L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

57 réponses
benjams
( Modifié )

Je me trompe peut être mais pour des faibles épaisseur a mon avus l'équilibre hygrométrique est atteint (au moins pour des pieces de moins de 30 ou 40 mm d'epaisseur) sur toute l'épaisseur. Donc attendre pour qu'il se stabilise une fois est suffisant. Tout ce que tu vas avoir comme déformation après le débit sera a mon sens de la libération de contrainte. La libération de contrainte c'est quand même plus ou moins instantané (ça sort de la rabot et comme par hasard c'est plus droit). Donc je sais pas si passer tant de temps a attendre est justifié, mieux vaut travailler (avec du bois bien sec) et ne pas courrir après les differenxe 1/2% d'HR. D'autant que ta technique demande pas mal de serre joint en plus et perso j'en ai pas une infinité 😉

Après plutôt que d'essayer de limiter les déformation par des recettes un peu tirées par les cheveux, pourquoi pas plutôt éliminer le problème des déformation lors de la conception et du choix des debits ? Sauf a savoir précisément ou le meuble réalisé sera (et se mettre a faire des copeaux dans le salon de chez le copain), il est impossible de savoir a quoi le meuble sera soumis.

Bref tout ça pour dire que si on veut viser la lune, il faut savoir garder les pieds sur terre. Et donc faire des compromis entre "ce qu'il faudrait faire dans le meilleur des mondes" et ce qui est "raisonnable"

Mis à jour
benjams

Quel est le modèles du combiné ? Si l'interrupteur revient en place tout seul c'est peu être un problème de disjoncteur (un thermique qui serait intégré à ton bloc interrupteur) qui déconne un peu...

Sinon un problème de sonde mais je ne suis pas certain que ces moteurs en soient équipé. Quoiqu'il arrive on devrait trouver des pièces de remplacement

benjams

En principe en charpente on a moins de problème vu qu'on travaille avec des poutres (un truc long). Et en matière de poutre ce qui importe le plus c'est la longueur de celle ci, et moins sa largeur ou son épaisseur. Or la longueur ne varie presque pas avec l'humidité du bois. C'est ce qui explique que la charpente tolère du bois plus vert. En menuiserie on est plus embêté car on utilise beaucoup de panneaux...

Normalement tu ne devrais pas rencontrer de soucis catastrophiques mais ca devrait bouger un peu. Quoique ton bois a l'air vraiment pas très sec vu ce que tu dis 🙂

benjams
( Modifié )

Je n'arrive pas a voir l'ampleur de l'arrachement ? Il est profond ? Il faut se rendre a l'évidence on ne peut pas tout éviter meme avec le meilleur des rabots et le meilleur des raboteurs... tant que ca part au racloir ou avec un petit coup de ponçage, ça n'est pas dramatique

Mais déjà l'astuce est un fer bien affûtée, peu sorti, une lumière fine, et un contrefer au plus près du tranchant (moins de 0,5 mm) et bien sur essayer de raboter en couchant les fibre.

Si ca ne suffit on peut évidemment augmenter l'angle d'attaque du fer. Mais a partir de 55° ca commence a être du sport 😁

Apres tout dépend du rabot que tu as

Mis à jour
benjams
( Modifié )

J'ai une perceuse de 1cv monté sur l'arbre via un accouplement élastique. Ça marche pas mal, avec une lame neuve je coupe facile du 10cm (voire 15cm) d'épais, mais dans cette configuration l'affutage des ruban ne dure pas forcement longtemps

Quand je l'ai acheté je trouvais que c'était archaïque la perceuse mais c'est vrai que bah je ne me sers que très rarement de ma perceuse 1cv, et en plus c'est facile a remplacer pour pas cher, donc l'un dans l'autre c'est peut etre le mieux

Je m'en sers principalement pour du débit et remettre des pièces au carré (un peu comme une rabot quoi)

Mis à jour
par Ainek il y a 14 jours
benjams

1/ Je vois pas spécialement l'intérêt de reprendre ton fer de traviole. Il y a un levier pour régler l'inclinaison de la lame sur les rabots d'établi. Mais sinon au touret, a main levée.

Je vois que tu parles de reprise a la lime dans ton procédé. Si la lime accroche sur un fer de rabot c'est généralement mauvais signe... mis à part les outils a moulures (et encore...), tu ne devrais pas être capable de limer un fer...

4/ ca protège aussi, après à l'usage idem, ca disparaît comme tout huile

5/ en général je ne repeinds pas mes outils quand je les restaure. j'essaie de conserver leur patine et le traitement de surface. Sinon n'importe quelle peinture métal normal fait l'affaire.

6/ ca doit être un darex

par sey il y a 28 jours
benjams

Super sympa le 46... par contre si il est a peu près complet je le reserverait pour une vitrine, ca a une vraie valeur de collection ces petites bêtes. D'un point de vue efficacité le fer en biais ne doit pas apporter grand chose par rapport au 45 mais ca fait des copeaux en tire bouchons très sympa !

par Ara il y a 1 mois
benjams
( Modifié )

Comme ca, une brocheuse de charron, pour usiner les tenons ronds en bouts de rais. Les garnitures me font dire que c'est une brocheuse à mettre en place sur une presse spéciale

Il a aussi existé des rabot a manches (pour faire de manches ronds) mais ça n'était pas très rependu dans la culture française

Mis à jour
par skp il y a 1 mois
benjams
( Modifié )

Des colles animales type colle d'os, colle de nerf, colle de poisson ont été traditionnellement utilisée pour l'ébénisterie pendant la période pré-industielle.

Les colles a base de caséine ont aussi été massivement utilisé avant l'arrivée des colles dérivées de pétrole et des progrès de la chimie.

Il y a de recettes assez bien documentées dans les livres. Mais globalement la tenue de la colle est en général moindre

Mis à jour
benjams
( Modifié )

Quel serait le budget ?

Sur du neuf au delà des bouzes à 60€ ou moins, la grosse différence va se faire au niveau fini et petites fonctionnalités "superflues" (qui ne sont pas pour autant inutiles). Des marques pas chère et pas mal, il y a le stanley sweetheart, Jumaa, dictum, quengcheng et consorts. Si le rabot bois est une option il y aussi ulmia/ece qui sont bien.

Après vient le poncif angle faible vs angle traditionnel. Personnellement j'ai plutôt tendance à recommander le traditionnel qui a mon sens est plus polyvalent. Mais bien sur ça dépend de l'usage que tu comptes en faire.

Apres il existe pas mal de stanley n°5 anciens disponibles dans le marché de l'occasion. Ils ne sont pas a dénigrer, des bon rabots qui ont rendu bien des services a leur anciens propriétaires

Mis à jour
benjams

Soit tu mets une protection sur la boîte, soit tu fais attention a où tu mets ton rabot 🙂

Faire attention à ou tu mets ton rabot veut dire que tu pousse ton rabot d'un bord de la pièce à l'autre, de façon à ce que le fer de ton rabot n'entre pas en contact avec la boite ou tout juste sur le premier millimètre.

benjams

Un moteur mono qui ne démarre pas et ronronne à 50hz, sauf si il y quelque chose qui saute, ca me fait toujours penser a un problème de phase qui vient au moteur. Soit il y a un problème dans le commut et seulement un des deux enroulements du moteur est alimenté, soit tes (a mon sens il doit y en avoir un par moteur) condos sont morts. Comme la triple panne est peu probable je rechercherai plus un problème de continuité au niveau des commuts

benjams
( Modifié )

j'ai le même type de pierre chez moi. Je suppose que c'est une pierre du levant, sans en etre 100% sûr. Effectivement c'est très agréable et ça affûte tres finement, c'est a garder

Mis à jour
benjams

Le plus simple est d'affuter quelque chose dessus... ca permettra de savoir en gros la finesse de ta pierre. Il n'est pas forcément aisé de faire la différence entre deux pierres relativement proche, mais la logique voudrait que tu aies une grosse, une moyenne et une fine si ça vient du même lot.

D'après ce que tu dis, tes pierres doivent être encrassés, tu peux essayer de les nettoyer au pétrole puisqu'ell sont grasses, sinon une possibilité et de les surfacer.

benjams
( Modifié )

De Rennes si je sais bien lire 😅

Non en vrai c'est un nom qui me dit pas grand chose. Je lis j. We(d/b)ra personnellement. J'arrive pas a distinguer si elle est effectivement piquée main c'est peut être une petite production qu'il va pas etre facile de tracer..

Si elle est plate des deux côtés pas sur que ce soit un outil de menuisier, vu la grosseur des dents ils se peut que ce soit un outil de maréchal ferrant (pour rapper les sabots) ou de sculpteur pour la râper de pierre tendre

Mis à jour