L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

trente six seb

"J'ai un petit service à te demander..." "Ça ne doit pas être compliqué pour toi..."

On m'avait déjà prévenu, mais quand on acquiert une compétence technique on se découvre des amis, et ceux ci ont parfois des besoins divers. Parfois même, il nous demandent pour leurs propres amis et familles.

Bref, cette histoire est sans fin.

J'ai bien quelques idées sur la façon de gérer ces demandes mais il me semblait utile de pouvoir en discuter.

Suivant les cas individuels, les réponses possibles diffèrent mais on peut lister :

  • refus
  • travail gratuit (coup de main)
  • demande de rémunération (au "noir" si pas de statut spécifique ou avec facture si permis par le statut)
  • tarification "normale" ou "d'ami"

Et vous ? Comment gérez vous les demandes amicales ?

Merci de vos expériences.

agarwaen

Intéressant de voir comme ce sujet suscite d'enthousiasme ! Tu as clairement touché une corde sensible !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

17 réponses

9
Oak

Plop.

Ça fait le tri ce moment là.

Comme dit Boisenformes, un service en vaut un autre. Outre ma famille proche à qui j'offre bêtement mes services, les autres ont le droit à une légère ristourne (sur le tarif horaire) et à un conseil plus approfondi, plus personnalisé.

Cependant je leur dit parfois pour introduire "pas de soucis pour le prix d'ami, je te ferais du boulot d'ami 😜".
Généralement ça suffit à cadrer un peu les éventuels débordements.
De même, je suis très franc, si la demande s'allonge je le dis. La franchise est je crois le meilleur allié pour ne pas faire ce que tu ne souhaites pas faire.

trente six seb

Oui, il faut être franc, c'est clair. Mais j'ai tendance à être trop gentil 😇
Déjà la ligne rouge que je me fixe, c'est tout ce que je ne peux pas faire question assurance. A un moment donné, seul un professionnel chevronné peut intervenir. On peut bricoler dans certains cas mais dans d'autres absolument pas.
En fait, j'y réfléchi en même temps que je pose cette question et ça me donne des pistes pour réagir comme il faut au bon moment.

trente six seb

Il y a aussi 2 façons de faire un geste :

  • visible : normalement, c'est 150 €uros mais pour toi, c'est...
  • ou invisible mais sans se dévaloriser : 15 €uros de l'heure pour 10 heures, ça fait 150 €uros (alors qu'on sait très bien qu'on va y passer une journée de plus)
Stef64
( Modifié )

trente six seb la seule solution est de ne garder que des amis menuisier.😂.
Sinon a mon ancien taf il y avait un énergumène qui passait sont temps a emloyer amicalement les competences de autres. J avais eu droit a un " tiens toi qui bosse le bois, tu veux pas me faire un escalier ( a l oiel bien sûr) stp mon frère..." après plusieur séances insistantes de sa part il est repartie avec un devis tellement salée qu il a fait de la retention d eau pendant 6 mois et moi j ai plus entendus parlé de ce foutu escalier.😂😂.

trente six seb

Ah ah y'en a qui osent tout!
C'est à ça qu'on les reconnaît.

Santé !
Je suis d'accord

pas de soucis pour le prix d'ami, je te ferais du boulot d'ami

C'est tellement ça !

KLM
( Modifié )

Comme le disait mon vieux voisin lui aussi menuisier "ils ont bien de la chance ceux qui ne savent rien faire, on ne leur demande jamais rien."
Maintenant je rends service si je sais qu'il y'aura un retour et en général je privilégie le troc ou l'échange de bons procédés pour une "valeur" que j’estime équivalente.
Avec le temps et les demandes on fini par assumer; aussi ce sont souvent les personnes avec des moyens financiers qui n'ont pas idée de la valeur d'un travail dit "manuel".

trente six seb

C'est bien vrai ça.
Il faut faire attention à ne pas galvauder son travail. Ce qui n'empêche pas de faire un geste mais il ne faut pas que cela soit au détriment de la valeur du travail. Là est la difficulté.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
Boisenformes

Un service en vaut un autre mais il faut rester prudent au départ et se limiter à des petits ''chantiers'' car avec certains amis par intérêt de tes compétences, ça reste parfois à sens unique. Les services échangés doivent rester à peu près équitables sans pour autant exagérer de tenir une comptabilité pour ne pas casser l'amitié.
Quand on sens venir les choses, il faut parfois savoir dire non avec diplomatie surtout si l'on a soi même un programme déjà chargé et peu d'aide en vue.
Ou bien il y a le cas de ceux qui s'ennuient et qui font dons de leurs services en échange de rencontres et de couverts.
Reste aussi la famille pas forcément plus simple.
Il est vrai que de nos jours, l'entraide se fait rare et la chasse aux pigeons est souvent ouverte toute l'année.

Boisenformes
( Modifié )

De même il y a ceux qui te demande une chute de moquette de 2x3m🤑

Oak

Ahah oui, ou un petit meuble à chaussure à tiroirs basculants tu sais, pour 50€ comme ça je vais pas chez Ikea et je te fais bosser 😜 avec des chutes bien sur comme ça les 50€ c'est pour toi 😜 et j'ai vu un modèle sur pinterest t'as même pas à faire les plan 😜.

Usant.

trente six seb
( Modifié )

Voilà, c'est ça, j'ai pas trop envie d'être le pigeon. Et en fait, comme les infos circulent vite dans des petits pays comme le mien, il faut que je me cale bien. Si on prend un mauvais pli dès le départ, c'est pas bon et c'est difficile à redresser.
Toutefois, ça me parait plus simple quand tu es entrepreneur. Tu factures quand tu fais quelque chose, tu vas pas voir le coiffeur en lui demandant de bosser gratos (même si les cons ça ose tout).

Oak, Pour le meuble IKEA, j'ai chiffré un meuble de wc pour des amis (des vrais, là aucun doute). Je leur fait gratos mais ils payent toutes les fournitures. On est à 150 €uros en prenant les fournitures dans les moins chères des GSB. Donc ce n'est rentable pour un client (avec ou sans main d'oeuvre d'ailleurs) que s'il a vraiment du sur mesure.

Café Santé 32

Il m'est arrivé d'acheter des tables en bois massif chez Ikea (en soldes), juste pour récupérer les plateaux. Ça me revenait moins cher que d'acheter le bois à la scierie.

trente six seb

Café Santé 32 ça ne m'étonne pas. Il me semble avoir entendu à une époque où je regardais les youtubers, Olivier Verdier expliquer que les caissons de tiroir ikea lui revenaient moins cher que l'achat des seules coulisses avec ses prix pros.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
dependancesbois

Question intéressante !!!! et c'est intéressant de lire les réponses !

Ma première façon de faire à été d'être trop c.., et de dire oui ! et le problème du service rendu à quelqu'un qui n'est même pas gêné de demander c'est que tant que tu dis pas non il va continuer.

j'ai beaucoup appris à mes dépends sur un chantier fait pour une connaissance qui en rajoutait toujours un peu plus et à la fin j'ai fini par en être de ma poche, abimer mon camion, être à deux doigts (un seul en fait) de mettre sur la g...le du pourri de menuisier (les fenêtres!) parce que je lui ai rendu service aussi et il me la faite à l'envers! A la fin de ce chantier qui m'a pris du temps et qui m'a empêcher de m'entrainer pour un trail nocturne, quand je l'ai couru, je me suis vautré et arraché le quadriceps ! 4 mois d’arrêt sans que le rsi ne me verse quoi que ce soit.
Ça m'a permis de bien réfléchir !!!! (et de découvrir l'adb!).
Quand il a su que je me rétablissait il m'a appelé pour savoir si je pouvais passer pour quelques finitions !!!!!! 🤬🤮👊

Maintenant, je n'ai plus aucunes règles tout dépend du ressenti ou de l'instinct (quand on y fait confiance on se trompe rarement!). Si les choses sont demandées sans détour on parle sans détour, et si c'est manœuvré ou déguisé je mets les pieds dans le plat. Un pote m'a demandé de l'aide pour un parquet (de façon déguisé!) quand je suis arrivé il m'a dit "par quoi on commence" je lui ai répondu "je sais pas, je suis venu t'aider! c'est toi qui me dis".
Le lendemain il m'a rappelé pour les plinthes et je lui ai dit "soi tu me demandes de l'aide, soit tu me demande de faire et on discute" et quand il m'a demandé si je voulais être payé (en pensant que j'allais dire non!) je lui ai répondu que c'était comme il le sentait (du coup il m'a payé!). Depuis l'attitude a changé et c'est plus franc.

Un collègue m'a payé pour des travaux chez lui et je lui ai dit que je ferai plus de jours selon ses besoins car je ne voulais pas le laisser seul sur certains postes et en même temps je mange chez lui et je repars de temps en temps avec des légumes.
Pour un autre pote je bosse toujours pour rien car je sais qu'il sera la pour moi et ça me fait plaisir de le faire.
Mes parents ont déjà insisté pour me payer pour des travaux et même si j'aime pas ben je dis oui car pour eux c'est une façon de m'aider.
Il y a des cas ou j'ai pas du tout envie de le faire donc y a pas moyen.

Des cas il y en a tellement de différents que d'établir une règle me parait impossible et au niveau pro c'est un peu pareil en ce qui me concerne (je prône le cas par cas!).

Pour la notion de se faire avoir,c'est propre à chacun.
Mon grand père aidait beaucoup de monde même des pourris qui abusaient. Et quand on lui demandait pourquoi il aidait untel qui lui rendrait jamais il répondait qu'il lui avait demandé et que ça le dérangeait pas ! "si ça me dérange pas, je me suis pas fait avoir!"
Ils ont fini dans le même ehpad : mon grand père toujours vaillant à faire le pitre et boire son calva à 100 ans et l'autre 20 ans de moins en fauteuil à manger sa soupe avec de l'aide!

Je rejoins Oak : la franchise !

C'est un peu long mais ta question est assez importante je trouve!

trente six seb

Merci de tout ça, je te répondrai plus tard. Il est tard et je tape du pouce sur mon portable ^^

Oak
( Modifié )
Je suis d'accord

Pas la première fois que je me dis qu'on est plutôt raccord.

J'ai l'impression d'avoir eu les mêmes situations, et j'admire ton grand-père d'avoir su transmettre cette idée qui me passe parfois par la tête. Si ça ne nous dérange pas, est-ce qu'on se fait vraiment avoir ?

Ça rejoint un peu une discussion que j'avais avec L'Ecorce du Sycomore sur ce que vaut notre travail. La réponse était, il vaut le prix qu'il se vend. Bref, la je diverge, mais à la base j'abonde 👍🏻

dependancesbois

Oak effectivement plutôt raccord.
Pour la valeur il y a la valeur marchande et là que vaut quoi ???
Pour la valeur de notre travail il n'y a que nous même je crois à pouvoir le savoir, c'est celle qu'on lui donne!
Les autres n'en ont qu'une vague idée ou pas!
Pour ce que disait mon grand père, pendant une période je faisait pareil dans d'autres domaines et des potes m'ont averti que je me faisait avoir, du coup je me suis laisser convaincre et j'ai arrêté pour pas passer pour celui qui se fait abuser ! ben du coup c'était nul parce qu'au final ça nuisait à pas mal de monde juste pour une histoire d'égo.
C'est après que je me suis rappelé de ce que disait mon grand père et du coup j'ai recommencé à faire comme je voulais.

Oak

dependancesbois "Pour la valeur il y a la valeur marchande et là que vaut quoi ???" la pour le coup y'a de la friture sur la ligne 😆

Faut toujours penser au papy, ils ont pas vécu si longtemps pour rien apprendre .

dependancesbois

Oak je voulais dire qu'il n'est pas évident de donner une valeur monétaire c'est tellement flou! Une bibliothèque qui prend un mur complet que tu auras fait vaut moins qu'un tabouret de Charlotte Perrian! (Mais ça c'est une autre discussion !😜)

Oak
L'Ecorce du Sycomore

dependancesbois Ouais mais quand meme, un tabouret Perrian en Pin, ça jette! 😵

Sinon, je préfère pas répondre à la question, on va me traiter d'exploité! ^^

Oak

L'Ecorce du Sycomore y'en à qui sachent déjà 👀 et le salaire gazeux ça compte jte frais dire.

dependancesbois

L'Ecorce du Sycomore ça se jette ??? 😂😂😂
Oak aime ben ça moi le salaire gazeux ! 🍻

trente six seb

Ben pourquoi, Oak il dit plop toujours, hein ? d'après vous ?? 🍾

😛😋🙃

trente six seb

dependancesbois effectivement, les réponses sont très intéressantes, je n'attendais pas de recettes toutes faites mais plutôt des échanges d'expériences ou je (mais aussi tout un chacun) puisera(i) ce que je (il/elle) voudra(i).
Pour l'instinct, j'y fait de plus en plus en confiance.
Pour la franchise, enfin disons plutôt oser s'affirmer, j'y travaille et quand j'ai préparé des répliques ça va toujours mieux. C'est comme ça que j'ai dit hier à mon patron que je ne restais pas chez lui ^^.
Sur le thème de la franchise ou des choses difficiles à dire, je ne suis pas très doué en improvisation. Du coup, la préparation m'aide.
Et donc, tes anecdotes sont intéressantes comme le reste. Ça me fait plaisir de rendre service aux copains, après je n'aime pas être pris pour un con non plus.

L'Ecorce du Sycomore

Je trouve que c'est vachement valorisant la franchise. Surtout quand elle sort avec simplicité. Mais c'est pas toujours facile d'avoir la réplique juste et toussa toussa. J'imagine que ça vient avec la pratique et la confiance en soit.
Sinon , je vote pour le grand père de Fred. Faire les choses à pas cher ou même en service, si ça nous gène pas, je vois pas ou est le problème non plus. C'est une belle vision du monde.

dependancesbois

Moi aussi je vote pour pépé !
Pour le reste tout vient au fur et à mesure. Faut des déclencheurs bien souvent.
Le mien a souvent été le ras le bol. Maintenant j'essaie de plus aller jusque là en prenant les devants.

Oak

trente six seb plop. alors c'est une image ahah, en réalité je bois très peu. Et je suis exigeant en plus 👀

Et pour la répartie, faut aller camper chez les grossistes.
Quand je suis arrivé en charpente/couverture, j'étais hyper effrayé de passer pour un bleu auprès de ces mecs, et de me faire enfler en chargeant le camion.
Et tous les matins mon patron m'envoyait chercher les matériaux pendant qu'il briefait mon binôme.
Et bin aujourd'hui j'ai pu de soucis 😋

trente six seb

Oui c'est l'expérience !

J'aime aussi beaucoup la philosophie du papy aussi ! Se contenter de ce qu'on a besoin, en ayant des besoins simples, si tout le monde faisait ça, qu'est ce qu'on vivrait mieux !

L'Ecorce du Sycomore

trente six seb Je sais pas si ça s'applique à bernard arnault ^^

trente six seb

Le "on vivrait mieux" s'entend de manière collective. 😁
Mais c'est une utopie, je ne crois pas une seconde que l'humanité soit prête à plus de sobriété.

dependancesbois

trente six seb
j'utopise
T'utopise
Il bousilletout
Nous utopisons
vous utopisez
Ils bousilletout

La conjugaison du verbe utopiser !

L'Ecorce du Sycomore

trente six seb Pas dis que le retour à la réalité lui demande son avis à l'humanité!

trente six seb

dependancesbois voilà, c'est ça. Il y en aura toujours pour foute la merde. Soit ils sont nombreux, soit ils sontttrès puissants.

trente six seb
( Modifié )

L'Ecorce du Sycomore des fois je le souhaite, même si évidemment, j'en baverais sévère aussi.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
etiennedesthuilliers

la question était lorsque l 'on a un peu de compétence on fini par avoir des demandes
mais si l on a beaucoup de compétence le problème est pire
je fait le tri entre ceux qui pense qu'un coup de rabot est suffisant je leur prête un rabot et puisque c était juste un petit coup de rabot qu 'il le donne eux même et puis il y a les autres entrepreneurs c est gratuit et je leur rappelle comment fonctionne un ascenseur et si il n'y a pas de renvoi qu'il aille se faire pendre

sans quoi même les amis paye les travaux exécutés , mais je dis toujours avant combien cela va leur coûter
et puis il y a des choix qui me sont personnel et alors c'est gratuit
il es vrai que si l 'on écoute tous les amis on passerait son temps a travailler à l oeil
bon choix mesdames bon choix messieurs
etienne

trente six seb

Ah oui très bien ça d'ouvrir latelier pour quils viennent le faire eux mêmes. 👍

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
cocoM

C'est toujours une question délicate.
Ma règle perso, mais qui n'engage que moi : si c'est gratuit, c'est seulement un coup de main, autrement dit je ne bosse jamais seul et la personne que j'aide est capable de participer au chantier et d'y être vraiment utile ; et j'ai la garantie de ne rien dépenser de ma poche.
Tous les autres cas, c'est vraiment à la tête du client : si je sais qu'avec untel je pourrais avoir un retour de politesse dans 1-2 ou 5 ans, je fais bien plus facilement un geste que pour le tonton au 2e degré que je ne vois qu'une fois par an à noël. Ou encore le geste ne sera pas le même pour mon pote cadre qui bosse 80h par semaine et n'a même pas assez de temps libre pour dépenser tout ce qu'il gagne que pour mon cousin étudiant qui commence à compter le nombre de pâtes qu'il mets dans la casserole dès le 5 du mois.
Et peu importe la manière dont tu fonctionne, le plus important c'est de l'assumer et d'être au clair avec toi même.

trente six seb

Oui ça me va bien comme mode de fonctionnement.
disons que ce n'est pas toujours délicat. Il y a plein de cas évidents comme la famille et amis proches où effectivement, il faut juste doser l'ampleur du chantier. Même pour ma mère je peux pas bosser un mois gratos. Mais pour faire un meuble, c'est oui, bien évidemment.
Il y a l'autre extrême où ça devient assez facile de leur indiquer :

  • le nom d'un artisan à qui s'adresser
  • le tarif éventuel (je n'encourage pas le travail au noir, mais il ne faut pas faire la vierge effarouchée non plus)
  • l'impossibilité de répondre à sa demande
  • un refus pur et simple (avec une justification pour rester poli, parfois facultative !)
Ara

J'ajouterais un point supplémentaire :

  • dire ok, mais tu le feras quand tu peux, et là ton carnet de commande et déjà plein !

Certes, on peut y voir un petit manque de franchise, mais tu emploies souvent le terme "délicat", ce qui laisse penser que selon le cas tu ne serais pas forcément à l'aise de refuser. C'est pour cela qu'à mon avis, un simple "en ce moment je n'ai pas le temps" peut te libérer à bon compte.

trente six seb
( Modifié )

Disons qu'il y a des cas où il n'y a pas besoin de diplomatie. Et plein d'autres où il faut faire passer le message francgement tout en évitant de se brouiller. C'est là que c'est délicat. Et c'est vrai que l'emploi de "la bonne excuse" peut être utile dans ces cas.

Oak

Le problème de la bonne excuse, c'est qu'elle constitue un mensonge, qui ensuite nous piégera.
Au début et encore aujourd'hui j'ai eu du mal. Mais j'ai bûché si dur pour tenir ma parole parfois. Pour être à la hauteur des promesses que l'autre n'aurait su tenir pour moi, que j'ai appris.
Rendre des services en couverture, par tempête par exemple, ça forge rapido 😝

trente six seb

Pareil, ce que je déteste le plus, c'est me dédire.
Meme si parfoisje regrette.

L'Ecorce du Sycomore

trente six seb Merci, je viens d'apprendre un mot! J'ai cru que c'était un coup du correcteur d'orthographe au début.

trente six seb

C'est côtelette que tu n'avais pas compris ?? 😁

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
AtelierOSantal

Bonjour
cette question ,tout nouvel entrepreneur y est confronté...
perso j ai choisi de faire à prix réduit au début pour vitrine mais il faut rapidement réajuster les prix pour un travail cohérent(ce qui peut être compliqué avec des amis) .

trente six seb
( Modifié )

Les entrepreneurs oui, mais les salariés également.
C'est vrai qu'il faut faire attention à ne pas mettre en tête des gens des ordres de grandeurs erronés sur la valeur du travail fourni.

sebastien coeffier

👍

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
sebastien coeffier

des le début de mon activité pros j'ais débuguer certain de ces problèmes par une simple résolution ,la séparation de l'église et de l'état ,ok ses veillos mais sa marche bien
l'église la familles amis proche ,l' état l' entreprise ,après tous se mélange un peut , se confond aussi ,des client devienne des amis ,la famille deviennes client
finalement tous se gère bien, d'aucun comprendra que tous travail mérite salaire
ET Boire une bière avec des collègues de ADB sur une MFP vaux bien tous l'ors du monde

RenS

MFP, Ministere de la Fonction Publique!!!

Je sors 🤣

trente six seb
( Modifié )

C'est clair comme approche. Mais ça me paraît plus facile à mettre en place en tant quentrepreneur. En tant qye salarié, c'est forcément plus flou. Surtout que si rémunération il y a, c'est forcément du black. Donc tout cela est plus ambigu.
MFP ??

sebastien coeffier
( Modifié )

MFP ... [Le Grand Makey de la Maker Faire Paris 2019](Le Grand Makey de la Maker Faire Paris 2019) puff okai or sujet
Salarier on artisan , je ne vois pas se que sa change ,tu est menuisier, donc tu fait t'on job dans ta boite ou pour t'a boite ,après si l'occase d'arrondir des fin de mois s'est a discrétion ...
il faut juste apprendre a donné sans ne rien attendre et bien se prévenir des chasseur de pigeon

trente six seb

OK, merci pour MFP, 👍

Sinon, je fais la différence entre pro et salarié dans le sens où le salarié fait ce qu'il veut de son temps libre, mais il n'a pas la possibilité de facturer, même si son "client" le souhaite.

Le pro, lui, peut facturer tout le temps et il a d'autres contraintes que le salarié, en terme de charges. Par contre, dans certaines limites, il est plus libre de faire ce qqu'il souhaite.

En fait la différence est assez subtile mais je trouve que vis à vis des clients, c'est plus clair d'être pro. Mais j'imagine que les chasseurs de pigeon ne s'arrêtent pas à ce genre de détail.

sebastien coeffier
( Modifié )

trente six seb je suis bien d'accord avec toi .

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
BaptisteC
( Modifié )

Même si les services que l'on me demande ne sont que rarement des services "bois", j'ai pour habitude d'appliquer quelques principes en la matière.
J'aide toujours volontiers des personnes qui ont essayé de se débrouiller eux-même et qui me demandent un coup de main parce qu'ils sont bloqués. Les personnes qui me "passent commande" d'un service ont en général moins de réussite ^^ (ex : "j'ai passé 2h sur mon pc qui ne démarre plus, est-ce que tu peux y jeter un oeil ?" --> oui "mon pc ne démarre plus, je n'y connais rien (je n'ai donc rien fait pour remédier au problème), je peux te le laisser ce soir et le récupérer demain ?"--> non "
Ou alors je leur laisse une partie "facile" à faire. Ex : j'ai fait un portillon de jardin à mon beau-père, c'est lui qui l'a lasuré.
En ce moment je suis dans la situation inverse. Je construis mon atelier et j'ai eu besoin d'aide. Je dissocie deux choses :

  • le coup de main qui ne demande pas de compétence technique particulière ni beaucoup de temps, je paie ça en barbecue et en bière (ex : lever un truc lourd)
  • l'expertise technique de copains du métier. Exemple : je suis entrain de réfléchir à ma zinguerie et j'ai un point singulier à traiter. J'ai demandé à mon ami zingueur. Il m'a proposé très rapidement de venir me faire ma zinguerie (je crois qu'il a peur que fasse du pvc collé au mastic 😅) et bien je vais compter ses heures et je le paierai ce que j'aurai payé un zingueur "en service". Et s'il refuse il aura droit à un cadeau d'une valeur équivalente (parce qu'un cadeau ça ne se refuse pas 😁). Je ne le conçois pas autrement. Le temps qu'il passera chez moi, il ne le passera pas ailleurs à gagner sa vie.
    Je pense qu'un véritable ami qui te demande un service parce que c'est ton métier te proposera forcément de te payer (ou une autre contrepartie) parce qu'il sait que les compétences dont il a besoin sont ce qui met de la nourriture dans ton assiette.

Bon courage pour faire le tri 😅

Mis à jour
trente six seb

Oui voilà, ce sont des bons exemples. Je peux en fournir dans chaque catégorie. Et même des copains qui me parlent de me payer pour les aider à faire un truc que je n'ai encore jamais fait et pour lesquels je le ferai gratos, parce qu'en plus ça m'intéresse et ça me fait progresser.
Ce genre de réflexion fait avancer le schmilblick, merci. Et se mettre dans la position de celui qui demande est une bonne idée aussi.

Quentinxaille

Je suis sans la même analyse.. je pense qu'un véritable ami proposera spontanément de payer le travail. A nous de lui faire payer le prix que l'on juge équitable.. (a savoir ne pas perdre d argent au minimum). Un ami m a demandé de l aider a installer des portes en chêne qu'il fallait recouper, défoncer..etc.piur un client lambda il y aurai forcément un coût. Mon ami lui ma commande un meuble bibliothèque qui va coûter environ 4500€... Alors la journée passée avec lui était gratuite..

trente six seb

C'est sûr quil ne faut pas tomber dans l'excès inverse. Les petits ou gros gestes entretiennent les bonnes relations.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
glaude

Bonjour
J'ai lu avec beaucoup d’intérêts vos avis et je crois que la solution n'est pas universelle.
Pour le petit service : il y a la taille du service demandé et qui le demande.
Aujourd'hui je pars du principe que la famille et les connaissances sont les plus mauvais "clients", c'est parfois parce qu’ils vous connaissent qu'ils sont intéressés.M^me avec un prix a minima cela est encore trop cher aux regards des liens, que vous auriez dû prendre en considération. Après il y a les sentiments que vous, vous portez à leur égard.
Quant "aux étrangers" c'est des conditions claires dès le départ qui doivent dicter la conduite de chacun.
Sans déshumaniser les relations qui sont le propre de la vie, ce sont les sentiments qui rendent ces situations difficiles, vaste question !!!!!!

trente six seb

Ah non bien sûr, rien d'universel, ni de recette toute faite. Mais un échange d'idées qui permet d'y voir un peu plus clair et de réfléchir un peu aux cas qui peuvent se présenter avant qu'ils n'arrivent.
Je suis du genre à trouver les super répliques qui tuent après la bataille.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Ara

Bon je vais quand-même faire une réponse, quoique assez théorique vu que c'est rare. Pour l'instant à chaque fois que j'ai aidé, c'est moi qui ai proposé (ma sœur, mes parents, mes beaux parents) et refusé qu'on me donne quoi que ce soit, à part le remboursement des matériaux. De fait quand je traverse la France et que je prends des congés supplémentaires, j'en suis largement de ma poche, mais c'est volontiers, c'est cadeau.

Récemment des amis "pensaient à moi" pour une bibliothèque, ils osaient à peine m'en parler et ne voulaient pas me demander. Voilà des amis (et je n'ai jamais réussi à payer ma part quand je vais au restau avec eux). J'ai insisté et je la leur ferai (quand j'aurai le temps).

Mais pour le reste, à part un super pote qui répond toujours présent quand j'ai besoin, je ne suis assez proche de personne pour qu'on me demande comme ça. De fait si mon projet de reconversion se réalise et qu'un collègue, voisin, copain me demande, ce sera forcément une prestation chiffrée.

trente six seb

Vu comme ça, c'est plus facile. Mais je fais partie d'associations et je joue de la musique. Mon ancien métier me faisait aussi rencontrer beaucoup de monde. Et j'habite un coin où tout le monde se connait ou presque.
Avec ça j'ai beaucoup de "connaissances", pas des amis mais des gens que je côtoie fréquemment, certains deviennent des mais, d'autres non. Bref, c'est parfois un peu à géométrie variable.

Ara
( Modifié )

Ben alors c'est simple : celui qui vient en disant "tiens au fait, toi qui te lances dans la menuiserie, j'aurais un truc pour toi", la réponse est "volontiers, je viens voir le boulot, je te fais un devis et tu compares avec mes confrères".

Et celui qui vient en disant "tiens au fait, toi qui t'y connais en joints Compriband, tu pourrais me donner un coup de main pour changer ma fenêtre de cuisine ?", la réponse est "Changer une fenêtre ? Ce n'est pas un coup de main mais une journée de boulot ! Depuis que j'ai changé de boulot je n'ai plus de temps pour cela."

Du coup il ira voir la concurrence et tu seras tranquille ! De toute façon il n'envisage pas de te payer pour cela, donc autant qu'il aille voir tes confrères.

NB : je ne sais pas d'où vient l'expression "avec des amis comme cela, tu n'as pas besoin d'ennemis !"

Ara
( Modifié )

Et puis merde, t'as qu'à pas être sociable !

dependancesbois

Ara oh ta g....!
(C'est pour s'entraîner ! 😜😂)

trente six seb

😂😂😂
Et pourtant, j'ai plutôt la réputation d'être un ours... (mais un gentil)
Heureusement en fait.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Katastroff

Bon ben perso j'en sais rien je suis dans la catégorie bonne poire qui sait pas trop se vendre et qui sait pas trop dire non. Heureusement pour les proches c'est pas un problème, j'ai jamais eu de demande abusive: soit on m'a payé pour mon travail soit c'était un échange de compétences/services, fair and square. Je fais parfois des trucs en tant que bénévole quand c'est pour une association a laquelle je suis adhérente, ou pour la mairie de ma commune ou je suis conseillère municipale, parce que je veux bien, mais j'arrive mieux a contrôler ce genre de trucs pour que ça me bouffe pas.

Pour les gens plus éloignés c'est plus compliqué, mais j'ai de la chance étant une femme la plupart des hommes de + de 45/50 ans voire moins me demandent rien parce que leurs testicules tomberaient probablement au sol si ils le faisaient (ou alors ils estiment que j'en ai pas assez pour faire le job). Mais du coup quand ça arrive j'ai tendance à dire "oui oui pas de problèmes" sans mettre les choses au clair et je le regrette parfois.

Je lis les réponses avec beaucoup de curiosité, ça me donne des pistes de réaction/réflexion, c'est vraiment intéressant.

Ara

Ah, t'es une femme, et du coup tu fais de la menuiserie quand-même ??

Ara

Hé je déconne, hein ! (c'était juste pour te faire bondir)

Ara

(mais je sais qu'il y en a qui le disent sérieusement...)

trente six seb

😁 je n'ai ni les avantages ni les inconvénients de ton genre. Mais on peut avoir les mêmes soucis. Parce qu'en fait, il y a aussi une part de moi qui est contente, voire fière qu'on me demande des trucs. C'est aussi parce qu'on m'en croit / sait capable.

Katastroff

Mes proches m'en savent clairement capable et ouai ça fait grave plaisir et aussi quand on me demande des conseils mais les inconnus, les voisins, les clients, rholala c'est une autre histoire. Genre ils s'imaginent que je fais des petits trucs tout mignons tout léger parce que dans leur imaginaire c'est incompatible. Mais hey ça me fait bien plus rire qu'autre chose, au pire ça évite les gens incapables de remettre ça en question, ce qui n'est pas plus mal! Mais du coup je vois bien leur hésitation à me solliciter quand il s'agit de travaux qui nécessitent de porter par exemple des charges lourdes. Et quand ils me demandent quand même je dois leur expliquer pendant 5mn que non porter leur truc ne va pas me briser en deux 😂

trente six seb

On devrait construire les chars d'assaut en préjugés, c'est très solide un préjugé.
Pas plus tard qu'hier, alors qu'on dégondait à deux une fenêtre, genre maousse costaud, un chef d'entreprise me disait "vous voyez pourquoi il 'y a pas beaucoup de filles en menuiseries ?". Lui même étant handicapé, ce qui est triste évidemment, il est moins efficace sur ce genre de tâche qu'une femme (ce qui n'est pas triste évidemment).
Bon, Katastroff, j'ai une porte fenêtre encore plus maousse costaud à dégonder... tu me files un coup de main 😁 ?

Katastroff
( Modifié )

J'arrive mais attention faut me payer en tablette de chocolat!

Ça mériterait un sujet à lui tout seul, il y aurait tellement de choses à en dire mais je veux pas "polluer" ce sujet là avec des digressions!

Oak

Katastroff je trouve que ça aurait sa place. La puissance des préconçus repose aussi sur la crainte de les déconstruire.

Et les milieux patriarcaux reposent sur des siècles de soumission et d'endoctrinement.

Pour anecdote, quand mes parents ont appris que ma femme avait changer les plaquettes de ma bagnole (ce dont je suis bien incapable) mon père transpirait à grosse gouttes alors que nous étions à bord.

Je trouve ça à peu près aussi crêtin que de se demander si la personne qui est en face de nous nous comprends bien alors qu'elle est en fauteuil.

Je ne pense pas que les hommes et les femmes soit identiques, je pense qu'ils sont complémentaires. Et bien souvent la parité des sexes dans une entreprise révèle un plein potentiel si tout le monde est écouté.

Alors oui, je crois que la gente féminine n'est pas assez représentée dans les metiers de l'artisanat.
Et oui, je trouve que mon laïus fait déjà trop mansplaining desolé.

Bonne chance avec les idiots en tous cas ☺✌🏻

trente six seb

J'ai TOUJOURS du chocolat à la maison mais il part vite. 😁
Le poids culturel est très lourd, plus que ce qu'on imagine. Mais s'en rendre compte, c'est déjà aller du bon côté.
Oak mansplaining ? Kesako ?

Oak
( Modifié )

trente six seb excuse-moi seb j'avais pas vu ta question. Le Mansplaining c'est le fait que j'explique à Katastroff quelque chose qu'elle sait déjà, supposant que ma situation d'homme me situe à un degré de compréhension supérieur ausien puisqu'elle est une femme.

En fait c'est être un cretin mais en anglais. 👀

trente six seb

Ah oui c'est subtil en fait.
C'est un peu comme le con qui ne sait pas qu'il est con. ^^
Sur toutes les questions de féminisme, racisme ou autre, je pars du principe que culturellement on a un passé finalement très présent et qu'on peut très bien être raciste ou macho sans s'en rendre compte par réflexe, surdes petits détails. Du coup, en sachant qu'on n'est pas parfait, on y travaille et on essaye de s'améliorer.

Oak
( Modifié )

trente six seb c'est l'idée de la déconstruction De ses propres représentations, j'en suis bien loin 😓

trente six seb

Ah oui ? Ça a l'air intéressant comme concept. Pourtant c'est toi qui a abordé le sujet. Tu ne dois pas en être si loin que ça.

Oak

trente six seb arpenter le chemin. On sais pas quand on arrive, ni si on arrive un jour. Bref. Si tu fais une recherche rapide tu verras à quoi c'est associé 😉

dependancesbois

Oak ça fait penser au politicsplaining : " ce que veulent les français...."😤👊

Oak

dependancesbois je connaissais pas 🧐

dependancesbois

Oak moi non plus je l'ai inventé mais c'est le même raisonnement. Des gens qui vont t'expliquer ta propre vie sans être concerné.
En tout cas ça permettra de garder ça en tête pour éviter de le faire, on est pas a l'abri! 👍

Oak

dependancesbois a mettre dans les trouvailles 😆

trente six seb

+1000 !!!
C'est bien d'arpenter les chemins. Et il faut profiter du voyage.

Katastroff

C'est cool de voir des gens qui remettent en question leurs représentations! Je ferai peut-être un sujet un jour Oak (ou peut être une autre femme qui traîne par ici?), voir qu'il y a des gens que le sujet interesse est un peu motivant!

trente six seb

On a plutôt intérêt à être humble dans nos métiers ou passions, il y a tellement à apprendre. Pourquoi ne pas l'être dans la vie en général ?

Oak

Katastroff disons que des fois, les préjugés que l'on subit, nous aident à voir ceux que l'on imposes aux autres. Quoi qu'il en soit j'en serais curieux si tu écris ou si quelqu'un d'autre en écrit quelque chose.

dependancesbois

trente six seb et oui l'humilité!
Tous les jours j'arrive à faire des nouveaux trucs et c'est super gratifiants et ça montre tout ce que je ne savais pas faire avant et tout ce qu'il me reste a réussir encore.
Et puis en faisant un tour sur l'adb ça permet de rester a sa place !

trente six seb

Du coup, en restant humble, on reste dans l'apprentissage et on progresse.

Oak

dependancesbois j'ai comme la sensaTion qu'il vous manque une bière et un câlin là 👀

dependancesbois
L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )
trente six seb

😂

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
RenS

"Les bons comptes font les bons amis, et quand tu as fait les comptes y'a plus d'amis"

Pour ma part tout travail mérite salaire ou rétribution, échange, troc... ou alors je ne le fait pas.

trente six seb

Merci de ton point de vue. C'est surement très efficace mais je trouve ta position trop catégorique. Je n'arriverai pas à m'y tenir et je n'en ai pas l'envie.
Pas facile de trouver le juste milieu 😁

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Atelier de Varembert

Je suis souvent confronté à ça!

J'ai régulièrement des copains qui me demandent de recouper un bout de plan de travail, etc...Pour les qq très proches je le fais si j'ai le temps mais par contre je leur dis bien que je ne fais pas la même chose pour leurs amis à eux (un copain m'a ramené un plan de travail à couper qui était en fait celui d'un autre ami à lui...bref on n'en finit pas).
Idem pour les outils, je ne prête pas sauf à qq'un de confiance et qui sait les utiliser.

Le fait de créer une autoentreprise à aider à faire comprendre que la menuiserie est une activité dont j'espère tirer une rémunération. (J'ai un emploi salarié à 80%). Donc si je bosse gratuitement, non seulement je ne gagne pas d'argent, mais j'en perds!

dernier argument quand on me dit "j'ai juste besoin de percer trois trous" ou "il faudrait juste raboter un peu cette porte", sous-entendu "gratuitement entre deux commandes", je réponds sur un ton humoristique que mes clients ont souvent "juste besoin d'un meuble" ;-)

trente six seb

Oui j'ai l'impression qu'être à son compte même pour partie seulement aide à clarifier les choses. On sort de manière plus évidente du hobby.
L'humour est toujours un bon moyen de faire passer des messages !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Olivier Vernhettes
( Modifié )

Je rejoins lamalleencoin , répond comme tu le ferais si tu n'étais pas du métier.
Tes amis, les "vrais", la plupart du temps ne demanderont rien.

Mis à jour
trente six seb

Ben oui mais non. Justement je suis fier de mon métier et je veux le mettre en avant.
Après je vais faire attention de ne pas sortir de mes compétences par contre.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
lamalleencoin
( Modifié )

Salut ..

perso j'ai une ligne de conduite très clair

Mes vrai amis , les qq rares amis pure et dure ..
je refuse de leurs vendre quoi que ce soit ..je fais tout pour éviter .
Soit je leurs offre , soit je fais rien .
Ou si vraiment c'est impossible de faire autrement ( exemple mon cousin qui veux une malle ) , je vends a mon cout de revient .

Sinon quand on me demande un "chantier" hors de mon metier
( aider a la refection d'une grange , réparer le meuble de X ou Y )
Je transmet l'adresse d'un menuisier , d'un restaurateur ect ..
je leurs dis d'y aller de ma part et qu'il auront un bon prix
Parfois je prend contact moi meme et j'aide a la definition du besoins
mais je ne met pas les mains dedans ..

les relations amicale , les copains et autre personne qui me demande par relation
je fais un devis , je demande un acompte , je refuse les arrangements aux black ou autres . Sinon localement ca parle ..
si je devais faire du B .. je le ferais avec un client Chinois ou Russe .

J'ai communiquer auprès de mes amis , parents etc .. pour que SURTOUT ils ne me ramène pas de clients . J'ai la chance de ne pas chercher de clients .

Mis à jour
Folgansky
( Modifié )

Je transmet l'adresse d'un menuisier , d'un restaurateur ect ..
je leurs dis d'y aller de ma part et qu'il auront un bon prix

Tu leur refiles la patate chaude 😄

lamalleencoin

Non .. eux n'ont pas d' affect pour eux c juste un client .

trente six seb
( Modifié )

C'est une chance de ne pas avoir besoin de chercher de clients. Une chance provoquée par beaucoup de travail en amont j'imagine.
Le souci, c'est qu'il n'y a pas grand monde comme artisans autour de moi.
Mais c'est ce que j'ai répondu pas plus tard que samedi dernier. Un artisan aura peut être un petit boulot grâce à moi. ^^

lamalleencoin

Non je cherche des clients .. ne crois pas que tout tombe .. mais je cherche des clients bien précis , qualifier , qui vont " comprendre" , apprécier ce que je fais et qui aussi ca compte ont des moyens adapter .
Au debut je cherchais tout azimut .
Mais je dis que je ne veux pas de client a mes proches parceque sinon ils m'envoie tout et n'importe qui ..
Par exemple un Jour voulant me faire plaisir on ma envoyer des gens qui voulais faire réparer leurs valise genre Delsey , payer 15 ou 30 euros au marche donc les roues étais cassé .. .. ou des gens qui veulent une malle Vuitton mais qui ont 1000 euros de budget ( c'est le prix de la serrure seul en resumé très court ) .. ect ..
Donc je préfère faire ma communication , chercher mes clients et surtout de ne pas demander aux autres de me trouver des contacts .. C'est plus dans ce sens qu'il faut comprendre . Mais bon c'est vrai que par ailleurs , comme je n'ai que un salarié et pas d'autre frais , je n'ai pas besoins non plus de trop .

trente six seb

OK, c'est plus clair, j'avais rebondi sur ta dernière phrase. Vu ta spécialité, ça me paraissait tout à fait plausible, sur une niche, quand la réputation est faite, il n'y a parfois pas besoin de chercher. Mais comme je le disais, c'est le fruit d'un énorme travail antérieur. Et puis avoir de grands pouvoirs implique de grandes responsabilités, défendre une réputation est loin d'être de tout repos.
Mais effectivement, ce n'est pas le genre de clientèle que tout le monde peut t'adresser.

dependancesbois

trente six seb spider man ! Ou plutôt l'oncle Ben ! (Et pas pluto qui est l'ami de Mickey !) .
Pardon !!!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
agarwaen

À une période, j'ai pas mal travaillé le cuir, notamment en public, sur des fêtes médiévales. Je m'étais fixé une règle : je ne prenais jamais de commande (à part quelques menus travaux pour des amis, comme faire un étui de couteau). Ma philosophie était que je travaillais pour mon plaisir et qu'une commande ne me permettait pas de profiter de mon loisir correctement. En revanche, j'étais toujours prêt à discuter, à transmettre le peu de savoir que j'avais pour aider les gens à faire eux-même ce qu'ils désirent. C'est une approche qui était plutôt bien comprise et acceptée, et qui me permettait facilement de faire le tri des opportunistes et autres profiteurs qui ne cherchent qu'à te faire bosser à l'œil. Bizarrement, s'ils doivent faire eux-même, même avec toutes les explications du monde, ils sont moins motivés.

Maintenant que je suis passé au bois, je me contente de faire la liste de tous les meubles que je dois faire pour moi et je propose mes services pour quand j'aurai épuisé la liste. Ça me donne quelques années pour voir venir !

lamalleencoin
( Modifié )

excellent !
J'ai constater la meme choses que toi .
Il y a 10 ans je fesais des stages gratuit pour transmettre sur la restauration .. je me suis aperçue que comme c'était gratuit .. c'était souvent juste des gens qui avais envie d'avoir un truc et que JE bosse ..
Depuis , soit je donne des conseils soit je fais un devis .. et j'ai constater comme toi .. quand les gens se rendent compte de l'outillage et du temps .. ils sont moins motivé .

Oak

Oui très intéressant comme remarque. Au final je le constate aussi.

trente six seb
( Modifié )

Oui c'est ça, il ne faut pas confondre "aider" et "faire". C'est vrai que ça permet de faire le tri.
C'est dommage qu'il y ait des profiteurs même pour des stages gratuits.

lamalleencoin
( Modifié )

Une amie PDG d'un grand groupe m'avait mise en garde .. " ce qui est gratuit n'a pas de valeur" ..
Alors ce n'est pas a appliquer partout ... mais .. c'est souvent assez juste ..
quand les gens s'inscrivais a des stages gratuit tu en avais un tiers qui annulais 1 semaine avant pour X ou Y raison .. quand c'étais payant avec acompte .. oh Miracle de l'agenda .. plus d'annulation ? étrange .. nest ce pas ?

DewhitYoussef

lamalleencoin nous confondons gratuit et libre, c’est triste mais si vrai.

trente six seb

+1, en gratuit, les gens ne sentent aucune obligation. J'ai connu ça avec des places de concert qu'on offrait dans mon dernier boulot. On voyait de tout. Et certains n'ont honte de rien.

trente six seb

Autre maxime, qui s'adapte à d'autres cas : "si c'est gratuit, c'est toi le produit."

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
racmterrof
( Modifié )

"on se découvre des amis,"

Pour avoir travaillé dans le Bâtiment un bon nombre d'années, souvent "on" m'a sollicite.
Les Amis ont eut une réponse d'Ami, les profiteurs la réponse qui leur revenait.

Mis à jour
trente six seb

Oui sinon on se fait bouffer. Là où ça devient plus compliqué à gérer, c'est l'ami (celui qui t'a déjà rendu service) qui te demande pour un membre de sa famille.
Après, bien sûr tout dépend de la demande. Il y a un monde entre faire un trou dans une planche ou mettre un coup de scie et redimensionner une porte.

Ara
( Modifié )

Ben non là c'est simple : ton ami te met en contact avec des gens, tu leur fais un devis ! Il ne va pas te faire la gueule pour ça !

racmterrof

Pas besoin

trente six seb

Je pense effectivement que les mot "chiffrages" ou "devis" sont des clés qui permettent tout de suite de préciser les choses. Pour le cas présent, les amis de mon ami (que je ne connais pas et dont je ne dirai rien) ne m'ont pas contacté. Je pense qu'ils se posent les mêmes questions et n'ont pas osé m'appeler.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
977 vues
17 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation