L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Neiru

Banc/Etabli

Banc/Etabli
+

Bonjour,

Vivant en appartement, je ne peut y effectuer uniquement que du travail à la main et dans espace restreint.
On ajoute à cela que même si c'est moins salissant que l'électro, il en reste qu'un coup de scie génère de la sciure, donc en plus certaines opération sont exclusive au balcon.
Ainsi il me faut quelque chose qui ne prenne pas trop de place, qui soit mobile, tout en étant assez solide/stable pour ne pas courir après lors d'un coup de rabot dans du bois pas trop coopératif.

Bien entendu, j'ai conscience que je ne réaliserai pas une armoire ou un buffet dessus mais plutôt des objets du quotidien type boite.

Je vais mettre ici le suivi de la réalisation de mon banc/établi.
Celui ci est basé sur tout ce que l'on peut trouver sur internet, allant des écris de Christopher Schwarz aux vidéos trouvées ci et là. Et également sur les bons conseils de l'air du bois !

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Conception

Pour la conception, je me suis basé sur cette vidéo :

J'ai collé au concept, puis adapté, notamment les dimensions, pour que ça me corresponde.

Vous trouverez ici un lien vers la modélisation que vous pouvez manipuler en ligne :
a360.co/2Xf72pk

N.B. il s'agit d'un affichage "dynamique", si je modifie mon fichier alors cette vue publique le sera aussi. Il se peut donc que ce que vous voyez à un instant ne sera plus forcément identique à l'instant suivant.

Choix des bois :

  • Peuplier : pour le piétement, il permettra d'avoir un gain de poids par rapport à des bois plus denses tels que chêne, hêtre, frêne. Je n'ai pas retenu de bois d'ossature pour des raison totalement subjectives d'esthétique et de plaisir à déligner, raboter, dégauchir du plateau brut.
  • Hêtre : Pour le plateau et les mors de la presse

Reste à faire :

  • La servante qui vendra entre les traverses sur mon côté droit quand je suis assis à califourchon.
  • Les trous du plateau pour les valets et autres taquets
Publié Mis à jour

Partager  

Conception episode 2

Depuis 10j que j'ai écrit la première partie, je suis toujours en attente du bois... et du coup je tourne en rond ma conception. jusqu'à hier ou j'ai fait le rapprochement avec un article que j'ai lu et relu que ce soit sur son blog, où dans l'article du bouvet dernièrement partagé, je parle du banc de sciage de Sébastien GROS :


Et je me suis dit que je pourrais pousser ce banc de sciage à faire aussi banc de travail.
J'en arrive donc à un truc un peu hybride très largement inspiré :

Le petit lien vers la visualisation 3D : a360.co/2AY1pmK

Voici quelques détails :

  • Le plateau fera 45mm d'épaisseur afin d'y utiliser les valets de chez Grammacy que j'ai et qui nécessitent cette épaisseur minimum (certain disent que ça passe avec du 40mm, ...)
  • Le banc de sciage a une fente traversante. Mais comme j'ai une presse en bout, chez moi il est impossible d'être traversant. J'ai donc pris le parti de ne faire une fente qui ne débouche pas d'un côté et qui fait tout de même 70cm de long. Je pense que c'est suffisant, pour le reste je me mettrai en bord d'assise. je réfléchi à peut être la réduire à 60cm pour avoir une partie "pleine" de 60cm également, contre 50cm dans cette configuration.
  • Les pieds et traverses font 40mm d'épaisseur
  • Le banc fait 1m25 de long et 47cm de haut
  • Comme le peuplier tarde à arriver, je vais passer sur du 100% frêne, le banc prend 6Kg au passage passant de 28 à 34.

Du coup par rapport au précédent design, je gagne :

  • La fonction banc de sciage
  • Un empiètement plus large
  • Mon pif-o-mètre me dit que les traverses vont mieux contreventés (ça se dit comme ça 🤔)
  • Fini les tenons mortaises hasardeux, bonjour les grosses queues d’arondes

Au final je suis assez content de ce retournement de situation.
Demain ou vendredi direction mon fournisseur et on attaque les choses sérieuses.

D'ici là reste à voir pour une servante qui coulisse entre les deux traverses du côté droit ainsi que la répartition des trous pour les différents systèmes de fixation.

Publié

Partager  

Conception épisode 3

Après les retours de Fof et de dependancesbois sur les queues d'arondes, et je les en remercie, j'ai remis des tenons mortaises.
J'ai par contre conservé les sections rectangulaires et l'option banc de sciage.
Voici le résultat :

Et comme toujours le petit lien dynamique vers le modèle 3D manipulable :
a360.co/30yRejm

Publié

Partager  

Abandon du projet

Voilà, c'est déjà le clap de fin, projet mort dans l'oeuf !
Mais réjouissons nous c'est pour une bonne raison :
Bientôt je ne remplirai plus les critères qui ont fait naitre le besoin : on va quitter l'appartement pour une maison, où il y aura 20m² dédiés. Donc on va voir plus grand avec un établi classique!

Publié

Publications associées


Discussions

Neiru a publié le pas à pas "Banc/Etabli".
il y a 9 mois
Neiru a publié l'article "Conception episode 2".
il y a 8 mois
Fof
( Modifié )

Arf

Mon pif-o-mètre me dit que les traverses vont mieux contreventés

Justement non, beaucoup moins bien qu'un tenon. Un queue d'aronde, c'est efficace en traction dans son axe. Dès lors que les efforts sont déviés de cet axe (ce qui sera le cas sur ton établi avec les coups de rabots, qui vont vouloir "tordre" la structure, déformer le rectangle en parallélogramme), ça finit par prendre du jeu et devenir branlant.
Un tenon chevillé est beaucoup moins problématique à ce niveau, du fait des chevilles et des arasements.
Cette conception, pour un banc de sciage, admettons, les coups de scies sont dirigés vers le sol, ça force pas trop, mais avec des coups de rabot dans le plan de l'établi, là ce n'est plus du tout la même histoire.
Mecaniquement, ton premier dessin est 3 fois meilleur. Et comme ton établi est déjà bas, l'option banc de sciage n'a que peu d'interêt je pense. Il suffit de scier le long de l'établi sur le côté, éventuellement avec un autre petit tréteau à même hauteur.

Neiru
( Modifié )

Merci Fof comme quoi, le pif du débutant, c'est rarement fiable 😅
Me voilà reparti pour une V3.
Les queue d'arondes sont toutes à jeter ? (si j'ai bien compris, la réponse est oui)
En effet pour le sciage, j'avais d'abord pensé au tréteau annexe pour éviter la chute dans le vide et le porte-à-faux.

Si je garde le piétement V2 en remplaçant juste les queues d'arondes par des tenons chevillé à la tire ça ira ou il vaut mieux revenir a des pieds de sections plus carrés ?

benjams
( Modifié )

Je suis d'accord sur toute la ligne avec Fof et je confirme que l'option banc de sciage bah tu vas vite fait te rendre compte que c'est inutile. Il suffit de scier sur le bord. On peut même scier assis sur l'établi, c'est très confortable

Neiru
( Modifié )

merci pour ton retour benjams

Fof
( Modifié )

Oui mais par contre cette rigole n'est pas inutile pour passer quelques serre joint (même si avec le valet on tiens quasi tout). La V3 ça tient déjà beaucoup mieux la route. Les panneaux/pieds feront quelle épaisseur ? Ce sera peut être du coup mieux de faire des tenons traversants, mais bloqués par queues de renard, ça va peut être être juste pour caler deux chevilles.
Je reste mitigé quand à l'utilité de la servante mobile, vu que tu as opté pour des traverses tablières affleurantes à l'anglaise. Celles ci permettent de faire le boulot de la servante mobile.

Fof
( Modifié )

Ah et j'oubliais, l'arrière de l'établi, ce serait intéressant de faire déborder le plateau, ou de raccourcir le piétement. Déjà pour des serre joints, et également pour avoir plus de place pour placer une pièce à mortaiser, mortaise à l'applomb du pied. Tu auras plus de solutions pour placer ta pièce à mortaiser à l'applomb des pieds qu'avec un plateau affleurant partout, et ce sera plus commode pour toi, pour les réaliser.

benjams
( Modifié )

Fof en effet, j'avais pas vu qu'il y avait des traverses affleurentes, ça va pas être simple de mettre des serres joint sur les côtés.

Par curiosité, une seule cheville ne suffit pas dans un chevillage à la tire ? J'entends souvent l'argument du contreventement, mais sur un tenon bien exécuté le contreventement est assuré par les arasements du tenon plutôt que par le tenon lui lui-même. Le chevillage sert juste à bien serrer l'arasement au niveau de la mortaise, je me trompe ?

Fof
( Modifié )

benjams Quand il y en a deux justement, ça soulage les arasements, et le collage du tenon si les efforts ne sont pas plein axe de la traverse. Et pour tenir l'équerrage un max sur des assemblages à fortes contraintes, on fait un tenon bien gras sur les abouts de mortaise.

dneis

Je reste mitigé quand à l'utilité de la servante mobile

Pas d'avis sur la question en ce qui me concerne, car je n'ai jamais essayé.

Une solution pourrait être de la rajouter après ou bien de la faire amovible:

  • on visse un tasseau triangulaire sur la traverse basse,
  • et deux petits tasseaux carrés sous la plateau;
  • et le tour est joué !

Ça simplifie également la construction du banc.

Neiru
( Modifié )

dneis bien vu, des fois on est buté dans son truc et on ne voit pas les solution alternatives

Neiru
( Modifié )

pour ce qui est de son utilité, j'ai oublié de précisé que je pense utilisé un crochet comme l'a fait benjams que je viendrai pincer dans la presse frontale, tout comme lui.
La servante servira alors a venir mettre des taquets pour soutenir un planche qui ferait plus de 10cm de largeur et qui tomberai en dessous de la traverse mais qui sera encore trop loin de celle du bas.
Pour ce qui est des dimensions je pars sur du 40 d'épaisseur partout, sauf le plateau qui en fera 45

dependancesbois
( Modifié )

Intéressant ce mix !!!
Perso je partirai sur ta V1 en y mettant la fente de sciage de la V2, elle sera plus résistante aux forces de rabotage.
Tréteaux complémentaires indispensables.
La fente pourra même te permettre une troisième option a rajouter plus tard : le banc d'âne (ou a planer).
Exemple de tréteaux simple et efficace :


Et pour le banc d'âne

lairdubois.fr/..._comment_106505

Neiru

oui le tréteau j'y ai pensé dans tous les cas, dans un second temps

Neiru a publié l'article "Conception épisode 3".
il y a 8 mois
dneis
( Modifié )

Attention au pied plein, à droite: le fil est vertical sur le montant, et horizontal au niveau du pied en bas. Hors tu as mis des tenons de part et d'autre, sur une grande largeur. Il faudra laisser la possibilité au montant de changer de dimensions dans le sens horizontal.

Neiru

du coup faire un tenon moins large que la mortaise ?

dneis
( Modifié )

Neiru inspire toi des alèses que fait Fof (sur son établi, sa commode, ...), car il faut aussi qu'il y ait du jeu latéral dans le trou de cheville dans le tenon.

Sinon, deux montant étroits au lieu d'un seul qui fait toute la largeur.

Neiru

ce plateau doit recevoir la presse et donc la vis en son milieu, c'est la raison pour laquelle je l'ai choisi plein.
Pour ce qui est des alèse je vois pas très bien la différence avec ce que j'ai fait moi 😥

dneis
( Modifié )

Neiru ah mais ne te soucie pas, si tu as conscience du problème, que ton tenon est plus étroit, et le trou de la cheville dans le tenon avec jeu latéral pour permettre les mouvements c'est bon.

J'attirais initialement juste ton attention sur ce détail, pour qu'il ne passe pas à la trappe !

Neiru
( Modifié )

ok, merci dneis

dependancesbois
( Modifié )

Tiens voilà la V0 !!!!
D'une efficacité redoutable! c'en est même blasant.
Comme quoi c'est pas l'outil qui fait le boulot !
youtube.com/wa...h?v=2fIvi-XnUlo

Neiru
( Modifié )

ahah oui, je regarde un peu ses vidéo, c'est bluffant d'efficacité, quand nous on essaye de d'ajuster au plus précis, lui il fait à l’œil et ça marche très bien

benjams

Cela dit, le résultat doit être bien rustique. Apres pour un etabli en s'en fout. Mais bon quand je regarde les meubles anciens "tout venant" (pas ceux des ébénistes du faubourg hein) fait par des menuisier, on s'aperçoit qu'il avaient aussi la philosophie du "si ça ne se voit pas, ça n'a pas à être beau"

dneis
( Modifié )

Notez l'utilisation de la griffe d'établi, qui suffit à bloquer la pièce que l'on rabote.

dependancesbois
( Modifié )

dneis oui faut que j'arrive à rajouter ça sur mon établi

dneis
( Modifié )

dependancesbois oh une mortaise, un tasseau qui passe à travers bien ajusté, et quelques pointes ou un morceau de plat avec des dents taillées à la lime. Réglage de la sortie au maillet.

Il existe un modèle de griffe en deux parties, avec coin imperdable. Il faut que je retrouve ça...

dependancesbois

Je pensais plus à l'endroit où la faire sur l'établi !
J'envisage là où il y a le petit bloc de paraffine.
En fait mes trous ne sont assez proches du bord (12cm).
Il aurait fallu la moitié pour que ce soit plus ergonomique.

benjams
( Modifié )

dneis jamais essayé, ça a l'air de bien marcher. Apres je suis relativement maladroit, et mon vrai métier m'interdit les coupures, donc j'essaie d'éviter d'utiliser un truc ou ma main risque de s'exploser sur un truc relativement acéré

Neiru

Si on veut éviter le trou supplémentaire, il y a moyen de s'inspirer de cette solution :

dneis
( Modifié )

Neiru j'ai un doute sur la tenue dans le temps des deux vis !!!
Il existe aussi des griffes amovibles (pop up bench stop)

benjams ça marche aussi sans les dents ou pointes. J'ai installé une telle butée sur le pied de mon établi (voir lien ci dessous) et ça marche plutôt bien. Avec les griffes, je pense que c'est plus facile d'utilisation. Et en principe, le bois que tu rabotes est planté dans la griffe, donc c'est pas censé être dangereux 😉

dependancesbois tu as déjà une butée en fait, elle a juste pas de griffe. Tu pourrais faire un essai avec un tourillon "à griffe" que tu mettrais dans un trou que tu as déjà sur ton établi...
Déjà un tourillon avec cuir, ça limite le glissement (voir ci dessous)

benjams
( Modifié )

Neiru ouais la première fois où tu rabotes une nœud, ça passe, mais dans 100 nœuds, avec ces vis, à mon avis la griffe part avec (surtout dans du résineux)...

dneis je remplace la butée par une chute serrée dans ma presse en bout, quand je peux pas utiliser mes butées installer sur ma presse pour serrer. Ca fonctionne aussi.

dependancesbois
( Modifié )

Neiru je rejoins ce qui s'est dit pour les vis ! quand on bloque dans un nœud elles vont vite partir.
dneis J'ai déjà essayé une butée ronde avec une griffe rajoutée mais ça tourne!
Par contre ma griffe initiale qui finissait par tomber à cause du valet qui se desserrait va reprendre du service grâce à mon nouveau valet ! et je vais voir pour lui amener des petits plus ...

Neiru a publié l'article "Abandon du projet".
il y a 5 mois
dependancesbois
( Modifié )

Quel dommage !!!! 😂😜
Félicitations !
Par contre tu devrais quand même le garder sous le coude ! Un établi c'est bien ! Mais plusieurs possibilités et zone de travail c'est mieux !

Neiru

Je dirai même plus que je le garde sous le genoux.
Mais j'ai attaqué le banc de sciage façon Sébastien Gros du coup:

dependancesbois
( Modifié )

Neiru ha yess !! Top utile !
Accompagné de tréteaux !
Un truc que je trouve super utile c'est de faire les tréteaux de façon à ce que le tréteau empilé sur le banc, le tout arrive à la hauteur de l'établi et fasse une rallonge.
C'est vraiment top. Ça me sers énormément perso.

dneis

Et aussi un petit tréteau de la même hauteur que le banc de sciage, comme ça cela permet de supporter le morceau qui sinon va tomber. Et pour les sciages de grands trucs.

dependancesbois
( Modifié )

dneis oui le tréteau de la même taille que le banc et qui devient de la même taille que l'établi une fois sur le banc.
C'est comme ça que j'ai fait les miens.

Vincent BAZIN

J'aime beaucoup, j'en connais une (ma soeur) a qui ça pourrait bien plaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 519 vues
37 commentaires

Publications associées

0 collection
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres pas à pas de Neiru
Voir aussi
Table des matières