5 réponses
Benoit56

Bonjour,

Je n’ai pas beaucoup d’expérience sur la question, mais pour ma table à manger (et je l’utilise sans modération), j’ai utilisé le vernis Bistrot de chez Liberon, en incolore satiné. Application avec un rouleau à poils ras. 2 couches, en respectant les délais indiqués par le fournisseur entre chaque couche (à refaire je mettrai plus de couches), mais même avec uniquement deux couches, cela tient bien.
Cela fait 5 ans maintenant.
Le rendu n’est pas brillant et on garde un touché « bois ».

Bien à toi,
Benoît

par Yam59 il y a 7 mois
Benoit56

Bonjour,

Pour préparer un rabot neuf, voici ce que je ferai :

  1. aplanir la semelle sur du papier abrasif collé (colle repositionnable en spay, c'est le plus pratique) sur une surface plane (plateau de verre, ou mélaminé, ou table fonte de machine,...) en ayant préalablement ajuster le fer pour qu'il soit en retrait ; jusqu'au grain 250 c'est suffisant. Pars d'un grain plus grossier (80-150) s'il y a beaucoup à rattraper sur ta semelle. il n'y a besoin que d'être plan que sur 3 points importants : un point devant, un point juste devant la lumière, et un point sur l'arrière
  2. aplanir la planche du fer, sur une pierre d’affûtage ou au papier abrasif ; il n'y a besoin que ne soit plan que quelques mm, mais sur toute la largeur du tranchant.
  3. affûter le fer côté biseau, et démorfiler
  4. aplanir le contre-fer sur une pierre d’affûtage ou au papier abrasif : il faut que le contre-fer s'ajuste sans jour à la planche du fer
  5. huiler les parties mobiles du rabot (vis, vis de réglage de profondeur , ajusteur de latéralité)
  6. installer le contre-fer à environ 1mm en retrait par rapport au fer ; installer dans le rabot
  7. régler la vis de maintien du presseur pour que le presseur s'engage, sans serrer ; puis une fois le presseur installé, visser la vis haute du presseur, ce qui permet de mettre en tension et plaquer l'ensemble fer+contre-fer ;
  8. régler la latéralité du fer en rabotant le chant d'une planche mince : les copeaux produit doivent être de même épaisseur sur toute la largeur de la lame, sinon ajuster avec l'ajusteur de latéralité

Par la suite, tu n'auras qu'à affûter le fer, et ajuster la latéralité du fer.

Une bonne ressource que j'ai utiliser pour démarrer est les vidéos Youtube de Paul Sellers (tu trouveras en tappant 'bench plane Paul Sellers' dans la barre de recherche), en anglais mais les vidéos sont compréhensible.

Bon courage !

Benoit56

Bonjour Renaud,
L'assemblage à 45° est intéressant car tu peux créer des faces indépendantes, cependant tu pourrais peut-être considérer de coller deux planches de 25x50, face de 50 contre face de 50. En choisissant dans tes avivés, que tes cernes en bois de bout soient en diagonale, cela permet d'avoir des faces homogènes de chaque côté.
En choisissant les chants de 25 (coloris et fil de bois), je pense qu'on peut faire en sorte que joint de collage soit peu visible.
C'est comme ça que je partirai personnellement, et cela réduit la complexité des usinages/ collages.

Benoît,

Benoit56

rere40 Pour continuer dans l’inspiration scandinave, les chaises type Hans Wegner (ou d’autres) ont des traverses entre les pieds pour renforcer la structure.
Cf. Ch23 ou Ch36

Je n’ai pas si cela répond à ta question...

Par contre je serai intéressé de savoir comment tu as fixé tes différents angles pour l’ergonomie et la construction de ta chaise : angle pied avant, dossier, montants arrières, etc. Y a t’il des règles ou des us applicables ?

Benoit56

Bonjour,

En anglais, j’avais trouvé « Door making for carpenters and joiners - fully Illustrated » de A. Talbot.
ISBN : 978-0852425343

Avez-vous pu en trouver en français ?