slogan du genre :

  • La passion du bois ? Mais c'est sur l'Air du Bois !

  • J'ai la passion du bois ? Alors, je vais sur l'Air du Bois.

Mais j'avoue que c'est un peu racoleur à la manière de Carglass !
Je vais réfléchir à nouveau.