10 réponses
Serpantoufle

Salut Yoann.

Bon ton message nous a un peu laissé coi mon collègue et moi... On est un peu habitué à être parachuter (sans trop de parachute d'ailleurs) quand on est prof mais là tu m'as un peu l'air dépassé. Si l'ouverture est prévue pour la rentrée 2021 ça va être TRES chaud pour toi. Bon je vais te donner les conseils dans l'ordre à les suivre.

1) Le référentiel, lu et décrypté avec un enseignant qui va t'expliquer les tenants et aboutissants des activités, tâches, compétences, capacités et savoirs associés. Si t'es nouveau prof t'as forcement un tuteur.
2) Va faire une, deux, trois semaines d'observation dans un LP qui a cette formation. Je sais pas où tu es en France mais des ERA il y en a pas mal.
3) Commence à demander des formations surtout sur les logiciels de modélisation/conception (topsolid est licence éduc). Si vous êtes pas bien équipés en informatiques, software et traceurs, c'est le moment de demander car l'ERA c'est
4) Tu peux pas monter ce projet tout seul sinon tu vas te ramasser à coup sur. Il te faut au moins quelques collègues qui vont t'aider. Je suis sérieux là, c'est un coup à partir en dépression ton histoire.

Si tu as besoin, on peux en discuter en MP

Serpantoufle

Hello,

On peut avoir un peu plus de détails? Poids, odeur, contrefil ???

Vu le style du meuble je dirais du bois blanc type peuplier ou tilleul. Mais c'est vrai que sur la photo 3 on dirait bien un exotique

par bazaretdetours il y a 4 mois
Serpantoufle

Hello,

Résineux ok, presque toutes les réponses données peuvent se tenir. Pour moi c'est du Douglas.

Serpantoufle

Hello,

Oui la gomme laque c'est en fait une résine naturelle qui vient de la cochenille. Je m'en sers en restauration de meubles anciens en vernis au tampon (plutôt sur le mobilier 19ème). Solubilité dans l'alcool à 95° ou 99°. Ca reste un vernis fragile mais qui donne un aspect splendide au bois. La console en érable et palissandre que j'ai posté est vernie avec de la gomme laque décirée blonde, ça te donnera une idée même si la photo n'est pas ultra représentative... Elle peu donner une finition très brillante magnifique.
Comme pour Coco, je l'a prépare dans une bouteille avec bouchon céramique (limonade, bière...), et pour aider les paillettes à se mélanger je mets des billes en verres dedans. Ca périme pas, ça s'évapore c'est tout. Un peu d'alcool et c'est reparti.
Pour l'application au tampon, j'utilise de la mèche coton ou de la pelote de laine que j'enroule dans un tissu coton fin (drap). Cela dit tu peux aussi la passer au pinceau. La difficulté réside dans le fait que, quand tu repasses sur une application que tu viens de faire, tu "brules" ton vernis car l'alcool va rediluer ce que tu auras juste posé, créant des traces assez disgracieuses. Pas de panique, ça se reprend assez bien justement car c'est très réversible. Mais bon là je passe la préparation des surfaces et la technique de vernissage, il m'a fallu du temps pour piger le truc après une quantité astronomique de foirages 😂 ... Bon courage

Serpantoufle

L'IFP 43... 💕 c'est mon ancienne école, j'ai fait mon BTMS là bas. Jacques Yves Mansuy à Beaulieu. Il a souvent pris des apprentis de l'IFP mais plutôt en ébénisterie. C'est un super professionnel, je le croise des fois sur des jury d'examen. Je sais pas si il prend des apprentis niveau CAP par contre.

Serpantoufle

Hello,

Pareil que Grabouille...

Le seul décapant qui peut dissoudre de l'époxy n'existe plus sur le marché depuis belle lurette, et tant mieux. C'est les décapants à base de CHLORURE DE METHYLENE, une vrai merde pour la santé. L'époxy faut la nettoyer avant que ça sèche à l'acétone, sinon c'est compliqué. Et même mécaniquement c'est pas si facile que ça.
En restauration de meuble, ça fait déjà quelques années qu'on est confronté à des interventions précédentes avec de l'époxy... Dans on découvre ça on souffle un grand coup pour pas tout casser 😂

par alex400 il y a 5 mois
Serpantoufle

Hello,

Comme l'a dit l'écorce du sycomore, la compatibilité va essentiellement dépendre de la nature des solvants du vernis. Céllulo, PU ou acrylique, c'est le solvant qui va pourrir la finition ou pas. Si t'as un doute, faut faire de essais sur des zones peu visibles.

par NicolasM il y a 5 mois
Serpantoufle

Hello,

L'ammoniaque fait essentiellement réagir le tanin du bois (chêne, noyer, châtaigner...). Les bois peu ou non tanniques ne réagiront pas à l'ammoniaque ou alors d'une façon autre que celle souhaitée. Donc l'olivier j'y crois pas trop car pour moi c'est pas tannique mais bon j'habite pas un endroit où j'en croise beaucoup ^^
Le fumage permet surtout de ne pas laisser de sels d'ammoniaque déshydratés sur le bois après passage de liquide, évitant toute réaction non désirée avec des finitions. En plus sous forme liquide, ça fonce trop je trouve, c'est plus compliqué à doser.

Serpantoufle

Hello.

Voici quelques astuces que je confie à mes élèves pour ne pas marquer le bois:

1) Des cales larges en matières de préférences plus tendre. Gardez ces cales, marquez les côtés "serre joints" pour garder des surfaces propres côté "collage". Mettez aussi les mesures de ces cales, ça peut servir. Je double aussi certaines cales avec du liège, les cales glisses moins. J'essaie toujours de rajouter un bout de film transparent en plastique pour éviter que ça colle ma cale.
2) Faire attention à la position de serre joint, parfois en biais avec le bord de la coupelle ça laisse de vilaines demie lunes (pattemouille ça revient un peu sur massif)
3) On met souvent BEAUCOUP trop de patate dans la pression. Si les assemblages sont bons et les arasements touchent, pourquoi serrer comme une mule? C'est même probablement ça qui va fausser l'équerrage de votre ensemble.
4) Si c'est pour serrer une pièce sur un établi, liège + double face sur les coupelles (le cuir fonctionne très bien aussi mais moins facile à trouver). De préférence mettre deux serrage pour éviter que ça tourne et pour répartir les forces.
5) Astuce pour surfaces non homogènes ou imparfaite: cales d'isolant expansé pour épouser la forme. Ca marche bien même pour coller/plaquer du galbé à condition que le cintre ne soit pas trop prononcé.
A+
Will

Serpantoufle

Salut Olivier.
Pour moi je valide le CP à la CNC. Ca a beaucoup d’avantages et au final peu d’inconvénient. Sans vouloir manquer de respect aux gens plus puristes que moi, je pense que le panneau contrecollé aurait été bien utile à des pros à des époques ou la technologie ne leur était pas accessible. Au pire tu mets un vernis alimentaire et c’est réglé. Après en massif avec des montages, ce n’est pas non plus un travail de titan.
Juste petit conseil : sur tes grandes traverses, choisis bien ton bois dans le quartier. Ca va éviter les déformations surtout dans les bois un peu nerveux genre le hêtre et en grande longueur. En plus le bois va descendre très bas en hygrométrie vu sa destination, dans le quartier tu seras plus tranquille avec la rétractation importante qu’il va y avoir entre l’hygrométrie de ton atelier et celle de sa destination finale