L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

dependancesbois

L'huile et le bois

Bonsoir,

une question comme ça qui m'a interpelé en lisant le pas a pas de tarpan sur son maillet et surtout la méthode d'imprégnation de l'huile.


Je me rend compte que j'ai le discours disant que l'huile protège le bois mais en fait quel est vraiment l'action de l'huile sur le bois et quelle raison pour une imprégnation profonde ?

Merci pour vos lumières.

Fred.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

0
Stany

Alors qu'en est il de l'usage des saturateurs type Bondex ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
tarpan

Je dirai aussi que la pénétration de l'huile ajoute une "profondeur" esthétique selon les bois.

Pour ce qui est de la saturation en huile, je pars du principe qu'une goutte d'huile déposée en surface va être absorbée et quelques temps après la surface apparaitra comme "sèche" et si on redépose une goutte, le même phénomène se produira (c'est encore plus flagrant en bois de bout).
Donc pour moi une bonne imprégnation en profondeur au départ me parait plus satisfaisante. En général je cire après ressuyage en réchauffant la pièce et essuyant ce qui perle…

Pour les huiles siccatives certains disent qu'il ne convient pas d'avoir mis une huile non-siccative avant, d'autres disent que ça n'a aucune importance…

J'aurai tendance à penser que la première huile (non-siccative) aura pénétré puis laissé une surface "semblant sèche" qui ne posera guère de problème pour la réticulation (on n'est pas dans le cas d'un vernis hein) , tout n'est qu'une question de temps (on ne peut pas faire tout ça en qques jours évidemment)

Je considère une huile non-siccative comme ayant le comportement montré à gauche, et une siccative celui de droite (c'est l'illustration de ce qu'on appelle les "huiles dures" ou "huiles pour parquet")

Suis-je dans l'erreur ?
Je l'ignore…

dependancesbois

Merci tarpan ! Oui je connait les huiles siccatives, je les utilise (de tung surtout).
C'était surtout par rapport au autres.
La réponse de benjams me paraît plutôt bonne du coup.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
benjams

Ça dépend du type d'huile et de ce que tu utilises.

Traditionnellement, on utilise des huiles qui durcissent au contact de l'oxygene de l'air en laissant une couche protectrice là ou elle pénètrent. Ces huiles sont dites siccatives, c'est généralement de l'huile de lin, mais ca peut-être de noix, ou toute huile traditionnellement utilisée pour la peinture.

Sinon on peut utiliser des huiles qui ne durcissent pas (et ne rancissent pas) type parrafine ou vaseline pour saturer les fibres du bois et empêcher l'eau de pénétrer dans le bois.

dependancesbois

Merci benjams !ta réponse me paraît assez logique ! Merci!

etiennedesthuilliers

pour l'huile de lin elle sont siccative à assez long terme il vaut mieux ajourer un peu se siccatif cela améliore le système et diminue la durée de prise
pour exemple de la peinture a l huile de lin sans siccatif met
des semaine a sécher

benjams
( Modifié )

Effectivement, l'huile de lin pure met plusieurs jours / semaines pour reticuler (en fonction de la disponibilité de l'air autour).

Le défaut du siccatif reste sa toxicité.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
210 vues
3 réponses
0 vote

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation