L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Olistan

Réglages scie à ruban

J'ai eu l'opportunité de récupérer une vieille scie à ruban d'une école de menuiserie. Une 800, sans doute des années '50 (Decock a cessé ses activités en 1963); bien trop grande pour mes besoins et surtout trop lourde pour l'amener à l'atelier qui n'a pas d'accès carrossable. Mais bon, difficile de refuser une telle pièce !

J'avoue avoir du mal à couper vraiment droit ou encore refendre des largeurs importantes. J'ai deux lames neuves (une fine et une large) mais je veux d'abord me concentrer sur les réglages de la machine. Mes questions sont donc les suivantes.

Le volant du haut voile un peu (+/- 2 mm en extrémité de volant).

Je n'ai aucune idée si c'est grave ni comment cela se corrige (roulements ?). La lame n'est jamais très stable, bien qu'en ayant remplacé ce soir une vis tordue près du roulement, cela a l'air d'aller un peu mieux. J'ai aussi rajouté une butée arrière sur le guide lame supérieur très récemment.

Faut-il que je garnisse le volant ?

Je vois que partout, on met du liège. La surface en contact avec la lame est différente du reste, mais je ne sais pas ce que c'est. Elle a l'air aussi un peu bombée, de sorte que la lame ne perd pas directement sa voie. J'attends dès lors vos avis. De plus, la lame doit elle être placée en bord de volant ou bien au milieu ? Le but du bombage n'est il pas de recentrer le ruban justement ?

Comment régler la tension de la lame.

Faut-il relever le volant supérieur au maximum ? J'ai un vague souvenir d'avoir lu que l'on devait pouvoir la tourner de 45°. C'est assez vague quand même... Mais surtout, comment combiner la montée du volant supérieur avec le contre-poids ? Le contre-poids est-il là pour changer facilement de ruban sans modifier les autres réglages ?

Frein

Le frein est assez rudimentaire, mais surtout indispensable pour éviter que la machine ne tourne pendant 5 minutes lorsqu'on l'arrête. Toutefois, faut-il y intercaler une cale en bois ou bien fer contre fer, c'est bon ? J'ai l'impression qu'il y a un reliquat de bois.

J'ai un peu de rouille sur la table.

Rien de bien méchant et je ne pense pas que c'est handicapant pour un travail à la scie à ruban. Toutefois, que me conseilleriez-vous pour corriger cela ?

Guides latéraux

Il y a des guides latéraux de la lame, qui font à mon avis office de petits ressorts lorsque la lame dévie. Toutefois, cet effet a quasiment disparu sur l'un (bien que je l'ai démonté et bien nettoyé). Il y a une petite vis au-dessus qui m'intrigue. Est-ce un graisseur ? Si oui, qu'y mettre et faut-il le remplir à fond ?

Guide arrière

Toujours au niveau du guide supérieur, je viens de racheter et rajouter un galet arrière pour limiter les mouvements avant/arrière de la lame. Toutefois, celui-ci doit-il toujours pousser fort le ruban vers l'avant même au repos, et donc tourner en permanence avec la lame ? Cela crée quelques étincelles. Ou bien il ne tourne qu'occasionnellement quand la lame recule de 1 mm vers l'arrière?

Capacités / précision

Questions subsidiaires. Des pièces de quelle largeur devrais-je être capable de refendre avec une telle scie ? Est-il recommandé de donner des coups de scie circulaire en haut et en bas au préalable pour diminuer l'épaisseur de coupe ?

Et au niveau précision, avec une lame de 15 mm, devrais-je être capable de suivre sans guide facilement un trait droit sur une pièce fine ? Est-ce normal de dévier de quelques mm ? J'ai toujours l'impression que la lame tend à dévier.

Merci à tous pour vos conseils.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

1
waedele

Bonjour
vous trouverez une large partie des réponsesà vos interrogations en visionnant du début à la fin les explications de Nicolas
copaindescopea...ie-a-ruban.html
Soyez assuré que la réussite est au bout
Cordialement

Olistan
( Modifié )

Merci waedele !

Smaug
Je suis d'accord

Je confirme. ! Genial

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
cocoM

En essayant de voir point par point :

_Le voile
qu'entends tu par voile ? Est-ce que le volant est "ovale" ou est-ce que le volant fait avancer et reculer le ruban ? Dans le premier cas c'est gênant car tes lames vont subir des contraintes pour lesquelles elles ne sont pas prévues, risquent de casser rapidement, et un volant ovale ne se rectifie pas comme ça.
Dans le deuxième cas il faut voir comment le volant est fixé sur l'axe de rotation pour éventuellement trouver une solution. J'avais un défaut similaire sur la mienne ou le volant s'emboîte sur l'axe par un cône mors, il a été presque supprimé en ajoutant une rondelle à la vis de serrage du volant qui a permis de l'enfoncer plus loin sur le cône.

_garniture du volant
Chaque scie a ses spécificités à ce niveau (volant rainuré, bombé etc...), mais il semblerait que ton volant ait bien une garniture, pas en liège c'est sur mais peut être en caoutchouc dur ? Si la garniture est propre, pas la peine de la changer, mais si elle a beaucoup d'éclats comme on en vois sur la première photo ça vaut le coût. Sur le choix entre caoutchouc ou liège pour le changement, je dirais que le liège est moins cher et plus facile à changer soi même, mais que le caoutchouc aura une plus grande durée de vie.

_tension de lame
ce que j'applique sans prétention académique : sur un ruban large pour refendre : guides lames relevés à fond, je tends jusqu'à ce que la lame ne se vrille pas plus que la moitié de sa largeur lorsque je la vrille à la main à mi-hauteur. Sur un ruban fin pour chantourner, je laisse un peu plus de mou (au feeling)
Le contre poids je n'en ai jamais vu, mais de toute façon à chaque changement de lame il faudra reprendre les réglages car aucun ruban ne fait la même longueur au mm près, la tension variera selon la largeur etc... Ca peut sûrement faire gagner du temps sur le positionnement de la lame avant le réglage fin de la tension.

_frein
je ne dirais pas qu'il est indispensable, mais c'est un plus pour le confort de l'utilisateur. Métal sur métal ça va faire du bruit, créer de l'échauffement, de l'usure... je mettrais du bois sans hésiter.

_la rouille
la rouille a l'air d'être vraiment en surface, WD40, paille de fer et huile de coude avant une petite pellicule de paraffine pour éviter de tâcher tes pièces.

_les guides
règles tous tes guides (latéraux et arrière) à +/-1mm de distance de ta lame, fais lui faire un tour à la main pour vérifier qu'à vide elle ne touche jamais les guides. Le guide arrière me sers de jauge pour savoir quand affûter mon ruban : en coupant une planche de hêtre de 40mm d'épais, si la lame recule et touche le guide arrière, c'est qu'il est temps d'affûter. S'il y a des étincelles, c'est que j'ai procrastiné et qu'il y a urgence.

_La précision
La précision en refente va être obtenue avec des rubans larges (35mm voir plus AMHA sur une scie à volant de 800). Un ruban bien préparé et vérifié (avoyage à 1,5x l'épaisseur de la lame, absence de voile, profondeur des dents régulières, pas adapté à l'épaisseur...), une pièce bien corroyée sur 2 faces et en y allant tranquillement tu dois pouvoir refendre 20cm de large en bois de pays sans problème ni préparation particulière si le moteur suis la cadence (je le fais sur ma SAR à volants de 700 avec un moteur 6CV). Si ta lame a une dérive naturelle, tu peux régler ton guide en fonction de cette dérive : sur une planche de 30mm d'épais par 1m de long bien corroyée traces une ligne au trusquin, coupes suivant cette ligne sans guide en y allant tout doucement pour avoir le plus de précision possible jusqu'à la moitié de la longueur, bloques la pièce en position sur la table et règles la dérive de ton guide // pour qu'il soit aligné avec ta pièce. Ensuite reprends ta coupe pour vérifier qu'elle suit toujours ta ligne de trusquin, et voilà ton guide bien réglé.

Olistan
( Modifié )

Merci cocoM pour toutes ces précisions ! Je m'attaque à tous ces réglages dès mon retour de congés et te tiendrai au courant. Concernant le voile au niveau du volant supérieur, si je me mets dans l'alignement du volant, il bouge un peu d'avant en arrière.

cocoM

Ok, donc le voile ne rend pas la scie inutilisable, mais si on peut l'éliminer c'est mieux. Il peut venir soit de l'axe, soit des roulements supérieurs, soit du montage du volant sur l'axe (comme c'était le cas pour moi) soit d'une déformation du volant. Le plus embêtant est le dernier cas, autrement tout est réglable sans trop de problème.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
mjp

pour le transport pas de problème on démonte le volant du haut. les carters. le moteur.et les portes. et on transporte sur un transpalette et des planches.il faut être deux les volants sont assez lourds.

Olistan
( Modifié )

Merci mjp ! En fait, la scie est déjà chez moi à l'atelier. Elle a été démontée comme tu le dis. On était quand même 6 hommes pour la rentrer dans l'atelier centimètre par centimètre. La bête fait son poids !

mjp

c'est une bonne acquisition un petit réglage et c'est parti. votre lame de 15mm n'est pas fait pour couper bien droit .il faut une lame plus large 30 mm mini et bien affutée. pour le réglage les guides lames doivent être réglé après le centrage de la lame. il faut laisser 1.5 mm de jeu de chaque coté .

Olistan

OK, merci beaucoup pour ces précisions !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
545 vues
3 réponses

Publications associées

Licence

Licence Creative Commons