L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Séverine

Fabrication d'une lampe japonaise kumiko à assemblage chidori

Fabrication d'une lampe japonaise kumiko à assemblage chidori
+

Voici les différentes étapes de la fabrication d'une petite lampe japonaise qui intègre le modèle de kumiko Yotsuba izutsu-tsugi et l'assemblage chidori.

Le contexte de confinement a un peu bouleversé mes plans quant à la façon de la réaliser.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Historique

La photo de présentation du pas-à-pas montre les pièces de la structure de la lampe déjà réalisées. Elles l'ont été à l'aide de la scie à format et ça n'a pas été concluant : manque de précision, ce qui a donné trop de jeu dans les assemblages.

J'avais donc décidé de tout refaire avec une table pour scie à format inspirée de celle de Johnny Tromboukis.
Sa fabrication étant impossible pour le moment (il me manque les planches de cp et un rail), je vais donc tout réaliser à la main.

Publié Mis à jour

Partager  

Corroyage et mise à longueur

C’est parti, en direct live de l’atelier : préparation de toutes les pièces qui constitueront dans un premier temps, la structure de la lampe.
La structure sera en padouk.

Dégauchissage de 2 faces de la planche de padouk de départ

Je coupe à la scie à ruban la largeur dont je vais avoir besoin pour faire 3 baguettes de 9mm :

Puis je vais jongler entre la scie à ruban et la raboteuse pour sortir 6 baguettes dégauchies sur 2 faces :

Et pour terminer, on rabote les 2 faces restantes des 6 baguettes pour obtenir un rabotage de 9mm.

Mise à longueur à la scie à format :

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation des pieds

Bah c'est pas transcendant. Je ne suis pas contente de moi.
Résultat : trop d'imprécision dans les largeur et profondeur de coupes. Le bois s'arrache facilement quand on le travaille perpendiculairement à son fil.

Quelques photos de l'exécution :

Et le résultat :

En fonction de la réalisation des traverses et du résultat final, il n'est pas impossible que je refasse les pieds.

A noter pour la suite :

  • Utiliser une cale pour guider la scie
  • Utiliser la largeur des pièces pour le tracé du 2ème trait et non une largeur au réglé de 9 pour éviter d'avoir à reprendre la largeur (Ce qui n'a pas aidé niveau précision)
  • Peut-être réutiliser la scie à format pour avoir une profondeur précise et surtout pour éviter l'arrachement du bois (Une guimbarde aurait été la bienvenue 🙂)
Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation des traverses fixes

Trois types de pièces sont à réaliser pour l'assemblage chidori :

  • Deux pièces à emboîtement (dont une que j'appelle traverse fixe)
  • et une pièce à pivotement (Traverse pivotante).

Une partie des tracés est fait simultanément sur les 12 traverses, pour après travailler chaque groupe de traverses (fixes et pivotantes) séparément.

J'exécute donc les 2 tracés principaux sur toutes les traverses :

La suite concerne les traverses fixes. Les explications sont essentiellement dans les légendes des photos.

Le schéma des cotes

Première coupe

  • Elle est faite à l'intérieur du trait. Pour éviter de se tromper, on peut rayer au crayon à papier la partie qui doit être retirée afin de scier dans cette partie là (Je ne l'ai pa fait pour ma part).
  • Je l'arrête avant les 4,5mm de profondeur, l'important étant d'avoir une délimitation franche pour parfaire le travail à la scie à format.

Tracé du trait parallèle au premier et coupe

Coupe du deuxième trait que j'ai appelé "principal"

Tracé du trait parallèle au deuxième trait principal et coupe

On procède toujours de la même façon :

Les 4 premières coupes sont faites :

Coupes de la partie de 4,5mm de largeur

Différentes étapes de l'exécution des 4 autres coupes de la partie de 4,5mm de largeur en images :

Résultat final :

Pour l'étape d'évidage, j'ai improvisé un petit gabarit pour la scie à format, afin d'assurer une profondeur de coupe propre et précise.

Et ça marche :

Puis on termine les bords à la main, au ciseau :

On peut tester les assemblages entre traverses car ce sont les mêmes que les pieds. Et le résultat est à la hauteur de ce que je voulais obtenir :

J'en ai terminé avec cet article.

Le prochain présentera la réalisation des traverses pivotantes qui reprendra la même méthodologie que pour les fixes.

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation des traverses pivotantes

Côtes de la pièce à réaliser

Les 2 traits principaux ont déjà été tracés avec les traverses fixes.
On peut donc attaquer les coupes une fois les traverses immobilisées, de la première face avec des traits espacés de 9mm.

Puis on pivote les pièces d'un quart de tour pour travailler une face perpendiculaire à la première travaillée avec des traits espacés de 9mm également.

On passe sur le gabarit de la scie à format.

On passe ensuite à l'étape finition.

Dernière étape pour ces pièces : rendre la partie qui permettra la rotation, cylindrique.
Là j'ai fait au feeling. J'ai utilisé mon couteau traceur pour sculpter la pièce.

Une fois la première pièce terminée, on peut passer au test du premier assemblage (Avec les pieds par très bien réussis).

Montage de la structure complète (sans la pièce à tenon).
Je suis assez contente du résultat et ne vais pas à avoir à refaire les pieds. Je pense que les traverses ayant été faites de façon assez précise, elles cachent les défauts des montants 😅

A suivre : la réalisation des traverses tenon.

Publié

Partager  

Réalisation des traverses à tenon

En règle générale, on réalise les mortaises en premier, puis les tenons.

Une fois n'est pas coutume, je vais usiner mes tout petits tenons en premier.

On trace 3 faces des traverses :

Puis on passe à la coupe de la première face :

Ensuite, on réalise un quart de tour pour faire les coupes de la deuxième face.

Un nouveau quart de tour pour réaliser les coupes de la 3ème face.

Passage à la scie à format

Profondeur de 3mm pour les joues du tenon :

Profondeur de 2mm pour le haut du tenon :

Puis on passe au nettoyage comme pour les traverses :

A suivre : les mortaises sur les montants ...

Publié

Partager  

Réalisation des mortaises dans les montants

C'est la dernière étape avant de boucler la réalisation de l'ossature.
Dimension : 3x7x5

Tracé des mortaises
J’avais marqué d’un point noir la face où positionner les mortaises, lorsque j’ai fait mon montage à blanc.

Evidement des mortaises

Montage de l’ossature complète

La suite : la partie kumiko.
Elle va mettre un peu de temps à sortir car mon gabarit à bandes n’est plus utilisable. Je savais la version 1.0 temporaire de part la finesse des joues pas assez rigides.
Je suis donc en train de fabriquer la version 2.0. Mais pour cette réalisation, j’attends quelques colis ☺.
A suivre donc ...

Publié

Partager  

Réalisation des panneaux kumikos

Mon nouveau gabarit étant terminé, j'ai pu raboter toutes les bandelettes utiles pour la fabrication des panneaux.

Les cotes

Je joins 2 types de cotes :

  • Les cotes de longueur sur le premier schéma
  • Les cotes pour le tracé sur le deuxième

Au fil de mes réalisations de kumikos, j'essaie d'optimiser ma méthode de travail et d'exécution. J'ai donc encore tâtonné sur celle-ci, créer quelques cales et utiliser quelques astuces pour que les traits de coupe soient précis et rapides à exécuter sans à avoir trop de questions à se poser.

Tracé
Le schéma de cotes que j'ai utilisé était moins complet que ceux transmis ci-dessus, et plus désordonné, ce qui a engendré quelques erreurs de tracés, sans conséquences.

Pour réaliser le treillis d'un panneau complet, il faut 5 bandelettes de 153mm et 7 de 129.
J'ai réalisé les tracés de ces 12 bandelettes d'un block, en en rajoutant une de chaque longueur pour qu'elles me servent de référence pour les 3 autres ensembles.

J'aurais dû positionner les bandelettes en alignant leurs milieux de façon à faire coïncider tous les tracés et exécuter les coupes dans un même temps.

Je ferai mieux la prochaine fois. En attendant, voici les photos de la façon dont j'ai procédé. J'ai fabriqué une cale avec des aimants pour guider mes coupes :

Travail sur les baguettes "longues"

Travail sur les baguettes "courtes"

Montage du premier panneau

Deuxième panneau

Troisième et quatrième panneaux

Pour aller plus vite, J'ai travaillé les bandelettes des 2 derniers panneaux par taille.

Bandelettes de 153mm :

Bandelettes de 129mm des 2 panneaux :

Montage

Après collage, découpage et mise en place dans la structure de la lampe :

Préparation des bandelettes pour le motif, partie #

J'ai préparé 16 bandelettes de 140mm de long pour couper dans chacune d'elle, les 4 baguettes de 32mm finie.

Réalisation des assemblages à mi-bois
J'ai réalisé cette étape dans un même temps, en séparant les séries de 16 par des bandelettes de bois.

Préparation des bandelettes pour le motif, partie petites diagonales

Mise en place des panneaux complètement montés et collés sur la structure de la lampe :

Publié Mis à jour

Partager  

Finition des panneaux

Une fois le ponçage réalisé sur une feuille grain 400 posée sur une plaque de verre, on peut passer au collage.

J’ai commandé ce papier shoji chez Fine Tools :
Shoji Paper white with classical "Unryu"-Design.

Pour le coller sur les panneaux de kumikos, j’ai suivi les conseils de Laurent51 dans ce commentaire.

Pour avoir plus de détails sur le collage, vous pouvez consulter cet article :

Une fois le collage effectué sur un panneau et après l’avoir laissé prendre avec un poids sur le dessus environ 5mn, je vaporise le côté papier avec de l’eau.

Le lendemain, découpage du papier débordant au cutter.

Merci à Laurent51 pour le conseil du collage. Le papier est parfaitement tendu. 👍🏻

Prochaine et dernière étape de ce pas-à-pas : finition de la structure au vernis gomme laque et montage 😊

Publié

Partager  

Finition de la structure

Pour le séchage de la structure de la lampe après application des couches de vernis, j'ai mis en place de quoi permettre au vernis de sécher après application.

Montage de la structure - Aucun collage

Avec les panneaux

En lumière
Le système d'éclairage n'étant pas encore en place (J'attends les douilles), j'ai fait une photo avec la lampe torche d'un téléphone à l'intérieur.

Ce pas-à-pas est terminé.

Je déposerai la lampe dans les créations lorsqu'elle sera terminée.

Publié


Discussions

Séverine a publié le pas à pas "Fabrication d'une lampe japonaise kumiko à assemblage chidori".
il y a 7 mois
Lucien le Forestier
( Modifié )

Salut !
J'ai vu le résultat final dans l'image du plan, j'suis impatient de voir ce que, ça va donner quand ce sera terminé

Séverine

Moi aussi 😉

Séverine a publié l'article "Corroyage et mise à longueur".
il y a 7 mois
Niouniou
( Modifié )

Sympa tout ça, ça donne l'eau à la bouche pour la suite!
Tu as acheté où tes serre-joints en laiton (Japon, Chine ) ? Ishitani a les mêmes pour faire ses collages de panneaux

Séverine
( Modifié )

Merci Niouniou ! J'espère réussir à sortir une belle lampe !
Mes serre-joins viennent de chez


J'ai passé une commande en février. Expédié le 20 février et reçu 8 jours après. 😅
Ils sont top ! J'en ai 3 tailles (150, 180 et 300) et 4 de chaque taille. Ils serviront essentiellement pour le collage de petites pièces et le maintien des pièces quand je réaliserai des modèles de kumikos.
Pour travailler un bois comme le padouk, ils ne sont pas adaptés. Mais j'avais envie de les essayer quand même 😁

Édit du 03/04/2020
Niouniou, en fait ils sont sacrément costauds. Et je continue à les utiliser avec le padouk.

TedJoyeux

ils sont trop beau !!

Séverine
Séverine a publié l'article "Réalisation des pieds".
il y a 7 mois
Kentaro
( Modifié )

Cela va être très intéressant!

En fait, tu n'as pas choisi le bois le plus facile... le padouk est assez fibreux et s'arrache très facilement quand le coupe en contre fil. IL faut mettre des martyrs partout.

En fait, pour des choses précises comme cela, sur ce genre de bois, j'utilise une scie à métaux.

Séverine
( Modifié )

Je trouve ce bois magnifique mais il est dur à dompter.
Pour l’instant il marque 1 point. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot 😋
Pour la scie à métaux, ma lame est morte et je n’ai pas de rechange. Donc je vais continuer avec ma scie japonaise. Avec une cale, ça devrait le faire.

Séverine a publié l'article "Réalisation des traverses fixes".
il y a 7 mois
Philippe ♩

Je vais suivre ce pas à pas attentivement, merci pour ce partage Séverine 🙂

Séverine a publié l'article "Réalisation des traverses pivotantes".
il y a 6 mois
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

wahoou c'est super boulot !!

Séverine
Séverine
Séverine a publié l'article "Réalisation des traverses à tenon".
il y a 6 mois
vimilon43

Voilà une chose qui me plait énormément. Je vais essayé de m'équiper un peu et je crois que je vais me lâcher au moins pour découvrir et réaliser quelques déco. Merci

Séverine a publié l'article "Réalisation des mortaises dans les montants".
il y a 6 mois
dneis
( Modifié )

Quelle minutie ! Bravo.

Et qu'est il arrivé à ton gabarit à bande ?

Séverine

Merci dneis !
Je ferai un retour d’expérience pour l’expliquer mais en gros le corps était en sapin donc il s’est rétracté. Du coup les épaisseurs des baguettes rabotées ne sont pas régulières.
Les joues ont aussi un peu travaillé. La partie coulissante n’est plus complètement régulière.
Bref, il faut le perfectionner.

stefbois

Super boulot , je rechercher ce type de cache pour mon distributeur de nourriture pour mes Kois Japonaise. Si vous avez les plan je suis preneur pour faire un test avec du chêne .Trés content de découvrir ce site

Séverine

Merci stefbois !

je rechercher ce type de cache pour mon distributeur de nourriture [...] Si vous avez les plan je suis preneur

Je ne vois pas de quoi tu parles ! Tu peux préciser tes pensées ?

stefbois
( Modifié )

Bonjour Séverine

Voici quelques photos de distributeur de nourriture l'idée est de cacher ce distributeur avec un montage type lanterne

Bon Dimanche

Séverine
( Modifié )

Bonjour stefbois,
Ah ok. En fait, le plan est déjà rattaché à ce pas-pas, dans "les publications associées".
Et pour aller plus vite, voici le lien vers le plan directement ;-)


N'hésite pas si tu as des questions.
Bon dimanche également.

Séverine a publié l'article "Réalisation des panneaux kumikos".
il y a 6 mois
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

oufffff magnifique travail de précision et de patience !! c'est superbe !

Séverine
Séverine a publié l'article "Finition des panneaux".
il y a 5 mois
Séverine a publié l'article "Finition de la structure".
il y a 5 mois
sylvainlefrancomtois
( Modifié )
Séverine

😌

sylvainlefrancomtois

Séverine Superbe !! je l'ai mis dans la boite d'inspiration !

lairdubois.fr/...u-bois-japonais

Séverine

sylvainlefrancomtois merci beaucoup ! Ce pas-à-pas est une source incroyable de connaissances, comme tous tes pas-à-pas. Ils font parties des joyaux de ce site 😌

sylvainlefrancomtois

Séverine merci ! je ne fait que transmettre 😉

skiffr
( Modifié )

Joli tout plein ! Bravo, belle réalisation et super pas-à-pas.

Séverine

Merci skiffr !

kaj
( Modifié )

Je pense que tu vas allumer cette lampe uniquement pour l'admirer et peut-être ensuite elle servira "normalement" !

Séverine

C'est pas faux 🙂
Je n'ai d'ailleurs pas résisté à mettre un point lumineux à l'intérieur dès qu'elle a été montée, pour voir ce que ça donnait. 😊

Herlem
( Modifié )

Quelle minutie à la fois dans la réalisation de la lampe et du pas à pas. Combien de temps tu as passé ?
Bravo !

Séverine

Merci Herlem !
Toujours difficile de répondre à cette question, surtout que ça intègre le temps passé à prendre des photos pour le pas-à-pas.
Je vais me baser sur l'heure prise des photos pour répondre. Là, on peut voir toute l'utilité d'utiliser les processus.

J'étais partie pour détailler le temps passé sur chaque opération ici, mais je vais plutôt le faire dans un dernier article.

Herlem

Je te demandais de façon approximative, pas à la mimute près 😉

Séverine

Herlem j'ai fait le calcul. N'ayant pas tous les détails que je souhaitais, je ne ferai pas un article dédié.
En gros, j'ai compté 14h pour la structure, finition incluse, et 16h pour les kumikos, donc une bonne trentaine d'heure.

Herlem

Merci Séverine

Erebor
( Modifié )

Magnifique ! J'ai hâte de la voire terminée ! Je sais pas si j'aurai ma patience mais ça donne vraiment envie !

Séverine

Merci Erebor !

J'ai hâte de la voire terminée !

Moi aussi 😊

fedorterrell
( Modifié )

Bonsoir Séverine, je suis une fois de plus admiratif de ta réalisation et de sa présentation très pédagogique ! Mille fois bravo !

Séverine
( Modifié )

Merci beaucoup fedorterrell !
Tu n’as pas ré-exploité ton gabarit pour grille mitsukude ? Tes premiers essais donnaient envie d’en voir plus ☺

vimilon43
( Modifié )

Magnifique

Séverine

Merci vimilon43 !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
Autres pas à pas de Séverine 
Voir aussi
Table des matières