L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

becbois

Comment faire sécher des rondins ?

Voila, je fais sécher du bois depuis pas mal de temps (environ 15 ans). Je m'en sort un peu prêt bien avec les sciages.
Mais j'ai jamais réussi à faire sécher un rondin sans qu'il se fende en deux. Mon but est de conserver des rondins pour les passer au tour à bois. Surtout du Houx et du Buis (difficile de trouver des sections à scier).

J'ai essayer la paraffine en bout, les stocker dehors, a l'ombre, au soleil, sous Hangar, en cave, ....
A chaque fois, ils fendent. Quelqu'un aurait une solution? Ou au moins des conseilles sur la préparation et le suivi du séchage?

Merci

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

0
etiennedesthuilliers

bonjour
je fais sécher mes rondin de bois dur dans ma cave .les abouts ayant été passés à la peinture pour éviter une dessiccation trop rapide je passe avant un coup de xylophène pour éviter les champignons. dans ma cave il y a 70 pour cent d humidité quelques années après les rondins ont sécher sans trop de casse

becbois
 

J'ai pas encore essayer une cave bien humide, j'appel la mienne une cave mais c'est juste une pièce semi-enterré borgne, l'humidité doit rarement passer sous les 50%. Je vais essayer de faire sécher du bois dans une pièce humide, ça doit être une des meilleurs solutions pour équilibrer le séchage. Certains séchoir de scierie sont bien maintenu a un taux d'humidité élevé.

Merci

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
philippe14

c est très aléatoire pour des pièces qui vont a cœur a l' écorce pour certaines essence de bois la meilleur façon et de les scier en deux de les mettre a séché puis de les recoller

BugsByte - Amateur
 

J'ai moi aussi déjà entendu parler de la technique de les scier en deux et de les recoller.
Ça permet au cœur de libérer ses tensions et donc d'éviter qu'il se fend ailleurs.

becbois
 

Merci @philippe14 !

etiennedesthuilliers
 

bonjour
dans l utilisation de bois en rondin pour la construction de certain pont ou ouvrage, l 'astuce est de faire un sciage longitudinal de l’extérieur jusqu' au centre pour n avoir pas ou très peu de fentes dans la pièce au séchage, et de mettre le trait de scie en dessous cela évite que l'eau rentre dans le bois cela assure sa pérennité .pour le séchage on peu faire de même . autre solution faire un trou de 50mm de diamètre longitudinalement cela évite les fentes

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
bene569

Un rondin, c'est du bois, et le bois travaille et surtout travaille en fonction DE différents facteurs;
la première chose à savoir c'est : est ce que le bois a été coupé hors sève, c'est à dire à la fin de l'hiver, si ce n'est pas le cas le séchage ne sera pas facile.
Est ce que le bois a poussé dans une région venteuse , et est ce que la branche prélevée était horizontale, verticale etc...parce que l'arbre pour contrecarrer les forces extérieures développe des stratégies de pousse et on s'en rend compte en regardant si le centre des cernes est bien au centre géomètrique du rondin.
Ensuite, chaque essence a des caractéristiques qui lui sont propres et qui dépendent de sa structure et également de quelle famille de bois on parle, bois homogène, bois non homogène...avec aubier non différencié ou aubier différencié....le chêne à un aubier clair et le bois parfait ( le duramen) est plus foncé? on voit bien la limite d'aubié....le hêtre n'a pas d'aubier différencié.
Alors dans tout ceci, il faut savoir qu'au séchage des paramètres comme le retrait joue un rôle et malheureusement le retrait tangentiel est pratiquement 2 fois plus important que le retrait radial et si en plus le centre des cernes n'est pas pile au centre du rondin...ça fait craque au séchage à un moment donné...c'est juste une question physique..au passage ce retrait commence à partir dès que l'humidité du bois passe sous les 30 % d'humidité, au dessus de cette valeur c'est l'eau libre qui est partie et elle n'agissait pas sur la structure physique des cellules de bois .
Tu dis que tu as essayé la paraffine, mais j'ai une question ...comment est ce que tu l'as appliqué et est ce que le bois était encore mouillé au touché , quelle épaisseur de la couche de paraffine?

becbois
 

Pour mon test a la paraffine, j'ai essayer deux méthodes,
application quelques jours après la coupe et application après plusieurs semaines de séchage. Les bois ont étés coupés hors sève, (maintenant, quand c'est possible, je coupe les bois en lune descendante et attend la lune montante pour séparer les houppier, ça marche bien pour limiter la sève). Les deux cas n'ont pas donnés de bons résultats. Pour l'application, j'ai trempé les billons directement dans de la paraffine fondue (seulement les culées).
Compliqué de faire sécher l’intérieur d'un billon aussi vite que l’extérieur.

dependancesbois
 

Je me permettrais d'ajouter que le bois juvénile (au centre de l'arbre) est plus souple que le bois mature car ses fibres (cellulose) ne sont pas alignées de la même façon et que cela implique que le bois au centre a un retrait longitudinal au séchage plus important que le bois mature d'où résulte des fentes.
Je vois que le cours sur l'anatomie du bois porte ses fruits @bene569 !!!
bonjour à "Hubert".

becbois
 

Merci @bene569 !

etiennedesthuilliers
 

bonjour
l' affaire du séchage n' est pas simple a l’école supérieure du bois les cours étaient étalés sur une bonne année et encore depuis les choses ont encore évolué mais les fondamentaux restent les mêmes. mais chaque bois et même quelque fois chaque arbre est un problème particulier à traiter . et il est difficile de répondre en quelques lignes . regarder la façon q 'avait nos grand père pour faire des sabots et vous verrez qu'avec beaucoup de bon sens ils arrivaient a faire des sabots sans fente . je pourrais vous parler de la fabrication des clarinettes etc etc le séchage est une spécialité a part entière

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
dneis

Ma propre expérience avec le buis et le houx me fait dire que en général:

  • le buis sèche bien quasiment sans fendre (séchage à l'air libre à l'abri);
  • le houx me semble plus sujet à fendre (une fente sur la circonférence), mais si la pièce est suffisamment longue, je pense qu'on peut arriver à avoir des morceaux sans fente.

J'ai tourné un maillet en houx dans une belle pièce non fendue et il n'a pas bougé depuis.

J'ai du buis qui a fendu en séchant, car brusquement rentré dans une pièce surchauffée. Peut être que ce morceau allait fendre dans tous les cas, je ne saurais dire, c'est trop tard maintenant !

Je remets le nez dans mon tas de bois et je complète la réponse si je me suis trompé ;)

becbois
 

Merci @dneis !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
650 vues
4 réponses

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de becbois 
Navigation