L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Zorro

Assemblage et proportions d'une chaise longue

Je suis en train de réaliser le plan d'une chaise longue inspirée d'une trouvaille sur Pinterest via Sketchup (photo n°1).

Cela se déroule plutôt bien mais en regardant de plus près les photographies, les agencements entre les différentes pièces m'interpellent et je n'arrive pas à me résoudre à les copier bêtement. Malgré tout, n'étant pas un professionnel de ce genre d'assemblages, je me tourne vers vous pour critiquer mon propre montage. J'ai entouré en rouge sur l'image les points concernés (photo n°2).

Dans le même ordre d'idée et tant que vous prenez le temps de regarder ce que j'ai fait, pourrais-je avoir vos critiques quant aux dimensions que j'ai obtenues. Elles ne me semblent pas incohérentes mais je préfère avoir votre confirmation.

Pardon pour le côté "sommaire" du plan mais ce n'est qu'une ébauche. Je peaufinerai ensuite grâce à vos précieux conseils.

D'avance merci à tous ceux qui prendront la peine de lire et pourquoi pas de me répondre.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

0
Kentaro
( Modifié )
Meilleure réponse

Tu as bien vu les zone sous contrainte.

Comme il n'y a pas de vrai triangulation (on a un trapèze qui peut se déformer), les assemblages vont être sous forte contrainte.

Pour ce genre d'assemblage sous forte contrainte, je me méfierais de tout ce qui est tenon/mortaise, ou domino, queues d'arondes ou autres.

Je ferais comme sur le dessin.

La "cornière "jaune peut être réalisé dans un bon contreplaqué (bouleau ou hêtre . le multiplis peut-être réalisé soi-même), ou en alu.

C'est à mon sens le seul assemblage qui tienne le coup sur le long terme (cela a un nom, mais j'ai oublié. Si quelqu'un peut le rappeler...).

Mis à jour
Zorro
( Modifié )

Il est vrai qu'une pièce de renfort peut être un bon moyen de rigidifier l'assemblage. Mais dans ce cas, je m'interroge sur la profondeur d'incrustation. Dans ton schéma, cela semble être très proche de la profondeur complète. Est-ce le cas ?

Et tant que j'y pense, est-il possible/judicieux de réaliser cette insertion par l'intérieur de l'angle, histoire de dissimuler le rajout ?

Kentaro

Oui, bien sur, on peut faire l'insertion par l'intérieur de l'angle, sans la faire déboucher de l'autre coté, mais c'est un peu plus compliqué qu'un simple trait de scie.

Kentaro

Au fait, plus le trapèze se rapproche d'un triangle, mieux c'est. Donc, si tu réduis la distance entre l'arrière de l'accoudoir et le dossier, dans ce cas, tu as presque un triangle, et dans ce cas, plus de problème.

Zorro
( Modifié )

Bon, pour clôturer ma question, je dirai simplement merci Kentaro, Fof pour vos précieux conseils ! Je repars sur mon PC pour terminer le plan.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Fof
( Modifié )

Il va falloir des coussins épais, sinon c'est impossible de se lever de cette chaise longue 😃 Au niveau des dimensions et angles, ça me paraît pas mal. Tu te poses la question de comment assembler la structure ? Là vu que ton dossier, s'il est encastré dans les deux structures, va bien rigidifier le tout, tu peux faire un peu ce que tu veux. Queue d'aronde, tourillons, par exemple. Pour des queues d'arondes dans des plans non d'équerre, voilà un gribouilli qui explique comment les faire :

Mis à jour
Kentaro
( Modifié )

Pas d'accord... ;) . Même avec un dossier encastré, les jonctions vont avoir tendance à pivoter, car on n'a pas une vraie triangulation (trapèze). Dans ce cas, il faut justement des assemblages très très rigides, sinon, tout va se plier et on se retrouver pas terre... ;)

Fof
( Modifié )

D'accord avec toi, mais avec l'arrière orthogonal au longeron horizontal (enfin un peu incliné), là avec cette pente sur l'arrière, si les assemblages sont soignés, ça m'inquiéterait pas des masses. Surtout que les forces seront autant dirigées vers le sol, que vers l'arrière, et celles vers le sol (qui vont faire que le longeron horizontal sera en flexion) vont contrebalancer la tendance au pivotement du au dossier, non ? Et des queues d'arondes ajustées, c'est très solide 😛

Kentaro

Un trapèze, c'est mieux qu'un carré, ok. Cela se déforme moins facilement, mais cela se déforme quand même. Et personnellement, je suis ceinture et bretelles... ;)

Si on prend des poutres, avec plein de matière tout autour, on peut y faire des queues d'arondes, ou des tenons qui tiendront bien.

Mais si les sections sont petites, dans ce cas, c'est le bois autour du tenon ou de la queue d'aronde, qui cassera...

D'autant plus qu'une queue d'aronde, c'est fait pour empêcher un bout de bois de sortir d'un assemblage, mais pas pour faire tenir un assemblage soumis à des contraintes fortes. Ou alors, c'est une utilisation "dévoyée"... ;)

Zorro

J'ai prévu une épaisseur entre 25 et 30mm donc je préfère être sûr de la solidité. Même s'il est vrai que certains assemblages bien ajustés semblent pouvoir bien tenir.

Zorro
( Modifié )

Je n'ai pas prévu de m'engager dans des queues d'aronde orientées sur ce projet. Je suis un peu "jeune" sur le dossier. Par contre, j'avoue être assez tenté d'essayer. Peut-être sur un plus petit projet. En tout cas, merci du partage.
Et concernant les coussins, il est clair que sans eux, utiliser cette chaise relève de la prouesse.

Kentaro
( Modifié )

J'ai fait la chaise de Gerrit Rietvelt, et sans coussin, elle est tout à fait confortable...

trente six seb

Et si on oublie la partie arrière et qu'on imagine la partie avant à partir du dossier. Celui ci retient l'accoudoir pour éviter qu'il ne descende.

Avec un seul point d'accroche il peut pivoter vers l'avant du coup la partie arrière assemblée en queues d'arondes pour résister à la traction me semble efficace. Un peu sur le principe d'une ferme de charpente.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
111 vues
2 réponses
0 vote

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation